Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices / Revenus

Le Château publie ses résultats du deuxième trimestre


MONTRÉAL, 20 sept. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Le Château Inc. (TSX-CROISSANCE : CTU) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre clos le 27 juillet 2019. Sauf indication contraire, les résultats de la Société pour le deuxième trimestre tiennent compte de l'incidence de la mise en oeuvre de l'IFRS 16, qui est décrite ci-après à la rubrique « Adoption de l'IFRS 16, Contrats de location ».

Le chiffre d'affaires pour le deuxième trimestre clos le 27 juillet 2019 s'est élevé à 49,7 millions de dollars comparativement à 53,3 millions de dollars pour le deuxième trimestre clos le 28 juillet 2018, soit une baisse de 6,9 %, avec 15 magasins de moins. Les ventes de magasins comparables, y compris les ventes en ligne, ont diminué de 2,5 % par rapport à celles de la période correspondante de l'exercice précédent, alors que les ventes de magasins réguliers comparables ont reculé de 4,0 % et que celles des magasins-entrepôts comparables ont augmenté de 9,7 % (voir les mesures non conformes aux PCGR ci-après). Le chiffre d'affaires continue de subir l'incidence défavorable de la baisse de l'achalandage dans les centres commerciaux et les magasins.

La perte nette pour le deuxième trimestre clos le 27 juillet 2019 a été de 305 000 $, ou (0,01) $ l'action, comparativement à une perte nette de 178 000 $, ou (0,01) $ l'action, pour la période correspondante de l'exercice précédent. La perte nette pour le deuxième trimestre de 2019 tient compte de l'incidence défavorable de 324?000 $ de l'IFRS 16.

Le BAIIA ajusté (voir les mesures non conformes aux PCGR ci-après) pour le deuxième trimestre de 2019 s'est établi à 11,4 millions de dollars, comparativement à 4,4 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, une amélioration de 7,0 millions de dollars. L'amélioration du BAIIA ajusté prend en compte l'incidence favorable de 7,2 millions de dollars de l'IFRS 16. Déduction faite de l'incidence de 7,2 millions de dollars de l'IFRS 16, le BAIIA ajusté pour le deuxième trimestre s'est établi à 4,2 millions de dollars, en comparaison de 4,4 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La diminution de 200 000 $ du BAIIA ajusté au cours du deuxième trimestre de 2019 est principalement imputable à la baisse de 3,2 millions de dollars de la marge brute, contrebalancée en partie par la diminution de 3,0 millions de dollars des charges de vente, de distribution et d'administration. La diminution des charges de vente, de distribution et d'administration s'explique principalement par la réduction des charges d'exploitation des magasins, attribuable essentiellement à la fermeture de magasins, et par une baisse des coûts d'infrastructure du siège social. La baisse de 3,2 millions de dollars de la marge brute s'explique par la diminution de 6,9 % du chiffre d'affaires global au deuxième trimestre, combinée à la baisse du pourcentage de la marge brute, lequel est passé de 67,9 % en 2018 à 66,3 %.

Résultats pour la période de six mois

Le chiffre d'affaires pour les six mois clos le 27 juillet 2019 a baissé de 9,2 % pour se fixer à 85,7 millions de dollars, en regard de 94,4 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent, avec 15 magasins de moins. Les ventes de magasins comparables, y compris les ventes en ligne, ont diminué de 3,9 % par rapport à celles de la période correspondante de l'exercice précédent, alors que les ventes de magasins réguliers comparables ont reculé de 5,3 % et que celles des magasins?entrepôts comparables ont augmenté de 6,6 %.

Pour la période de six mois close le 27 juillet 2019, la perte nette s'est établie à 11,1 millions de dollars, ou (0,37) $ l'action, en regard d'une perte nette de 11,0 millions de dollars, ou (0,37) $ l'action, pour la période correspondante de l'exercice précédent. La perte nette pour les six premiers mois de 2019 tient compte de l'incidence défavorable de 18?000 $ de l'IFRS 16.

Le BAIIA ajusté pour les six mois clos le 27 juillet 2019 s'est établi à 12,1 millions de dollars, comparativement à (1,8) million de dollars pour le semestre correspondant de l'exercice précédent, une amélioration de 13,9 millions de dollars. L'amélioration du BAIIA ajusté prend en compte l'incidence favorable de 15,0 millions de dollars de l'IFRS 16. Déduction faite de l'incidence de 15,0 millions de dollars de l'IFRS 16, le BAIIA ajusté pour les six premiers mois de 2019 s'est établi à (2,9) millions de dollars, en comparaison de (1,8) million de dollars pour le semestre correspondant de l'exercice précédent. La diminution de 1,1 million de dollars du BAIIA ajusté au cours des six premiers mois de 2019 est principalement imputable à la baisse de 6,9 millions de dollars de la marge brute, contrebalancée en partie par la diminution de 5,8 millions de dollars des charges de vente, de distribution et d'administration. La diminution des charges de vente, de distribution et d'administration s'explique principalement par la réduction des charges d'exploitation des magasins, attribuable essentiellement à la fermeture de magasins, et par une baisse des coûts d'infrastructure du siège social. La baisse de 6,9 millions de dollars de la marge brute s'explique par la diminution de 9,2 % du chiffre d'affaires global au premier semestre de 2019, combinée à la baisse du pourcentage de la marge brute, lequel est passé de 65,8 % en 2018 à 64,4 %.

Au cours des six premiers mois de 2019, la Société a fermé six magasins non rentables. Au 27 juillet 2019, la Société exploitait 133 magasins (y compris 15 magasins-entrepôts), comparativement à 148 magasins (y compris 28 magasins-entrepôts) au 28 juillet 2018. Au deuxième semestre de 2019, la Société prévoit fermer deux magasins supplémentaires.

Adoption de l'IFRS 16, Contrats de location

La Société a adopté l'IFRS 16, Contrats de location, qui remplace l'IAS 17, Contrats de location, et les interprétations connexes selon l'approche rétrospective modifiée avec prise d'effet pour l'exercice ouvert à compter du 27 janvier 2019. Par conséquent, les résultats de la Société pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 27 juillet 2019 tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location selon l'IFRS 16. Les chiffres comparatifs pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 28 juillet 2018 n'ont pas été retraités et continuent d'être présentés selon l'IAS 17, Contrats de location. Voir la note 2 des états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 27 juillet 2019 pour plus de précisions sur la mise en oeuvre de l'IFRS 16.

Profil

Chef de file au Canada, Le Château est un fabricant et détaillant spécialisé de vêtements, chaussures et accessoires exclusifs destinés aux femmes et aux hommes modernes soucieux de la mode. Son réseau étendu comporte 131 magasins bien situés partout au Canada ainsi qu'une plateforme de commerce en ligne au Canada et aux États-Unis. Le Château accorde une grande importance à la recherche, à la conception et au développement de produits et fabrique environ 30 % de ses vêtements dans ses propres installations de production au Canada.

Mesures non conformes aux PCGR

En plus d'offrir des renseignements sur des mesures du résultat selon les IFRS, ce communiqué de presse présente le BAIIA ajusté comme mesure supplémentaire du résultat, lequel est défini comme le résultat avant intérêts, impôt sur le résultat, amortissement, sortie du bilan et dépréciation d'immobilisations corporelles et incorporelles, et désactualisation des actions privilégiées de premier rang, série 1 (« BAIIA ajusté »). Le BAIIA ajusté est présenté dans le but d'aider les lecteurs à établir la capacité de la Société de générer des flux de trésorerie des activités d'exploitation et d'acquitter ses charges financières. Il s'agit également d'un indicateur généralement utilisé aux fins d'évaluation pour des sociétés ouvertes de notre secteur.

Le tableau suivant présente un rapprochement du BAIIA ajusté et du résultat avant impôt sur le résultat figurant dans les états du résultat consolidés résumés intermédiaires non audités pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 27 juillet 2019 et le 28 juillet 2018 :

  
 Pour les trois mois clos les
(non audité)
(en milliers de dollars canadiens)
27 juillet 2019
(Déduction faite de l'incidence de
l'IFRS 16)1
 Incidence de
l'IFRS 16
 27 juillet 2019
(compte tenu de
l'incidence de
l'IFRS 16)
 28 juillet 2018 
Résultat avant impôt sur le résultat 19$(324)$(305)$(178)$
Amortissement1 902 6 118 8 020 2 229 
Sortie du bilan et dépréciation d'immobilisations corporelles- - - 53 
Frais financiers2 287 1 375 3 662 1 597 
Désactualisation des actions privilégiées de premier rang, série 1- - - 682 
BAIIA ajusté4 208$7 169$11 377$4 383$


 Pour les six mois clos les
(non audité)
(en milliers de dollars canadiens)
27 juillet 2019
(Déduction faite de l'incidence de
l'IFRS 16)1
 Incidence de
l'IFRS 16
 27 juillet 2019
(compte tenu de
l'incidence de
l'IFRS 16)
 28 juillet 2018 
Résultat avant impôt sur le résultat (11 124)$(18)$(11 142)$(10 955)$
Amortissement3 834 12 263 16 097 4 514 
Sortie du bilan et dépréciation d'immobilisations corporelles41 - 41 116 
Frais financiers4 394 2 735 7 129 3 185 
Désactualisation des actions privilégiées de premier rang, série 1- - - 1 345 
BAIIA ajusté(2 855)$14 980$12 125$(1 795)$
         

1) BAIIA ajusté pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 27 juillet 2019, déduction faite de l'incidence de l'IFRS 16, en présumant que la Société a continué de présenter l'information selon l'IAS 17, Contrats de location, et n'a pas adopté l'IFRS 16, sauf en ce qui a trait aux différences liées aux tests de dépréciation des actifs non courants et à la comptabilisation des contrats de location de magasins déficitaires selon les indications de l'IAS 37, Provisions, passifs éventuels et actifs éventuels, qui auraient eu une incidence sur le BAIIA et le résultat net de la Société selon les normes comptables applicables avant le 27 janvier 2019. Selon l'IFRS 16, la nature et le calendrier des charges liées aux contrats de location simple ont été modifiés, car les charges liées aux contrats de location simple comptabilisées sur une base linéaire ont été remplacées par une dotation aux amortissements pour les actifs au titre du droit d'utilisation et une charge d'intérêts sur les obligations locatives. Par conséquent, l'IFRS 16 a eu une incidence favorable d'environ respectivement 7,2 millions de dollars et 15,0 millions de dollars sur le BAIIA ajusté pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 27 juillet 2019, étant donné que les charges liées aux contrats de location simple ont été remplacées par une dotation aux amortissements et une charge d'intérêts, qui ne sont pas prises en compte dans le calcul du BAIIA ajusté.

La Société présente également les ventes des magasins comparables, qui sont définies comme le chiffre d'affaires généré par des magasins qui sont ouverts depuis au moins un an sur une base de semaines comparables. Les ventes en ligne sont incluses dans les ventes des magasins comparables.

Le tableau suivant présente un rapprochement des ventes des magasins comparables et du chiffre d'affaires total figurant dans les états du résultat consolidés résumés intermédiaires non audités pour les périodes de trois mois et de six mois closes le 27 juillet 2019 et le 28 juillet 2018 :

 
(non audité)Pour les trois mois clos les
Pour les six mois clos les
(en milliers de dollars canadiens)27 juillet 2019
 28 juillet 2018 27 juillet 2019 28 juillet 2018
 
Ventes des magasins comparables ?
magasins réguliers
41 787$43 539$72 386$76 412$
Ventes des magasins comparables ?
magasins-entrepôts
6 113 5 571 10 326 9 688 
Total des ventes des magasins comparables47 900 49 110 82 712 86 100 
Ventes des magasins non comparables1 761 4 203 3 019 8 297 
Chiffre d'affaires total49 661$53 313$85 731$94 397$
         

Les mesures énoncées précédemment n'ont pas de sens normalisé selon les IFRS, et elles peuvent donc ne pas être comparables à des mesures semblables utilisées par d'autres entreprises.

Informations prospectives

Le présent communiqué de presse peut contenir des informations prospectives portant sur la Société ou sur l'environnement dans lequel elle évolue, qui sont fondées sur les attentes, les estimations et les prévisions de la Société. Ces informations ne constituent pas des garanties de rendement futur et comportent des risques et des incertitudes difficiles à prévoir et indépendants de la volonté de la Société. De fait, un certain nombre de facteurs peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés aux présentes, facteurs qui sont également évoqués dans d'autres documents publics de la Société. Donc, les lecteurs sont avisés de ne pas se fier indûment aux informations prospectives. De plus, ces dernières ne font état que de la situation à la date à laquelle elles ont été formulées, et la Société nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de revoir de telles informations à la suite de quelque événement ou circonstance que ce soit, sauf si la loi sur les valeurs mobilières applicable l'exige.

La capacité de la Société à poursuivre son exploitation pour les 12 prochains mois dépend de sa capacité à obtenir le financement nécessaire, que ce soit au moyen du renouvellement de sa facilité de crédit renouvelable et du refinancement de son emprunt à terme subordonné ou au moyen d'autres sources de financement, de la disponibilité des fonds aux termes de sa facilité de crédit actuelle, de sa capacité à accroître son chiffre d'affaires et à générer des flux de trésorerie des activités d'exploitation positifs, ainsi que du soutien continu accordé par ses fournisseurs et autres créanciers. La direction s'efforce à l'heure actuelle de combler ses besoins de financement auprès de ses prêteurs. Rien ne garantit que la Société pourra de nouveau emprunter des montants suffisants pour répondre à ses besoins ou qu'elle pourra le faire à des conditions acceptables, ou que les fournisseurs et autres créanciers continueront de la soutenir (voir la note 2 des états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités de la Société).

Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles comprennent notamment : la capacité de la Société à mettre en oeuvre avec succès ses initiatives commerciales et la mesure dans laquelle ces initiatives seront aussi fructueuses que prévu; les risques d'illiquidité; les conditions de concurrence dans le secteur dans lequel la Société exerce ses activités; la variation des dépenses de consommation; la conjoncture économique générale et les incertitudes habituelles liées aux affaires; le caractère saisonnier et les conditions météorologiques; les changements dans les relations qu'entretient la Société avec ses fournisseurs; le renouvellement des contrats de location; la sécurité des technologies de l'information et la perte des données sur les clients; les variations des cours de change; les fluctuations des taux d'intérêt et les modifications des lois, règles et règlements applicables à la Société. La liste des facteurs de risque qui précède n'est pas exhaustive, et d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence négative sur nos résultats.

Les états financiers consolidés résumés intermédiaires non audités et le rapport de gestion de la Société pour le deuxième trimestre clos le 27 juillet 2019 sont disponibles en ligne, à l'adresse www.sedar.com.

Pour plus d'informations

Emilia Di Raddo, CPA, CA, présidente, 514 738-7000
Johnny Del Ciancio, CPA, CA, vice-président, Finances, 514 738-7000
MaisonBrison : Pierre Boucher, 514 731-0000
Source : Le Château Inc.

 
ÉTATS DE LA SITUATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉS
(non audité)
(en milliers de dollars canadiens)
Au
27 juillet 2019
 Au
28 juillet 20181
 Au
26 janvier 20191
 
ACTIF      
Actif courant      
Créances clients2 326$1 069$  1 031$
Impôt remboursable318 329 440 
Stocks85 024 88 775 86 487 
Charges payées d'avance2 325 1 948 1 976 
Total de l'actif courant89 993 92 121 89 934 
Dépôts485 485 485 
Immobilisations corporelles18 220 24 768 21 648 
Immobilisations incorporelles1 434 2 085 1 831 
Actifs au titre du droit d'utilisation74 683 - - 
 184 815$119 459$113 898$
       
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES (INSUFFISANCE)      
Passif courant      
Dette bancaire41$171$489$
Tranche courante de la facilité de crédit46 024 11 911 19 093 
Dettes fournisseurs et autres créditeurs20 355 18 115 20 437 
Produits différés1 750 2 935 2 402 
Tranche courante des obligations locatives32 507 - - 
Tranche courante de la provision pour contrats déficitaires- 400 240 
Tranche courante de la dette à long terme15 000 - - 
Total du passif courant115 677 33 532 42 661 
Facilité de crédit- 33 002 29 901 
Dette à long terme16 058 29 289 29 684 
Obligations locatives65 422 - - 
Provision pour contrats déficitaires- 80 - 
Crédits différés au titre des contrats de location- 6 971 6 490 
Actions privilégiées de premier rang, série 1- 24 182 - 
Total du passif197 157 127 056 108 736 
       
Capitaux propres (insuffisance)      
Capital social73 573 47 967 73 573 
Surplus d'apport14 193 14 125 14 132 
Déficit(100 108) (69 689) (82 543) 
Total des capitaux propres (insuffisance)(12 342) (7 597) 5 162 
 184 815$119 459$113 898$
       

1) La Société a appliqué l'IFRS 16 pour la première fois le 27 janvier 2019. Selon la méthode de transition choisie, l'information comparative n'est pas retraitée.

AVIS
Les auditeurs indépendants de la Société n'ont pas effectué un examen des états financiers consolidés résumés intermédiaires ci-joints.

 
ÉTATS DU RÉSULTAT ET DU RÉSULTAT GLOBAL CONSOLIDÉS
(non audité)   Pour les trois mois clos les
Pour les six mois clos les
(en milliers de dollars canadiens, sauf les données par action)27 juillet 2019 28 juillet 20181 27 juillet 2019 28 juillet 20181 
Chiffre d'affaires  49 661  $53 313$  85 731  $94 397$
Coût des ventes et charges        
Coût des ventes  16 689 17 131    30 433 32 320 
Charges de vente et de distribution25 391 28 324 50 299 57 384 
Charges d'administration   4 224 5 757   9 012 11 118 
   46 304 51 212 89 744 100 822 
Résultat des activités d'exploitation  3 357 2 101    (4 013) (6 425) 
Frais financiers3 662 1 597   7 129 3 185 
Désactualisation des actions privilégiées de premier rang, série 1   - 682    - 1 345 
Résultat avant impôt sur le résultat   (305) (178)    (11 142) (10 955) 
Recouvrement d'impôt sur le résultat   - -    - - 
Résultat net et résultat global  (305) $(178)$   (11 142)$(10 955)$
         
Résultat net par action         
De base  (0,01)$(0,01)$  (0,37)$(0,37)$
Dilué  (0,01) (0,01)    (0,37) (0,37) 
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation (en milliers)29 964 29 964 29 964 29 964 
         

1) La Société a appliqué l'IFRS 16 pour la première fois le 27 janvier 2019. Selon la méthode de transition choisie, l'information comparative n'est pas retraitée.

 
ÉTATS DES VARIATIONS DES CAPITAUX PROPRES NÉGATIFS CONSOLIDÉS
(non audité)  Pour les trois mois clos les
Pour les six mois clos les
(en milliers de dollars canadiens)27 juillet 2019 28 juillet 20181 27 juillet 2019 28 juillet 20181 
         
CAPITAL SOCIAL73 573$47 967$73 573$47 967$
SURPLUS D'APPORT        
Solde au début de la période14 193$14 114$14 132$9 600$
Ajustements de transition à l'application de nouvelles normes comptables- - - 4 502 
Solde ajusté au début de la période14 193 14 114 14 132 14 102 
Réévaluation de la juste valeur de la dette à long terme- - 61 - 
Charge de rémunération fondée sur des actions- 11 - 23 
Solde à la fin de la période14 193$14 125$14 193$14 125$
DÉFICIT        
Solde au début de la période(99 803)$(69 511)$(82 543)$(57 367)$
Ajustements de transition à l'application de nouvelles normes comptables- - (6 423) (1 367) 
Solde ajusté au début de la période(99 803) (69 511) (88 966) (58 734) 
Résultat net(305) (178) (11 142) (10 955) 
Solde à la fin de la période(100 108)$(69 689)$(100 108)$(69 689)$
Total des capitaux propres négatifs (12 342)$(7 597)$(12 342)$(7 597)$
         

1) La Société a appliqué l'IFRS 16 pour la première fois le 27 janvier 2019. Selon la méthode de transition choisie, l'information comparative n'est pas retraitée.

         
TABLEAUX DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS
(non audité) Pour les trois mois clos les
Pour les six mois clos les
(en milliers de dollars canadiens)27 juillet 2019 28 juillet 20181 27 juillet 2019 28 juillet 20181 
ACTIVITÉS D'EXPLOITATION        
Résultat net(305)$(178)$(11 142)$(10 955)$
Ajustements pour déterminer les flux de trésorerie nets des activités d'exploitation        
Amortissement8 020 2 229 16 097 4 514 
Sortie du bilan et dépréciation d'immobilisations corporelles- 53 41 116 
Amortissement des crédits différés au titre des contrats de location- (368) - (735) 
Crédits différés au titre des contrats de location- 526 - 595 
Rémunération fondée sur des actions- 11 - 23 
Provision pour contrats déficitaires- (883) - (1 020) 
Frais financiers3 662 1 597 7 129 3 185 
Désactualisation des actions privilégiées de premier rang, série 1- 682 - 1 345 
Intérêts payés(1 052) (1 056) (2 207) (2 052) 
 10 325 2 613 9 918 (4 984) 
Variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement liés aux activités d'exploitation3 845 3 808 (1 780) 647 
Impôt remboursé- - 230 240 
Flux de trésorerie des activités d'exploitation14 170 6 421 8 368 (4 097) 
         
ACTIVITÉS DE FINANCEMENT        
Augmentation (diminution) de la facilité de crédit(12 727) (7 272) (3 156) 6 184 
Paiement d'obligations locatives(2 172) - (4 905) - 
Autres frais financiers(535) - (809) - 
Produit de la dette à long terme- - 1 000 - 
Flux de trésorerie des activités de financement(15 434) (7 272) (7 870) 6 184 
         
ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT        
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles(18) (1 322) (50) (1 997) 
Flux de trésorerie des activités d'investissement(18) (1 322) (50) (1 997) 
         
Augmentation (diminution) de la trésorerie (dette bancaire)(1 282) (2 173) 448 90 
Trésorerie (dette bancaire) au début de la période1 241 2 002 (489) (261) 
Dette bancaire à la fin de la période(41)$(171)$(41)$(171)$
         

1) La Société a appliqué l'IFRS 16 pour la première fois le 27 janvier 2019. Selon la méthode de transition choisie, l'information comparative n'est pas retraitée.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:37
BE OPEN, un groupe de réflexion créative fondé par l'entrepreneure et philanthrope internationale Elena Baturina, annonce le gagnant du concours #BEOPENReflections, un appel ouvert à la créativité sur les réseaux sociaux. En créant ces appels ouverts...

à 03:00
GCW Global Customised Wealth, la société internationale de gestion de patrimoine, a annoncé que Tim Babich avait rejoint la société en tant que partenaire. Basé en Californie, Babich rejoindra le comité d'investissement de la société, étendant ainsi...

à 00:01
Un nouveau rapport révèle que la recherche sur l'intelligence artificielle (IA) menée par le centre de recherche ADAPT SFI sur les technologies des médias numériques a un impact considérable sur l'économie irlandaise. Ce rapport fait ressortir que...

14 oct 2019
Le fonds Canoe EIT Income Fund (« Canoe » ou le « fonds ») (Bourse de Toronto : EIT.UN) a annoncé aujourd'hui le prix du rachat volontaire en espèces pour 2019. Rachat volontaire annuel en espèces La date de rachat volontaire annuel en espèces du...

14 oct 2019
La nécessité d'un cadre mondial pour la traçabilité des produits de la mer, mené par l'industrie et indépendant de la technologie, a été publiquement reconnue par le Conseil de l'agenda mondial du Forum économique mondial sur les océans en 2013. Il...

14 oct 2019
Regulatory News : SFL (Paris:FLY) : Chiffre d'affaires consolidé par secteur d'activité (k?)       30/09/19 30/09/18 Revenus locatifs 149 070 143 790 dont Paris QCA 121 877 119 038   Autre...



Communiqué envoyé le 20 septembre 2019 à 17:05 et diffusé par :