Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Photo/Multimedia, Conference, Product/Service, Trade Show, Corporate Social Responsibility

Mary Kay défend l'autonomisation, l'entrepreneuriat et l'égalité pour les femmes à l'échelle internationale, lors des principaux congrès pour les femmes, à travers le monde


Ce mois-ci, Mary Kay Inc. a poursuivi son plaidoyer en faveur de l'autonomisation, l'entrepreneuriat et l'égalité des femmes au niveau mondial, en traitant les problèmes auxquelles elles sont confrontées aujourd'hui, et ce, dans le cadre de plusieurs congrès de premier plan pour les femmes du monde entier. La Société a participé activement à deux congrès internationaux, particulièrement importants : Le Congrès international sur le leadership, du Forum international des femmes, à Toronto, au Canada, et le Forum mondial de Reykjavik (Les dirigeantes à Reykjavik), en Islande.

« Il y a plus de 56 ans de cela, Mary Kay Ash fondait ce qui est désormais l'un des principaux champions au monde de la valorisation des femmes », a déclaré Deb Gibbins, directrice d'exploitation, de Mary Kay, Inc. « Pour honorer son héritage, et faire progresser le statut des femmes partout, nous nous engageons à collaborer avec les leaders mondiaux afin d'aider les femmes à tracer leur voie vers l'indépendance, la sécurité financière et un lieu de travail plus équitable. »

Au Congrès international sur le leadership du Forum international des femmes, à Toronto, au Canada, des femmes architectes, avocates, catalyseuses et pionnières du changement, toutes de premier plan, et issues de plus de 50 pays se sont rassemblées pour discuter des difficultés auxquelles sont confrontées les femmes aujourd'hui et des meilleures façons de les aborder. Michelle Haurilak, directrice des RP et du marketing numérique et produit, chez Mary Kay Canada, était sur place pour parler et introduire une séance sur le thème Devenir une femme dangereuse, un entretien avec la directrice de la centrale de télévision et de la rédaction de TEDWomen, Pat Mitchell.

Au Forum mondial de Reykjavik à Reykjavik en Islande, Julia Simon, directrice juridique et secrétaire générale de Mary Kay, s'est jointe à d'autres dirigeantes pour discuter et partager des idées et des solutions quant à la façon de faire progresser la société, d'accroître l'égalité hommes-femmes, et de promouvoir et développer positivement le nombre de femmes à des postes de direction. Pendant le Forum, Julia Simon a également participé à un Déjeuner du Leadership, organisé par Concordia, une organisation non partisane à but non lucratif, qui se consacre à favoriser, soutenir et entretenir des partenariats transsectoriels pour un impact social. Le déjeuner abordait des thèmes tels que l'investissement dans les entrepreneures, la santé mondiale des femmes, le leadership politique des femmes, et l'éducation des femmes.

« Mary Kay est plus qu'une marque de beauté : c'est une marque de valorisation et une marque d'entrepreneuriat », a ajouté Mme Gibbins. « Bien que de grands pas aient été réalisés pour favoriser l'avancement des femmes, bien d'autres encore doivent être faits, de manière à s'assurer que ces progrès se poursuivent à l'échelle mondiale. Nous sommes honorés d'être sur la ligne de front avec d'autres leaders politiques pour traiter ces questions. »

La participation à ces congrès n'est que la dernière mesure prise par Mary Kay pour faire progresser la cause de l'autonomisation des femmes. Récemment, et en collaboration avec six agences des Nations Unies, Mary Kay a annoncé l'Accélérateur d'entrepreneuriat féminin habilité par Mary Kay, une initiative de partenariat pluriannuelle conçue pour inspirer, éduquer et autonomiser les entrepreneures dans le monde entier. L'Accélérateur offrira un cursus numérique guidé, complété par une formation et du mentorat sur le terrain. De plus, il servira de plateforme de plaidoyer pour éliminer les barrages entrepreneuriaux contre les femmes, et couvrira divers aspects allant de l'alphabétisation numérique à la réforme juridique, de manière à permettre aux femmes de participer pleinement à la croissance de leurs économies locales et nationales. L'Accélérateur soutiendra les efforts mondiaux pour encourager les entreprises à mettre en place et étendre leurs relations avec des entreprises détenues par des femmes, notamment dans le cadre des achats d'entreprises. Les futures expansions du programme incluront le financement d'opportunités accessibles aux femmes ayant suivi le cursus dans son intégralité.

À propos de Mary Kay

Mary Kay Ash, l'une des premières « briseuses de plafonds de verre », a fondé sa société de beauté il y a plus de 56 ans, avec trois objectifs à l'esprit : développer des opportunités enrichissantes aux femmes, proposer des produits irrésistibles, et rendre le monde meilleur. De ce rêve est née une entreprise qui représente aujourd'hui plusieurs milliards de dollars avec des millions de commerciaux indépendants dans près de 40 pays. Mary Kay a pour vocation d'investir dans la science qui sous-tend la beauté et dans la fabrication de soins de la peau, de produits cosmétiques de couleur, de suppléments nutritionnels, et de parfums, à la pointe de la technologie. Mary Kay s'engage à valoriser les femmes et leurs familles en s'associant à des organisations du monde entier, en se concentrant sur le soutien à la recherche sur le cancer, en protégeant les survivantes des violences conjugales, en embellissant nos communautés et en encourageant les enfants à poursuivre leurs rêves. La vision initiale de Mary Kay Ash continue de rayonner, un rouge à lèvres à la fois. Pour en savoir plus, consultez MaryKay.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:50
Au lieu de présenter une mise à jour en personne aux médias, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a fait aujourd'hui la déclaration suivante : « On a signalé 105 091 cas de COVID-19 au Canada, dont 8 663 décès....

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 102 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 55 784. Durant cette même période, 3 nouveaux décès ont été...

3 jui 2020
Daiya Foods Inc. procède au rappel de Vanille crémeuse classique dessert glacé non-laitier de marque Daiya parce que ce produit contient du lait qui n'a pas été déclaré sur l'étiquette. Les personnes allergiques au lait ne doivent pas consommer le...

3 jui 2020
Autrefois considérée comme la plus vulnérable à l'épidémie de COVID-19 en raison de sa proximité avec la Chine, Taïwan s'est révélée être un modèle pour la lutte mondiale contre la pandémie, grâce aux décisions et aux mesures immédiates prises par...

3 jui 2020
Suite aux annonces faites le 15 avril et le 12 mai dernier, l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) réduit temporairement les heures de service à de nouveaux points d'entrée terrestres, aériens et maritimes, en plus de reporter les heures...

3 jui 2020
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Christian Dubé, fera le point sur la situation actuelle de la COVID-19 au Québec....



Communiqué envoyé le 19 novembre 2019 à 21:45 et diffusé par :