Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Enfance, Économie, Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique), CPG

Crise des garderies : Les propriétaires adoptent de nouveaux moyens de pression pour forcer le gouvernement à rétablir l'équité


MONTRÉAL, le 2 déc. 2019 /CNW Telbec/ - Quelques centaines de propriétaires de garderies non subventionnées en installation membres de l'AGNSI étaient réunis cette fin de semaine en Assemblée générale à Montréal en présence de nombreuses éducatrices et parents.

Tous étaient mobilisés par l'iniquité majeure qui s'est accentuée au cours des dernières semaines par l'annonce du gouvernement Legault de sa décision de ramener à 8,25 $ par jour le tarif des services subventionnés, et ce, sans pour autant ajuster les paramètres de remboursement anticipé des parents dont les enfants fréquentent un service non subventionné.

Selon les calculs réalisés par plusieurs parents, le fossé financier qui séparera - à revenu annuel égal - des parents dont les enfants fréquentent un CPE ou une garderie subventionnée, par rapport à un service non subventionné, pourrait atteindre la somme de 40 000 $ sur quatre ans.

Mesures adoptées et moyens de pression

Les membres réunis ont renouvelé le mandat du comité de négociation et soutenu fermement l'accélération de moyens de pression à l'échelle du Québec en soutient aux parents.

Ils ont par ailleurs adopté la tenue de journées de ralentissement de service qui se tiendront en rotation dans les différentes régions du Québec au cours des semaines à venir. Ces événements, visant à accentuer la pression sur le gouvernement Legault, culmineront le 4 février prochain à l'occasion de la reprise des travaux parlementaires de l'Assemblée nationale alors que la plupart des garderies non subventionnées du Québec seront fermées.

Citations

« Comme nos membres l'ont exprimé très clairement, la conversion des garderies non subventionnées en garderies subventionnées est aujourd'hui incontournable, mais les propriétaires ne soutiennent pas le projet pilote du ministre Lacombe pour le moment. En vertu du mandat de notre assemblée, l'intervention du gouvernement doit nécessairement viser la conversion d'un maximum de garderies non subventionnées d'ici trois ans, assurer le libre choix à chacun des propriétaires et permettre la mise sur pied de mesures financières transitoires importantes en soutien aux parents et aux garderies. C'est spécifiquement dans ce sens-là que nous entendons poursuivre nos négociations avec le ministère de la Famille. »
- David Haddaoui, président de l'AGNSI

« Contrairement à certains propos tenus par le ministre Lacombe et qui ne font qu'alimenter la grogne parmi les propriétaires, la qualité des services offerts en garderies non subventionnées est généralement très élevée, et ce, malgré le contexte financier intenable. En additionnant les parents, les propriétaires, les éducatrices et les enfants, le gouvernement Legault s'attaque à plus de 250 000 Québécois et nous entendons prendre tous les moyens pour rassembler ces voix pour que l'équité soit rétablie. »
- Suzanne Gagnon, directrice générale de l'AGNSI

À propos de l'Association des garderies non subventionnées en installation (AGNSI)
Le Québec regroupe quelque 1 365 garderies privées non subventionnées fréquentées par près de 100 000 enfants et qui emploient 24 000 employés. L'association des garderies non subventionnées en installation est née de la volonté de trois propriétaires qui voulaient voir naitre une association nationale, avec des membres de leur conseil d'administration des quatre coins de Québec, pour bien comprendre les enjeux de chacune des régions. Plus de deux cents membres actifs ont joint ses rangs. L'AGNSI participe à toutes les tables de travail du ministère de la Famille et tient à défendre l'équité pour les parents qui fréquentent son réseau. Pour plus de détails, consultez le agnsi.com.

SOURCE Association des garderies non subventionnées en installation (AGNSI)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:00
Dans une volonté de rendre la culture accessible au plus grand nombre de citoyens, la ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, octroie à la Société de la Place des Arts de Montréal une aide financière de 4,2 M$ qui lui...

à 09:00
La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) est très heureuse d'accueillir de nouveau parmi ses membres les commissions scolaires des Grandes-Seigneuries et Marguerite-Bourgeoys. Celles-ci réintègrent la Fédération après l'avoir quittée...

25 jan 2020
Copropriétaires du groupe de sociétés Kievskaya Ploshchad, God Nisanov et Zarakh Iliev ont été élus « Rois de l'immobilier 2020 en Russie » par Forbes. Ils se maintiennent tous deux à cette place de premier plan depuis 2012. MOSCOU, 25 janvier...

24 jan 2020
Placements CI (« CI ») a annoncé aujourd'hui qu'elle a remporté 38 trophées FundGrade® A+, qui sont présentés chaque année par Fundata Canada Inc. afin de reconnaître les fonds de placement canadiens dont la cote de rendement était exceptionnelle sur...

24 jan 2020
Les services indiciels canadiens de S&P Dow Jones Indices apporteront les modifications suivantes à l'indice Aristocrates de dividendes canadiens S&P/TSX par suite de l'analyse annuelle de cet indice. Ces modifications entreront en vigueur le lundi...

24 jan 2020
Placements Vanguard Canada Inc. a communiqué aujourd'hui les montants finaux de distributions au mois de janvier 2020 concernant les FNB Vanguard énumérés ci-dessous inscrits à la Bourse de Toronto . Les détenteurs de parts inscrits au 03...



Communiqué envoyé le 2 décembre 2019 à 11:05 et diffusé par :