Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujets : Économie, Affaires étrangères

Bilan de 2 ans d'AÉCG - Les pétrolières seules gagnantes


MONTRÉAL, le 9 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Le principal secteur où l'Accord économique et commercial global (AE?CG) fait ses preuves est l'exportation de pétrole. Deux ans après son entrée en vigueur, le déficit global de la balance commerciale entre le Canada et l'Union européenne (UE) continue de croître. L'AE?CG ne répond pas aux attentes créées lors de sa signature par le Canada. Dans une fiche socioéconomique publiée aujourd'hui, l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS) a analysé les données d'importations et d'exportations entre le Canada et l'UE.

Déficit de la balance commerciale avec l'Union européenne (Groupe CNW/Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS))

Seuls deux secteurs de l'économie ont bénéficié de l'AÉCG : l'énergie (pétrole) et les minéraux. «?C'est aberrant qu'en 2019, les seuls bénéfices économiques que l'on tire d'un accord comme l'AÉCG soient liés aux énergies fossiles, commente Guillaume Hébert, chercheur à l'Institut. L'évolution du commerce est aussi favorable au Canada du côté des minerais, une autre industrie extrêmement polluante. Il n'y a pas de quoi être fiers, ce sont les industries les plus polluantes qui sont bénéficiaires.?» Alors que le Canada était importateur net de pétrole avec l'Union européenne avant la signature de l'AÉCG, il est devenu exportateur net au cours des dernières années.

Déficit de la balance commerciale avec l'Union européenne (M$ CAN), 2003-2019

L'AÉCG devait permettre aux entreprises canadiennes, notamment les PME, de conquérir de nouveaux marchés. Le niveau des exportations nettes s'est plutôt détérioré de 22,1 % depuis son entrée en vigueur, ce qui représente en moyenne 323 M$ de déficit commercial de plus par mois. «?On se demande vraiment quels avantages autres que ceux liés à l'exportation de pétrole les autorités canadiennes espéraient tirer dans cet accord. Dans pratiquement tous les secteurs, on observe jusqu'à maintenant une détérioration de la balance commerciale canadienne?», soutient Guillaume Hébert, chercheur à l'IRIS.

Pourquoi signer un tel accord??

Avant 2017, plusieurs tarifs avaient déjà été abolis entre le Canada et ses principaux partenaires économiques au sein des pays européens. Si les bénéfices apparaissent marginaux pour le Canada dans son ensemble, Guillaume Hébert soutient que «?les grandes corporations en sortent gagnantes. Il faut y voir d'abord et avant tout un accord qui permet de construire une armature légale qui favorise les opérations des firmes transnationales. Comme on l'a vu dans le passé, des entreprises pourraient poursuivre le Canada s'il adoptait des politiques environnementales perçues par le monde des affaires comme des entraves au commerce. La portée de l'AÉCG est très vaste et soulève donc aussi des enjeux démocratiques?».

À propos de l'IRIS

Institut de recherche à but non lucratif, indépendant et progressiste, l'IRIS a été fondé en 2000. L'Institut produit des recherches sur les grands enjeux de l'heure (partenariats public-privé, fiscalité, éducation, santé, environnement, etc.) et diffuse un contre-discours aux perspectives que défendent les élites économiques.

Pour lire la fiche : https://iris-recherche.qc.ca/publications/aecg-ceta-2019.

SOURCE Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

15 oct 2019
Weatherford International plc a annoncé la présentation de ses technologies pétrolières les plus performantes du marché pour les forages dirigés, les forages sous pression contrôlée (en anglais, managed pressure drilling ou MPD), les systèmes...

11 oct 2019
Greenfield Global Inc., le plus important producteur d'éthanol au Canada et chef de file mondial dans l'industrie des alcools de spécialité de grande pureté, accueille favorablement la prépublication du gouvernement du Québec du projet de règlement...

11 oct 2019
Le fabricant chinois de panneaux solaires Risen Energy Co., Ltd. a récemment annoncé la réception d'une commande pour fournir des modules solaires PV à haut rendement d'une puissance de 150 MW à des centrales électriques en Malaisie. La ministre de...

11 oct 2019
Le 17 septembre, JA Solar Japan a célébré son septième anniversaire à Tokyo, au Japon. M. Huang Xinming, directeur général adjoint de JA Solar, a pris part à l'événement et prononcé une allocution pour exprimer la gratitude de l'entreprise envers les...

11 oct 2019
Doté de la technologie HJT et d'une conception de panneau brevetée, le module Alpha Series de REC Group fera son entrée sur le marché le 10 octobre depuis son usine de fabrication à Singapour. Étant le module à 60 cellules le plus puissant du marché,...

10 oct 2019
Schneider Electric a officiellement félicité PCI Automatisation Industrielle (PCI) d'être devenue le premier partenaire Schneider Electric mondial à obtenir la certification EcoStruxureTM System Platform dans le cadre de son programme de partenaires...



Communiqué envoyé le 9 octobre 2019 à 05:00 et diffusé par :