Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Rappels de produits, Sécurité publique, CFG

Mise à jour - Les enceintes hyperbares à parois souples non homologuées peuvent présenter de graves risques pour la santé


OTTAWA, le 25 oct. 2019 /CNW/ - Santé Canada informe la population canadienne que les enceintes hyperbares à parois souples qui font l'objet de publicité en ligne ou dont l'utilisation est offerte comme service pour le traitement d'une gamme de problèmes de santé, notamment autisme, paralysie cérébrale et migraines, sont des instruments médicaux non homologués qui peuvent présenter de graves risques pour la santé, dont la mort.

L'oxygénothérapie au moyen de caissons hyperbares à parois rigides est un traitement médical reconnu au cours duquel les patients sont placés dans un environnement pressurisé riche en oxygène. Santé Canada a autorisé la vente de cinq caissons hyperbares à parois rigides au Canada, mais n'a homologué aucune enceinte hyperbare à parois souples, ce qui signifie que l'innocuité, la qualité et l'efficacité de ces enceintes n'ont pas été évaluées.

À ce jour, Santé Canada n'a pas reçu d'éléments probants à l'appui des bienfaits des enceintes à parois souples, et les fabricants n'ont pas fait la démonstration de l'efficacité des enceintes à parois souples dans le traitement de problèmes de santé.

L'utilisation des enceintes hyperbares à parois souples comporte les risques suivants :

Le risque d'incendie est considérablement accru lorsque l'appareil est utilisé en combinaison avec un dispositif de concentration d'oxygène.

Selon le Règlement sur les instruments médicaux, il est illégal au Canada de vendre des instruments médicaux, de les importer en vue de les vendre et d'en faire la publicité sans avoir obtenu les homologations appropriées.

Pour en savoir plus, consultez la page Web de Santé Canada sur l'oxygénothérapie hyperbare.

Personnes touchées

Conseils aux consommateurs

Ce que fait Santé Canada

Santé Canada demande aux entreprises qui vendent des enceintes hyperbares à parois souples de cesser immédiatement de le faire et de procéder à un rappel. Il informe aussi les importateurs, distributeurs et fabricants qu'il est illégal au Canada de vendre ces produits, de les importer en vue de les vendre et d'en faire la publicité sans avoir obtenu les homologations appropriées.

Santé Canada communique avec les autorités provinciales et territoriales, ainsi qu'avec les cliniques et d'autres types d'établissements qui offrent des traitements au moyen de chambres hyperbares à parois souples, pour les informer des exigences en matière d'homologation d'instruments médicaux et des risques associés à l'utilisation d'enceintes hyperbares à parois souples. Le Ministère collabore aussi avec l'Agence des services frontaliers du Canada pour prévenir toute autre importation de ces instruments médicaux non homologués.

Also available in English

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
Airmedic est fier d'annoncer son partenariat à la nouvelle clinique de santé virtuelle Olive lancée aujourd'hui au Québec. En effet, dès maintenant, les membres d'Airmedic pourront bénéficier des services de télémédecine d'Olive, tout comme les...

à 12:29
La Fondation Sofina, la branche caritative d'Aliments Sofina Inc., a annoncé aujourd'hui qu'elle avait récolté plus de 350 000 $ au profit de causes pour les enfants à travers le pays. « Tous les ans, je suis touchée par le niveau de générosité dont...

à 12:25
Alors que la COVID-19 continue de se propager au Canada, nous surveillons un ensemble d'indicateurs épidémiologiques pour déterminer où la transmission de la maladie est la plus forte, où elle se propage ainsi que ses répercussions sur la santé des...

à 12:01
Brian Lewis, président et chef de la direction de Medtech Canada, l'association des technologies médicales du pays, qui représente notamment la plupart des grandes sociétés mondiales de diagnostic in vitro qui oeuvrent au Canada, a déclaré ce qui...

à 11:52
Le gouvernement du Canada a mis en place des mesures de sécurité solides pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19 tout en continuant à soutenir la circulation des travailleurs et des biens essentiels à la frontière. L'Agence des services...

à 11:25
Les synagogues des communautés juives hassidiques qui ont accueilli vendredi soir et samedi plus d'un groupe de 10 personnes pour les prières du sabbat l'on fait en toute bonne foi et en tout respect des directives de la Santé publique. Le chef...



Communiqué envoyé le 25 octobre 2019 à 10:39 et diffusé par :