Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Lock-Out : Interruption inacceptable du transport en commun à Drummondville


DRUMMONDVILLE, QC, le 6 déc. 2019 /CNW Telbec/ - Les chauffeurs et chauffeuses de transport en commun à Drummondville dénoncent l'attitude de la Ville et de son sous-contractant, Multi-Transport Drummond Inc., qui a déclenché un lock-out sans avertissement ce vendredi matin.

«?Nos membres ont eu toute une surprise en arrivant au travail ce matin : une porte barrée, un stationnement vide et des patrons absents?», a dénoncé le président du Syndicat des travailleuses et travailleurs de Multi-transport Inc. (CSN), Gilbert Bondu. «?La surprise est d'autant plus grande que la différence entre nos demandes et la dernière offre patronale n'est pas énorme et qu'on croyait qu'une entente pourrait survenir à court terme.?»

Selon le vice-président du Conseil central du Coeur-du-Québec­--CSN, Mario Pellerin, le lock-out déclenché ce matin est inacceptable.

«?Aujourd'hui, l'employeur a sorti le bazooka pour tuer une fourmi, a-t-il renchéri. Le Syndicat a épuisé tous les moyens de pression imaginables avant de finalement faire la grève pour une seule journée. Alors, que l'employeur sorte tout de suite les gros canons, mette fin aux négociations et décrète un lock-out à durée indéterminée, c'est exagéré.?»

Selon la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN), le parti pris affiché par la Ville de Drummondville dans le dossier est contre-productif et nuit au processus de négociation.

«?Quand le syndicat a déclenché une grève d'une seule journée, la Ville a porté plainte au Tribunal administratif du travail?», a rappelé Jean-Pierre Bourgault, vice-président et trésorier de la FEESP. «?Maintenant que l'entreprise décrète un lock-out d'une durée illimitée, la Ville s'en lave les mains. Ce mépris de la Ville pour les travailleuses et les travailleurs qui offrent un service essentiel à la population est incompréhensible?», a-t-il conclu.

En guise de riposte au lock-out, les membres du Syndicat ont voté à l'unanimité pour un mandat de grève générale illimitée lors d'une assemblée spéciale tenue vendredi.

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Carbonleo, promoteur du projet Royalmount, tiendra des soirées d'information publiques en plein air les 14 et 15 juillet prochains au Théâtre Ciné-Parc Royalmount, à 17 h 30, afin de présenter le projet transformé de ce quartier innovant aux citoyens...

à 06:00
Le marché devrait se rééquilibrer au cours du deuxième semestre Les prix des maisons à deux étages dépassent ceux des copropriétés alors que les Canadiens confinés à la maison accordent une importance marquée à leur espace L'Ontario enregistre la...

à 05:01
Les perspectives préliminaires projettent au moins 14 millions au deuxième trimestre 2020. L'entreprise réalise 11 trimestres consécutifs de recettes en hausse L'entreprise prévoit des recettes en hausse de plus de 350 % par rapport au même...

à 04:30
AvaTrade, broker de CFD primé, lance AvaProtect, un outil de gestion des risques révolutionnaire en un clic pour son application de trading sur ordinateur AvaTrade WebTrader. La solution fait partie intégrante de la stratégie continue d'AvaTrade...

à 03:00
Ace & Tate, la marque de lunettes néerlandaise, est le leader du secteur en matière de développement durable et de technologie avancée. Un investissement financier récent de 14,25 millions EUR, mené par l'investisseur...

à 03:00
CEBINA GmbH, une société de biotechnologie autrichienne, annonce les résultats positifs de son projet de repositionnement de médicaments contre le COVID-19, avec l'identification de médicaments approuvés couramment utilisés dotés d'une activité...



Communiqué envoyé le 6 décembre 2019 à 15:26 et diffusé par :