Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Économie

Mise à jour économique - Un pas en avant, deux pas en arrière, selon la FSSS-CSN


MONTRÉAL, le 7 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), si la mise à jour économique contient certaines mesures positives pour la population, elle témoigne surtout de l'absence de volonté du gouvernement Legault de réinvestir pour mettre fin à la crise dans le réseau de la santé et des services sociaux.

Un pas en avant pour le réseau des services de garde éducatifs

La meilleure annonce de cette mise à jour économique est le retour au tarif unique dans les services de garde subventionnés rétroactivement au début de l'année 2019. Cela permettra de donner du souffle aux CPE et aux responsables en service de garde (RSG) en milieu familial. Cette décision va de plus atténuer l'impact négatif des maternelles 4 ans sur le réseau des services de garde éducatifs subventionnés. Il reste maintenant au gouvernement à augmenter le nombre de places dans le réseau et à valoriser à sa juste valeur le travail de celles et ceux qui y oeuvrent.

«?La modulation des tarifs, c'était une autre tactique pour favoriser les garderies privées au détriment des CPE et des RSG. On a martelé sans cesse qu'il fallait retourner au tarif unique et on peut enfin crier victoire?! Plus de familles pourront profiter des services de qualité du réseau. Il est maintenant temps de concentrer nos efforts à augmenter le nombre de places dans le réseau?», explique Lucie Longchamps, vice-présidente de la FSSS-CSN.

Deux pas en arrière pour la crise du réseau

Concernant la baisse des tarifs des stationnements dans les établissements de santé, la FSSS-CSN est heureuse d'apprendre que la population pourra économiser, mais s'étonne que cette mesure ne concerne pas le personnel du réseau.

Lors du dépôt du budget 2019, la FSSS-CSN proposait trois mesures pour agir contre la pénurie de personnel et la surcharge de travail. La FSSS constate que la mise à jour économique de la CAQ est muette sur cet enjeu majeur.

«?Le personnel du réseau est surchargé depuis trop longtemps. Les salaires et les conditions de travail ne sont pas au rendez-vous pour attirer du monde et donner un coup de pouce. Et qu'est-ce que le gouvernement a à nous dire?? Rien. En plus, il nous dit : continuer de payer de votre poche pour venir soigner la population?!?», lance Jeff Begley, président de la FSSS-CSN.

Un gouvernement qui refuse de mettre fin au manque à gagner du réseau

Pour la FSSS-CSN, ce que cette mise à jour économique illustre, c'est la volonté du gouvernement de se priver de revenus pour financer nos services publics. La réduction des contributions fiscales n'est pas remplacée par de nouvelles formes de revenus. Le gouvernement Legault aurait dû profiter de cette occasion pour aller chercher de nouveaux revenus pour l'État auprès des plus privilégiés de notre société. Cela ne pourra faire autrement que de continuer d'alimenter le manque à gagner des établissements du réseau depuis 2013-2014, qui se chiffre maintenant à 9 milliards.

«?Le gouvernement Legault se trouve dans une belle posture. Il doit déterminer où investir les surplus qui ont été accumulés par le précédent gouvernement en imposant des mesures d'austérité qui ont fait mal aux services publics et à celles et ceux qui y oeuvrent. Mais plutôt que de travailler de façon structurante pour mettre fin à la crise de surcharge dans le réseau, il se dépêche de vider les coffres pour mieux continuer d'épuiser les travailleuses et travailleurs?», de conclure Jeff Begley.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 110?000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:15
Underdog Pharmaceuticals, Inc. (Underdog), et SENS Research Foundation (SRF) ont annoncé aujourd'hui le lancement d'Underdog et l'achèvement de sa levée de fonds d'amorçage, fournissant 3,95 millions de dollars pour promouvoir le développement par...

à 01:30
LONDRES, 15 novembre 2019 CleanEquity® a été fondée il y a 13 ans par son Altesse sérénissime Prince Albert II de Monaco et Mungo Park, Président de Innovator Capital. Les 26 et 15 mars 2020, elle poursuivra sa mission de permettre et d'accélérer la...

14 nov 2019
Imperial Capital, LLC (« Imperial Capital »), a annoncé aujourd'hui que Mark Green avait rejoint la société au poste de responsable des situations spéciales et du crédit structuré.   Basé à New York, M. Green sera chargé d'intensifier les efforts de...

14 nov 2019
La Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit du succès de la conférence du 44e président des États-Unis, Barack Obama, à sa tribune Leaders Internationaux Bell. Pour son deuxième passage dans la métropole, le président s'est entretenu...

14 nov 2019
Alimentation Couche-Tard inc. (« Couche?Tard » ou la « société »)  annoncera les résultats du deuxième trimestre de son exercice 2020 le mardi 26 novembre prochain, après la fermeture du marché TSX. Couche?Tard tiendra un appel conférence le...

14 nov 2019
Starlight Investments Capital LP (« Starlight Capital »), au nom de la Starlight Hybrid Global Real Assets Trust (la « Fiducie ») a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de la Fiducie pour la période terminée le 30 septembre 2019. FAITS...



Communiqué envoyé le 7 novembre 2019 à 15:21 et diffusé par :