Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Divers

Amex intersecte 41,30 g/t d'or sur 4,10 m, dont 202,81 g/t Au sur 0,80 m dans la nouvelle zone émergente Upper Gratien, projet Perron


MONTRÉAL, 05 déc. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Amex Exploration Inc. (« Amex ou la Société ») (TSX-V: AMX, FRA: MX0, OTCQX: AMXEF) est très heureuse d'annoncer les résultats de plusieurs sondages sur sa propriété Perron dans le nord-ouest du Québec, Canada (voir les figures 1 et 2 ci-dessous). Le tableau 1 fournit une liste complète des résultats. Amex fournit toutes les données de forage sur son site Web à l'adresse http://www.amexexploration.com/perron/drill-data-room/.

Les résultats de forage incluent des intersections de la zone aurifère Gratien (GGZ) et de la zone aurifère Eastern Gold Zone (EGZ).

Figure 1 - Propriété Perron et les zones aurifères est disponible à l'adresse suivante : 
https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/7e13913f-9c3b-425e-8fe1-64ce4806be97/fr 

Figure 2 - Localisation des zones aurifères à Perron est disponible à l'adresse suivante :
https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/36a9c5ee-e007-4aa7-8316-7097937019cd/fr

À Gratien, Upper Gratien est une nouvelle zone émergente qui a retourné des interceptions de teneur supérieure à celle identifiée précédemment, indiquant le potentiel de multiples lentilles de haute teneur dans le système aurifère global de Gratien (plus de 1 km).

Pour la zone EGZ, les forages continuent de définir et d'agrandir les zones HGZ et Denise

Kelly Malcolm, vice-président de l'exploration d'Amex, a commenté : « Je suis très satisfait de l'interception à haute teneur dans la zone Upper Gratien, qui est la plus forte minéralisation sur une base de facteur métal identifiée à ce jour dans cette zone. La possibilité de multiples lentilles à haute teneur dans le système plus large de Gratien, long d'un kilomètre, est encourageante lorsque l'on envisage des scénarios d'exploitation minière à ciel ouvert ou souterraine. La zone EGZ continue également de retourner des intersections aurifères significatives autant dans la zone HGZ que dans Denise, qui continuent à se définir et à se développer. Nous attendons des analyses sur un bon nombre de trous de forage supplémentaires, dont beaucoup ont rencontré de l'or visible. »

La troisième foreuse, qui devrait arriver le 6 janvier, sera consacrée à un programme d'exploration régional comprenant environ 20 000 m du programme de forage de 100 000 m, ciblant une minéralisation supplémentaire en or à haute teneur dans les parties sous explorées du très prometteur Bloc de rhyolite de Beaupré. En outre, la société a récemment terminé un relevé magnétique drone de haute résolution constitué de plus de 600 kilomètres linéaires avec lignes espacées de 25 mètres et survolées à basse altitude.

Malcolm a poursuivi : « Je suis enchanté de la qualité de ce levé géophysique et notre examen préliminaire des données a révélé bon nombre de structures qui n'étaient auparavant pas visibles sur les levés magnétiques historiques. Certaines de ces structures identifiées correspondent à des horizons aurifères minéralisés connus et nous nous attendons à ce que le levé soit extrêmement utile et un outil précieux afin d'identifier une minéralisation aurifère supplémentaire ailleurs sur la propriété. Les résultats du relevé seront publiés une fois l'analyse et l'interprétation des données terminées. »

Les résultats de forage provenant des diverses zones du corridor aurifère de Perron continuent de démontrer la nature robuste du système aurifère identifié à ce jour sur la propriété Perron. Les travaux à venir se concentreront sur la définition et l'expansion des zones connues en plus d'explorer le long du contact de la rhyolite aurifère de Beaupré, bordée par la faille Perron de 7 km de long au sud et par la faille Normétal longue de 8,4 km au nord, toutes deux connues comme faille de chevauchement de deuxième ordre hôte de minéralisation aurifère à haute teneur.

Tableau 1: Résultats d'analyses provenant de la zone Upper Gratien et de la zone EGZ sur le projet Perron.

N° trou forageDe (m)À (m)Longueur (m)Au (g/t)Ag (g/t)Zone
PEG-19-10487.1091.204.1041.3013.68UPPER GRATIEN
incluant87.1087.900.80202.8159.80
PEG-19-104126.00129.003.001.401.47UPPER GRATIEN 2
incluant126.00127.001.003.152.10
PEG-19-104144.90145.700.801.770.60
PEG-19-106100.10101.401.302.304.39UPPER GRATIEN
PE-19-105378390.312.302.810.27HGZ
incluant382.5383.20.7023.061.30
incluant388.3389.31.008.520.30
PE-19-105466.70471.004.301.020.10DENISE
PE-19-105524.50530.706.203.210.33
incluant524.50526.001.5011.930.80
PE-19-105565.00569.504.500.650.10
PE-19-109383.70387.904.204.800.44HGZ
incluant383.70384.40.7026.162.20

*Notez que les résultats de forages sont présentés sans teneur de coupure ni teneur maximale et en longueur carotte. Les longueurs vraies des intersections sont estimées entre 70 et 75% pour la zone Gratien ?'Upper'', entre 75 et 90% pour la zone Gratien ?'Main'' 65 à 75% pour EGZ, et 70 à 75% dans la zone Grey Cat des longueurs présentées. RNS = Résultats Non Significatif

Personne Qualifiée
Maxime Bouchard géo., M.Sc.A. (OGQ 1752) et Jérôme Augustin géo., Ph.D. (OGQ 2134), personnes qualifiées indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101, ont examiné et approuvé les renseignements géologiques présentés dans le présent communiqué. La campagne de forage et le programme de contrôle de la qualité ont été planifiés et supervisés par Maxime Bouchard et Jérôme Augustin. Le protocole d'assurance et de contrôle de la qualité prévoit l'insertion d'échantillons témoins ou normalisés en moyenne tous les 10 échantillons, en plus de l'insertion régulière dans le processus d'analyse d'échantillons stérile, double et normalisé, accrédité par Laboratoire Expert. Les teneurs en or sont estimées par pyroanalyse et complétées par une absorption atomique, et les teneurs supérieures à 3 ppm Au sont réanalysées par pyroanalyse complétées par gravimétrie par le Laboratoire Expert Inc, de Rouyn-Noranda. Les échantillons contenant une minéralisation d'or visible sont analysés au tamis métallique. Pour une assurance et un contrôle de la qualité supplémentaires, tous les échantillons sont broyés à 90% à moins de 2 mm avant la pulvérisation afin d'homogénéiser les échantillons pouvant contenir des particules d'or grossières. Laurentia Exploration a procédé à la description et à l'échantillonnage des carottes.

Les personnes qualifiées n'ont pas effectué suffisamment de recherches pour vérifier les renseignements historiques sur la propriété, particulièrement en ce qui concerne les résultats des forages antérieurs, mais elles sont d'avis que les résultats des forages et des analyses antérieures ont été obtenus conformément aux pratiques standard de l'industrie. L'information disponible est une indication du potentiel d'exploration de la propriété, mais peut ne pas être représentative des résultats attendus.

À propos d'Amex
Amex Exploration Inc. est une société d'exploration minière junior dont l'objectif principal est d'acquérir, d'explorer et de développer des projets viables d'exploitation d'or et des métaux de base dans les régions minières propices du Québec et de l'Ontario. Amex est focalisée sur le projet aurifère Perron détenu à 100 % par la société, située au Québec à 110 kilomètres au nord de Rouyn-Noranda, qui compte 116 titres miniers adjacents couvrant 4 518 hectares. Un nombre significatif de découvertes aurifères d'importances ont été réalisées à Perron, notamment les zones aurifères EGZ, Gratien et Grey Cat ainsi que la zone centrale polymétallique. De l'or à haute teneur a été identifié dans chacune de ces zones. Une partie importante du projet reste sous-explorée. En plus du projet Perron, la société détient un portefeuille de trois autres propriétés axées sur l'or et les métaux de base dans la région de l'Abitibi au Québec et en Ontario.

Pour tout renseignement complémentaire, s'adresser à :
Victor Cantore
Président-directeur général
Amex Exploration : 514-866-8209

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent une quelconque responsabilité à l'égard de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs :

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs. Tous les énoncés, autres que les faits historiques, qui portent sur les activités, les événements ou les développements que la société croient, présume ou prévoit se produire dans le futur, y compris, sans s'y limiter, le programme d'exploration planifié de la HGZ et de la LGZ, les résultats d'exploration positifs attendus, l'étendue des zones minéralisées, le calendrier des résultats d'exploration, la capacité de la société les échéances de son programme d'exploration, la disponibilité des fonds nécessaires pour poursuivre l'exploration et la minéralisation potentielle ou les ressources minérales potentielles, constituent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation des termes « ferait », « devrait », « devrait », « s'attendre », « prévoir », « estimer », « croire », « avoir l'intention », « avoir », « plan » ou « projet », y compris les formes négatives de ces termes ou d'autres variantes de ces termes ou d'une terminologie comparable. Les énoncés prospectifs sont sujets à un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont un grand nombre échappent à la capacité de contrôle ou de prédiction de la Société, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels de la Société s'écartent sensiblement de ceux qui sont annoncés dans les énoncés prospectifs. Divers facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels s'écartent sensiblement des attentes actuelles, notamment le non-respect des dépenses d'exploration prévues, estimées ou planifiées, l'impossibilité de confirmer les ressources minérales estimées, l'éventualité que les résultats d'exploration futurs ne soient pas conformes aux attentes de la Société, les conditions générales du marché et de l'économie, les fluctuations des marchés mondiaux de l'or, la disponibilité de main-d'oeuvre qualifiée et d'équipements suffisants, les modifications apportées aux lois et aux exigences d'octroi de permis, les conditions météorologiques imprévisibles, les contestations des titres et des concessions, les risques environnementaux, ainsi que les risques identifiés dans le rapport de gestion annuel de la direction de la Société. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se matérialisent, ou si les hypothèses sur lesquelles les énoncés prospectifs sont fondés s'avèrent inexactes, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux décrits et, en conséquence, le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Bien que la Société ait tenté d'identifier les risques, les incertitudes et les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels s'écartent sensiblement des prévisions, et il peut y avoir d'autres facteurs imprévisibles faisant en sorte que les résultats ne sont pas conformes à ceux qui étaient envisagés, estimés ou prévus. La Société n'a pas l'intention et n'assume aucune obligation de faire des mises à jour de ses énoncés prospectifs, sauf dans la mesure où les lois applicables l'exigent.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:15
Stelmine Canada. (« Stelmine ») (STH-TSXV) a annoncé aujourd'hui les résultats de l'assemblée annuelle de ses actionnaires tenue à Montréal en date de ce jour (l'« assemblée »). Lors de l'assemblée, les candidats proposés par la direction, soit André...

à 12:13
L'Agence d'évaluation d'impact du Canada (l'Agence) annonce la disponibilité d'une aide financière offerte dans le cadre du Programme d'aide financière aux participants pour favoriser la participation du public et des peuples autochtones...

à 07:45
Aujourd'hui, le Rocky Mountain Institute, le MIT Sustainable Supply Chains, le Columbia Center on Sustainable Investment et le Payne Institute for Public Policy de la Colorado School of Mines ont annoncé...

à 07:45
Le Rocky Mountain Institute, MIT Sustainable Supply Chains, le Columbia Center on Sustainable Investment, et le Payne Institute for Public Policy de l'École des mines du Colorado ont annoncé aujourd'hui la...

21 jan 2020
Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles lance le Programme d'aide financière pour la construction d'infrastructures de stockage de gaz naturel liquéfié et de regazéification au bénéfice des établissements industriels de la Côte-Nord et...

21 jan 2020
Espace pour la vie propose deux activités nouvelles cette année pour la relâche scolaire. Tout d'abord, un événement des plus ludiques dans un univers un brin déjanté, teinté de fantaisie et d'étrangeté au Jardin botanique de Montréal, Les plantes...



Communiqué envoyé le 5 décembre 2019 à 02:05 et diffusé par :