Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé, Transport, Pont Champlain
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Rencontre sur la déconstruction du pont Champlain - La CSN-Construction heureuse d'avoir été entendue


MONTRÉAL, le 21 nov. 2019 /CNW Telbec/ - La CSN-Construction est impatiente de rencontrer la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain Inc. (PJCCI) qui a acquiescé à sa demande d'organiser une rencontre sur la déconstruction du pont Champlain, en compagnie de toutes les organisations syndicales de la construction. Cette rencontre aura lieu demain, le 22 novembre 2019.

« À l'approche des travaux de déconstruction du pont, la CSN-Construction a beaucoup de choses à faire valoir, que ce soit sur le plan de la sécurité, des conditions de travail ou de l'environnement, souligne le président de la CSN-Construction, Pierre Brassard. La déconstruction d'un pont d'une telle ampleur est un projet majeur qui n'a pas de précédent dans l'histoire du Québec. Elle ne peut pas se faire au hasard et il faut avoir un plan précis avant de lancer ce projet. »

Santé et Sécurité : un enjeu prioritaire
« La santé et sécurité sur les chantiers de construction est un enjeu prioritaire. Encore beaucoup trop d'accidents graves, causant parfois la mort, surviennent régulièrement sur les chantiers au Québec. Dès le début des travaux, des représentants à la prévention doivent être déployés sur le terrain. Il n'y a pas de risque à prendre : la PJCCI a l'obligation de prévoir la mise en place du programme de prévention avant que le chantier ne débute. Cette étape est trop souvent négligée, ce qui met la vie de nos travailleurs et travailleuses en danger », explique aussi Pierre Brassard.

Enjeu de formation
Pour Jean-Luc Deveaux, vice-président du secteur Génie civil et Voirie, la formation des travailleuses et travailleurs est aussi un enjeu de taille dans ce dossier. « Déconstruire un pont nécessite la réalisation de plusieurs tâches spécialisées. Non seulement il faut former notre monde pour que les choses se déroulent dans les règles de l'art, mais cette formation doit être payée et les salaires ajustés en conséquence », insiste-t-il.

Puisque cette déconstruction entraînera des impacts importants sur la faune et la flore marines, il faudra former des personnes qui seront appelées à faire le tour des chantiers, un peu à la façon des représentants en prévention, pour s'assurer du respect de l'environnement, estime-t-il aussi.

Des conditions de travail intéressantes
Au vu de tout ce qui précède, il est donc impératif de s'assurer en amont de bonnes conditions pour celles et ceux qui seront dédiés à ce travail titanesque. « Il faut s'attendre à ce que la déconstruction du pont mobilise un très grand nombre de personnes. Celui-ci pourrait se situer au-dessus de 1000! Dans quelles conditions s'exécuteront-elles? Il sera important de s'occuper de cet aspect aussi, quitte à rouvrir les conventions collectives », conclut Jean-Luc Deveaux.

SOURCE CSN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:01
Porter Airlines offre plus de flexibilité aux grands voyageurs qui ne peuvent pas voyager en raison de la COVID-19. Les détenteurs de Passes Porter et les membres du programme de fidélisation VIPorter continueront de bénéficier de la pleine valeur de...

à 12:00
L'Unique assurances générales offre une remise applicable sur leurs primes d'assurance automobile à tous les assurés dont la police comporte un véhicule de tourisme ou un véhicule commercial. « Le respect des mesures de confinement en lien avec la...

à 11:15
La composante Air Canada du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) est heureuse d'apprendre que les agents de bord qui ont perdu leur emploi en raison de la réduction des effectifs causée par la pandémie de la COVID-19 pourraient bientôt...

à 10:05
Mercedes-Benz Canada et son réseau national de concessionnaires ont aujourd'hui annoncé leurs ventes du premier trimestre de 2020. Après un excellent début d'année, la compagnie a réalisé des ventes plus faibles que prévu pour le premier trimestre de...

à 09:48
Unifor salue l'annonce faite par Air Canada de son intention d'utiliser un nouveau régime fédéral de supplément de salaire pour compléter le salaire de plus de 3 000 membres d'Unifor qui ont été placés en situation d'inactivité en raison de la...

à 08:38
Le 30 mars dernier, Air Canada annonçait que, dans le cadre de mesures globales de compression des coûts, elle réduisait temporairement ses effectifs au Canada de 50 %, soit quelque 16 500 emplois, à cause de la crise de la COVID-19 et des...



Communiqué envoyé le 21 novembre 2019 à 06:30 et diffusé par :