Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Enjeux environnementaux

La pollution atmosphérique entraîne la perte des cheveux selon une nouvelle étude présentée au 28e congrès de l'EADV


MADRID, 14 octobre 2019 /PRNewswire/ -- Une étude présentée aujourd'hui lors du 28e congrès de l'EADV (Académie européenne de dermatologie et de vénérologie) à Madrid montre, pour la première fois, que l'exposition aux polluants atmosphériques courants est liée à la perte de cheveux chez l'être humain.

La recherche a été menée en exposant des cellules du cuir chevelu humain situées à la base des follicules pileux à diverses concentrations de particules fines. Les résultats ont montré que la présence de particules PM10 et diesel diminuait les niveaux de bêta-caténine, la protéine à l'origine de la pousse des cheveux.

L'étude a aussi montré que les niveaux des trois autres protéines (cycline D1, cycline E et CDK2), qui sont responsables de la pousse et la rétention des cheveux, étaient diminués par les particules diesel et en suspension de type PM10 de manière dose-dépendante, ce qui signifie que plus le niveau de pollution est élevé, plus le niveau de protéines décroît.

Les particules fines sont un mélange de particules solides et de gouttelettes présentes dans l'air. Les particules fines sont divisées en deux catégories ; les PM10 qui sont des particules d'un diamètre de 10 micromètres ou moins et les PM2.5 qui ont un diamètre de 2,5 micromètres ou moins. Les particules PM10 et PM2.5 sont considérées comme des polluants majeurs et sont liées à divers problèmes de santé graves comme les maladies cardiaques et pulmonaires, le cancer et les troubles respiratoires.

Les sources de particules fines comprennent la combustion de combustibles fossiles, notamment l'essence, le diesel et d'autres combustibles solides comme le charbon, le pétrole et la biomasse, ainsi que d'autres activités industrielles, telle que la construction, l'extraction minière, et la fabrication de matériaux de construction comme le ciment, la céramique et les briques.

Hyuk Chul Kwon, chercheur principal du Centre de recherche sur les sciences du futur en République de Corée, a fait part de ses commentaires : « Alors que la relation entre la pollution atmosphérique et les maladies graves comme le cancer, la BPCO et les maladies cardiovasculaires est bien établie, il existe peu de recherches, voire aucune, sur les effets de l'exposition aux particules fines sur la peau et les cheveux humains en particulier. Notre étude explique le mode d'action des polluants atmosphériques sur les cellules de la papille dermique du follicule humain, montrant comment les polluants atmosphériques les plus courants entraînent la chute des cheveux. »


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 mai 2020
L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) avertit les personnes allergiques au lait de ne pas consommer les produits décrits ci-dessous parce que ces produits pourraient contenir du lait qui est déclaré incorrectement sur l'étiquette. Ces...

24 mai 2020
Voici l'agenda public du premier ministre du Québec, M. François Legault, pour ce 25 mai 2020. Veuillez noter que celui-ci peut changer sans préavis.   Point de presse avec la ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Danielle McCann, le...

24 mai 2020
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Ottawa (Ontario) Rencontres privées. Le premier ministre s'entretiendra avec le président de la France, Emmanuel Macron. Le premier ministre s'entretiendra avec la chancelière de...

24 mai 2020
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 573 nouveaux cas dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 47 411. Durant cette même période, 44 nouveaux décès ont...

24 mai 2020
Au lieu de faire sa mise à jour quotidienne aux médias en personne, la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, a émis aujourd'hui la déclaration suivante : « Ce dimanche 24 mai, nous comptons 84 081 cas de COVID-19...

24 mai 2020
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le premier ministre du Québec, M. François Legault, fera le point sur la situation de la COVID-19, en compagnie de la ministre de la Santé et...



Communiqué envoyé le 14 octobre 2019 à 10:45 et diffusé par :