Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Exploitation pétrolière
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie

Devenir une économie riche, développée et carboneutre est réalisable sur les plans technique et économique pour la Chine d'ici 2050


BEIJING, 22 novembre 2019 /CNW/ - L'ETC (Energy Transitions Commission) dévoile aujourd'hui son rapport intitulé « China 2050: A Fully Developed Rich Zero-Carbon Economy », en partenariat avec le RMI (Rocky Mountain Institute). Le rapport montre que la Chine peut, sur les plans technique et économique, devenir une économie entièrement développée d'ici le milieu du siècle qui, simultanément, n'est responsable d'aucune émission de carbone.

Selon le rapport, pour atteindre cet objectif, l'investissement requis peut être facilement réalisable compte tenu des importants taux d'investissement et d'épargne de la Chine. De plus, l'incidence sur le produit intérieur brut (PIB) du pays par personne en 2050 sera minime. En voulant devenir carboneutre d'ici 2050, la Chine stimulera les investissements et l'innovation tout en améliorant grandement la qualité de l'air au pays et en lui permettant de se positionner comme un leader technologique au sein de plusieurs industries.

Le rapport démontre comment la Chine peut réduire la demande énergétique globale tout en améliorant constamment la qualité de vie. La réduction de la demande envers l'acier et le ciment, l'utilisation plus circulaire de l'ensemble des matériaux, les plastiques notamment, ainsi que les avantages inhérents à l'efficacité énergétique découlant de l'électrification des transports en surface et du chauffage des bâtiments, permettront à la Chine de jouir d'un PIB par habitant et d'un niveau de vie trois fois supérieur aux niveaux actuels. Parallèlement, elle verra sa demande énergétique globale passer de 88 exajoules (EJ) aujourd'hui à 64 EJ en 2050. En conséquence, la demande énergétique principale de la Chine dans l'ensemble pourrait chuter de 45 %, passant de 132 EJ aujourd'hui à 73 EJ en 2050. Tout cela viendra bouleverser de façon remarquable les sources d'énergie, alors que la demande envers les combustibles fossiles chutera de plus de 90 %, tandis que les énergies non fossiles s'apprécieront par un facteur de 3,4.

En ce qui concerne l'approvisionnement, la carboneutralité ne peut se faire sans la décarbonation complète de la production d'électricité et l'expansion fulgurante de l'utilisation de l'électricité, la cible étant établie à environ 15?000 térawatts-heures (TWh) pour 2050, alors qu'elle était de 7?000 TWh en 2018. Environ 75 % de toute la production d'énergie électrique pourrait être assurée par des ressources solaires et éoliennes, offrant un éventail d'options assurant le stockage et une plus grande souplesse au réseau. De plus, la production et l'utilisation de l'hydrogène pourraient devoir être multipliées par plus de trois, passant de 25 millions de tonnes à plus de 80 millions de tonnes en 2050. La capture de carbone à des fins de stockage ou d'utilisation de même que l'augmentation de la production de bioénergie joueront aussi des rôles importants, quoique limités.

Le rapport souligne aussi des mesures sectorielles essentielles et propose des modifications aux politiques publiques pour atteindre la cible de carboneutralité.

Pour lire l'intégralité du rapport : http://www.energy-transitions.org/china-2050-fully-developed-rich-zero-carbon-economy

Personne-ressource :
Nick Steel
(347) 574-0887
nsteel@rmi.org

SOURCE Rocky Mountain Institute; The Energy Transitions Commission


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:59
GameChange Solar a annoncé aujourd'hui avoir reçu des commandes de systèmes Genius Trackertm, soit plus de 200 MW, pour l'Amérique du Sud. La livraison du premier système a commencé dans le courant de ce mois-ci. GameChange, qui dispose d'équipes de...

à 09:20
QIA et Volkswagen AG font part d'une initiative sans précédente dans le transport autonome électrique dans le but de transformer la mobilité urbaine au Qatar Prototypes de conduite intelligente. Des navettes à conduite autonome BUZZ AD dérivées des...

à 09:06
Alors que la dernière année a connu les plus grandes mobilisations pour le climat dans le monde, avec l'une des plus importantes tenues au Québec, la société civile et la jeunesse québécoise à la 25e Conférence des parties (ou COP25) ont représenté...

14 déc 2019
Alors que prenait fin hier la COP25, la responsable pour Québec solidaire en matière d'environnement et de lutte aux changements climatiques, Ruba Ghazal, presse le ministre de l'Environnement, Benoît Charette, de mettre en place quatre mesures...

13 déc 2019
Le député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière d'énergie, d'environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, dresse un bilan très positif de sa mission en Espagne, à la COP25 à Madrid ainsi qu'en...

13 déc 2019
Afin d'accélérer le développement et la commercialisation de technologies propres, le gouvernement du Québec lance un appel de projets d'innovation et de vitrines technologiques. Celui?ci vise à appuyer les entreprises afin qu'elles puissent saisir...



Communiqué envoyé le 22 novembre 2019 à 00:50 et diffusé par :