Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujets : Animaux et animaux de compagnie, Bien-être animal

Des médecins russes et des ingénieurs de NUST MISIS sauvent les chats Lapunya et Cherry à l'aide d'implants en polymère novateurs


Le 10 décembre marque la Journée internationale pour les droits des animaux ; un groupe scientifique composé d'ingénieurs, de vétérinaires et d'oncologistes russes a mis au point des techniques chirurgicales et pratiqué avec succès plusieurs opérations visant à sauver les membres des chats domestiques souffrant d'un ostéosarcome 

MOSCOU, 10 décembre 2019 /PRNewswire/ -- Lorsque l'os d'une personne est partiellement endommagé, les médecins ont l'habitude de chercher à réduire les procédures chirurgicales afin de préserver les tissus sains. Les patients sont soumis à un traitement intensif et bénéficient des implants les plus récents. Le traitement le plus radical, à savoir l'amputation, n'est envisagé qu'en dernier recours. Malheureusement, la médecine vétérinaire est loin d'en être au même stade : il est souvent plus simple, plus rapide et plus économique d'amputer le membre affecté ou, dans les cas les meilleurs, d'installer un implant simple, lequel sera néanmoins difficile à assimiler par l'animal, que l'on ne peut empêcher de bouger.

NUST MISIS logo

En réalité, il est possible de réduire les dommages physiques causés aux animaux tout en préservant entièrement leur activité moteur : c'est ce qu'indique le résultat de la collaboration entre l'équipe de la petite entreprise innovante Biomimetix qui travaille à NUST MISIS, les scientifiques du Centre médical national de recherche oncologique Blokhin et les médecins de la clinique vétérinaire Biocontrol. L'équipe scientifique a préparé et réalisé avec succès plusieurs opérations chirurgicales visant à sauver les membres d'animaux domestiques souffrant d'un ostéosarcome.

Le premier patient est un chat appelé Lapunya qui présente une lésion maligne de 6 centimètres sur la patte antérieure gauche. L'ingénierie cellulaire a été développée par des spécialistes : les ingénieurs de NUST MISIS ont fabriqué un implant hybride à partir de polyéthylène à poids moléculaire ultra-élevé (UHMWPE selon le sigle anglais) poreux, dont la structure a été imprimée en 3D dans un alliage de titane. Les scientifiques du laboratoire d'immunité cellulaire du Centre médical national de recherche oncologique Blokhin ont implanté l'implant avec des cellules isolées à partir de la moelle osseuse du patient afin d'accélérer le processus d'implantation. L'intervention a été réalisée par les chirurgiens de la clinique vétérinaire Biocontrol. Après seulement 2 semaines, l'implant était bien fixé et l'animal était capable de se déplacer en toute autonomie.

L'intervention suivante a été réalisée sur un chat domestique nommé Cherry. Sa patte antérieure présentait un ostéosarcome de 5 centimètres. L'UHMWPE poreux au centre de l'implant simulant un os spongieux, un alliage de titane consolidant a été appliqué par-dessus, suivi d'une couche d'UHMWPE en continu. Les spécialistes du Centre médical national de recherche oncologique Blokhin ont isolé les composantes individuelles du sang de l'animal pour en imprégner le coeur de l'implant et accélérer la prise de la greffe.

Dans les deux cas, la structure de l'implant et les méthodes de traitement supplémentaires ont été choisies au cas par cas, sur la base des caractéristiques physiques individuelles du patient. En moyenne, la conception, la fabrication et la préparation d'un implant pour ce type d'intervention chirurgicale nécessitent de 7 à 14 jours. Selon les scientifiques, ces implants présentent plusieurs avantages : premièrement, leur structure reproduit totalement ou quasiment la structure réelle de l'os, ce qui permet de répartir la charge de manière uniforme tout en créant un espace pour la croissance cellulaire ; deuxièmement, l'association entre l'implant et les cellules du patient accélère la régénération ; troisièmement, le coût de ce type d'implant est moins élevé que celui des implants analogues actuels.

« Nous souhaiterions à l'avenir tenter de créer des implants standards pour les cas exigeant une intervention chirurgicale urgente. De même, nous trouverions intéressant de travailler à la création d'implants pour des animaux domestiques de plus grande taille », a déclaré Fyodor Senatov, PDG de Biomimetix.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/955872/NUST_MISIS_Logo.jpg

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:51
La CISA ICS a émis un avis concernant 6 CVE (Common Vulnerabilities and Exposures, expositions et vulnérabilités communes) à gravité élevée dans ApexPro, les systèmes de Centrale d'information clinique (CIC - Clinical Information Center) et CARESCAPE...

à 14:50
La DMCC, zone franche emblématique dans le monde et autorité du gouvernement de Dubaï pour les entreprises et le commerce de matières premières, a annoncé son partenariat stratégique avec CV VC et CV Labs, afin de lancer la Crypto Valley, plus grand...

à 13:30
HighRes Biosolutions et Novo Nordisk A/S ont annoncé aujourd'hui qu'ils s'associaient pour concevoir une plateforme robotique de pointe en matière d'ingénierie et de qualification de produits biologiques à haut débit. L'intégration d'une plateforme...

à 11:35
À l'occasion de la Journée de la protection des données, le commissaire Daniel Therrien prendra la parole à l'Université d'Ottawa lors d'un événement organisé par le Centre de recherche en droit, technologie et société. Le commissaire parlera des...

à 11:32
Le premier ministre du Québec, François Legault, dresse un bilan positif de sa participation à la 50e réunion annuelle du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. À la suite de nombreuses rencontres avec des hautes directions d'entreprises...

à 09:00
Le dimanche 26 janvier, l'École de technologie supérieure (ÉTS) invite les cégépiens curieux et ingénieux, leurs familles et le public à visiter une école d'ingénierie pas comme les autres et celle qui décerne annuellement le plus grand nombre de...



Communiqué envoyé le 10 décembre 2019 à 04:00 et diffusé par :