Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Prix et Récompenses, Enjeux environnementaux

En mémoire de Stéphane Roy des Serres Sagami/ Savoura/ Savoura Bio, récipiendaire du prestigieux prix Le Moisson d'or


MONTRÉAL, le 19 nov. 2019 /CNW Telbec/ - L'Association des producteurs maraîchers du Québec a remis son prix Le Moisson d'or 2019 à Stéphane Roy, des Serres Sagami/Savoura/ Savoura Biologico, le 15 novembre dernier lors de son banquet annuel de clôture.

Ce prix, remis annuellement par l'APMQ, s'adresse à une personne ou une entreprise productrice membre de l'Association qui s'est distinguée par son implication dans le milieu horticole, a contribué à l'épanouissement du secteur, dont les réalisations au niveau de la mise en marché comportent un caractère innovateur ou porteur d'une vision juste du développement à court ou à long terme de l'industrie, a démontré au fil du temps une intégrité commerciale basée sur le respect de la clientèle et de ses pairs, et qui s'est démarquée dans le domaine de la production horticole par sa capacité à s'adapter à l'évolution rapide du secteur.

Originaire des Basses-Laurentides, Stéphane Roy achète en 1995 une terre à Sainte-Sophie, dans les Laurentides, remplace les vieilles serres en bois par de nouvelles installations et se lance dans la production de tomates, sous la marque Déli Rose.

En 2000, il fait l'acquisition d'un complexe moderne de serres au Saguenay. Ainsi naissent les Serres Sagami, qu'il réussit à rentabiliser.

Déjà en 2009, avec les Serres Sagami, l'entrepreneur est déterminé à re?duire l'empreinte e?cologique de ses productions. En 2011, il amorce le virage alors qu'un premier complexe de production biologique de 1,7 hectare est construit à Sainte-Sophie. En 2012, il convertit une bonne partie des installations du Saguenay en production biologique. Son entreprise devient le leader de la production en serres de tomates biologiques 100 % Québec.

En 2015, Stéphane Roy rachète Savoura qui, sous sa direction, prend véritablement son envol. En 2017, il innove avec la nouvelle marque SAVOURA BIO, dont les emballages sont 100 % compostables.

En 2018, Stéphane Roy présente un ambitieux projet d'investissement de 125 millions de dollars pour son site de Mirabel, qu'il souhaite entièrement dédié à la culture biologique. La superficie de production passe à 32 hectares, dont plus de 11 en culture biologique. Devenue le plus gros producteur de produits biologiques en serre au Canada, l'entreprise fondée par Stéphane Roy devient un leader nord-américain au sein de son industrie.

La régie et les techniques de culture en serre adaptées au Québec étant encore peu documentées, Stéphane a soutenu au sein de son équipe des professionnels appelés à développer ce que l'on pourrait appeler « l'expertise Savoura », tout en continuant à aller chercher ailleurs dans le monde équipements et idées.

Homme porteur d'une vision d'avenir, homme de tête, homme de coeur, Stéphane Roy nous a quittés brutalement en juillet 2019. Il nous a laissé Savoura, une entreprise phare à travers l'Amérique du Nord en ce qui concerne la production biologique. Un héritage inestimable.

SOURCE Association des producteurs maraîchers du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:24
Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la santé et la sécurité des Canadiens de même que la protection de l'environnement. Le gouvernement s'emploie à promouvoir les moyens de transport propres et à faire en sorte que la population...

à 13:16
Des scientifiques du monde entier ont évalué les 78 systèmes hydrographiques des glaciers de montagne du globe et, pour la première fois, les ont classés par ordre d'importance pour les collectivités vivant en altitude, mais aussi leur vulnérabilité...

à 10:48
Les représentantes et représentants des médias sont priés de noter que la responsable solidaire en matière de transition économique et écologique, Ruba Ghazal, prend part à la 25e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Madrid,...

à 10:27
La porte-parole libérale en matière d'agriculture et d'environnement, Mme Marie Montpetit, espère que la participation du ministre Benoît Charrette à la COP 25 en Espagne provoquera chez lui un éveil quant à l'urgence d'agir et lui permettra de...

à 10:09
Des mécanismes de financement climatique innovants peuvent accélérer la transition des pays en développement vers un avenir sobre en carbone et résilient aux changements climatiques, tout en bénéficiant à l'ensemble de la communauté internationale....

à 10:00
Une aide financière de 328 640 $ est accordée à la Ville d'Asbestos, dans le cadre du programme ClimatSol-Plus - volet 2, pour réhabiliter un terrain stratégique contaminé par les hydrocarbures pétroliers, situé au 175, rue du Roi. C'est ce qu'a...



Communiqué envoyé le 19 novembre 2019 à 13:15 et diffusé par :