Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Le Canada, leader des pays développés pour la survie aux cancers du poumon et du côlon


De nouvelles données indiquent le classement du Canada à l'échelle internationale sur le plan de la survie à sept types de cancer

TORONTO, le 12 sept. 2019 /CNW/ - Les taux de survie aux cancers du poumon et du côlon au Canada figurent parmi les plus élevés par rapport à ceux d'autres pays développés, d'après de nouvelles données publiées ce mois-ci dans The Lancet Oncology.

Les données ont été recueillies par l'International Cancer Benchmarking Partnership (ICBP) et constituent la plus récente collection de statistiques sur la survie pour sept types de cancer dans sept pays : le Canada, l'Australie, le Danemark, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande, la Norvège et le Royaume-Uni. Depuis 1995, des données sur 3,9 millions de cas de cancer ont été recueillies à partir des registres du cancer de 21 territoires de compétence au sein des pays participants, dont des renseignements sur plus de 762 000 cas de cancer dans huit* provinces du Canada.

Les données indiquent que le Canada fait partie des leaders mondiaux sur le plan de la survie pour la plupart des cancers observés, à l'exception des cancers de l'oesophage et de l'ovaire. Si la survie moyenne globale au Canada est généralement bonne par rapport à celle observée dans d'autres pays, il y a souvent plus de différences entre les provinces qu'entre les pays ayant participé à l'étude.

La Stratégie canadienne de lutte contre le cancer 2019-2029 et ses plans d'action soulignent cette variation des taux de survie au Canada et s'efforcent de promouvoir l'équité dans l'accès aux soins contre le cancer et la qualité de ces derniers pour l'ensemble de la population canadienne.

Le Partenariat canadien contre le cancer (le Partenariat) participe à cette étude d'envergure internationale en présidant le comité du programme et en finançant la collecte et l'analyse des données de toutes les provinces participantes* provenant de leurs registres du cancer, pour les données canadiennes incluses dans l'article de l'ICBP.

Voici d'autres résultats :

Lisez le rapport complet. (informar en inglés)

En juin dernier, le Partenariat a publié la nouvelle Stratégie canadienne de lutte contre le cancer. La Stratégie est une feuille de route sur 10 ans pour la prestation de soins de calibre mondial à l'ensemble des Canadiens, des familles et des aidants touchés par la maladie. Elle énonce en détail les mesures nécessaires pour améliorer l'équité en matière d'accès à des soins de grande qualité, et celles qui nous permettront de compter sur un système de soins de santé durable pour l'avenir. Le Partenariat collabore avec les pays ayant obtenu les meilleurs résultats d'après le rapport de l'ICBP, comme l'Australie, pour en savoir plus sur leurs modèles de soins et sur l'adaptation de leurs approches à la réalité canadienne. 

Quotes

« Il est crucial que les chercheurs canadiens ainsi que les dirigeants du système de lutte contre le cancer et du système de santé disposent de données qui leur permettent de comparer nos résultats en matière de traitement du cancer à ceux obtenus dans d'autres systèmes de santé similaires dans le monde. L'ICBP continue de constituer un important organe de collaboration qui fait la lumière sur les domaines dans lesquels les pays et les provinces connaissent des réussites et sur ceux dans lesquels des améliorations sont nécessaires pour lutter contre cette maladie complexe », a déclaré la Dre Heather Bryant, responsable scientifique principale de la santé de la population auprès du Partenariat. « Récemment, le Partenariat a actualisé la stratégie sur le cancer du Canada et, en travaillant de concert avec nos partenaires provinciaux et territoriaux, nous utiliserons les données de l'ICBP pour cerner les domaines dans lesquels il est le plus important d'agir afin que les taux de survie au cancer continuent d'augmenter. »

« La participation de toutes les provinces à ce projet de recherche d'envergure internationale s'est avérée gratifiante, et renforce l'importance des registres du cancer du Canada », a déclaré le Dr Geoff Porter, expert en chef des soins cliniques auprès du Partenariat. « En offrant aux chercheurs et aux décideurs du système de santé du Canada des renseignements sur la survie au cancer dans notre pays, les données de l'ICBP peuvent mettre en lumière des domaines spécifiques dans lesquels le rendement est élevé, et d'autres qui nécessiteraient peut-être une attention particulière. Les études de ce type ont aussi offert une occasion de se concentrer sur l'importance de certaines pratiques ayant trait aux registres, d'en améliorer encore davantage la comparabilité, et de maintenir et renforcer la communauté des registres du cancer au Canada. »

*Le Québec a fourni des données, mais il est exclu de l'analyse, car les taux de survie pour cette province sont seulement disponibles à partir de 2000 (l'analyse porte sur des données datant de 1995 et au-delà); Terre-Neuve a fourni des données, mais elle est exclue de l'analyse, car les taux de survie pour cette province sont seulement disponibles à partir de 2005; les territoires n'ont pas fourni de données.

À propos de l'International Cancer Benchmarking Partnership
L'ICBP, dirigé par Cancer Research UK, est un partenariat international de cliniciens, d'universitaires et de décideurs politiques qui cherchent à comprendre les variations existant entre les pays développés sur le plan de la survie au cancer. L'ICBP finance et produit des publications évaluées par des pairs à fort impact montrant les variations en matière de survie au cancer à l'échelle internationale et les différences quant aux connaissances et aux croyances concernant le cancer, ainsi que le rôle des soins primaires dans le diagnostic de la maladie. L'ICBP encourage les autres chercheurs à exploiter au maximum les données qu'il recueille afin d'éclairer plus avant les facteurs qui pourraient être la cause des variations observées sur le plan de la survie. Pour en savoir plus sur les données accessibles, veuillez communiquer avec l'équipe de gestion du programme de l'ICBP à l'adresse icbp@cancer.org.uk.

À propos du Partenariat canadien contre le cancer
En sa qualité de coordonnateur de la Stratégie canadienne de lutte contre le cancer (la Stratégie), le Partenariat collabore avec la communauté canadienne de la lutte contre le cancer pour agir en vue de s'assurer que moins de personnes sont atteintes de cancer, que plus de gens y survivent, et que ceux qui sont touchés par la maladie jouissent d'une meilleure qualité de vie. Ces travaux sont orientés par la Stratégie, qui a été actualisée pour les années 2019 à 2029 et aidera à apporter des changements mesurables pour tous les Canadiens affectés par le cancer. La Stratégie comprend cinq priorités qui permettront de relever les défis les plus urgents de la lutte contre le cancer, ainsi que des priorités et des mesures distinctes, propres aux peuples des Premières Nations, des Inuits et des Métis, qui reflètent l'engagement du Canada envers la réconciliation. Le Partenariat supervisera la mise en oeuvre des priorités, en collaboration avec des organisations et des personnes qui se trouvent en première ligne des soins contre le cancer - les provinces et les territoires, les professionnels de la santé, les personnes atteintes de cancer et leurs aidants, les communautés, les gouvernements et les organisations des Premières Nations, des Inuits et des Métis, et son bailleur de fonds, Santé Canada. Apprenez-en davantage au sujet du Partenariat et de la Stratégie actualisée sur le site www.strategiesurlecancer.ca

SOURCE Partenariat canadien contre le cancer


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:58
Santé Canada avise la population canadienne que les produits qui suivent peuvent présenter de graves risques pour la santé. Pour en savoir plus, y compris sur ce que les consommateurs canadiens devraient faire, consultez l'avis de sécurité en ligne....

à 13:50
La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ tient à souligner l'immense travail accompli par Carolle Dubé qui quitte son poste à la présidence de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services...

à 12:28
Un membre de votre entourage ou vous-même avez subi une commotion cérébrale? Pour favoriser une bonne récupération et diminuer les effets à long terme, il est important de reprendre graduellement ses activités le moment venu. Afin de guider les...

à 12:27
Cet investissement confirme que la technologie de SiO2 suscite l'intérêt du marché, qui y voit une façon d'accroître la qualité et le rendement. La technologie d'avant-garde de SiO2 devrait procurer des avantages sur le plan de la réglementation,...

à 12:20
Les quelque sept cents délégué·e·s de l'APTS, réuni·e·s en congrès à Trois-Rivières, ont élu aujourd'hui Andrée Poirier comme nouvelle présidente de leur organisation syndicale. Elle succède ainsi à Carolle Dubé, qui se retire après avoir consacré 30...

à 11:04
Les chercheurs aux États-Unis continuent de dominer le classement ; la Chine continentale accueille désormais la 2e plus grande concentration de chercheurs fréquemment cités, devançant ainsi le Royaume-Uni LONDRES et PHILADELPHIE, 19 novembre 2019...



Communiqué envoyé le 12 septembre 2019 à 06:00 et diffusé par :