Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Appui et recommandations au projet de loi no 31 - L'OIIQ invite à faire preuve de prudence


MONTRÉAL, le 8 oct. 2019 /CNW Telbec/ - L'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) soumet aujourd'hui un mémoire dans le cadre des consultations sur le projet de loi no 31 modifiant la Loi sur la pharmacie. L'OIIQ salue plusieurs modifications projetées qui favoriseront sans aucun doute un meilleur accès aux services de santé pour l'ensemble de la population et une plus grande collaboration interprofessionnelle. La recommandation principale formulée par l'OIIQ porte sur la reformulation du libellé de l'ajout, à la Loi sur la pharmacie, d'une nouvelle activité permettant aux pharmaciens d'évaluer la condition physique et mentale d'une personne dans le but d'assurer l'usage approprié des médicaments. Cette activité est libellée de façon identique à celle que l'on retrouve dans la Loi sur les infirmières et les infirmiers.

Logo : Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) (Groupe CNW/Ordre des infirmières et infirmiers du Québec)

Pharmaciens et infirmières : deux rôles distincts, mais complémentaires
« Il ne doit pas y avoir d'ambiguïté ni de confusion pour la population entre l'activité d'évaluation effectuée par l'infirmière et celle réalisée par le pharmacien. Les évaluations sont différentes et complémentaires. Il importe que le patient soit en mesure de savoir à quel professionnel se référer en fonction de ses besoins. C'est pourquoi nous demandons que le libellé des deux activités soit distinct », a affirmé Luc Mathieu, président de l'OIIQ.

L'activité réservée d'évaluer la condition physique et mentale d'une personne est au coeur de la pratique infirmière. Elle ne se limite pas à une collecte de données. Il s'agit d'un processus complexe qui amène l'infirmière à porter un jugement clinique sur la situation de santé d'une personne dans sa globalité afin de déceler des problèmes de santé. L'exercice de la pharmacie quant à elle consiste à surveiller la thérapie médicamenteuse afin notamment de détecter et de prévenir les problèmes liés à la pharmacothérapie. L'évaluation réalisée par le pharmacien ne repose pas sur la même démarche clinique.

» Consultez le mémoire déposé par l'OIIQ

À propos de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
L'OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. L'OIIQ est également guidé par ses valeurs de gouvernance que sont la confiance, la bienveillance, le respect et l'équité. Il compte quelque 76 000 membres et quelque 16 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d'assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers, tout en veillant à l'amélioration de la santé des Québécois. L'OIIQ a également pour mandat d'assurer la compétence et l'intégrité des infirmières et infirmiers du Québec ainsi que de contribuer à la promotion d'une pratique infirmière de qualité.

SOURCE Ordre des infirmières et infirmiers du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

24 fév 2020
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 7 février 2020 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit.  Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

24 fév 2020
Bioventus, un leader mondial des solutions orthobiologiques, a salué les 25 années de guérisons osseuses avérées grâce à son Système EXOGEN de guérison osseuse par ultrasons. EXOGEN utilise des ultrasons pulsés de faible intensité (low-intensity...

24 fév 2020
Giant Tiger Stores Limited procède au rappel de profiteroles et éclairs congelés de marque Celebrate parce que ces produits pourraient être contaminés par la bactérie Salmonella. Les consommateurs ne doivent pas consommer les produits visés par le...

24 fév 2020
L'Association médicale canadienne (AMC) estime que les modifications proposées à la Loi sur l'aide médicale à mourir constituent une avancée prudente en réponse à la décision Truchon-Gladu. Nous soutenons les efforts déployés pour continuer à offrir...

24 fév 2020
L'aide médicale à mourir (AMM) est une question complexe et profondément personnelle. L'honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, et l'honorable Carla Qualtrough,...

24 fév 2020
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) profite du dépôt par le NPD d'un projet de loi sur la mise en place d'un régime d'assurance médicaments pour inviter le gouvernement fédéral à prendre la balle au bond et à aller de...



Communiqué envoyé le 8 octobre 2019 à 16:15 et diffusé par :