Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Santé

La colchicine réduit significativement le risque d'un premier évènement cardiovasculaire ischémique et le risque d'évènements cardiovasculaires ischémiques totaux, de 23 % et 34 % respectivement, lorsqu'elle est ajoutée au traitement standard chez des patients ayant subi un infarctus du myocarde (IDM)


MONTRÉAL, 16 nov. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- L'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) a dévoilé aujourd'hui les résultats de l'étude clinique COLchicine Cardiovascular Outcomes Trial (COLCOT) qui a comparé la colchicine à un placebo, en complément au traitement standard, pour la prévention d'évènements cardiovasculaires ischémiques chez des patients ayant récemment subi un infarctus du myocarde (IDM). Dans cette étude, les patients ayant reçu 0.5 mg de colchicine sur une base quotidienne ont présenté des taux d'évènements cardiovasculaires ischémiques (premiers et récurrents) significativement plus bas que ceux recevant le placebo1. Ces résultats sont publiés aujourd'hui dans le New England Journal of Medicine (NEJM) et présentés simultanément à l'American Heart Association (AHA) late-breaking Scientific Session.

Le critère d'efficacité primaire de l'étude était une combinaison de décès cardiovasculaire, d'arrêt cardiaque réanimé, d'IDM, d'accident vasculaire cérébral (AVC) et d'hospitalisation urgente pour angine nécessitant une revascularisation coronarienne1. Les patients étaient traités conformément aux lignes directrices nationales incluant l'usage intensif de statines1.

Le traitement avec la colchicine a démontré :      

« COLCOT fait la démonstration qu'il est possible d'innover de façon efficace, en termes de coûts et de délais, en redéfinissant l'usage d'un vieux médicament », affirme le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du centre de recherche de l'Institut de Cardiologie de Montréal, professeur de médecine à l'Université de Montréal, et chercheur principal de COLCOT. « Ces données soulignent le potentiel de la colchicine comme traitement efficace et extrêmement utile pour réduire l'inflammation suivant un infarctus du myocarde dans le but d'améliorer le devenir cardiovasculaire des patients. »

Dans les 30 jours suivant leur IDM, les 4 745 patients de COLCOT ont été assignés de façon aléatoire à recevoir quotidiennement soit 0.5 mg de colchicine ou soit un placebo, en complément à leur traitement standard. Ils ont ensuite été suivis sur une période médiane de 23 mois1. La colchicine a été généralement bien tolérée, avec des nausées signalées chez 1.8 % et 1.0 % (p=0.02) des patients dans les groupes prenant la colchicine et le placebo respectivement1. Une pneumonie a été signalée comme effet indésirable sévère chez 0.9 % des patients recevant la colchicine comparativement à 0.4 % des patients recevant le placebo (p=0.03).

À propos de l'étude COLchicine Cardiovascular Outcomes Trial (COLCOT)

La colchicine est un médicament anti-inflammatoire administré par voie orale actuellement utilisé pour le traitement de la péricardite, de la goutte et de la fièvre méditerranéenne familiale. Entreprise à l'initiative d'un chercheur, COLCOT était une étude clinique randomisée à double insu comparant la prise quotidienne de 0.5 mg de colchicine à un placebo, en complément au traitement standard, dans un ratio de 1:1. L'étude s'est déroulée dans 167 sites de recherche situés dans 12 pays. La colchicine utilisée dans cette étude clinique a été fournie par Pharmascience Inc., Canada. Le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) a coordonné l'étude et effectué les analyses statistiques. Les évènements composant les critères d'efficacité de l'étude ont été évalués et confirmés par un comité indépendant composé de cardiologues et de neurologues. L'essai clinique a été supervisé par un comité indépendant de surveillance des données d'innocuité.

À propos de l'Institut de Cardiologie de Montréal

Fondé en 1954, l'Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment les plus hauts standards d'excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en recherche clinique et fondamentale, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels et en prévention. Il abrite le plus grand centre de recherche en cardiologie au Canada, le plus grand centre de prévention cardiovasculaire au pays, et le plus grand centre de génétique cardiovasculaire au pays. L'Institut est affilié à l'Université de Montréal et compte plus de 2 000 employés, dont 245 médecins et plus de 85 chercheurs.

À propos du Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC)

Le Centre de Coordination des Essais Cliniques de Montréal (MHICC) est un organisme de recherche clinique académique de premier plan qui fait partie intégrante de l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM). Le MHICC dispose d'un réseau de collaborateurs établi dans plus de 4 500 établissements cliniques dans plus de 30 pays. Il possède une expertise spécifique dans la médecine de précision, les essais cliniques de haute qualité à faible coût, et le développement de nouvelles vocations pour les médicaments.

Références :

1.     Tardif J-C, Kouz S, Waters D, et al. Efficacy and safety of low-dose colchicine after myocardial infarction. N Engl J Med 2019; Disponible sur www.nejm.org

L'information sur les produits pharmaceutiques (y compris les produits en cours de recherche) dont il est question dans ce communiqué de presse n'est pas destinée à des fins promotionnelles ou à titre d'avis médical.

Contacts pour demandes de renseignements supplémentaires :

Pour COLCOT (médias internationaux)   
Clare Evans                                                  
Clare.evans@iriscommunication.net            
+1 403 888-6869                                            

Pour COLCOT (médias québécois et canadiens) et l'Institut de Cardiologie de Montréal
Marie-Claude Pageau
marie-claude.pageau@icm-mhi.org
+1 514 376 3330, poste 3834

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/bd79fbc8-167c-48a5-89bd-df5f43c122b7


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 fév 2020
17 février 2020 L'itinéraire des événements comprend : Vancouver (Colombie-Britannique) 8 h HNP : La ministre Hajdu, l'honorable Adrian Dix, ministre de la Santé de la Colombie-Britannique, et Son Honneur Kennedy Stewart, maire de Vancouver,...

15 fév 2020
Pour faire suite à mes déclarations antérieures, à titre d'administratrice en chef de la santé publique, j'ai évalué d'autres personnes placées en quarantaine à la Base des Forces canadiennes (BFC) Trenton suivant un décret d'urgence en vertu de...

15 fév 2020
Près de 1 000 membres de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) se rassembleront aujourd'hui au défilé du Carnaval de Québec pour rappeler que les employées et les employés du secteur public agissent chaque jour pour réchauffer le coeur des...

15 fév 2020
L'administratrice en chef de la santé publique, Dre Theresa Tam, et le sous-administrateur en chef de la santé publique, Dr Howard Njoo, tiendront un point de presse afin de fournir une mise à jour sur le nouveau coronavirus (appelé COVID-19). Les...

15 fév 2020
Dans le cadre de la journée internationale de sensibilisation au cancer pédiatrique, Leucan souligne l'importance de soutenir les familles dès l'annonce du diagnostic afin de les aider à mieux intégrer les bouleversements de la maladie dans leur...

14 fév 2020
PK Trading Inc. procède au rappel de « gateau au poisson » de marque Goraesa parce que ces produits pourraient contenir des oeufs qui n'ont pas été déclarés sur l'étiquette. Les personnes allergiques aux oeufs ne doivent pas consommer les produits...



Communiqué envoyé le 16 novembre 2019 à 11:05 et diffusé par :