Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Santé
Sujets : Animaux et animaux de compagnie, Enjeux environnementaux

Ne laissez pas les tiques vous asticoter!


GUELPH, ON, le 7 oct. 2019 /CNW/ - Il y a seulement quelques années, il n'était pas rare que des propriétaires d'animaux de compagnie canadiens n'aient jamais vu une tique sur leur animal. Les populations de tiques ont augmenté et se sont répandues au cours des dernières années, concrétisant leur présence et les maladies qu'elles transmettent. Aujourd'hui, les propriétaires d'animaux signalent couramment la présence de tiques sur leur animal. 

Les populations de tiques ont augmenté et se sont répandues au cours des dernières années. (Groupe CNW/Institut canadien de la santé animale)

Habituellement, les tiques sont actives et s'alimentent à des températures supérieures à 0 °C. Au Canada, cela signifie que des tiques actives peuvent être présentes dans toutes les provinces, chaque mois, tout au long de l'année. Cela comprend les mois pendant lesquels on retrouve de la neige au sol. Par une journée d'hiver ensoleillée, les tiques peuvent même être présentes sur la végétation à travers les amoncellements de neige.

Les tiques présentent toute une gamme de risques pour les propriétaires d'animaux de compagnie. Là où les chiens trouvent des tiques, il existe un risque que les tiques trouvent également des humains. Les propriétaires d'animaux domestiques ne voient habituellement pas d'un bon oeil l'idée de retirer des tiques sur eux-mêmes ou sur leurs chiens. Au-delà du «?facteur répugnant?», les tiques peuvent également transmettre des maladies pouvant infecter les chiens et les personnes.

Les propriétaires d'animaux de compagnie peuvent prendre certaines mesures pour réduire les risques de retrouver des tiques sur leur animal et les risques de maladie. D'abord, ils doivent connaître les habitats des tiques (hautes herbes, zones broussailleuses, végétation dense). Les tiques peuvent se retrouver à la campagne et dans les zones boisées aussi bien que dans les jardins et les parcs urbains. Si ces habitats ne peuvent pas être évités, il est essentiel de veiller à réduire les piqûres de tique et à éliminer les tiques qui se fixent sur leur hôte. Les propriétaires d'animaux de compagnie devraient consulter leur équipe vétérinaire au sujet des options topiques permettant de réduire la fixation des tiques et des médicaments topiques et oraux permettant de tuer les tiques si elles se fixent. Même s'ils utilisent un traitement contre les tiques, les propriétaires d'animaux de compagnie devraient continuer à inspecter leurs compagnons et à retirer les tiques après avoir marché ou joué dans des zones où des tiques peuvent être présentes. Si vous trouvez une tique sur votre animal de compagnie, elle doit être retirée en saisissant la tique le plus près possible de la peau avec une pince à épiler et en la retirant en ligne droite. Les tiques ne doivent pas être enlevées en les tournant, ni être brûlées ou aspergées d'alcool, d'essence, etc. Enfin, les propriétaires d'animaux de compagnie peuvent s'informer pour savoir si la vaccination contre la maladie de Lyme est appropriée dans leur région et pour leur animal. 

On prévoit que les tiques continueront à se répandre et à se multiplier. Les propriétaires d'animaux domestiques devraient discuter avec leur équipe vétérinaire des risques d'exposition aux tiques pour leur chien et de la meilleure stratégie de gestion. À l'instar de nombreux autres problèmes, la prévention est essentielle!

SOURCE Institut canadien de la santé animale


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

13 déc 2019
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, procédera à une annonce pour les services de santé...

13 déc 2019
Les Compagnies pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson annoncent aujourd'hui que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable recommandant l'approbation de l'extension de...

13 déc 2019
En vue de préparer l'exercice de consultation qui aura lieu bientôt concernant l'utilisation des écrans et la santé des jeunes, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, annonce que commence aujourd'hui la période durant...

13 déc 2019
Le 17 décembre 2019, Chez Doris servira son repas de Noël annuel à près de 300 femmes vulnérables et sans-abri. Afin de servir efficacement son repas des fêtes, Chez Doris s'est associé à de nouveaux partenaires cette année, le Collège LaSalle et le...

13 déc 2019
De passage dans la région de la Côte-Nord pour une tournée, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, profite de l'occasion pour annoncer le nombre de nouvelles places qui seront créées en maison des aînés et en...

13 déc 2019
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, procédera à une annonce pour les services de santé...



Communiqué envoyé le 7 octobre 2019 à 05:00 et diffusé par :