Le Lézard
Sujet : Contract/Agreement

L'Érythrée Devient le 24ème État Membre de l'Africa Finance Corporation


L'Africa Finance Corporation (« AFC » ou « La Société ») a le plaisir d'annoncer la signature par l'Etat d'Erythrée (« Érythrée ») de l'instrument d'adhésion à l'institution financière. Le pays devient ainsi le 24ème État de l'AFC. La décision a été ratifiée par Son Excellence le Président de l'Érythrée, Isaias Afwerki, le 6 novembre 2019.

L'Érythrée a enregistré une croissance économique stable ; soutenue par l'augmentation des investissements dans les secteurs minier et extractif, avec un taux de croissance annuelle du produit intérieur brut (PIB) estimé à environ 4 à 5 % entre 2019 et 2024. La stratégie de croissance économique du pays est axée sur l'intensification des investissements dans l'infrastructure, en particulier l'eau et l'énergie, afin de promouvoir la transformation agricole et industrielle. En outre, le gouvernement est engagé à améliorer le secteur minier à travers une stratégie de gestion des ressources naturelles.

L'AFC, conformément à son mandat, s'est engagée à souscrire des actions pour la Colluli Mining Share Company, active sur le projet de potasse érythréen Colluli, pour faciliter le développement et la construction du projet Colluli dans la région de la Dépression de Dancalie en Érythrée. L'exécution réussie de ce projet contribuera de manière significative aux exportations, aux opportunités d'emploi, à la productivité agricole et au développement social et économique global du pays.

« Cela me fait grand plaisir d'accueillir l'Érythrée en tant qu'État membre de l'AFC. Les efforts déployés par le gouvernement pour donner la priorité aux investissements dans l'infrastructures semblent être de bon augure pour le pays et nous sommes déterminés à soutenir les programmes de développement économique de l'Érythrée, » a déclaré Samaila Zubairu, Président-Directeur Général de l'Africa Finance Corporation (AFC).

Avis aux rédacteurs en chef

À propos de l'AFC - www.africafc.org

L'AFC, une institution financière multilatérale de premier ordre, a été créée en 2007 avec une base de fonds propres de 1 milliard de dollars américains, dans le but de catalyser les investissements du secteur privé dans les infrastructures, à travers l'ensemble de l'Afrique. Avec un bilan actuel d'environ 4,5 milliards de dollars, l'AFC est la seconde institution financière multilatérale d'investissement du continent. Le service aux investisseurs de l'agence Moody lui a décerné la note A3/P2 (perspective stable). L'AFC a levé avec succès 650 millions de dollars US en 2019, 500 millions de dollars US en 2017 et 750 millions de dollars US en 2015 par émissions d'euro-obligations, au-delà de son programme mondial d'effets à moyen terme (MTN) des 3 milliards de dollars US approuvés par le conseil d'administration. Les deux émissions d'euro-obligations ont été sursouscrites et ont attiré des investisseurs d'Asie, d'Europe et des États-Unis.

La politique d'investissement de l'AFC repose sur une connaissance approfondie du secteur, mettant l'accent aussi sur le conseil financier et technique, la structuration et le développement des projets et le capital-risque, afin de répondre aux besoins de développement des infrastructures en Afrique, et assurer une croissance économique durable. L'AFC investit dans des infrastructures de haute qualité qui fournissent des services essentiels au niveau des principaux secteurs de l'énergie, des ressources naturelles, de l'industrie lourde, des transports et des télécommunications. À ce jour, le Groupe a investi plus de 6,6 milliards de dollars US dans des projets répartis dans 30 pays d'Afrique.

Suivez-nous sur Twitter - @africa_finance

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 9 décembre 2019 à 02:35 et diffusé par :