Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Plaidoyer (politique)

Les établissements privés conventionnés : un service public essentiel pour nos personnes vulnérables


MONTRÉAL, le 18 sept. 2019 /CNW Telbec/ - L'Association des établissements privés conventionnés (AEPC) interrompait hier sa tournée médiatique de sensibilisation à son modèle d'hébergement et de soins de longue durée afin de prendre part à la commission parlementaire sur le projet de loi no 33, Loi modifiant le Code du travail concernant le maintien des services essentiels dans les services publics et dans les secteurs public et parapublic. Par cette invitation à participer aux travaux parlementaires sur cette question importante, l'Assemblée nationale du Québec confirmait le statut public des services offerts par les établissements privés conventionnés.

« Notre invitation aux consultations particulières sur le projet de loi no 33 constitue la plus belle preuve que les services offerts par les membres de l'AEPC sont des services publics. Nous avons d'ailleurs eu la chance hier de défendre l'aspect essentiel du service public offert par nos membres. Nous sommes satisfaits de constater que les parlementaires reconnaissent notre appartenance au grand réseau public de la santé et des services sociaux, car c'est une fierté pour nous d'en faire partie et d'être capables d'offrir des services de grande qualité. Maintenant que notre statut public est établi sans équivoque, nous demandons le soutien de tous les parlementaires afin que les établissements privés conventionnés soient reconnus à titre de partenaires pouvant permettre au Québec de réussir ses plus grands projets, notamment les Maisons des aînés promises par le gouvernement Legault », déclare Annick Lavoie, directrice générale de l'AEPC.

Lors de son passage en commission parlementaire, l'AEPC a eu l'occasion de défendre sa vision des services offerts en matière d'hébergement de longue durée au Québec dans le cadre des travaux sur le projet de loi no 33 qui vise à déterminer les services essentiels devant être maintenus lors de conflits de travail dans les secteurs public et parapublic. Bien que l'AEPC comprenne et respecte le droit de grève des salariés et de leurs associations, elle ne peut accepter que ce droit s'exerce au détriment de personnes vulnérables qui ne peuvent se défendre ni chercher ailleurs les services dont elles dépendent quotidiennement. Rappelant qu'il s'agit de services de base, essentiels à l'intégrité physique et psychologique des résidents. En effet, les centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) accueillent une clientèle particulièrement à risque, vulnérable, atteinte des incapacités les plus graves, à mobilité réduite et nécessitant des soins et des services intensifs, continus et de longue durée. L'AEPC est d'avis que ces établissements, de par la nature de leur clientèle et des services qui y sont dispensés, devraient être traités au même titre que les soins intensifs et les urgences, et ce, de manière à ce que le fonctionnement normal des unités de soins dans les CHSLD soit maintenu dans le contexte d'une grève ou d'un conflit de travail.

À propos

L'Association des établissements privés conventionnés (AEPC) regroupe 30 propriétaires-gestionnaires qui dirigent 59 installations (57 CHSLD et 2 centres de réadaptation, incluant une unité de soins palliatifs) offrant un milieu de vie, un milieu de soins et un milieu de fin de vie de qualité supérieure à une clientèle en grande perte d'autonomie. Démontrant leur expertise en soins et services depuis plus de 60 ans, les établissements privés conventionnés de son réseau répondent collectivement aux besoins quotidiens de près de 7?000 résidents.

 

SOURCE Association des établissements privés conventionnés (AEPC)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:30
Theratechnologies Inc. (Theratechnologies) , une société biopharmaceutique commerciale, est heureuse d'annoncer que Philippe Dubuc, vice-président sénior et chef de la direction financière assistera au Stifel Healthcare Conference qui aura lieu à New...

à 14:50
Clovis Oncology, Inc. a annoncé aujourd'hui que l'Agence italienne des médicaments (AIFA) avait approuvé le remboursement du rucaparib en Italie. Le rucaparib sera bientôt disponible en monothérapie pour le traitement d'entretien de femmes adultes...

à 14:37
L'AGISQ, la voix des archivistes médicaux du Québec, n'est aucunement surprise des révélations concernant des intrusions répétées dans les dossiers médicaux personnels des Québécoises et des Québécois. « Nous sommes toujours aussi préoccupés par la...

à 14:18
L'Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ) a dévoilé ses 10 lauréats 2019 lors de la cérémonie de remise des prix de l'Ordre qui avait lieu le 1er novembre dernier à Montréal. Cette célébration annuelle permet à l'OOAQ de...

à 13:30
La Grande semaine des tout-petits sera officiellement lancée le 17 novembre prochain, et battra son plein tout au long de la semaine, jusqu'au 23 novembre. Pour l'occasion, des partenaires, organismes en petite enfance et ambassadeurs s'allieront et...

à 13:30
Des entreprises de la Yamaska ont su faire preuve d'audace, de leadership et d'ingéniosité en mettant au point des innovations pour éviter des accidents dans leur milieu de travail. Trois d'entre elles ont remporté un prix Innovation, remis par la...



Communiqué envoyé le 18 septembre 2019 à 12:42 et diffusé par :