Le Lézard
Sujets : Product/Service, Survey, Economic News/Analysis

CSC publie son rapport inaugural sur l'évolution de l'industrie de la titrisation


CSC, premier prestataire mondial de services commerciaux, juridiques, fiscaux et digitaux, a annoncé aujourd'hui la publication de son rapport inaugural sur l'industrie de la titrisation, en collaboration avec GlobalCapital, service de premier rang d'actualités, d'opinion et de données dédié aux marchés de capitaux internationaux.

« Notre étude de recherche est unique en ce sens qu'elle dresse un tableau complet de l'industrie de la titrisation parmi les régions et les classes d'actifs au lieu de se concentrer sur des actifs ou régions spécifiques », a déclaré John Hebert, vice-président senior de l'unité Global Financial Markets de CSC. « Notre rapport est destiné à définir les principaux problèmes auxquels l'industrie est confrontée, comprendre la manière dont les participants du marché réagissent, et fournir des informations sur les éléments moteurs et les forces sous-jacentes qui influent sur les tendances du marché. »

L'enquête englobe les opinions des acteurs les plus proéminents de l'industrie, plus de 150 émetteurs, arrangeurs, investisseurs et fournisseurs de services, disséminés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Le rapport fournit aux parties prenantes des prévisions d'experts sur les classes d'actifs censées stimuler la croissance, les prix et la liquidité, les aidant ainsi à élaborer des stratégies pour naviguer de manière efficace dans l'industrie la titrisation.

Les résultats indiquent que les répondants demeurent positifs quant au marché de la titrisation en dépit du cycle de crédit vieillissant. En fait, 50 % des participants sont optimistes à propos de l'octroi de crédits non bancaires au cours des 12 prochains mois, en comparaison avec seulement 28 % en ce qui concerne les prêts bancaires. Des risques sont cependant par les participants européens qui estiment que les « réglementations » représentent le défi le plus sérieux qui confronte l'industrie tandis que leurs contreparties américaines évoquent « la peur d'une récession. »

« Il sera intéressant de voir si ces tendances se poursuivent en 2020 », a fait savoir Jonathan Hanly, directeur général du bureau de Dublin de CSC. « Tandis que nous prévoyons la poursuite de la forte croissance des crédits octroyés par les prêteurs non bancaires et les nouvelles sociétés de technologie financière (fintech), particulièrement dans le marché européen, il est impossible de savoir avec certitude si ce rythme se maintiendra ou se ralentira lorsque la récession se produira. »

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger maintenant le rapport gratuit.

À propos de CSC

CSC est un prestataire leader de services administratifs spécialisés, destinés aux gestionnaires d'actifs alternatifs pour toute une gamme de stratégies de fonds, aux acteurs des marchés de capitaux publics et privés, ainsi qu'aux sociétés ayant besoin d'un soutien fiduciaire et de gouvernance. Nous sommes le partenaire inconditionnel de 90 % des entreprises du classement Fortune 500®, de près de 10 000 cabinets d'avocats et de plus de 3 000 institutions financières. Les professionnels des marchés financiers mondiaux de CSC se trouvent dans les principaux centres financiers aux États-Unis, en Europe et dans la région Asie-Pacifique. Nous sommes une entreprise mondiale capable d'effectuer des transactions quel que soit l'endroit où se trouvent nos clients, ce que nous faisons en déployant des experts dans toutes les entreprises auxquelles nous offrons nos services. Pour plus d'informations sur les services de CSC, visitez le site cscgfm.com.

À propos de Global Capital

Forte de 30 années de couverture, d'analyse et de commentaires, la société GlobalCapital (antérieurement EuroWeek) est devenue le service par excellence des actualités sur les marchés de capitaux. GlobalCapital est le compagnon intégral de l'industrie, utilisé par les banquiers, émetteurs, intermédiaires, investisseurs et régulateurs en tant que leur voix digne de confiance, fière de contester et questionner, de discuter et disséquer, d'examiner et de signaler. Encouragés par leur accès à la première ligne des marchés de capitaux mondiaux, plus de 50 journalistes travaillent dans nos salles de rédaction de Londres, Hong Kong et New York, aux côtés de représentants régionaux couvrant le monde entier, de la Colombie au Japon, de l'Indonésie au Pérou.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 21 novembre 2019 à 15:15 et diffusé par :