Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices projetés, Économie

L'Arabie saoudite annonce son budget 2020 : une livraison efficiente et une croissance dynamisée du secteur privé


RIYADH, Arabie saoudite, 10 décembre 2019 /PRNewswire/ -- Le budget 2020 indique des dépenses totales de 1,020 milliards SAR, et des revenus estimés à 833 milliards SAR. Selon les projections, le déficit budgétaire 2020 devrait se chiffrer à 187 milliards SAR (6,4 % du PIB). Pour l'exercice 2019, les dépenses réelles prévues atteindront 1 048 milliards SAR et les revenus réels devraient atteindre 917 milliards SAR au total. Le déficit devrait s'élever à 131 milliards SAR (4,7 % du PIB 2019 estimé).

L'année 2019 a vu le pays améliorer son environnement commercial, comme l'indique le rapport World Bank Ease of Doing Business 2020 dans lequel le Royaume était le meilleur réformateur, gagnant 30 places pour se placer en 62e position. 62 % des trois cent réformes prévues dans ce domaine ont été complétées, y compris une nouvelle loi sur les appels d'offres et les marchés publics, de nouveaux tribunaux commerciaux, et une nouvelle loi sur la concurrence et des lois prévues sur les partenariats publics privés.

Le Budget annuel 2020 est axé sur les projets Vision 2030, une poursuite de la relance du secteur privé, la mise en oeuvre de méga projets et des programmes de réalisation de la Vision. Ceci améliorera considérablement l'efficacité et l'efficience, avec l'achèvement de nombreux grands projets d'infrastructure CAPEX et l'augmentation de nombreux projets de partenariat publics privés, réduisant ainsi les demandes sur les dépenses publiques.

Le gouvernement continuera d'optimiser l'efficience des dépenses opérationnelles et en capital. Ces initiatives ont pour but d'augmenter la qualité des services publics et leurs rendements économiques et sociaux à moyen terme. Le budget reste focalisé sur les secteurs de l'éducation et de la santé. L'allocation budgétaire pour le secteur de la santé atteint 167 milliards SAR, tandis que 193 milliards SAR sont alloués au secteur de l'éducation, ce qui, combiné, représente 35 % des dépenses totales approuvées.

Son Excellence Mohammed Al-Jadaan, ministre des Finances, a déclaré : « Le budget démontre que le gouvernement est engagé à optimiser et maintenir la croissance économique tout en assurant la durabilité fiscale. Nous avons adopté des politiques économiques qui ciblent la croissance du PIB non pétrolier, améliorent la qualité des services fournis à nos citoyens, et augmentant l'efficacité et l'efficience des dépenses gouvernementales, notamment les dépenses sociales. Simultanément, le gouvernement maintient son engagement absolu à dynamiser le rôle du secteur privé dans l'économie, la création d'emplois et la diversification des investissements sous les auspices des objectifs de la Saudi Vision 2030. »

Son Excellence a également noté que l'Énoncé budgétaire 2020 indique une croissance notable dans divers secteurs économiques durant 2019, y compris un taux de croissance de 3,4 % du PIB non pétrolier privé durant le deuxième trimestre de l'année. Il a également souligné que le gouvernement continuera de mettre en oeuvre ses objectifs stratégiques visant la diversification économique, en créant un environnement favorisant les investissements dans les secteurs prometteurs tout en fournissant un cadre économique stable.

La révision à moyen terme des projections du taux de croissance réel du PIB a indiqué une croissance réelle de 2,3 % du PIB en 2020. Cette croissance devrait continuer au même rythme à moyen terme.

Son Excellence a réitéré que les vingt-deux initiatives de soutien du secteur privé ciblant les secteurs stratégiques portent leur fruits dans les chiffres de croissance du secteur du deuxième trimestre. Le secteur du commerce de gros et de détail, des restaurants et des hôtels a augmenté de 5,8 %. Le secteur du transport, du stockage et des communications, y compris la logistique et les services techniques, a enregistré un taux de croissance de 6,4 %. Dans le secteur des services financiers, de l'assurance et de l'immobilier, le taux de croissance était de 5,4 %.  Le secteur des services communautaires, sociaux et personnels, y compris le divertissement et le sport, a enregistré une croissance de 7,4 %. Le secteur de la construction, quant à lui, a enregistré un taux de croissance de 4,9 %.

Son Excellence a conclu que l'énoncé budgétaire reflète les initiatives gouvernementales visant à renforcer la transparence et à améliorer l'efficience des dépenses et la performance fiscale, tout en focalisant sur la construction et l'exécution du budget pour atteindre les objectifs de Vision 2030.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30
Samedi le 19 juin, groupes communautaires et résident.e.s du quartier Pointe-Saint-Charles ont répondu à l'appel d'Action-Gardien, la Corporation de développement communautaire de Pointe-Saint-Charles, et se sont réunis au square Saint-Patrick pour...

19 jun 2021
Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) prend la rue à quelques jours du 1er juillet pour réclamer au gouvernement Legault l'instauration d'un véritable contrôle des loyers. Alors que la crise du logement...

19 jun 2021
Hellas Direct, une compagnie d'assurance innovante, axée sur la technologie, opérant en Grèce et à Chypre, a annoncé qu'elle a levé 32 millions d'euros supplémentaires dans son dernier tour de table, portant le total levé à ce jour à 56 millions...

19 jun 2021
En marge d'une manifestation contre les évictions qui aura lieu aujourd'hui au Square Saint-Louis, la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, et le responsable solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, tirent une fois de plus la...

19 jun 2021
Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) invite les médias à une manifestation qui se tiendra le samedi 19 juin à Montréal pour réclamer un véritable contrôle des loyers au gouvernement du Québec. À...

19 jun 2021
Le J Hotel a inauguré aujourd'hui son premier établissement au sommet de la Shanghai Tower de 632 mètres, le plus haut gratte-ciel de Chine et le deuxième plus haut du monde. Situé au coeur de Lujiazui, offrant une vue imprenable sur toute l'étendue...



Communiqué envoyé le 10 décembre 2019 à 08:17 et diffusé par :