Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Exploitation minière
Sujet : Plaidoyer (politique)

La grève des employés du CN a une incidence défavorable sur les activités du secteur minier au Canada


OTTAWA, le 19 nov. 2019 /CNW Telbec/ - L'Association minière du Canada (AMC) soulève de graves préoccupations quant aux répercussions importantes et néfastes que l'arrêt de travail découlant des désaccords entre le Canadien National (CN) et la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada auront sur le secteur minier et l'ensemble de l'économie canadienne.

Les répercussions de cette grève sont très importantes sur les sociétés minières, lesquelles dépendent des chemins de fer pour le transport de fournitures vers les sites ou le transport de produits et de sous-produits d'exploitation. « Une grève des travailleurs du CN aura des conséquences très néfastes sur le secteur, a déclaré Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'AMC. La livraison de carburant et d'autres fournitures aux sites miniers sera compromise, tout comme le transport de produits minéraux. »

Le secteur minier est également le client le plus important des compagnies de chemin de fer de catégorie 1 au Canada; ils représentent de façon constante la majorité (52,3 % en 2018) des revenus du fret ferroviaire générés annuellement, et il s'agit du plus important groupe d'expédition en volume. La plus grande partie de ce volume de production est expédiée à des clients internationaux, qui représentaient collectivement 20 % (ou plus de 105 milliards de dollars) de la valeur totale des exportations canadiennes en 2018, et qui apportent constamment une contribution positive à la balance commerciale du Canada.

« Dans le secteur des minéraux et des métaux, l'expérience nous a appris qu'une interruption des services ferroviaires a de graves répercussions sur la capacité des sociétés de livrer des produits essentiels à leurs mines et d'acheminer des produits et sous-produits minéraux à leurs clients en aval, a expliqué M. Gratton. Les membres de l'AMC ont signalé que cette grève entraînera une réduction très importante ou une suppression de la capacité de transport ferroviaire et qu'elle déclenchera la fermeture de mines et la mise à pied en parallèle de milliers d'employés d'ici quelques jours. »

Dans le but d'éviter des dommages importants à l'économie, l'interruption douloureuse qui entraînerait un nombre incalculable de mises à pied à l'échelle du Canada, les dommages potentiels à la réputation du pays à titre de partenaire commercial fiable, particulièrement en tant qu'emplacement stable pour l'exploitation d'une entreprise et en tant que destination concurrentielle pour les investissements des entreprises, l'AMC exhorte le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour régler cet arrêt de travail avant qu'il porte atteinte à l'économie.

« Nous recommandons au gouvernement d'imposer un processus d'arbitrage exécutoire afin de régler le conflit, et d'envisager de rendre ce processus d'arbitrage obligatoire dans le cadre de futurs conflits de travail impliquant les compagnies des chemins de fer de catégorie 1, étant donné la fréquence et les effets négatifs de tels conflits », a conclu M. Gratton.

L'industrie minière est un important secteur de l'économie canadienne, qui contribue pour 97 milliards de dollars au PIB national et qui a été à l'origine de 19 % de la valeur totale des exportations canadiennes. Le secteur minier canadien emploie 626 000 personnes directement et indirectement dans l'ensemble du pays. Proportionnellement, l'industrie est le plus important employeur d'Autochtones dans le secteur privé et un important client des entreprises autochtones.

À propos de l'Association minière du Canada
L'Association minière du Canada est l'organisme national qui représente l'industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d'uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont très actifs dans les secteurs de l'exploration minérale, de l'exploitation minière, de la fonte, de l'affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Veuillez consulter le site www.mining.ca/fr.

SOURCE Association minière du Canada (AMC)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

11 déc 2019
Le premier ministre, François Legault, a mis l'environnement, le développement d'une économie plus verte et de possibles partenariats dans l'industrie des transports à l'agenda de sa rencontre avec le gouverneur de la Californie, Gavin Newsom. La...

11 déc 2019
Porsche propose une boîte manuelle 7 vitesses pour les 911 Carrera S et 4S Coupé et Cabriolet 2020. Celle-ci peut être spécifiée sans supplément comme alternative à la boîte Porsche Doppelkupplung (PDK) 8 vitesses livrée de série. La boîte manuelle...

11 déc 2019
17 h -- Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la nuit prochaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou...

11 déc 2019
Le responsable de l'urbanisme, de la mobilité et de l'Office de consultation publique de Montréal au sein du comité exécutif, Éric Alan Caldwell, et la conseillère associée à l'urbanisme et à la mobilité, Sophie Mauzerolle, ont annoncé le début des...

11 déc 2019
DENSO Corporation et Toyota Motor Corporation ont dévoilé aujourd'hui MIRISE Technologies (« MIRISE »), le nom de la coentreprise qui sera lancée en avril 2020 et qui mènera des activités de R et D de pointe dans le domaine des semi-conducteurs...

11 déc 2019
Le président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM), M. Philippe Schnobb, et le directeur général, M. Luc Tremblay, invitent les représentants des médias à un point de presse pour faire le point sur les mesures...



Communiqué envoyé le 19 novembre 2019 à 13:36 et diffusé par :