Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujets : Économie, Première Nation

Bioénergie La Tuque - Les Atikamekw placeront le projet BELT au service du progrès économique et de la position du Québec sur le marché des énergies vertes


NITASKINAN, QC, le 2 déc. 2019 /CNW Telbec/ - Observant les récents débats sur le projet Bioénergie La Tuque (BELT) avec une certaine stupéfaction, le Conseil de la Nation Atikamekw (CNA) souhaite maintenant réagir pour soutenir l'opportunité que constitue ce projet. En alliant le développement de La Tuque avec la construction d'une nouvelle usine et la valorisation de la R-D en technologies vertes, le projet BELT à le potentiel de donner un nouvel élan à l'économie régionale avec la mise sur le marché d'un biocarburant.

Logos du Conseil de la Nation Atikamekw, du Conseil des Atikamekw de Manawan, du Conseil des Atikamekw d'Opitciwan, du Conseil des Atikamekw de Wemotaci. (Groupe CNW/CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW)

Promoteur du projet BELT, le CNA considère que les craintes émises sur la place publique quant à l'impact de ce projet sur l'économie locale sont non fondées et s'étonne d'un positionnement aux tendances dirigistes de la part d'une multinationale aussi prestigieuse que Westrock face à un nouveau projet de développement économique. Le CNA insiste en particulier sur le fait que des pressions sur les prix des approvisionnements en fibre ne devraient pas être observées considérant que seuls 3,5 % de la biomasse disponible au Québec est actuellement exploitée et que BELT est tournée vers une fibre différente de celle utilisée par Westrock. 

« C'est le genre de projet qui s'appuie sur tous les attributs du développement durable : il vise la réduction des gaz à effet de serre, il crée 500 emplois en Haute-Mauricie et il ouvre des opportunités d'insertion professionnelle pour une jeunesse atikamekw beaucoup trop éloignée du marché du travail. De plus, il établit de nouveaux liens au sein de l'écosystème de l'innovation dans un domaine en vogue et il est porté par des investissements directs étrangers. Il me semble irresponsable de faire volte-face sur ce projet sans raison valable », a mentionné Constant Awashish, Grand Chef de la Nation Atikamekw.

Le CNA souligne également que le projet suscite depuis 2015 un enthousiasme largement partagé au sein de la communauté d'affaires, du milieu municipal, ainsi que des gouvernements du Canada et du Québec. Au-delà de l'avantage environnemental d'un biocarburant, la construction d'une usine à La Tuque présente le potentiel d'améliorer l'indice de vitalité économique qui diminue d'ailleurs pour cette municipalité depuis 2012.

Avec son siège social à Wemotaci et une place d'affaires à La Tuque, BELT concentre son mandat sur la mise en place des conditions favorables au développement de la filière des bioénergies. Parties prenantes dans le déploiement du projet, le CNA et les conseils de bande de Manawan, d'Opitciwan et de Wemotaci y voient des possibilités d'emplois pour les membres de la Nation et une participation directe dans la valorisation économique d'une ressource disponible sur le territoire ancestral du Nitaskinan. 

« J'espère que cette controverse se conclura sur la nécessité d'une cohésion renforcée entre les acteurs locaux. Dans une économie mondiale, c'est un principe de base au développement économique durable », a conclu M. Awashish qui présentera le potentiel du projet BELT à l'occasion d'un dîner-conférence organisé par la Chambre de commerce et d'industrie du Haut-St-Maurice, le 4 décembre prochain à La Tuque.

À propos du Conseil de la Nation Atikamekw 
Le Conseil de la Nation Atikamekw (CNA) est issu de la volonté des conseils atikamekw de Manawan, d'Opitciwan et de Wemotaci de s'unir pour offrir des programmes et des services à la population atikamekw. À titre de conseil tribal, le CNA dispense divers services aux communautés et assume un rôle de représentation politique pour la Nation Atikamekw.  

SOURCE CONSEIL DE LA NATION ATIKAMEKW


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:59
GameChange Solar a annoncé aujourd'hui avoir reçu des commandes de systèmes Genius Trackertm, soit plus de 200 MW, pour l'Amérique du Sud. La livraison du premier système a commencé dans le courant de ce mois-ci. GameChange, qui dispose d'équipes de...

à 09:20
QIA et Volkswagen AG font part d'une initiative sans précédente dans le transport autonome électrique dans le but de transformer la mobilité urbaine au Qatar Prototypes de conduite intelligente. Des navettes à conduite autonome BUZZ AD dérivées des...

à 09:06
Alors que la dernière année a connu les plus grandes mobilisations pour le climat dans le monde, avec l'une des plus importantes tenues au Québec, la société civile et la jeunesse québécoise à la 25e Conférence des parties (ou COP25) ont représenté...

14 déc 2019
Alors que prenait fin hier la COP25, la responsable pour Québec solidaire en matière d'environnement et de lutte aux changements climatiques, Ruba Ghazal, presse le ministre de l'Environnement, Benoît Charette, de mettre en place quatre mesures...

13 déc 2019
Le député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière d'énergie, d'environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, dresse un bilan très positif de sa mission en Espagne, à la COP25 à Madrid ainsi qu'en...

13 déc 2019
Afin d'accélérer le développement et la commercialisation de technologies propres, le gouvernement du Québec lance un appel de projets d'innovation et de vitrines technologiques. Celui?ci vise à appuyer les entreprises afin qu'elles puissent saisir...



Communiqué envoyé le 2 décembre 2019 à 07:51 et diffusé par :