Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Exploitation pétrolière
Sujets : Ententes financières, Comptabilité

Un financement de 366 millions de dollars américains accordé à Genser Energy Ghana Limited


ACCRA, Ghana, 9 décembre 2019 /PRNewswire/ -- Genser Energy Ghana Limited (GEGL) est heureuse d'annoncer avoir bouclé avec succès un financement de 366 millions de dollars américains incluant une nouvelle facilité de crédit syndiquée de premier rang de 230 millions de dollars, un prêt mezzanine et des actions privilégiées.

La facilité de crédit de premier rang a été financée par un consortium de banques sud-africaines comprenant la Standard Bank, la Nedbank et la Banque de développement de l'Afrique du Sud, ainsi que par le Barak Fund, prêteur actuel de GEGL. Dans le cadre de cette structure, Barak a également financé une tranche mezzanine.

En outre, Genser Energy Holdings Limited, une société de portefeuille enregistrée à Maurice, a conclu un accord d'investissement consistant en des actions privilégiées avec Africa50.

Pour cette transaction, GEGL a été conseillée par Northcott Capital Limited.

Baafour Asiamah-Adjei, le président et chef de la direction de GEGL, a déclaré : « Je suis ravi de la conclusion de cet accord de financement. Cette opération va transformer GEGL, qui entame une expansion de ses opérations au Ghana. »

Cyril Amadi, le directeur général de Northcott Capital, a déclaré : « Nous sommes très heureux que GEGL ait confié à Northcott le conseil et la structuration de l'un des plus importants financements d'une entreprise privée ghanéenne sur les marchés internationaux. Le consortium d'institutions financières internationales incluant la Standard Bank, la Nedbank, Banque de développement de l'Afrique du Sud et Africa50 renforce la proposition de valeur et le plan d'affaires de GEGL qui constitue l'un des producteurs d'énergie indépendants les plus prospères et les plus innovants du secteur de l'énergie en Afrique aujourd'hui. »

À propos de Genser Energy Ghana Limited :

Genser Energy Ghana Limited (GEGL) fournit des solutions de production d'électricité distribuée au Ghana à des sociétés multinationales industrielles et minières, notamment Gold Fields Ghana, Kinross Gold Corporation et plus récemment Perseus Mining. Avec les fonds levés, la société a pour objectif de construire plus de 170 km de gazoducs reliant ses usines existantes aux installations de la Ghana National Gas Corporation, de faire passer la capacité totale de ses usines existantes de 100 MW à 190 MW et d'investir dans de nouvelles lignes de transmission de 161 kV.

À propos de Northcott Capital :

Northcott Capital Limited est une société de conseil financier indépendante fournissant des solutions personnalisées, créatives et intégrées aux secteurs des ressources naturelles et de l'énergie. Northcott Capital offre des conseils en matière de fusions et d'acquisitions, de financement de projets et de dettes structurées, de partenariats stratégiques/coentreprises et de solutions de gestion des risques. Avec des bureaux à Londres, Denver, Sydney et Perth, ainsi qu'un réseau établi de partenaires, la plateforme de Northcott Capital offre un accès mondial à des sources de financement innovantes.

À propos de la Banque de développement de l'Afrique du Sud :

La Banque de développement de l'Afrique du Sud est une institution publique de financement du développement fournissant des infrastructures de développement en Afrique du Sud et sur le reste du continent africain. La Banque de développement de l'Afrique du Sud opère sur l'ensemble de la chaîne de valeur d'infrastructures, ce qui comprend l'identification, la préparation et le cofinancement du développement d'initiatives liées aux infrastructures dans les secteurs de l'énergie, des transports, de l'eau et des technologies de l'information et de la communication. La Banque de développement de l'Afrique du Sud gère un actif total de 9 milliards de dollars américains. À ce jour, environ 79 % des prêts octroyés par la Banque de développement de l'Afrique du Sud sont concentrés en Afrique du Sud. Le reste est consacré à la région de l'Afrique subsaharienne, en particulier le Mozambique, la Zambie, l'Angola, le Zimbabwe et le Ghana. La Banque de développement de l'Afrique du Sud a pour mission d'améliorer la vie des gens, de stimuler la croissance économique et de promouvoir l'intégration régionale grâce au développement des infrastructures.

À propos de la Nedbank :

La Nedbank est la plus ancienne et l'une des quatre plus grandes banques d'Afrique du Sud. Elle offre une gamme complète de services bancaires de gros et de détail. Grâce à une alliance avec l'Ecobank, la Nedbank dispose du réseau bancaire le plus vaste d'Afrique. Le Groupe est présent sur l'île de Man, à Guernesey, à Jersey, à Londres et à Dubaï. Nedbank CIB, la branche de financement et d'investissement de la Nedbank, dispose d'une équipe dédiée au financement et axée sur le secteur de l'énergie qui offre des solutions de financement au secteur de l'énergie africain. Elle reconnaît l'importance de l'énergie durable à travers le continent et l'importance du rôle du secteur privé et de ses producteurs d'énergie indépendants, et a financé des projets énergétiques en tant que principale partie prenante à des transactions historiques. Son équipe de spécialistes est en charge de l'initiation, de l'exécution et de la gestion des transactions, y compris le financement de projets, le financement d'acquisitions, le financement de l'énergie intégrée (prélèvements commerciaux et industriels), les lettres de crédit et le financement des besoins en fonds de roulement, les produits financiers structurés et le financement par actions privilégiées pour soutenir les investissements en actions. Elle s'est également engagée à financer et à soutenir l'ensemble de la chaîne de valeur, des développeurs d'infrastructures électriques aux entrepreneurs et fournisseurs d'équipement d'origine.

À propos du Standard Bank Group :

Le Standard Bank Group est la plus grande banque africaine par ses actifs et jouit d'une empreinte unique couvrant 20 pays d'Afrique. Basée à Johannesburg, en Afrique du Sud, elle est cotée à la Bourse de Johannesburg (code SBK), et à la Bourse de Namibie (code SNB). L'histoire de la Standard Bank a débuté il y a 156 ans en Afrique du Sud et se poursuit sous la forme de franchises en dehors de l'Afrique australe depuis le début des années 1990. Sa position stratégique, qui lui permet de relier l'Afrique à d'autres marchés émergents ainsi qu'à des sources de capitaux sur les marchés développés, ainsi que son portefeuille équilibré d'entreprises lui offrent d'importantes opportunités de croissance.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:52
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche?Tard »)   a annoncé aujourd'hui qu'elle a fixé le prix de billets de premier rang non garantis à 2,950 % échéant en 2030 d'un capital de 750 millions de dollars américains et le prix de billets de premier rang...

à 10:42
Accruent, le principal fournisseur de solutions de gestion de l'environnement bâti, a annoncé une augmentation de plus de 16 % de son réseau de partenaires en 2019 lors de sa conférence mondiale des partenaires, Synergy, qui s'est déroulée du 12 au...

à 09:09
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche?Tard »)   a annoncé aujourd'hui qu'elle a l'intention, sous réserve des conditions du marché et d'autres conditions, d'offrir une ou plusieurs séries de billets de premier rang non garantis (les « billets »)...

21 jan 2020
Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles lance le Programme d'aide financière pour la construction d'infrastructures de stockage de gaz naturel liquéfié et de regazéification au bénéfice des établissements industriels de la Côte-Nord et...

21 jan 2020
Risen Energy Co., Ltd, a récemment annoncé que sa centrale photovoltaïque de 50 MW au Kazakhstan a bien été connectée au réseau. Première grande centrale électrique au sol équipée d'un système de suivi et connectée au réseau au Kazakhstan, sa mise en...

21 jan 2020
Candu Énergie inc., membre du Groupe SNC-Lavalin , a obtenu un contrat de 10,8 millions de dollars (7,3 millions d'euros) de la Societatea Nationala Nuclearelectrica S.A. (SNN) pour les analyses et les évaluations techniques du réacteur unité 1...



Communiqué envoyé le 9 décembre 2019 à 02:00 et diffusé par :