Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sécurité publique, CFG, MAT

Mise à jour - Mise en garde de Santé Canada concernant un risque possible de maladie pulmonaire lié aux produits de vapotage


OTTAWA, le 11 oct. 2019 /CNW/ - Santé Canada met en garde les Canadiens qui utilisent des produits de vapotage de surveiller l'apparition chez eux de symptômes de maladie pulmonaire (p. ex. toux, essoufflement, douleur thoracique) et de consulter un médecin sans tarder s'ils ont des préoccupations relatives à leur santé.

À la suite des récents cas de maladies pulmonaires graves et de plusieurs décès apparemment (en anglais seulement) liés à l'utilisation de produits de vapotage aux États-Unis, Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada ont présenté à l'échelle nationale des conseils aux provinces et aux territoires sur la façon de dépister les cas possibles de maladies pulmonaires graves liées à l'utilisation de produits de vapotage ou de cigarettes électroniques au Canada.

L'Agence de la santé publique du Canada a alerté les responsables provinciaux et territoriaux de la santé publique et leur a demandé de signaler les cas probables et confirmés sur leur territoire.

À la suite du premier cas confirmé au Québec en septembre, la province du Nouveau-Brunswick a signalé à l'Agence de la santé publique du Canada deux cas probables de maladies pulmonaires graves liées à l'usage de produits de vapotage. Cela représente donc un cas confirmé et deux cas probables de maladies pulmonaires graves liées au vapotage au Canada. Le rapport d'incident issu du Middlesex-London Health Unit de l'Ontario fera l'objet d'une enquête jusqu'à ce que celle-ci soit complète et officiellement signalée à l'échelle nationale par la province de l'Ontario.

Aujourd'hui, Santé Canada et l'Agence de la santé publique du Canada ont lancé un site web qui a vise à renseigner la population canadienne des cas de maladies pulmonaires graves associées au vapotage au Canada. Le nombre de cas confirmés ou probables de maladies pulmonaires graves associées au vapotage au Canada sera publié et actualisé hebdomadairement ou au besoin.

Le 30 août, la Food and Drug Administration (US FDA) et les US CDC ont publié une déclaration (en anglais seulement) sur l'enquête en cours visant à déterminer la cause de ces maladies. Les US CDC continuent de présenter des mises à jour fréquentes (en anglais seulement) sur les enquêtes portant sur ces maladies. La source de toutes ces maladies aux États-Unis demeure incertaine. Toutefois, les CDC des États-Unis signalent que la cause probable est l'exposition aux produits chimiques. De nombreux patients ont déclaré avoir consommé du tétrahydrocannabinol (THC) ou des produits contenant de la nicotine. Toutefois, pour l'instant, aucun produit, substance ou additif n'a été désigné comme étant la cause de ces maladies.

Le gouvernement du Canada continue de surveiller toutes les sources de données disponibles et les systèmes de surveillance des signaux au Canada afin de prendre les mesures qui s'imposent. L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et le Conseil des médecins hygiénistes en chef du Canada ont mis sur pied un groupe de travail fédéral, provincial et territorial sur les maladies pulmonaires graves liées au vapotage afin d'élaborer une approche uniforme pour dépister et signaler les cas. Le Groupe de travail veille à l'élaboration de documents techniques (par exemple, il a élaboré une définition de cas canadienne), des outils de collecte de données, et des processus d'échange d'information. De plus, Santé Canada a obtenu des échantillons de produits de vapotage à des fins d'analyse.

Il est important que les Canadiens, surtout les jeunes, sachent que le vapotage comporte des risques pour la santé et que les effets potentiels à long terme du vapotage demeurent inconnus. Les personnes qui ne fument pas, les personnes enceintes et les jeunes ne devraient pas vapoter.

Le gouvernement du Canada demeure très préoccupé par la hausse du vapotage signalée chez les jeunes au Canada. Santé Canada a pris un certain nombre de mesures au cours des derniers mois pour contrer la croissance du vapotage au Canada, et surtout, les risques qu'il pose pour les jeunes, notamment en faisant des consultations sur les mesures réglementaires axées sur la publicité destinée aux jeunes, l'emballage et les saveurs des produits, ainsi que la surveillance de leur conformité aux normes et l'application de la loi, et la sensibilisation du public et l'éducation des jeunes.

Nous rappelons aux Canadiens que les produits de vapotage achetés sur le marché noir ne font pas l'objet de contrôle ou de surveillance et peuvent poser des risques additionnels pour la santé et la sécurité

Nous rappelons aux professionnels de la santé qui s'informent des antécédents médicaux de patients de toujours leur demander s'ils consomment des substances de source réglementée ou non. Lorsqu'un patient présente des symptômes respiratoires, surtout si leur cause n'est pas évidente, les professionnels de la santé devraient lui demander s'il utilise des produits de vapotage, y compris des cigarettes électroniques, des dispositifs de vapotage, des liquides, des capsules ou des cartouches.

Qu'est-ce que le vapotage?

Le vapotage consiste à inhaler puis à exhaler un aérosol généré par un produit de vapotage tel qu'une cigarette électronique. Le vapotage ne requiert pas de flamme, comme le fait la cigarette. Le dispositif chauffe un liquide jusqu'à ce qu'il se vaporise et qu'il devienne un aérosol. Cette vapeur peut contenir des substances comme de la nicotine et des arômes.

Les dispositifs de vapotage sont généralement alimentés par piles. Ils peuvent comporter des pièces amovibles. Les produits de vapotage peuvent prendre de multiples formes, notamment :

Ces produits peuvent porter différents noms de marque. Vous trouverez de plus amples renseignements à propos du vapotage sur le site Web de Santé Canada.

Vapotage de cannabis

Le cannabis peut être consommé de diverses manières, notamment par vaporisation et par vapotage (inhalation de vapeurs produites par un vaporisateur ou un dispositif de vapotage à partir de cannabis séché ou liquide). Puisque la qualité du cannabis illégal, y compris des dispositifs de vapotage vendus sur le marché noir, n'est pas réglementée, ces produits pourraient être contaminés. Il y a des risques associés à l'usage du cannabis?; certains sont à court terme, certains sont à long terme et certains dont nous ne connaissons pas encore l'impact.

Ce que vous devriez faire

SOURCE Santé Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

12 oct 2019
L'entreprise Nossack Fine Meats Ltd. procède au rappel du boeuf salé et du pastrami de marque Butcher's Pride parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes. Les consommateurs ne devraient pas consommer les...

12 oct 2019
L'entreprise Nossack Fine Meats Ltd. procède au rappel du boeuf salé et du pastrami de marque Butcher's Pride parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes. Les consommateurs ne devraient pas consommer les...

12 oct 2019
SHINE Medical Technologies, LLC a annoncé aujourd'hui la création d'une nouvelle division de sa société, baptisée SHINE Therapeutics. La création de la division renforce la capacité de la société à répondre aux futurs besoins critiques sur le marché...

12 oct 2019
De mauvaises habitudes alimentaires, une augmentation du stress et des soins de la peau agressifs sont les principaux facteurs favorisant l'acné, selon une nouvelle étude. L'étude présentée aujourd'hui lors du 28e congrès de l'EADV à Madrid, a...

12 oct 2019
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 10 octobre 2019 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur les produits. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

11 oct 2019
Save on Foods procède au rappel de certains produits « Corned Beef »   parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Listeria monocytogenes. Les produits visés décrits ci-dessous ne doivent pas être consommés. Les produits...



Communiqué envoyé le 11 octobre 2019 à 18:02 et diffusé par :