Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Gouvernement européen, Affaires étrangères, Politique commerciale

Le sens moral avant la coercition : l'Asian Vision Institute appelle l'Union européenne à trouver un terrain d'entente dans ses délibérations concernant le partenariat commercial «?Tout sauf les armes?» avec le Cambodge


PHNOM PENH, Cambodge, 10 octobre 2019 /CNW/ - Des représentants officiels de la Commission européenne et du Service européen pour l'action extérieure évaluent actuellement la position du Cambodge dans l'accord Tout sauf les armes (TSA). L'accord TSA permet au Cambodge d'exporter des produits autres que des armes vers l'UE en franchise de droits et sans quota.

Des représentants officiels à Bruxelles affirment que l'UE s'est engagée à travailler avec les autorités cambodgiennes pour trouver un terrain d'entente. L'Asian Vision Institute (AVI), dans sa mission visant à promouvoir des sociétés inclusives et durables, soutient sans réserve l'engagement de l'UE à parvenir à un résultat positif.

Le Cambodge abrite l'une des plus jeunes mains-d'oeuvre au monde. Quelque 800?000 femmes et hommes travaillent dans le secteur de l'habillement, des chaussures et des bagages. L'exportation de vêtements contribue pour environ 40 % au PIB du Cambodge. L'UE est le plus grand marché pour les produits textiles cambodgiens, avec une part de marché d'environ 46 %.

Si l'accord TSA est révoqué, on s'attend à ce que quelque 250?000 travailleurs perdent leur emploi. Les fabricants parlent de faire avec et d'améliorer la productivité en l'absence de l'accord tarifaire, mais ils disposent de peu ou pas de marge de manoeuvre.

Sans l'accord TSA, on estime que les prix de détail européens des produits fabriqués au Cambodge augmenteront d'environ 12 pour cent. Il existe depuis longtemps une relation mutuellement bénéfique entre le Cambodge et l'UE.

Le gouvernement du Cambodge affirme que sa souveraineté ne sera pas compromise en échange d'aide ou de traitement préférentiel. Pour sa part, l'UE cherche à rendre des comptes à ses mandants tout en s'efforçant de défendre les valeurs qui lui sont chères. Les limites sont clairement tracées et, quelque part entre les deux, il y a place pour la tolérance, pour la flexibilité et pour l'ingéniosité qui ont permis à l'accord TSA d'évoluer et de sortir des millions de personnes de la pauvreté. Le Cambodge est reconnaissant de la contribution de l'UE pour réduire la pauvreté.

À cet égard, l'Asian Vision Institute invite instamment l'UE à adopter une approche objective, holistique et humanitaire dans ses délibérations. Une révocation affectera les moyens de subsistance de centaines de milliers de travailleurs cambodgiens et de leurs familles et les dommages collatéraux sur l'économie sont indénombrables. À tout le moins, le retrait de l'accord TSA entravera les actions déployées par le Cambodge pour atteindre ses objectifs de développement durable d'ici 2030, objectifs que l'UE a promis de soutenir en aidant les pays qui les adoptent.

Le Cambodge, en tant qu'État relais en Asie du Sud-Est, souhaite que l'UE joue un rôle plus actif et s'engage davantage dans la région. En outre, face aux incertitudes croissantes liées à l'unilatéralisme et au protectionnisme, le Cambodge et l'UE sont contraints de coopérer étroitement pour renforcer un système multilatéral ouvert, inclusif et fondé sur des règles, en particulier pour renforcer un partenariat entre l'ASEAN et l'UE.

L'Asian Vision Institute (AVI) https://www.asianvision.org/ est un groupe de réflexion indépendant basé au Cambodge.

Contact presse : Dr Chheng Kimlong
Directeur du Centre pour l'innovation dans la gouvernance et la démocratie, AVI
Téléphone : +855-6121-1800?; Adresse électronique : admin@asianvision.org


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

26 fév 2020
Microland, la principale entreprise indienne de transformation numérique informatique, a inauguré aujourd'hui son centre numérique de pointe à Birmingham, au Royaume-Uni, pour apporter ses services à ses clients européens. Le site de Bourneville...

26 fév 2020
Le gouvernement du Canada est engagé à s'assurer que les Canadiens soient informés de ses engagements, de ses plans et des résultats qu'il obtient. Aujourd'hui, le président du Conseil du Trésor, Jean-Yves Duclos, a déposé les Rapports sur les...

26 fév 2020
Groupe WSP Global Inc. ("WSP" ou la « Société ») a annoncé de solides résultats financiers et opérationnels pour l'exercice et le quatrième trimestre terminés le 31 décembre 2019. Alors que la première année du plan stratégique mondial 2019?2021...

26 fév 2020
Groupe Colabor Inc. (« Colabor » ou la « Société »), divulgue ses résultats pour le quatrième trimestre et l'exercice financier terminé le 28 décembre 2019. Faits saillants financiers du quatrième trimestre de 2019 : Hausse du résultat net lié aux...

26 fév 2020
Le conseil d'administration de L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie (Empire Vie) a déclaré les dividendes en espèces suivants aujourd'hui : Catégorie Date d'inscription Date de versement Dividende par action Actions...

26 fév 2020
L'Institut canadien de la construction en acier (ICCA) est heureux de la décision de la Commission du commerce international des États-Unis selon laquelle l'acier de construction importé du Canada ne constitue ni une menace ni un préjudice pour...



Communiqué envoyé le 10 octobre 2019 à 01:00 et diffusé par :