Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Vacance et tourisme, Sports et loisir
Sujets : Contrats, Entreprises conjointes, Bien-être animal

African Parks et le gouvernement du Zimbabwe s'associent pour gérer et restaurer le parc national Matusadona


HARARE, Zimbabwe, 4 novembre 2019 /PRNewswire/ -- Le gouvernement du Zimbabwe et African Parks, un organisme à but non lucratif pour la préservation de l'environnement, ont signé vendredi 1er novembre un accord de 20 ans pour la gestion de l'emblématique parc national Matusadona. African Parks, en partenariat avec l'Autorité de gestion de la faune sauvage et des parcs du Zimbabwe, mettra en oeuvre des stratégies de gestion visant à sécuriser le parc et à rétablir des populations d'espèces sauvages afin de libérer le potentiel écologique, social et économique du parc et de permettre aux communautés d'en tirer des bénéfices à long terme.

« Le Zimbabwe est l'un des pays les plus riches au monde en matière de ressources naturelles et de faune. Ces atouts attirent des millions de visiteurs chaque année et constituent une base vitale pour notre économie. » a déclaré M. Fulton Mangwanya, directeur général de l'Autorité de gestion de la faune sauvage et des parcs du Zimbabwe, « Notre partenariat public-privé avec African Parks pour la restauration de Matusadona contribue à renforcer l'idée que la préservation de l'environnement est un mécanisme durable de croissance qui promeut une économie du tourisme bénéfique pour les habitants tout en garantissant la protection de la faune sauvage du Zimbabwe. »

Matusadona a un paysage écologiquement diversifié, avec des collines de 700 mètres de haut qui se déroulent jusqu'à sa frontière nord, sur les rives du lac Kariba. Le parc abrite plus de 240 espèces d'oiseaux, des forêts de baobabs ainsi que des animaux sauvages, notamment des éléphants, des lions et des buffles. Des décennies de braconnage et des ressources insuffisantes ont toutefois contribué à son déclin.

« Nous sommes fiers de collaborer pour la première fois avec le gouvernement du Zimbabwe dans le but de développer le potentiel de l'un de ses parcs nationaux les plus exceptionnels. », a déclaré Peter Fearnhead, directeur général d'African Parks, « Le Zimbabwe a une longue tradition d'excellence en matière de préservation de l'environnement. Notre ambition commune consiste à veiller à ce que Matusadona retrouve sa vitalité en devenant l'une des principales zones protégées d'Afrique australe. »

Le gouvernement du Zimbabwe et African Parks vont procéder ensemble à une restauration complète du parc et à la mise en oeuvre de programmes de qualité en matière d'infrastructure, de maintien de l'ordre, de préservation de l'environnement et de développement communautaire qui stimuleront le tourisme et permettront aux communautés d'en tirer des bénéfices à long terme. Ancien fief des rhinocéros noirs, le parc sera sécurisé et redeviendra un sanctuaire pour ces animaux et d'autres espèces majeures en voie de disparition.

Le parc national Matusadona est la première zone protégée du Zimbabwe à être gérée par African Parks, qui étend ainsi son portefeuille à 16 zones protégées, couvrant près de 11 millions d'hectares dans 10 pays. La Wyss Foundation, la Oak Foundation et Stichting Natura Africae sont des partenaires stratégiques d'African Parks et contribuent en partie au soutien opérationnel à la gestion de Matusadona.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:23
Johnson & Johnson (la Société) annonce aujourd'hui que Janssen Pharmaceutical Companies ont conclu une entente avec le gouvernement des États-Unis pour la fabrication à grande échelle aux États-Unis et la remise de 100 millions de doses du vaccin...

à 15:13
À la suite de l'adoption du décret gouvernemental permettant un maximum de 250 personnes lors de rassemblements extérieurs, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, est heureuse d'annoncer la levée de l'annulation des festivals et des...

à 14:00
Dans le cadre de sa tournée des régions touristiques du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, s'arrêtera au Vignoble Carpinteri, à Saint-Ulric. En après-midi, elle visitera Exploramer, à...

à 10:46
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, ainsi que le député d'Ungava, M. Denis Lamothe, invitent, au nom du ministre des...

à 06:00
Dans le cadre de sa tournée des régions touristiques du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, la ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, est heureuse de confirmer l'attribution d'une enveloppe de 1 386 812 $ à Tourisme Bas-Saint-Laurent. Cette aide...

à 06:00
La ministre du Tourisme, Mme Caroline Proulx, sera en tournée dans les régions touristiques du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie du 5 au 7 août 2020. Dans le cadre de sa tournée, elle s'arrêtera, le 5 août, au Manoir de la Pointe-aux-Orignaux, à...



Communiqué envoyé le 4 novembre 2019 à 19:35 et diffusé par :