Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport, Vacance et tourisme
Sujets : Bénéfices, Bénéfices projetés, Économie

Communiqué de presse provisoire du groupe Fraport - Période de neuf mois 2019 : Fraport annonce une solide performance en termes de recettes et de bénéfices



Ralentissement de la croissance - Perspectives pour l'ensemble de l'exercice 2019 confirmées

FRANCFORT-SUR-LE-MAIN, Allemagne, 6 novembre 2019 /PRNewswire/ -- Fraport AG a poursuivi sa tendance de croissance au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2019, enregistrant une augmentation de ses recettes et de ses bénéfices. Cette bonne performance résulte de la forte croissance du trafic dans l'aéroport de Francfort (FRA) et les aéroports du groupe Fraport à travers le monde. Cependant, la croissance ralentit depuis le début de l'année.

Le Dr Stefan Schulte, président du conseil d'administration de Fraport AG, a déclaré : « Notre secteur est touché par l'affaiblissement de l'économie mondiale et la consolidation du marché européen de l'aviation. De plus, les interventions réglementaires du gouvernement allemand, telles que l'augmentation prévue de la taxe nationale sur le trafic aérien, affectent également notre secteur. Après une phase de croissance rapide du trafic, les compagnies aériennes réduisent leurs plans et leurs horaires d'hiver. Néanmoins, nous maintenons nos perspectives pour l'ensemble de l'exercice 2019, également soutenues par la performance positive constante des aéroports du groupe dans le monde entier. Grâce au vaste portefeuille diversifié d'aéroports internationaux de Fraport, nous sommes bien positionnés pour l'avenir. »

Les activités internationales stimulent la croissance des recettes et des bénéfices

En ce qui concerne la période de janvier à septembre 2019, le chiffre d'affaires du groupe Fraport a augmenté de 12,0 % en glissement annuel, pour atteindre 2 852,2 millions d'euros. Après ajustement du produit lié aux investissements d'expansion des aéroports du groupe dans le monde (sur la base de l'IFRIC 12), le chiffre d'affaires a augmenté de 5,2 % pour atteindre 2 486,7 millions d'euros. À l'aéroport de Francfort, l'augmentation des bénéfices s'explique par l'augmentation des recettes provenant des services d'assistance en escale, des redevances aéroportuaires et d'infrastructure, ainsi que des services de sécurité. Les recettes de la vente au détail, du stationnement et de la publicité ont également augmenté de manière significative. Cependant, le portefeuille international de Fraport reste clairement le principal moteur de recettes. En particulier, la société du groupe à Lima (hausse de 30,5 millions d'euros), Fraport Greece (hausse de 25,4 millions d'euros) et Fraport USA (hausse de 21,8 millions d'euros) ont largement contribué à la croissance du chiffre d'affaires ajusté du groupe.

Le résultat opérationnel ou BAIIA du groupe (bénéfice avant déduction d'intérêts, impôts et amortissement) a augmenté de 7,7 % pour atteindre 948,2 millions d'euros au cours de la période de référence de neuf mois. La première application de l'IFRS 16 a eu un effet positif sur le BAIIA, ajoutant 34,0 millions d'euros en glissement annuel. Depuis début janvier 2019, la norme internationale d'information financière obligatoire IFRS 16 établit de nouvelles règles pour la comptabilisation des locations, affectant spécifiquement la comptabilisation des contrats de location conclus par Fraport USA. Parallèlement, l'application de la norme IFRS 16 a entraîné une augmentation des dépréciations et amortissements à hauteur de 32,8 millions d'euros. Le BAII du groupe a enregistré une hausse tout aussi modérée de 2,6 % pour atteindre 595,3 millions d'euros. Le résultat (ou bénéfice net) du groupe a sensiblement augmenté, à hauteur de 9,4 % pour atteindre 413,5 millions d'euros. Cela s'explique par l'amélioration du résultat opérationnel ainsi que par la contribution nettement plus élevée de la filiale du groupe à Antalya, qui est consolidée selon la méthode de mise en équivalence.

Solide performance du trafic réalisée malgré un ralentissement de la croissance

Le trafic passagers à l'aéroport de Francfort a bien progressé, à hauteur de 2,3 %, pour atteindre environ 54,2 millions de voyageurs au cours des neuf premiers mois de l'année. Cette dynamique de croissance a toutefois sensiblement ralenti au cours de l'année. Selon la planification actuelle des compagnies aériennes, le FRA observera une réduction de 4 % du nombre de vols pour l'horaire d'hiver 2019/20 (à compter du 27 octobre) par rapport au même horaire de l'année précédente. Cette réduction est entièrement due à la baisse de 5,6 % du trafic européen, tandis que les vols intercontinentaux réguliers augmenteront de près de 2 %.

Les aéroports du groupe Fraport dans le monde entier ont également vu le trafic passagers augmenter considérablement au cours des neuf premiers mois, même si certaines compagnies aériennes ont réduit leur offre de vols ou même fait faillite. Il n'y a qu'aux aéroports Fraport Twin Star de Varna et Bourgas que le trafic passagers combiné a sensiblement baissé, à hauteur de 11,6 % en glissement annuel.

Perspectives confirmées

Le conseil d'administration de Fraport AG maintient ses perspectives de trafic pour l'aéroport de Francfort sur l'ensemble de l'exercice. Compte tenu de la réduction des offres de vols pour l'horaire d'hiver en cours, la croissance du nombre de passagers du FRA devrait se situer dans la partie inférieure de la fourchette prévue, de 2 à 3 % environ. Le conseil d'administration maintient également les perspectives financières pour l'ensemble de l'exercice 2019. Le BAIIA du groupe devrait se situer entre environ 1 160 millions d'euros et 1 195 millions d'euros, tandis que le BAII du groupe devrait se situer entre environ 685 et 725 millions d'euros. Le bénéfice avant impôts du groupe devrait se situer entre 570 et 615 millions d'euros, et le résultat (bénéfice net) du groupe entre environ 420 et 460 millions d'euros.

Des photos de qualité pour impression de Fraport AG et de l'aéroport de Francfort sont téléchargeables gratuitement à partir de la bibliothèque d'images du site Internet de Fraport. Nous proposons aussi, uniquement à des fins d'actualités télévisées ou de diffusion d'informations, des séquences filmées disponibles en téléchargement gratuit. Si vous souhaitez rencontrer un membre de notre équipe des Relations auprès des médias lors de votre passage à l'aéroport de Francfort, n'hésitez pas à nous contacter. Les coordonnées pour nous contacter sont disponibles ici.

Pour de plus amples informations sur Fraport AG, veuillez cliquer ici.

Fraport AG
Torben Beckmann 
Communication d'entreprise
Relations avec les médias
60547 Francfort, Allemagne 
Tél. : +49 69 690 70553 
Email : t.beckmann@fraport.de
www.fraport.com
Facebook : www.facebook.com/FrankfurtAirport

 




 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 nov 2019
Au terme de son 24 heures pour la qualité et la sécurité des soins, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ...

16 nov 2019
Springboard Consulting, LLC® se réjouit d'annoncer les récipiendaires de 2019 Disability Matters Europe. Les lauréats sont les suivants, dans les catégories de :     MARCHÉ Accor Group Disneyland Paris Network Rail Infrastructure Ltd TOMI WORLD...

16 nov 2019
Aujourd'hui, la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et du Travail, l'honorable Patty Hajdu, a fait la déclaration suivante concernant les négociations collectives entre la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada...

15 nov 2019
Franklin Templeton Canada a annoncé aujourd'hui la dissolution du Fonds de sociétés à grande capitalization canadiennes Franklin Templeton  le 17 janvier 2020 ou aux environs. Ce fonds se voulait au départ une option de placement pour certains...

15 nov 2019
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, désigne une médiatrice spéciale pour aider les parties à conclure une première convention collective entre les...

15 nov 2019
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, profite de son passage chez Défi Polyteck pour inviter les représentants des médias à un point de presse au cours...



Communiqué envoyé le 6 novembre 2019 à 11:48 et diffusé par :