Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Pour une éducation supérieure plus accessible


MONTRÉAL, le 19 déc. 2019 /CNW Telbec/ - La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) accueille favorablement l'avis intitulé Les réussites, les enjeux et les défis en matière de formation universitaire au Québec, réalisé par la Commission de l'enseignement et de la recherche universitaire (CERU) pour le Conseil supérieur de l'éducation (CSÉ). L'avis invite l'ensemble des acteurs du milieu universitaire à analyser et à revoir les mécanismes favorisant, entre autres, l'accessibilité aux études universi­taires, la qualité et l'adéqua­tion des for­ma­tions et des programmes d'études, ainsi que le lien avec le marché de l'emploi, et ce, dans le respect de la protection de la mission des universités, au bénéfice des étudiantes et des étudiants et de la population québécoise.

Caroline Quesnel, présidente de la FNEEQ-CSN, retient l'importance d'une éducation supérieure accessible pour tous, principe démocratique que le Printemps érable de 2012 aura grandement contribué à inscrire dans le paysage québécois. Selon elle, il ressort cependant de la lecture de l'avis que beaucoup de travail reste encore à faire pour éliminer les iniquités en matière d'accès aux études universitaires.

Par ailleurs, bien que la Fédération soit d'accord qu'il faille étudier le développement des activités de formation universitaire sur l'ensemble du territoire du Québec, y compris la formation à distance, afin de réconcilier l'accessibilité, la qualité et le bon usage des ressources, elle s'inquiète des risques inhérents au développement désordonné de l'offre de cours et désire être consultée. «?La notion de bon usage des ressources laisse craindre une vision de la formation à distance comme outil d'uniformisation de certaines formations à l'échelle du territoire québécois dans une logique purement pécuniaire. Nous sommes d'avis que le développe­ment de la formation à distance comme outil d'accessibilité aux études universitaires est incontournable et essen­tiel, mais qu'il ne doit en aucun temps se faire au détriment de l'enseigne­ment en présentiel?», souligne Caroline Quesnel.

Sur l'encadrement de la formation universitaire

Richard Bousquet, vice-président et responsable du regroupement université de la FNEEQ-CSN, ne voit pas d'un bon oeil l'implication d'une instance indépendante d'évaluation de la formation universitaire?qui évaluerait les programmes de formation. Il rappelle que la création d'un Conseil des universités - auquel seraient appelés à siéger des char­gées et chargés de cours - représente l'avenue la plus fiable pour évaluer les programmes d'études universi­taires.

«?Nous sommes en désaccord avec la recommandation de la Commission qui accorderait le rôle d'arbitre à l'Office des professions du Québec en cas de litige entre un ordre professionnel et une université sur les contenus et conditions de prestation d'un pro­gram­me d'études. Cela irait à l'en­contre des principes d'autonomie de gestion et de liberté académique des universités?», précise-t-il.

Richard Bousquet rappelle finalement au ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur ainsi qu'aux directions des universités québécoises que les chargées et chargés de cours sont des membres à part entière de la communauté universitaire ainsi que des acteurs essentiels du milieu. «?Leur apport substan­tiel à la formation des étudiantes et des étudiants ainsi que leur expertise disciplinaire en font des intervenantes et des intervenants incontournables pour participer aux consultations, analyses et groupes de travail dont l'avis recommande la tenue ou la création », conclut-il.

À propos :
Fondée en 1969, la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec-CSN regroupe quelque 35?000 membres dans 46 cégeps, 41 établissements privés et 13 syndicats d'université. Elle est l'organisation syndicale la plus représentative de l'enseignement supérieur au Québec. La fédération est l'une des huit fédérations affiliées à la Confédération des syndicats nationaux.

Pour de plus amples renseignements sur la FNEEQ-CSN, visitez http://fneeq.qc.ca et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

SOURCE Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:01
Trente-quatre pour cent des Canadiens ont déjà été victimes de fraude, selon un sondage national mené récemment pour le compte de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada). Pour se protéger et garantir la sécurité de leurs données...

à 09:00
La Fédération canadienne des municipalités (FCM) et le Bureau d'assurance du Canada (BAC) ont publié un rapport intitulé Investir dans l'avenir du Canada : Le coût de l'adaptation au climat. Le rapport exhaustif présente de nouveaux renseignements...

à 08:57
Reprise des négociations pour: Société : Mota Ventures Corp. Symbole CSE : MOTA (toutes les émissions) Reprise (HE) : 09 h 30 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une...

à 08:47
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Invictus MD Strategies Corp Symbole à la Bourse de croissance TSX : GENE.H (toutes les émissions) Motif : Défaut de satisfaire aux exigences de la Bourse Heure de la suspension (HE)...

à 08:28
La Banque Royale du Canada (la Banque) (RY aux bourses de Toronto et de New York) a annoncé aujourd'hui avoir reçu l'approbation de la Bourse de Toronto et du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) pour lancer une offre publique...

à 08:09
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Vanadium One Iron Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : VONE (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) :...



Communiqué envoyé le 19 décembre 2019 à 14:55 et diffusé par :