Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Essais cliniques / Découvertes médicales

Imfinzi® (durvalumab) est la première immunothérapie ayant prolongé significativement la survie en plus d'améliorer la qualité et la durée des réponses chez les patients atteints d'un cancer du poumon à petites cellules de stade étendu


Présentées à la conférence mondiale sur le cancer du poumon 2019 de l'IASLC, les données de l'étude de phase III CASPIAN montrent qu'Imfinzi en association avec une chimiothérapie à base de cisplatine ou de carboplatine améliore la survie.

MISSISSAUGA, ON, le 12 sept. 2019 /CNW/ - AstraZeneca a présenté les données complètes de l'étude de phase III CASPIAN, révélant qu'Imfinzi (durvalumab) a amélioré de façon significative la survie globale (SG) de patients atteints de cancer du poumon à petites cellules (CPPC) de stade étendu qui n'avaient jamais été traités pour cette maladie, qui est associée à d'importants besoins non comblés et pour laquelle il existe peu d'options thérapeutiques.

AstraZeneca Canada Inc. (Groupe CNW/AstraZeneca Canada Inc.)

Le traitement par Imfinzi en association avec quatre cycles de chimiothérapie standard (étoposide avec cisplatine ou carboplatine) a entraîné une amélioration statistiquement significative et cliniquement importante de la SG comparativement à la chimiothérapie standard comprenant un nombre maximal de six cycles et une irradiation crânienne prophylactique (ICP) facultative. 

« Le diagnostic de cancer du poumon à petites cellules est dévastateur pour toute personne qui le reçoit, et les résultats de l'étude CASPIAN donnent une dose d'espoir essentielle à ces patients dont les options thérapeutiques sont limitées, a déclaré le Dr Quincy Chu, oncologue médical au Cross Cancer Institute de l'Université de l'Alberta. En tant qu'oncologue traitant chaque jour des patients atteints d'un cancer du poumon, je suis particulièrement encouragé par les résultats prometteurs de cette étude et par les progrès de la recherche visant à mettre au point de nouveaux traitements pour répondre à un besoin non comblé depuis plus de 30 ans. »

Le CPPC est le plus agressif des cancers du poumon, et sa récurrence et son évolution sont rapides malgré la réponse initiale des patients à la chimiothérapie à base de sels de platine1,2.

Dans l'étude CASPIAN, le risque de mortalité a été réduit de 27 % (équivalant à un rapport des risques instantanés de 0,73) et la SG médiane a été de 13 mois chez les patients traités par Imfinzi en association avec une chimiothérapie comparativement à 10,3 mois chez ceux recevant la chimiothérapie standard. La SG a été plus longue chez 33,9 % des patients, qui étaient encore vivants 18 mois après avoir reçu le traitement par Imfinzi en association avec une chimiothérapie comparativement à 24,7 % des patients traités par la chimiothérapie standard.

Des bienfaits ont été observés pour tous les critères d'évaluation de l'efficacité chez les patients traités par Imfinzi en association avec une chimiothérapie comparativement à ceux recevant la chimiothérapie standard. À 12 mois, la survie sans progression (SSP) était significativement plus élevée (17,5 % comparativement à 4,7 %), le taux de réponse objective (TRO) confirmé avait augmenté de 10,3 % (67,9 % comparativement à 57,6 %) et la durée de la réponse (DR) était supérieure (22,7 % comparativement à 6,3 %).

L'innocuité et la tolérabilité d'Imfinzi en association avec la chimiothérapie standard associant l'étoposide et des sels de platine ont été comparables à celles observées dans des études antérieures. Il a été établi que 61,5 % des patients traités par Imfinzi en association avec la chimiothérapie standard ont subi un effet indésirable de grade 3 ou 4 (toutes causes confondues) comparativement à 62,4 % recevant la chimiothérapie standard, et que la proportion de patients ayant abandonné le traitement en raison d'effets indésirables était semblable dans les deux groupes (9,4 % comparativement à 9,4 %).

Les résultats ont été présentés au symposium présidentiel de la conférence mondiale sur le cancer du poumon (WCLC) organisée à Barcelone, en Espagne, par l'International Association for the Study of Lung Cancer (IASLC).

Imfinzi est approuvé à des fins curatives dans le cancer du poumon non à petites cellules de stade III inopérable après une chimioradiothérapie dans 49 pays, y compris le Canada, les États-Unis, les pays de l'Union européenne, la Suisse, l'Inde, le Japon et le Brésil sur la foi des résultats de l'étude PACIFIC. D'autres demandes d'évaluation ont été soumises aux autorités de santé mondiales et des examens sont en cours.

À propos de CASPIAN
CASPIAN est un essai mondial de phase III multicentrique mené en mode ouvert, avec répartition aléatoire, visant à comparer Imfinzi en association avec une chimiothérapie à base de sels de platine, Imfinzi en association avec le trémélimumab et une chimiothérapie, et la chimiothérapie seule comme traitement de première intention chez des patients atteints de CPPC de stade étendu. L'analyse finale portera sur la SG chez les patients recevant Imfinzi en association avec le trémélimumab et une chimiothérapie.

À propos du cancer du poumon et du cancer du poumon à petites cellules (CPPC) de stade étendu
Le cancer du poumon est le cancer le plus souvent diagnostiqué et la principale cause de décès par cancer chez les hommes et les femmes au Canada. Selon la Société canadienne du cancer, environ 28 600 Canadiens ont reçu un diagnostic de cancer du poumon en 20173 , ce qui représente environ 14 % de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués la même année4.

Même s'il ne représente que 10 à 15 pour cent de tous les cas de cancers du poumon, le CPPC en est la forme la plus agressive5. Lorsqu'ils sont traités, les patients atteints d'un CPPC de stade étendu ont une survie médiane de 7 à 11 mois6.

À propos d'Imfinzi (durvalumab)
Imfinzi est un anticorps monoclonal entièrement humain qui se lie à la protéine PD-L1 et bloque son interaction avec les molécules PD-1 et CD80 afin de contrer les tactiques d'évasion immunitaire de la tumeur et de favoriser l'inhibition de la réponse immunitaire.

Au Canada, Imfinzi est approuvé pour le traitement des patients atteints d'un CPNPC de stade III localement avancé et inopérable, dont la maladie n'a pas progressé après une chimioradiothérapie à base de sels de platine7.

Imfinzi est également approuvé au Canada pour le traitement des patients atteints d'un carcinome urothélial (cancer de la vessie) localement avancé ou métastatique, dont la maladie a progressé durant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine, ou dont la maladie a progressé dans les 12 mois suivant un traitement néoadjuvant (pré-chirurgie) ou adjuvant (post-chirurgie) à base de sels de platine8.

À propos de l'approche d'AstraZeneca en immuno-oncologie
L'immuno-oncologie est une approche thérapeutique visant à stimuler le système immunitaire de l'organisme afin qu'il attaque les tumeurs. Chez AstraZeneca, la gamme de médicaments immuno-oncologiques comporte des immunothérapies conçues pour contrer la suppression de l'immunité antitumorale. Nous estimons que les traitements immuno-oncologiques offriront la possibilité de transformer la vie de la majorité des patients.

À propos d'AstraZeneca 
AstraZeneca est une société biopharmaceutique internationale axée sur l'innovation. Sa priorité est de découvrir, mettre au point et commercialiser des médicaments destinés aux soins primaires et spécialisés, qui ont pour but de changer des vies. Elle se concentre sur trois domaines thérapeutiques importants : les maladies cardiovasculaires et métaboliques, l'oncologie ainsi que les maladies respiratoires, inflammatoires et auto-immunes. AstraZeneca exerce ses activités dans plus de 100 pays et ses médicaments innovateurs sont utilisés par des millions de patients dans le monde entier. Sa filiale canadienne, AstraZeneca Canada, dont le siège social est situé à Mississauga, en Ontario, compte plus 675 employés. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web de la société au www.astrazeneca.ca.

Références

1 Canadian Cancer Survivor Network. Lung Cancer Prognosis. Consulté le 6 septembre 2019. Disponible au : http://survivornet.ca/cancer-type/lung-cancer/diagnosis-and-lung-cancer/prognosis-and-survival-statistics/.
2 Kalemkerian GP, et al. Treatment Options for Relapsed Small-Cell Lung Cancer: What Progress Have We Made? Journal of Oncology Practice, volume 14, issue no. 6 (1er juin 2018) 369-370.
3 Statistiques sur le cancer du poumon. 2017. Consulté le 6 septembre 2019. Disponible au : http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/lung/statistics/?region=on.
4 Ibid.
5 Canadian Cancer Survivor Network. Lung Cancer Prognosis. Consulté le 6 septembre 2019. Disponible au : http://survivornet.ca/cancer-type/lung-cancer/diagnosis-and-lung-cancer/prognosis-and-survival-statistics/
6 Société canadienne du cancer. Statistiques de survie pour le cancer du poumon à petites cellules. Consulté le 6 septembre 2019. Disponible au : https://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/lung/prognosis-and-survival/small-cell-lung-cancer-survival-statistics/?region=on.
7 AstraZeneca Canada Inc., monographie d'IMFINZI® (durvalumab). Juillet 2019.
8 Ibid.

SOURCE AstraZeneca Canada Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 sep 2019
Santé Canada avise les Canadiens que RW Consumer Products Ltd. procède au rappel de tous les lots du produit « eau contre les coliques - sans alcool ni agent de conservation » (numéro de produit naturel 80080669), vendu sous diverses marques, parce...

21 sep 2019
En cette journée mondiale de l'Alzheimer, la Chambre des notaires désire saluer le courage des nombreuses familles touchées par cette terrible maladie et rappeler que personne n'est à l'abri d'une incapacité; il est donc important de prévoir les...

21 sep 2019
La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, madame Marguerite Blais, souligne aujourd'hui la tenue de la Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer, une maladie qui affecte des millions de personnes à travers le monde, dont plus de...

20 sep 2019
Au terme d'une tournée québécoise de sensibilisation aux avantages du modèle privé conventionné pour l'hébergement et les soins de longue durée des personnes aînées et vulnérables, l'Association des établissements privés conventionnés (AEPC) invite...

20 sep 2019
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, procédera à une annonce concernant les ressources en...

20 sep 2019
Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), la ministre McCann doit indiquer dès maintenant que les investissements en soutien à domicile du dernier budget seront injectés dans le réseau public pour épauler le personnel...



Communiqué envoyé le 12 septembre 2019 à 15:43 et diffusé par :