Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement
Sujet : CMG

Première pelletée de terre du projet immobilier Senneville-sur-le-parc


SENNEVILLE, QC, le 19 nov. 2019 /CNW Telbec/ - L'heure est à la célébration pour les artisans du projet immobilier Senneville-sur-le-parc, dont la première pelletée de terre s'est déroulée le 25 octobre 2019. Le Village de Senneville, fleuron de l'Ouest-de-l'Île, est l'hôte de ce projet immobilier unique.

Première pelletée de terre du projet immobilier Senneville-sur-le-parc. Dans l'ordre habituel : Jean Houde, président Construction Jean Houde Prestige; Julie Brisebois, mairesse du Village de Senneville; Farzad Shodjai, promoteur du projet immobilier Senneville-sur-le-parc (Groupe CNW/Village de Senneville)

« Senneville est reconnu comme un village sous les arbres, et nous visons à préserver l'ambiance chaleureuse et boisée qui nous distingue », indique la mairesse de Senneville, Julie Brisebois. « C'est dans ce contexte que Senneville-sur-le-parc, qui compte près de 1000 arbres matures, reflète des pratiques exemplaires en matière de protection et de mise en valeur du territoire », ajoute-t-elle.

À terme, Senneville-sur-le-parc accueillera 84 maisons unifamiliales, introduites de manière minutieuse au coeur d'un boisé immense, jouxtant l'ancien terrain de golf de la Légion royale canadienne, et bordé par le lac des Deux Montagnes. Le projet fait partie de l'éco-territoire de la forêt de Senneville, qui compose la plus grande forêt de l'île de Montréal. Il est également contigu au Grand parc de l'Ouest qui, lui, constitue la plus grande étendue verte urbaine du pays. Bref, les amants de la nature y trouveront assurément leur paradis.

Un développement immobilier « inversé »

Le promoteur immobilier Farzad Shodjai est le maître d'oeuvre de Senneville-sur-le-parc. « Pour ce projet, nous avons adopté une approche de "développement inversé", c'est-à-dire que nous avons d'abord planifié tous les espaces verts, puis nous avons délimité les lots résidentiels avec l'espace restant », explique M. Shodjai. « Ainsi, les bouquets d'arbres ont été transformés en parcs, alors que la plupart des lots reposent sur les allées de l'ancien terrain de golf », précise l'entrepreneur. Plusieurs sentiers totalisant 1,7 km relient les parcs, pour le plus grand bonheur des promeneurs.

Selon les règles de développement, les promoteurs immobiliers sont tenus d'offrir 10 % de tout terrain en vue de créer des zones de parc. Or, M. Shodjai tenait à bonifier cette offre pour respecter le caractère boisé du Village. Les espaces verts constituent donc environ 30 % des 24 hectares du site. De plus, l'entrepreneur a offert une parcelle d'un quart d'hectare dédiée à un parc riverain au lac des Deux Montagnes.

La vente des terrains bat son plein. « La Phase 1 du projet prévoit le développement de 36 lots, dont 27 ont déjà été vendus », indique M. Shodjai. La Phase 2 prévoit 48 lots additionnels, qui seront disponibles en 2021.

Des résidences haut-de-gamme

Le groupe Construction Jean Houde est l'entrepreneur principal du projet Senneville-sur-le-parc. En affaires depuis 1988, le groupe se spécialise dans la construction de maisons de prestige. Selon son président-fondateur, deux choses séduiront assurément les futurs acheteurs : la rareté des terrains dans l'Ouest-de-l'Île et l'ambiance chaleureuse et boisée du secteur. « Senneville-sur-le-parc est tout désigné pour des jeunes familles qui souhaitent bâtir la maison de leurs rêves et voir grandir leurs enfants dans un endroit calme et sécuritaire », dit Jean Houde.

 « Je peux témoigner de la qualité de l'environnement, étant moi-même résident du Village depuis plus de 20 ans, ajoute M. Houde. La tranquillité, la nature, la proximité des voies rapides et de la gare de train... Tout cela contribue à faire de Senneville un lieu exceptionnel où il fait bon vivre. »

Un patrimoine architectural à préserver

Lieu empreint de quiétude, Senneville est doté d'un riche patrimoine architectural, certaines constructions remontant au 17e siècle. L'architecture résidentielle de Senneville, emblématique et diversifiée, est le produit de nombreuses influences, notamment les mouvements Arts & Crafts et Prairie School, qui cohabitent harmonieusement et fusionnent avec la généreuse nature environnante.

« Senneville-sur-le-parc met de l'avant une architecture contemporaine, à la fois tournée vers l'avenir et ancrée dans l'histoire de Senneville, indique Julie Brisebois. Dans une optique de développement durable et inspirant, le Conseil municipal a élaboré un Guide des principes architecturaux pour faciliter et guider les démarches de construction actuelles et futures. »

Toute personne intéressée à en apprendre davantage sur le projet Senneville-sur-le-parc peut consulter le projet Senneville-sur-le-parc https://www.villagesenneville.qc.ca/fr/111/senneville-sur-le-parc  ou communiquer l'Hôtel de Ville au 514-457-6020.

SOURCE Village de Senneville


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, et le ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l'Outaouais, M....

11 déc 2019
Le premier ministre, François Legault, a mis l'environnement, le développement d'une économie plus verte et de possibles partenariats dans l'industrie des transports à l'agenda de sa rencontre avec le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom. La...

11 déc 2019
Toujours première au Canada en développement durable, l'Université de Sherbrooke obtient le 22e rang mondial parmi les 780 universités de 87 pays qui ont pris part au UI GreenMetric World University Rankings 2019. Il s'agit d'une performance digne de...

11 déc 2019
Le gouvernement du Québec annonce que les municipalités de Blainville, d'Eastman, de L'Assomption, de Petit-Saguenay, de Ragueneau, de Saint-Charles-Borromée et de Sainte-Julienne ainsi que certains de leurs sinistrés sont admissibles au Programme...

11 déc 2019
Les Aliments Maple Leaf Inc. devient la première entreprise au Canada à obtenir des modalités liées au développement durable pour ses facilités de crédit. Aujourd'hui, l'entreprise a signé une modification apportée à ses facilités de crédit...

11 déc 2019
En août 2019, l'honorable juge George Leven de la cour provinciale de Prince Rupert a déclaré le guide Scott Babcock coupable d'une infraction au Règlement sur les mammifères marins. Le juge Leven a condamné M. Babcock à payer une amende de 2 000 $....



Communiqué envoyé le 19 novembre 2019 à 15:36 et diffusé par :