Le Lézard
Sujets : Femme, Campagnes politiques, Nouvelles africaines et américaines, Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Première Nation, Plaidoyer (politique), CFG

Déclaration - Le nouveau Parlement doit s'attaquer au racisme au Canada


OTTAWA, le 22 oct. 2019 /CNW/ - Marie-Claude Landry, présidente de la Commission canadienne des droits de la personne, félicite le premier ministre Justin Trudeau, ainsi que la nouvelle députation fédérale, et déclare ce qui suit :

« Cette campagne électorale nous a laissés tel un pays désuni, si bien que de nombreuses personnes se sentent marginalisées et divisées. Il est urgent de réunifier notre pays.

« J'exhorte notre Parlement nouvellement élu à prendre des mesures concrètes pour lutter contre le racisme et l'intolérance, une réalité qui affecte au quotidien des millions de personnes au Canada. Personne ne devrait être traité de manière à se sentir comme un citoyen de deuxième classe en raison de la couleur de sa peau, de ses croyances ou de son origine. Le Parlement doit aussi continuer à travailler à la réconciliation avec les peuples autochtones et à corriger l'héritage laissé par des lois et des politiques racistes qui continuent d'avoir un impact sur leur vie au quotidien.

« Plus précisément, j'exhorte le Parlement à :

« Un pays qui prône la diversité, la liberté et l'inclusion ne doit pas se contenter d'attendre et permettre ainsi au racisme, à l'intolérance et aux inégalités de miner la paix et la prospérité de notre société. Que vous fassiez de ces urgents enjeux des droits de la personne une priorité, ou que vous les ignoriez, ils feront partie de l'héritage que vous laisserez. »

Marie-Claude Landry, présidente

Pour rester branché

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram.

Visionnez nos clips sur YouTube.

SOURCE Commission canadienne des droits de la personne



Communiqué envoyé le 22 octobre 2019 à 09:48 et diffusé par :