Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Divers

Sirios publie sa première estimation des ressources minérales pour le gîte d'or Cheechoo


MONTRÉAL , 11 déc. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les dirigeants de RESSOURCES SIRIOS (TSX-V : SOI) ont le plaisir de dévoiler la première estimation des ressources sur la propriété aurifère Cheechoo détenue à 100% par Sirios, située à Eeyou Istchee Baie James au Québec.

Pour un modèle de fosse à ciel ouvert, l'estimation des ressources indique :

L'estimation des ressources du tableau 1 exclut la minéralisation aurifère comprise entre le côté sud de la fosse et la limite sud de la propriété tel qu'indiqué aux figures ci-dessous (figures 1 et 2). Cette première estimation des ressources situées entièrement sur la propriété de Sirios est présentée avec différentes teneurs de coupure dans le tableau 2.

Dominique Doucet, président et chef de la direction de Sirios, a déclaré : « Nous sommes très heureux de notre première estimation des ressources minérales sur Cheechoo. C'est un jalon important pour la compagnie et nous sommes convaincus que dans un avenir proche nous pourrons augmenter la qualité et la dimension du gîte avec des travaux additionnels et des négociations avec les propriétaires voisins. Notre projet possède plusieurs caractéristiques favorables dont une excellente récupération de l'or, démontrée par nos récents tests métallurgiques, un faible ratio de décapage («strip ratio») de 1,1 :1, la proximité d'infrastructures existantes en plus d'un excellent potentiel d'exploration, pour ne nommer que celles-là.»

Tableau 1: Estimation des ressources minérales présumées à l'intérieur de la fosse potentielle pour le projet Cheechoo
 
ClassificationTonnageTeneurOnces
(t)Au (g/t)Au (oz)
Présumée71 000,0000,691 600 000

Notes sur le tableau des ressources minérales:

  1. La personne indépendante et qualifiée pour l'estimation des ressources minérales 2019, telle que définie par le Règlement 43-101, est Pierre-Luc Richard, géo de BBA Inc. La date effective de l'estimation est le 6 décembre 2019.
     
  2. Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales car elles n'ont pas démontré de viabilité économique. La quantité et la teneur des ressources présumées déclarées dans cette estimation de ressources minérales sont de nature incertaine et l'exploration n'a pas été suffisante pour définir ces ressources comme indiquées ou mesurées; cependant, on peut raisonnablement s'attendre à ce que la majorité des ressources minérales présumées soient converties en ressources minérales indiquées avec une exploration plus poussée.
     
  3. Les ressources sont présentées non diluées et à l'intérieur de la fosse pour un scénario de mine à ciel ouvert et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d'extraction économiques. Bien que les teneurs de coupures calculées varient de 0,28 à 0,29 g/t, une teneur de coupure de 0,30 g/t Au a été utilisée pour cette estimation de ressources minérales. L'optimisation de la fosse potentielle a été effectuée à l'aide de la version 2019.3.491 du logiciel d'exploitation Deswik. L'enveloppe de la fosse potentielle a été créée en utilisant des pentes de 45 à 50 degrés dans la roche et de 26 degrés dans le mort-terrain. La teneur de coupure et l'optimisation de la fosse potentielle ont été calculées en utilisant les paramètres suivants (entre autres): prix de l'or = 1300 USD; taux de change CAD:USD = 1,30; coût de l'extraction de la roche = 2,60 $/t extrait auquel sont ajoutés des coûts de banc incrémentiels de 0,05 $ par Banc de 10 m; coût de l'extraction du mort-terrain = 3,50 $/t; Récupération minière = 95%; Dilution minière = 5% à 0 g/t Au; Récupération métallurgique variant de 85% à 88%; coût de traitement = 10,00 $/t traité; G&A = 2,94 $/t traitée; redevance de 3%; frais de raffinage et de transport = 5,00 $/oz. Le ratio de décapage («strip ratio») est de 1,1 :1 pour le modèle conceptuel de la fosse. La teneur de coupure sera réévaluée à la lumière des conditions et des coûts futurs du marché.
     
  4. L'estimation des ressources minérales a été préparé à l'aide du logiciel Geovia® GEMS 6.8.2 et est basé sur 270 forages de surface et 385 échantillons de rainure de surface, avec un total de 47 363 analyses. La base de données des ressources a été validée avant de procéder à l'estimation. L'interpolation des teneurs a été effectuée avec la méthode de krigeage ordinaire (OK) à partir des données de forage en utilisant des blocs mesurant 10 m x 10 m x 10 m. La fermeture de la base de données de forage était le 20 mars 2019.
     
  5. Le modèle comprend 37 zones minéralisées (qui ont une épaisseur minimum de 3m), cinq unités lithologiques et un corps minéralisé à faible teneur principalement inclus dans la tonalite, chacun défini par des intersections en forage.
     
  6. Un écrêtage des hautes teneurs a été effectué sur les composites et établi par unité. Le plafonnement des hautes teneurs varie de 5 g/t à 80 g/t et des ellipsoïdes de recherche restreinte ont également été utilisées. Une valeur de zéro a été appliquée dans les cas de carottes non analysées.
     
  7. Des valeurs de densité fixes ont été établies par unité, correspondant à la médiane des données de densité de chaque unité allant de 2,65 à 2,71. Une densité fixe de 2,00 g/cm3 a été attribuée au mort-terrain.
     
  8. Cette estimation de ressources minérales est classée comme une ressource présumée. Pour la minéralisation liée aux intrusions minéralisées, les ressources minérales présumées sont définies pour les blocs qui sont informés par un minimum de deux trous de forage et où la maille de forage est inférieure à 100 m. Au besoin, certains blocs ont été surclassés ou déclassés pour éviter que des blocs soient isolés.
     
  9. Le nombre de tonnes métriques (tonnes) et d'onces a été arrondi à la centaine de milliers près.
     
  10. Les définitions et les directives de l'ICM pour l'estimation des ressources minérales ont été suivies.
     
  11. L'auteur n'a connaissance d'aucun problème lié à l'environnement, aux permis, aux titres, juridique, fiscal, sociopolitique ou de commercialisation, ni d'aucun autre problème pertinent non mentionné dans le présent rapport technique susceptible d'avoir une incidence importante sur l'estimation des ressources minérales.

Figure 1 Vue en plan de la fosse. La fosse, indiquée en gris, contient la première estimation des ressources de 1,6 Moz d'or.

Figure 1 est disponible à https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/63419ea9-f560-4cca-8896-eaea1b7389ef

Figure 2 Vue en section verticale de la fosse. La fosse, indiquée en gris, contient la première estimation des ressources de 1,6 Moz d'or.

Figure 2 est disponible à https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/579c7b41-3d63-44bb-8b88-33ad40651af4

Tableau 2 : Tableau de sensibilité des teneurs de coupure du projet Cheechoo
 
Teneur de coupureCône limité par la limite de la propriété
TonnageTeneurOnces
(t)Au (g/t)Au (oz)
    
0,5037 300 0000,971 200 000
0,4050 500 0000,831 400 000
0,3071 000 0000,691 600 000
0,2584 400 0000,631 700 000
0,2099 500 0000,571 800 000

L'estimation des ressources minérales a été complétée par la firme de consultants BBA inc., conforme aux définitions standards de l'Institut Canadien des Mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) incorporées par référence dans NI 43-101. L'estimation est basée sur les données de 270 trous de forages NQ totalisant 64 212,45 mètres et 385 rainures pour 3 214,88 mètres complétés par Sirios entre 2012 et avril 2019. Le rapport technique complet sera disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil de la compagnie dans les prochains 45 jours. La date effective de l'estimation des ressources minérales est le 6 décembre 2019.

Cette estimation des ressources minérales reflète la géométrie du gîte qui est typique des gîtes aurifères reliés à une intrusion réduite. L'or libre est fréquent, en particulier dans les différentes zones aurifères à haute teneur à l'intérieur de l'enveloppe à basse teneur. Le gîte se caractérise par une minéralisation homogène en or à faible teneur associée à des traces de minéralisation de sulfures disséminés dans une granodiorite ? tonalite plissée entourée de roches métasédimentaires.

Le potentiel d'ajouter des ressources additionnelles est considéré favorable et sera la priorité dans les programmes d'exploration futurs.

Le contenu scientifique et technique de ce communiqué de presse a été révisé et approuvé par Dominique Doucet, ing., président et chef de direction de Ressources Sirios inc. et Jordi Turcotte, géo. géologue sénior, personnes qualifiées selon la Norme 43-101.

À propos de la propriété Cheechoo

La propriété Cheechoo, située à 200 km à l'est de Wemindji à Eeyou Istchee Baie James au Québec, est détenue à 100% par Sirios. Elle comprend 145 claims couvrant 75 km2 répartis en deux blocs non contigus. Le gîte aurifère Cheechoo est situé à 15 km sud-est de la mine d'or Éléonore de Newmont Golcorp sur le bloc principal de 121 claims.

À propos de Sirios

Fondée en 1995, Ressources Sirios génère et explore elle-même ses projets d'exploration minière. Pionnière dans la découverte des gîtes aurifères significatifs à la Baie-James au Québec, Canada, Sirios se concentre sur son projet phare aurifère Cheechoo, découverte de l'année de 2016, au Québec.

Énoncés prospectifs :

Ce communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables basés sur les attentes, les estimations et les prévisions à la date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les évènements, les résultats, la performance, les prévisions et les occasions réels diffèrent de façon importante de ceux exprimés ou présumés par ces énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux indiqués dans ces énoncés prospectifs comprennent notamment, mais sans y être limités, les suivants : des coûts d'investissement et d'exploitation qui diffèrent de façon importante des estimations; la nature provisoire des résultats des tests métallurgiques; les retards ou échecs dans l'obtention des approbations gouvernementales, environnementales ou autres requises; les incertitudes liées à la disponibilité et aux coûts des financements nécessaires à l'avenir; les variations sur les marchés des capitaux; l'inflation; les fluctuations des prix des métaux; les retards dans le développement du projet; les autres risques liés à l'industrie de l'exploration minière et de la mise en valeur et les risques énoncés dans les documents publics de la société déposés sur SEDAR au www.sedar.com. Bien que la société soit d'avis que les hypothèses et facteurs utilisés dans la préparation des énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué soient raisonnables, les lecteurs ne devraient pas accorder une importance indue à cette information, laquelle n'est valable qu'à la date du présent communiqué, et aucune assurance ne peut être donné que ces évènements se produiront ou se produiront dans les délais mentionnés. La société n'a aucune intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit suite à de nouvelles informations, des évènements futurs ou autres, sauf tel que requis par la législation applicable.

L'estimation des ressources minérales présumées divulguée dans le présent communiqué de presse est conforme aux exigences du Règlement 43-101 et a été préparé par Pierre-Luc Richard, géo, personne qualifiée indépendante, tel que défini dans le Règlement 43-101. La date effective de l'estimation est le 6 décembre 2019. Les ressources minérales ci-dessus mentionnées ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n'a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources minérales présumées divulguées sont de nature conceptuelle et sont estimées sur la base d'observations géologiques et d'échantillonnages limités. Les observations géologiques sont suffisantes pour présumer, mais non pour confirmer, la continuité de la géologie, de la teneur et de la qualité de la minéralisation.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la
bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l'exactitude ou de la véracité du présent
communiqué.

Contactez :
Dominique Doucet, président, ing.
Tél. : (514) 510-7961
ddoucet@sirios.com
site web : www.sirios.com 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:05
Dynacor Gold Mines Inc. (Dynacor ou la « Société »), un leader dans le domaine de l'achat et du traitement de minerai au service des mineurs artisanaux au Pérou, a le plaisir d'annoncer sa production du quatrième trimestre et annuelle...

à 08:05
Les Métaux NioBay inc. (« NioBay » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer une mise à jour sur la campagne de forage à venir sur son projet James Bay Niobium (le « projet  ») et la clôture d'un financement. PROGRAMME D'EXPLORATIONSuite à la...

22 jan 2020
Stelmine Canada. (« Stelmine ») (STH-TSXV) a annoncé aujourd'hui les résultats de l'assemblée annuelle de ses actionnaires tenue à Montréal en date de ce jour (l'« assemblée »). Lors de l'assemblée, les candidats proposés par la direction, soit André...

22 jan 2020
L'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) annonce la disponibilité d'une aide financière offerte dans le cadre du Programme d'aide financière aux participants pour favoriser la participation du public et des peuples autochtones...

22 jan 2020
Aujourd'hui, le Rocky Mountain Institute, le MIT Sustainable Supply Chains, le Columbia Center on Sustainable Investment et le Payne Institute for Public Policy de la Colorado School of Mines ont annoncé...

22 jan 2020
Le Rocky Mountain Institute, MIT Sustainable Supply Chains, le Columbia Center on Sustainable Investment, et le Payne Institute for Public Policy de l'École des mines du Colorado ont annoncé aujourd'hui la...



Communiqué envoyé le 11 décembre 2019 à 08:35 et diffusé par :