Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles hispaniques, Affaires étrangères, Plaidoyer (politique), CFG

À la veille de la Journée internationale de la paix, des organisations canadiennes réitèrent leur appui à la paix en Colombie


OTTAWA, le 20 sept. 2019 /CNW/ - Plus de quarante organisations non gouvernementales, syndicats et groupes confessionnels de partout à travers le Canada dénoncent l'escalade de la crise des droits humains qui sévit en Colombie, et exhortent le gouvernement canadien à en faire plus pour soutenir la continuité du processus de paix dans ce pays d'Amérique du Sud.

En 2016, un accord de paix historique a mis fin à plus de 52 ans de conflit armé entre le gouvernement de la Colombie et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), pour être aussitôt systématiquement miné par le gouvernement de Iván Duque Márquez.

Les organisations de la société civile canadienne et colombienne sont hautement préoccupées par la vague croissante d'attaques par des groupes paramilitaires visant les leaders de mouvements sociaux et insurgés démobilisés depuis la signature de l'accord. Avec l'annonce du mois dernier de plusieurs anciens commandants des FARC démobilisés d'une reprise des armes, le futur de l'accord n'a jamais été aussi incertain.

Selon Raul Burbano de Common Frontiers, l'une des organisations derrière la déclaration, « La manière dont le Président Duque tente systématiquement de nuire à l'accord de paix est très problématique. Sa politique partisane a mené les pouvoirs exécutif et judiciaire de l'État colombien à un conflit ouvert. Cela représente non seulement une attaque aux fondements de la démocratie de ce pays, elle sape aussi les efforts de paix en Colombie et dans la région. »

« Alors que le monde s'apprête à célébrer la Journée internationale de la paix, il est urgent que le gouvernement canadien utilise tous les leviers politiques et économiques à sa disposition afin de s'assurer que l'accord de paix soit implanté de manière effective par ses homologues colombiens. Le Canada a publiquement défendu ce processus et doit être à la hauteur de ses engagements, » selon Guillaume Charbonneau, du Fonds humanitaire des Métallos.

La déclaration complète est accessible en français, en anglais et en espagnol.

SOURCE Quarante-cinq organisations canadiennes sont préoccupées par le processus de paix colombien


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:02
La Banque HSBC Canada baissera son taux préférentiel sur les prêts de 50 points de base, ce qui le fait donc passer à 2,45 pour cent de 2,95 pour cent. Cette baisse entre en vigueur le 31 mars 2020. Notes aux rédacteurs : La Banque HSBC Canada,...

à 12:01
La Sun Life fera un don initial de 1 million de dollars canadiens pour soutenir les collectivités touchées par la pandémie de COVID-19. Au cours des prochains mois, la Sun Life fournira une aide financière à des organismes de bienfaisance qui...

à 12:00
Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) et Services aux Autochtones Canada (SAC) ont conclu un accord aujourd'hui, avec le soutien des dirigeants autochtones, pour assister les familles autochtones qui choisissent de vivre sur le...

à 11:26
La Banque Nationale annonce une baisse de son taux préférentiel canadien, qui passe de 2,95 % à 2,45 % à compter du 31 mars 2020. À...

à 11:07
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : NaiKun Wind Energy Group Inc. Symbole à la Bourse de croissance TSX : NKW (toutes les émissions) Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 10 h 58 L'OCRCVM peut...

à 11:06
Reprise des négociations pour : Société : Morien Resources Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : MOX (toutes les émissions) Reprise (HE) : ?11? h 30? L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...



Communiqué envoyé le 20 septembre 2019 à 11:18 et diffusé par :