Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Bénéfices / Revenus

Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du troisième trimestre de 2019


TORONTO, 07 nov. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Fonds de revenu Noranda (TSX : NIF.UN) (le « Fonds ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le trimestre se terminant le 30 septembre 2019. À moins d'indication contraire, tous les montants figurant dans le présent communiqué de presse sont en dollars américains.

Faits saillants financiers et d'exploitation du troisième trimestre de 2019

« Nous sommes satisfaits de nos résultats financiers et opérationnels pour le troisième trimestre, les volumes de production et les prix ayant augmenté après quelques difficultés au chapitre de la production au cours du premier semestre. Nos résultats trimestriels attestent d'améliorations dans les frais de traitement et les termes du marché des sous?produits par rapport à l'exercice précédent, ainsi que l'incidence favorable du traitement de volumes plus élevés de concentrés achetés en vertu de l'entente avec Glencore qui a été renouvelée, souligne Liana Centomo, chef de la direction de Zinc électrolytique du Canada limitée, le gestionnaire du Fonds.

« Du point de vue opérationnel, l'équipe de l'affinerie a réussi à stabiliser la production et à améliorer le rendement du matériel au cours du trimestre, alors que nous continuons à ajuster nos activités afin de traiter un volume plus important de concentrés de zinc dont les niveaux d'impuretés sont plus élevés. D'après ce que nous pouvons entrevoir d'ici la fin de l'exercice, nous nous attendons à maintenir nos niveaux de production au cours du quatrième trimestre afin d'atteindre notre cible de production et de vente annuelle de l'ordre de 255 000 à 265 000 tonnes pour 2019 », ajoute?t?elle.

Résultats financiers et résultats d'exploitation du troisième trimestre de 2019

Pour le troisième trimestre de 2019, le Fonds a dégagé un bénéfice avant impôts de 15,5 M$, comparativement à 1,8 M$ au troisième trimestre de 2018. Ceci reflète une hausse des volumes de production et des prix par rapport à ceux du troisième trimestre de 2018. La hausse des prix est attribuable aux améliorations dans le traitement des concentrés et dans les termes du marché des sous?produits par rapport à l'exercice précédent, lesquelles ont été contrebalancées en partie par la baisse des prix du zinc. Les volumes accrus de concentrés dont les frais de traitement sont plus élevés, achetés en vertu de l'entente conclue avec Glencore le 28 février 2019, ont été traités au cours du trimestre.

La progression du BAIIA ajusté1 pour le troisième trimestre de 2019 reflète la hausse des prix et des volumes par rapport au troisième trimestre de 2018. La hausse des prix s'explique par l'amélioration des termes du marché des concentrés et des sous?produits, laquelle a été contrebalancée en partie par la baisse des prix du zinc par rapport au troisième trimestre de 2018.

Les coûts de production avant la variation des stocks se sont établis à 33,5 M$ pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, soit 2,0 M$ de plus que les 31,5 M$ comptabilisés à la période correspondante de 2018. Cette hausse est attribuable à l'accroissement des coûts des fournitures d'exploitation et des sous?traitants.

Les coûts de production unitaires2 se sont chiffrés à 507 $ par tonne pour le trimestre clos le 30 septembre 2019, par rapport à 523 $ par tonne au trimestre correspondant de 2018, baisse qui s'explique par un accroissement des volumes qui a été contrebalancé en partie par une augmentation des coûts de production.

Au 30 septembre 2019, la dette de Fonds se chiffrait à 111,6 M$, en baisse comparativement à 133,7 M$ au 31 décembre 2018. La trésorerie du Fonds a affiché une baisse, passant de 0,7 M$ au 31 décembre 2018 à 0,4 M$ au 30 septembre 2019. De plus, la dette du Fonds a diminué en raison des entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation au cours de la période.

Perspectives du Fonds

Selon les analystes du secteur, comme Wood Mackenzie et CRU, le resserrement du marché du concentré amorcé en 2016 s'est poursuivi en 2017 et en 2018. Ce resserrement du marché est attribuable à la fermeture de plusieurs mines importantes au cours des dernières années et à la demande mondiale en concentré qui a entraîné une rupture d'approvisionnement.

Wood Mackenzie a indiqué que le resserrement du marché a incité des affineries en Chine à réduire leur production. Les mesures répressives généralisées de la part des agences environnementales chinoises ont entraîné des baisses supplémentaires de la production et la fermeture de certaines affineries.

Le resserrement du marché du concentré a ralenti la production de métal à l'échelle mondiale en 2017 et 2018, ce qui a donné lieu à une hausse des prix. Les prix accrus ont incité les mines à produire davantage, de sorte qu'au début de 2019, les prévisions du secteur annonçaient un excédent de concentrés sur le marché et une probable majoration des frais de traitement.

Selon Wood Mackenzie, les frais de traitement au comptant indicatifs sur le concentré importé de la Chine sont passés de 15 $ la tonne en décembre 2017 à 187 $ la tonne en décembre 2018, à 257 $ la tonne en mars 2019, à 270 $ la tonne en juin 2019 et à 290 $ la tonne en septembre 2019. Wood Mackenzie prévoit également un accroissement des activités d'affinage et de la production de minerai en Chine en 2019.

Selon les perspectives des analystes du secteur pour 2020, l'excédent de concentrés devrait augmenter, ce qui concorde avec la récente hausse des frais de traitement, une importante source de produits pour les affineries.

Le 28 février 2019, le Fonds a conclu avec Glencore une entente quant aux conditions qui régiront l'achat de concentré et la vente de zinc pour la période du 1er mai 2019 au 30 avril 2020. Les frais de traitement pour le concentré ont fait un bond favorable aux affineries au cours des derniers mois, mais la menace d'une volatilité des prix persiste. Dans ce contexte, le Fonds a négocié une entente aux termes de laquelle les frais de traitement seront fixes pour 50 % du concentré et variables pour les 50 % restants, ces charges reflétant les variations du marché pendant cette période, en plus des autres modalités de cette nouvelle entente avec Glencore. Étant réputées de nature sensibles sur le plan commercial, les modalités de l'entente n'ont pas été communiquées, conformément aux exigences contractuelles et aux pratiques en vigueur sur le marché concernant la confidentialité des renseignements sur les prix.

Le Fonds s'attend à réaliser la pleine incidence des modalités de son entente de février 2019 une fois que tout le stock acheté avant le 1er mai 2019 aura été traité. Nous prévoyons que ces stocks seront pour la plupart consommés avant la clôture de l'exercice.

Perspectives en matière de production et de vente

Les estimations du Fonds concernant la production et les ventes de zinc pour 2019, révisées le 22 juillet 2019, sont les suivantes :

Production :de 255 000 à 265 000 tonnes
Ventes :de 255 000 à 265 000 tonnes
  

La capacité du Fonds à atteindre les cibles susmentionnées est assujettie à divers risques, incertitudes et hypothèses, dont certains sont présentés à la rubrique « Énoncés prospectifs » ci-dessous.

Qualité et disponibilité du concentré de zinc
À l'échelle mondiale, la qualité du concentré de zinc a diminué en ce qui concerne la teneur plus faible en zinc et le niveau d'impuretés plus important. Pour les affineries, cette baisse de qualité accroît la quantité de résidus à traiter par tonne de zinc produite. Le Fonds cherche continuellement à optimiser ses installations existantes et évalue actuellement l'incidence de cette tendance mondiale sur sa capacité d'exploitation afin de déterminer quelles dépenses d'investissement pourraient être engagées pour améliorer sa capacité de production et la rentabilité en général.

La livraison irrégulière d'importantes quantités de concentré outremers et la nécessité de combiner différentes qualités de sources d'approvisionnement pour maximiser la production de l'affinerie se traduisent par des niveaux de stocks de concentré variables. Les variations de la qualité et de la combinaison des sources d'approvisionnement pourraient avoir une incidence sur la production et le niveau des stocks.

Conférence téléphonique sur les résultats du troisième trimestre de 2019

Date : Le vendredi 8 novembre 2019 à 8 h 30 (HE)
Numéro de téléphone : 1-877-291-4570 (sans frais en Amérique du Nord) ou 647-788-4919
Webdiffusion : http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/conference.php

La version en différé sera disponible jusqu'à minuit le 15 novembre 2019, au 1-800-585-8367 (sans frais en Amérique du Nord) ou au 416-621-4642, le code d'accès de la conférence est le 7276404.

Les lecteurs sont prévenus que le résumé contenu dans le présent communiqué de presse contient des informations limitées. Il ne s'agit pas d'une source d'information appropriée pour les lecteurs qui n'ont pas une bonne connaissance du Fonds. En aucun cas, le communiqué de presse n'est un substitut des états financiers consolidés et du rapport de gestion, car des informations essentielles à une prise de décision éclairée pourraient échapper à un lecteur qui ne s'appuie que sur le présent résumé.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient de l'information prospective et des énoncés prospectifs au sens où l'entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. L'information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans ces énoncés prospectifs, de façon expresse ou implicite. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que l'information prospective ou les énoncés prospectifs se concrétiseront.

Ces risques et incertitudes comprennent notamment les conditions commerciales et économiques générales, la capacité du Fonds d'exercer ses activités à des niveaux normaux de production, les exigences relatives aux dépenses d'investissement du Fonds et les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d'information continue du Fonds déposés sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

L'information prospective figurant dans le présent communiqué de presse est fondée, entre autres, sur les estimations, les attentes, les hypothèses, les prévisions et les intentions de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Ces dernières sont toutefois assujetties à un certain nombre de risques et d'incertitudes. À moins que la loi ne l'exige, le Fonds ne s'engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, l'information prospective ou les énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l'occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole « NIF.UN ». Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l'affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l'« affinerie ») situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L'affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l'est de l'Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L'affinerie produit du zinc affiné et divers sous-produits à partir du concentré provenant de sources externes. L'affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l'adresse : www.fondsderevenunoranda.com.

Principaux inducteurs de rendement
Le tableau suivant présente un sommaire du rendement des principaux inducteurs du Fonds :

 Trimestres clos les
30 septembre
Périodes de neuf mois
closes les 30 septembre
 2019201820192018
Concentré et zinc secondaire affinés (en tonnes)130 576138 944386 096393 909
Teneur en zinc (%)53,053,252,552,3
Récupération de zinc (%)96,797,696,597,4
Production de zinc (en tonnes)66 03260 214192 912195 400
Ventes de zinc (en tonnes)66 01660 975192 895200 411
Cathodes de zinc converties en zinc-14 173-20 000
Prix du zinc obtenu ($ US la livre)1,131,221,251,44
Prix moyen du zinc à la LME ($ US la livre)1,061,151,181,37
Produits tirés des sous-produits (en millions de dollars)8,78,824,721,8
Production de gâteaux de cuivre (en tonnes)6506172 0321 772
Ventes de gâteaux de cuivre (en tonnes)6758441 8941 938
Production d'acide sulfurique (en tonnes)105 238112 646297 711322 959
Ventes d'acide sulfurique (en tonnes)106 609122 054291 199331 680
Prix moyen du cuivre à la LME ($ US la livre)2,632,772,743,01
Prix à marge garantie de l'acide sulfurique ($ US la tonne)62526445
Taux de change moyen $ CA/$ US0,760,770,750,78

* 1 tonne = 2 204,62 livres


PRINCIPALES INFORMATIONS FINANCIÈRES ET INFORMATIONS SUR L'EXPLOITATION

 Trimestres clos les
30 septembre

Périodes de neuf mois
closes les 30 septembre
(en milliers de dollars)2019 2018 2019 2018 
Informations des états du résultat global        
Produits nets191 844 243 245 558 435 717 030 
Coûts d'achat des matières premières116 081 171 963 414 148 555 022 
Perte (profit) sur les instruments financiers dérivés15 280 27 000 16 020 (284)
Produits nets, moins les coûts d'achat des matières premières et la perte (le profit) sur les instruments financiers dérivés60 483 44 282 128 267 162 292 
Autres charges :    
Production33 829 33 635 104 099 107 651 
Frais de vente et frais administratifs3 529 3 491 11 425 11 731 
(Profit) perte de change(151)234 297 (564)
Amortissement des immobilisations corporelles3 824 4 312 11 405 13 018 
Charge (recouvrement) au titre de l'obligation de réhabilitation1 480 (657)3 167 (790)
Résultat avant charges financières et impôts sur le résultat17 972 3 267 (2 126)31 246 
Charges financières, montant net2 459 1 493 6 342 6 760 
Résultat avant impôts sur le résultat15 513 1 774 (8 468)24 486 
Charge (recouvrement) d'impôt exigible et différé3 942 332 (887)5 246 
Résultat attribuable aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle11 571 1 442 (7 581)19 240 
Distributions aux porteurs de parts ? déduction faite du recouvrement d'impôt- - - 0 
Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de parts et à la participation ne donnant pas le contrôle11 571 1 442 (7 581)19 240 
Autres éléments du résultat global130 744 (3 783)2 291 
Résultat global11 701 2 186 (11 364)21 531 
         
Informations des états de la situation financière    30 sept.
2019
 31 déc.
2018
 
Trésorerie  438 732 
Stocks  171 638 149 916 
Créances clients  151 239 163 635 
Impôts sur le résultat à recevoir  4 471 - 
Immobilisations corporelles  106 823 106 807 
Total de l'actif  447 266 439 177 
Dettes fournisseurs et charges à payer  124 963 97 707 
Produits différés  596 2 412 
Facilité renouvelable ABL  111 558 133 672 
Total des passifs, à l'exclusion des actifs nets attribuables
aux porteurs de parts
  289 365 269 912 
     
 Trimestres clos les
30 septembre

Périodes de neuf mois
closes les 30 septembre
Informations des tableaux des flux de trésorerie2019 2018 2019 2018 
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les distributions au comptant et la variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement20 307 41 043 10 681 55 587 
Distributions au comptant- - (1 099)- 
Variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement546 (14 574)25 927 (38 366)
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation20 853 26 469 35 509 17 221 
Flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement(5 092)(3 849)(13 689)(12 246)
Flux de trésorerie liés aux activités de financement(17 236)(22 976)(22 114)(6 233)
Diminution nette de la trésorerie(1 475)(356)(294)(1 258)
         

1 Le BAIIA ajusté est utilisé par le Fonds comme une indication des flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation. Le BAIIA ajusté n'est pas une mesure reconnue selon les Normes internationales d'information financière et, par conséquent, il est peu probable que la méthode utilisée par le Fonds pour le calcul du BAIIA ajusté soit comparable aux méthodes utilisées par d'autres entités. Le BAIIA ajusté est calculé en prenant le résultat avant les charges financières et impôts sur le résultat et en l'ajustant pour tenir compte de tous les éléments sans effet de trésorerie, comme l'amortissement, le profit ou la perte sur la vente d'actifs et les variations de la juste valeur des dérivés incorporés. De plus, un ajustement est apporté afin de refléter la variation nette des obligations de réhabilitation (recouvrement) charge au titre de la remise en état, moins les frais de restauration des lieux), l'augmentation (la diminution) de la marge sur stocks et la variation nette des avantages du personnel (charges sans effet de trésorerie au titre des avantages du personnel, moins les cotisations de l'employeur).

2 Les coûts de production unitaires ne sont pas une mesure reconnue en vertu des Normes internationales d'information financière et, par conséquent, la méthode de calcul des coûts de production unitaires du Fonds peut ne pas être comparable aux méthodes utilisées par d'autres entités. Les coûts de production unitaires sont les coûts de production divisés par le total des tonnes de zinc produites. Le Fonds utilise les coûts de production unitaires parce qu'il estime qu'ils donnent la meilleure indication des coûts de production d'une période et qu'ils permettent de comparer les coûts de production de différentes périodes.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec
Paul Einarson,
Chef de la direction financière, Zinc électrolytique du Canada limitée, gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
Tél. : 514-745-9380
info@fondsderevenunoranda.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:30
INDUSTRY From Needs to Solutions a conclu sa quatrième édition jeudi, exposant les meilleures applications de la fabrication de pointe et répondant aux défis des entreprises pour améliorer leur production aujourd'hui et à l'avenir. L'impression 3D,...

à 11:25
Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable de la région de Lanaudière, M. Pierre Fitzgibbon, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean,...

à 10:51
MSH International (Amériques) a nommé Guillaume Deybach au poste de Directeur Exécutif de sa division Amériques et directeur general du marché américain. Fort d'une expérience de plus de 20 ans en gestion, Deybach apporte un leadership précieux à...

à 09:00
Forkardt Inc., l'un des principaux fournisseurs de solution de serrage, a annoncé aujourd'hui l'acquisition des actifs technologiques de la propriété intellectuelle (PI) Soft-Touch® auprès de General Manufacturing Systems, fournisseur de produits de...

à 08:46
Le World Gold Council a lancé aujourd'hui son nouveau rapport d'étude de consommation soulignant les opportunités pour l'or pour ceux qui travaillent dans les secteurs de la bijouterie et de l'investissement de détail. Cette recherche significative,...

à 07:00
Nouveau Monde Graphite Inc. (« Nouveau Monde » ou « NMG ») annonce l'achèvement réussi des tests et des inspections pour ses équipements de micronisation et sphéronisation commandés pour son usine de démonstration de seconde transformation de...



Communiqué envoyé le 7 novembre 2019 à 20:30 et diffusé par :