Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Salon commercial, Essais cliniques / Découvertes médicales

Polynoma présente les données provisoires de phase III pour son nouveau vaccin de recherche contre le mélanome, le seviprotimut-L, lors de la réunion annuelle 2019 de la SITC (Society for Immunotherapy of Cancer)


-- L'étude MAVIS définit les sous-populations de patients répondant le mieux au traitement, soutenant l'évaluation continue comme traitement d'appoint chez les patients atteints de mélanomes localisés --

SAN DIEGO, 6 novembre 2019 /CNW/ - Polynoma LLC, une société biopharmaceutique des États-Unis se consacrant à l'immuno-oncologie qui est aussi une filiale en propriété exclusive de CK Life Sciences Int'l., (Holdings) Inc., une société cotée à la bourse de Hong Kong, présentera les données cliniques de MAVIS (Melanoma Antigen Vaccine Immunotherapy Study), son étude clinique actuelle de phase III portant sur le seviprotimut-L, un nouveau vaccin de recherche contre le mélanome. La présentation aura lieu le 8 novembre lors de la réunion annuelle 2019 de la SITC (Society for Immunotherapy of Cancer), qui se tiendra à National Harbor, dans le Maryland.

Polynoma Logo

MAVIS est un essai de phase III adaptatif, multicentrique, à double insu et contre placebo qui évalue l'innocuité et l'efficacité du seviprotimut-L. Ses principaux indicateurs de résultat sont la RFS (recurrence-free survival, soit la survie avec absence de récurrence) et l'OS (overall survival, soit la survie globale) chez les patients atteints de mélanomes de stade IIB/C, IIIA, IIIB/C selon l'AJCC (American Joint Committee on Cancer) et présentant un risque élevé de récurrence après une exérèse chirurgicale définitive.

Voici certains des faits marquants des données présentées :

Le traitement des mélanomes de stade IIB/IIC se limite principalement à une intervention chirurgicale, jumelée à une approche attentiste. Toutefois, la maladie peut réapparaître après une résection définitive du mélanome. Bon nombre de patients atteignent des stades plus avancés à la suite de la résection et le taux de survie de 5 ans chute abruptement lorsqu'un patient présentant un mélanome localisé de stade II atteint le stade III régional de la maladie (98,4 % à 63,6 %). Le taux de survie de 5 ans est particulièrement faible (22,4 %) en présence d'une infection métastatique de stade IV.1

« Le passage d'un mélanome du stade II au stade III est un moment critique qui menace grandement la survie du patient. Nous estimons que les données initiales de MAVIS sont extrêmement encourageantes et corroborantes », déclare Melvin Toh, chef de la technologie à Polynoma, vice-président et directeur scientifique à CK Life Sciences. « Avec les données probantes en matière d'efficacité et d'innocuité qui se dégagent de cette analyse, le seviprotimut-L pourrait devenir une nouvelle option importante en tant que traitement d'appoint pour les patients atteints de mélanomes localisés. »

Les données préliminaires de MAVIS indiquent aussi que le seviprotimut-L pourrait être révolutionnaire pour traiter le mélanome à l'aide de vaccins, alors qu'aucun autre vaccin ne s'est avéré efficace à ce jour.

« Les données montrent que les vaccins représentent une nouvelle catégorie d'immunothérapie potentiellement importante pour le traitement de mélanomes de stade IIB/IIC, après une intervention chirurgicale », déclare Craig L. Slingluff Jr., MD, professeur de chirurgie, directeur du Human Immune Therapy Center et codirecteur du Cancer Therapeutics Program de l'UVA Cancer Center. « Les données prometteuses sur les plans de l'efficacité et de l'innocuité soutiennent l'approfondissement de l'étude du seviprotimut-L pour traiter les mélanomes, notamment chez les patients de stade IIB/C et ceux ayant moins de soixante ans. »

VOICI D'AUTRES DÉTAILS RELATIFS À LA PRÉSENTATION PAR AFFICHE :

Les données présentées évaluent les effets du traitement avec le seviprotimut-L chez les patients présentant des mélanomes cutanés de stade IIB-III selon l'AJCCv7 après exérèse chirurgicale. 347 patients âgés de 18 à 75 ans, ECOG PS 0-1, ont été recrutés et répartis de façon aléatoire selon un ratio 2:1 pour recevoir 40 µg de seviprotimut-L ou un placebo à administration intradermique toutes les 2 semaines x 5, puis chaque mois x 4, puis tous les 3 mois, jusqu'au 24e mois. Les patients ont été groupés par stade (IIB/C, IIIA, IIIB/C).

En analysant les sujets retenus au début de l'essai clinique, la RFS ne s'est pas améliorée de manière importante en ce qui concerne le seviprotimut-L chez l'ensemble de la population de l'étude, mais la tendance est légèrement à la hausse. Toutefois, l'analyse provisoire de l'efficacité chez les sous-groupes fondée sur la stratification préétablie donne à croire que la RFS s'améliore grâce au seviprotimut-L chez les patients atteints de mélanomes de stade IIB/IIC (risque relatif = 0,59, 95 % CI [0,33,1,07]).

L'âge a été désigné comme l'une des causes de la baisse de la compétence immunitaire2; c'est pourquoi les résultats sont évalués en fonction de l'âge comme facteur modifiant. Les estimations visant les effets chez les patients de moins de 60 ans sont favorables envers le seviprotimut-L pour l'ensemble de la population (risque relatif = 0,61, 95 % CI [0,36, 1,05]) et pour la population de stade IIB/IIC (risque relatif = 0,239, 95 % CI [0,083, 0,69]). 

Lors de cette étude, le seviprotimut-L a été bien toléré, les effets indésirables (EI) survenus pendant le traitement étant similaires à ceux des patients ayant reçu le placebo. Aucun effet indésirable grave ni événement indésirable de classe 4 ou 5 n'a été enregistré chez les 347 patients de l'étude; la grande majorité des événements sont de classe 1 ou 2, à savoir des réactions au point d'injection traitées par des crèmes topiques ou un antihistaminique en vente livre.

À propos de MAVIS
MAVIS est un essai de phase III adaptatif, multicentrique, à double insu et contre placebo qui évalue l'innocuité et l'efficacité du seviprotimut-L. Ses principaux indicateurs de résultat sont la RFS (recurrence-free survival, soit la survie avec absence de récurrence) et l'OS (overall survival, soit la survie globale) chez les patients atteints de mélanomes et présentant un risque élevé de récurrence après une exérèse chirurgicale définitive. L'étude MAVIS est réalisée en vertu d'une entente SPA (Special Protocol Assessment) conclue avec la FDA.

Pour obtenir plus d'information à propos de l'essai., veuillez visiter le https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01546571.

À propos du seviprotimut-L
Le seviprotimut-L est un vaccin antigénique, allogénique, polyvalent et partiellement purifié pour l'excrétion du mélanome. Il est dérivé de trois lignées cellulaires exclusives au mélanome humain. Le seviprotimut-L stimule les réponses immunitaires cellulaires et humorales. Les antigènes associés au mélanome (MAA) que l'on retrouve dans le seviprotimut-L sont acceptés par les cellules à présentation antigénique (p. ex. les cellules dendritiques), qui activent alors la production de lymphocytes T cytotoxiques (CTL) contre les antigènes spécifiques et entraînent les réponses anticorps contre les MAA. Ces CTL et les anticorps reconnaissent alors les cellules tumorales et s'y attaquent, exprimant les MAA en surface, causant la mort de ces cellules. Le seviprotimut-L est au stade de développement pour servir de traitement d'appoint chez les patients présentant des mélanomes de stades IIB et IIIC, après une résection définitive.

À propos de Polynoma
Polynoma LLC est une société biopharmaceutique des États-Unis qui se consacre à l'immuno-oncologie et dont le siège social se trouve à San Diego, en Californie. C'est aussi une filiale en propriété exclusive de CK Life Sciences Int'l., (Holdings) Inc. L'actif de premier plan de Polynoma est un vaccin antigénique novateur et polyvalent, le seviprotimut-L, visant à prévenir la réapparition de mélanomes. Le vaccin a été administré en toute sécurité à plus de 1?000 patients. Pour obtenir plus d'information, veuillez visiter le www.polynoma.com.

À propos de CK Life Sciences 
CK Life Sciences Int'l., (Holdings) Inc. (symbole : 0775) est une société cotée à la bourse de Hong Kong. Ayant comme mission d'améliorer la qualité de vie, CK Life Sciences mène des travaux de recherche et développement, de fabrication, de commercialisation, de marketing, de vente et d'investissement dans des produits et des actifs groupés selon trois grands secteurs : le nutraceutique; le pharmaceutique; et les domaines connexes à l'agriculture. En ce qui concerne la recherche et le développement de nature pharmaceutique, les activités de CK Life Sciences se concentrent sur la recherche et le développement de vaccins contre le cancer et de solutions pour le traitement de la douleur. CK Life Sciences est membre de CK Hutchison Group. Pour obtenir plus d'information, veuillez visiter le www.ck-lifesciences.com.

À propos du mélanome
Il s'agit du cancer de la peau le plus couramment diagnostiqué aux États-Unis et ailleurs dans le monde. Le mélanome est la forme la plus grave et la plus mortelle de ce type de cancer.3 Historiquement, le mélanome était une forme rare de cancer, mais dans les 50 dernières années, son incidence a cru plus rapidement que presque tous les autres types de cancer, et on prévoit que cette croissance se poursuivra partout dans le monde.4 En 2019, on estime que 96?480 nouveaux patients recevront un diagnostic de mélanome aux États-Unis seulement, et que quelque 7?230 personnes dans ce pays mourront de cette maladie.5 À l'échelle mondiale, on compte par année environ 350?000 patients recevant un diagnostic de mélanome et près de 60?000 décès.6

Même s'il représente moins de 5 % de toutes les malignités cutanées, le mélanome est responsable de la majorité des décès causés par le cancer de la peau.4 La plupart des cancers de la peau de stade précoce sont diagnostiqués et traités par le retrait et l'examen des cellules au microscope. En ce qui concerne le mélanome, les principaux tissus de croissance et les tissus normaux avoisinants sont retirés; un ganglion sentinelle est parfois analysé par biopsie pour déterminer le stade de la maladie. Les mélanomes très invasifs ou ayant atteint les ganglions lymphatiques peuvent être traités par intervention chirurgicale, immunothérapie, chimiothérapie et radiothérapie.

Il s'agit du cancer le plus diagnostiqué chez les 25 à 29 ans des États-Unis, de même que le troisième et le quatrième cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes et les femmes de 15 à 29 ans, respectivement.7 La majorité des diagnostics de mélanome surviennent lors d'un stade localisé.8,9 Les mélanomes de stade IIB ont une épaisseur supérieure à 2,0 millimètres, mais inférieure à 4,0 millimètres, avec ulcérations (lésions cutanées), ou supérieure à 4,0 millimètres sans ulcérations. Les mélanomes de stade IIC ont une épaisseur supérieure à 4,0 millimètres et présentent des lésions cutanées/ulcérations. 

Personne-ressource pour les médias :
Brittany Horowitz
(646) 229-0213
Brittany.Horowitz@edelman.com 

RÉFÉRENCES
1. Melanoma Research Alliance. Melanoma Survival Rates. Consulté le 14 octobre 2019 à l'adresse https://www.curemelanoma.org/about-melanoma/melanoma-staging/melanoma-survival-rates/.
2. Weyand CM, Goronzy JJ. Aging of the Immune System. Mechanisms and Therapeutic Targets. Ann Am Thorac Soc. 2016;13 Suppl 5(Suppl 5):S422-S428. doi:10.1513/AnnalsATS.201602-095AW. Consulté le 14 octobre 2019 à l'adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28005419.
3. Guy GP, Thomas CC, Thompson T, Watson M, Massetti GM, Richardson LC. Vital signs: Melanoma incidence and mortality trends and projections--United States, 1982-2030. MMWR Morb Mortal Wkly Rep. 2015;64(21):591-596. Consulté le 14 octobre 2019 à l'adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4584771/.
4. Matthews NH, Li W, Qureshi AA, Weinstock MA, and Cho E. Cutaneous Melanoma: Etiology and Therapy. Chapter 1: Epidemiology of Melanoma. Consulté le 14 octobre 2019 à l'adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK481860/pdf/Bookshelf_NBK481860.pdf.
5. American Cancer Society. Key Statistics for Melanoma Skin Cancer. Consulté le 14 octobre 2019 à l'adresse https://www.cancer.org/cancer/melanoma-skin-cancer/about/key-statistics.html.
6. Karimkhani C, Green AC, Nijsten T, Weinstock MA, Dellavalle RP, Naghavi M, Fitzmaurice C. The global burden of melanoma: results from the Global Burden of Disease Study 2015. Consulté le 14 octobre 2019 à l'adresse https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/bjd.15510.
7. Melanoma Research Alliance. Melanoma Statistics. Consulté le 4 novembre 2019 à l'adresse https://www.curemelanoma.org/about-melanoma/melanoma-statistics-2/.
8. National Cancer Institute. SEER Cancer Statistics Review 1975-2010. Melanoma of the Skin (Invasive). Consulté le 28 octobre 2019 à l'adresse https://seer.cancer.gov/archive/csr/1975_2010/results_merged/sect_16_melanoma_skin.pdf.
9. Enninga E, Moser J, Weaver A, Markovic S, Brewer J, Leontovich A, Hieken T, Shuster L, Kottschade L, Olariu A, Mansfield A, Dronca R. Cancer Med. Survival of cutaneous melanoma based on sex, age, and stage in the United States, 1992-2011. Consulté le 4 novembre 2019 à l'adresse https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5633552/.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1019814/Polynoma_Logo.jpg

SOURCE Polynoma LLC


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:35
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le député d'Ungava, monsieur Denis Lamothe, au nom de la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite...

à 14:47
Takeda Canada Inc. a le plaisir d'annoncer que le Comité canadien d'expertise sur les médicaments (CCEM) de l'Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) a...

à 14:08
Dans le cadre de cinq grèves simultanées que tient le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-FTQ) dans des résidences pour personnes aînées, les médias sont conviés à un point de presse de Mme Sylvie Nelson, présidente du...

à 14:05
Demain, Journée internationale des survivants d'une perte par suicide, la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) se souvient des personnes qui se sont enlevé la vie, et des personnes ? membres de la famille, amis, collègues ? qu'elles ont...

à 13:40
La Fondation des soins avancés en urgence coronarienne du Canada (ACT) a annoncé qu'elle a complété sa campagne de financement dont l'objectif était de doter d'un DEA chaque école secondaire publique du Québec. De plus, ACT a confirmé que 68 000...

à 11:10
Sanofi Canada est fière d'avoir été nommée l'un des 100 meilleurs employeurs du Canada pour 2020, en reconnaissance de l'exceptionnel environnement de travail qu'offre l'entreprise à ses employés. Au cours des cinq dernières années, ce n'est que la...



Communiqué envoyé le 6 novembre 2019 à 13:35 et diffusé par :