Le Lézard
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Le conseil d'administration de l'AEFO approuve la tenue d'un vote de grève


OTTAWA, le 21 nov. 2019 /CNW/ - L'Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO), le gouvernement et le Conseil des associations d'employeurs (CAE), qui représente les 12 conseils scolaires de langue française, ont eu une douzaine de rencontres de négociation depuis le dépôt de l'avis de négocier le 20 août 2019. Malgré les efforts de l'AEFO, plusieurs des discussions se déroulent maintenant au ralenti, et le gouvernement et le CAE cherchent à sabrer les droits et acquis des membres.  Lors de la réunion extraordinaire qui s'est tenue le 20 novembre 2019, les membres du conseil d'administration de l'AEFO se sont concertés sur le meilleur moyen de faire avancer la négociation et sont arrivés à la conclusion que la tenue d'un vote de grève serait la meilleure solution.

Logo : Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (Groupe CNW/Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO))

« Il y a déjà eu suffisamment de coupes en éducation, » a déclaré le président de l'AEFO, Rémi Sabourin. « Le gouvernement et le CAE semblent pourtant vouloir en rajouter, notamment en exigeant un recul dans les conditions de travail des membres de l'AEFO et dans les conditions gagnantes pour l'apprentissage des jeunes. »

Selon l'AEFO, les retranchements des conditions de travail proposés par le gouvernement et le CAE sont inacceptables pour les enseignantes et enseignants franco-ontariens et nuiraient à l'apprentissage des élèves.

Les 11 800 membres du personnel enseignant et suppléant se prononceront sur la possibilité d'une grève du 18 au 20 décembre 2019.

Rappelons que les conventions collectives des membres du personnel enseignant et suppléant sont arrivées à échéance le 31 août 2019.

« Tenir un vote de grève ne signifie pas que l'AEFO veut déclencher une grève à tout prix, » a ajouté Rémi Sabourin. « Mais les discussions s'enlisent depuis les dernières rencontres. Il est temps que ça bouge. »

L'AEFO compte environ 12 000 membres et représente les enseignantes et les enseignants des écoles élémentaires et secondaires de langue française de l'Ontario, tant catholiques que publiques, et des travailleuses et travailleurs d'autres établissements francophones de l'Ontario.

SOURCE Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO)



Communiqué envoyé le 21 novembre 2019 à 17:29 et diffusé par :