Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujets : Product/Service, Funding

Inotrem annonce une levée de fonds de série B de 39 M? pour développer des traitements innovants dans l'immunothérapie


Inotrem S.A., une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire lors de maladies inflammatoires aigües et chroniques, annonce aujourd'hui avoir levé 39 millions d'euros lors d'un tour de financement de série B, mené par l'investisseur de renommée mondiale Morningside Venture, rejoint par Invus avec la participation des investisseurs historiques Andera Partners, Sofinnova Partners et BiomedInvest.

Les fonds levés serviront à financer le développement clinique du principal candidat-médicament d'Inotrem, nangibotide (un peptide anti-Trem-1), dans le cadre d'une étude globale multicentrique de Phase IIb (ASTONISH) visant à apporter une preuve d'efficacité clinique pertinente de nangibotide chez les patients atteints de choc septique, et de son test diagnostic compagnon qui, s'appuyant sur la protéine soluble sTREM-1 agissant comme marqueur d'activation, permet d'identifier les patients les mieux à même de répondre au traitement. Ce financement de série B servira également à accroître le portefeuille d'applications thérapeutiques notamment dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques.

"Nous sommes ravis d'avoir obtenu le soutien d'investisseurs bénéficiant d'une telle renommée à l'échelle internationale pour nous aider à déployer ce que nous considérons être un nouveau paradigme dans le champ de l'immunothérapie", indique Jean-Jacques Garaud, PDG et co-fondateur d'Inotrem ; "Ce financement confirme le potentiel de notre plateforme technologique axée sur la voie d'amplification TREM-1 et de notre candidat-médicament phare pour le choc septique, nangibotide, qui démarrera une étude clinique globale de Phase IIb d'ici la fin de l'année".

S'appuyant sur une approche innovante de l'immuno-modulation, Inotrem a développé une plateforme technologique propriétaire et capitalise sur sa connaissance approfondie de la biologie de la voie TREM-1 pour développer des programmes thérapeutiques pour plusieurs indications inflammatoires pour lesquelles il existe un besoin médical important encore insatisfait. Son candidat-médicament phare, nangibotide, cible le choc septique qui est la complication ultime du sepsis. Les conséquences du choc septique sont particulièrement sévères et le taux de mortalité dans les pays développés élevé (35%). A l'heure actuelle, aucun traitement spécifique n'a été approuvé pour cette indication. La solution thérapeutique que développe Inotrem a le potentiel pour devenir le premier traitement spécifique dédié au choc septique.

"Nous avons été très impressionnés par le chemin qu'a parcouru Inotrem jusqu'à présent et sommes convaincus que son approche de l'immuno-modulation ciblant la voie d'amplification TREM-1 peut révolutionner l'immunothérapie et apporter une solution aux patients qui à l'heure actuelle ne disposent d'aucune thérapie effective", précise Jason Dinges de Morningside.

En parallèle du financement, Dr. Jason Dinges de Morningside rejoint le Conseil d'administration d'Inotrem.

La banque d'affaires européenne, Bryan Garnier & Co, était le conseil financier d'Inotrem pour l'opération.

A propos d'Inotrem
Inotrem S.A. est une société de biotechnologie spécialisée dans le contrôle de la réponse immunitaire au cours de maladies inflammatoires aigües, telles que le choc septique. La société a développé un nouveau concept d'immuno-modulation qui cible la voie d'amplification TREM-1 pour contrôler les perturbations des réponses inflammatoires. A travers sa plateforme technologique propriétaire, Inotrem a développé LR12 (nangibotide), un peptide synthétique visant à contrôler la boucle amplificatrice de la réponse inflammatoire, ouvrant la voie à de nombreuses applications thérapeutiques telles que pour le choc septique et l'infarctus du myocarde. En parallèle, Inotrem a lancé un programme thérapeutique ciblant les maladies inflammatoires chroniques. La société a été créée en 2013 par le Dr Jean-Jacques Garaud, ancien responsable de la R&D précoce du groupe Roche, le Pr Sébastien Gibot, et le Dr Marc Derive. Inotrem est soutenue par des investisseurs européens et Nord-américains de premier plan.
www.inotrem.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:08
Super Micro Computer, Inc. (SMCI), un leader mondial de solutions...

à 18:00
Sangamo Therapeutics, Inc. , société de médecine génomique, a annoncé aujourd'hui que l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA) avait autorisé le premier essai clinique chez l'homme visant à évaluer une...

à 17:50
Beacon Platform, Inc. a annoncé aujourd'hui que Shell New Energies (« Shell ») avait fait appel à elle afin d'élaborer des applications web complètes à l'aide de sa plateforme de développement basée sur le cloud et de sa technologie exclusive de...

à 16:41
L'industrie pétrolière utilise aujourd'hui la menace des prix pour justifier son refus de contribuer à rendre son produit moins polluant. C'est le même type de menace qui a été utilisé dans les années 70 lors de l'adoption de l'essence sans plomb....

à 15:32
Global Knowledge, chef de file mondiale de la formation en TI, et le Bermuda College sont emballés d'annoncer un nouveau partenariat qui leur permettra d'offrir des formations professionnelles spécialisées aux étudiants et aux professionnels des...

à 14:40
À la conférence Phocuswright de Fort Lauderdale, Oliver Dlouhý, PDG de Kiwi.com, a déclaré : « Chez Kiwi.com, nous nous donnons trois ans pour mener à bien notre projet Virtual Global Supercarrier (supertransporteur mondial virtuel). »...



Communiqué envoyé le 12 septembre 2019 à 01:05 et diffusé par :