Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Conservation / Recyclage, Enjeux environnementaux, CMG

Objectif zéro déchet : Montréal inaugure son nouveau Centre de tri des matières recyclables


MONTRÉAL, le 12 nov. 2019 /CNW Telbec/ - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, l'élu membre du comité exécutif, Laurence Lavigne Lalonde et ainsi que la mairesse de l'arrondissement de Lachine, Maja Vodanovic, ont inauguré aujourd'hui le tout nouveau Centre de tri des matières recyclables de Montréal (CTMR).

« La gestion des matières résiduelles est un enjeu majeur pour l'agglomération de Montréal. En inaugurant le Centre de tri de matières recyclables, nous faisons un pas de plus vers l'atteinte de nos objectifs en matière de récupération et nous accentuons notre lutte contre les changements climatiques. Le Centre se distingue comme étant le plus moderne et le plus avancé d'un point de vue technologique au Québec. Grâce à ses équipements de dernière génération, un plus grand contrôle pourra être exercé sur les matières triées. Le centre renforcera notre capacité à atteindre nos objectifs en matière de valorisation des matières recyclables », a déclaré la mairesse Valérie Plante.

D'une superficie de 7 500 mètres carrés et représentant un investissement de 45,2 M$, le CTMR recevra 58 % des matières recyclables actuellement collectées au sein de l'agglomération. Il pourra traiter jusqu'à 100 000 tonnes de matières recyclables par année. Le bâtiment vise une certification LEED Or. Il inclut un toit vert partiel et des espaces végétalisés.

La réalisation de ce projet favorisera l'atteinte de plusieurs objectifs. Il permettra notamment de produire des matières recyclables de qualité, de favoriser l'écoulement des matières localement, de réduire les risques associés à la présence d'un seul centre, d'utiliser des équipements technologiques performants et éprouvés, ainsi que de réduire les distances de transport des matières et ainsi diminuer les gaz à effets de serre.

« Même s'il constitue une ressource collective précieuse, le Centre de tri s'intègre dans un ensemble de mesures plus larges qui nous accompagnent dans notre transition écologique. C'est dans cet esprit que nous avons présenté récemment le nouveau Plan directeur de gestion des matières résiduelles. C'est une feuille de route ambitieuse que Montréal s'est donnée pour que, collectivement, nous puissions atteindre notre objectif de zéro déchet d'ici 2030. Que ce soit en triant nos matières efficacement ou, encore mieux, en réduisant notre consommation à la source, le Plan directeur promeut les bonnes habitudes à intégrer, au quotidien », a conclu Valérie Plante.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien, invite les représentants des médias à une conférence de presse au cours de laquelle il fera une annonce concernant un...

à 08:00
Comment réduire l'impact du trafic de marchandises lourd sur l'environnement et le climat, alors que la demande de transport continue d'augmenter ? Volvo Trucks, qui a récemment lancé la commercialisation de ses véhicules électriques pour les...

à 07:30
La commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), présidée par Joseph Zayed qui est accompagné par les commissaires Marie?Hélène Gauthier et Pierre Magnan, poursuit ses travaux de la première partie de l'audience...

à 07:28
GFL Environmental Inc. (« GFL ») a annoncé avoir fixé le prix de son placement privé, annoncé précédemment, de billets garantis de premier rang à 5,125 % échéant en 2026 d'un capital global de 500 millions de dollars américains (les « billets...

9 déc 2019
Le gouvernement du Canada prend très au sérieux la santé et la sécurité des Canadiens de même que la protection de l'environnement. Le gouvernement s'emploie à promouvoir les moyens de transport propres et à faire en sorte que la population...

9 déc 2019
Des scientifiques du monde entier ont évalué les 78 systèmes hydrographiques des glaciers de montagne du globe et, pour la première fois, les ont classés par ordre d'importance pour les collectivités vivant en altitude, mais aussi leur vulnérabilité...



Communiqué envoyé le 12 novembre 2019 à 11:15 et diffusé par :