Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Product/Service

Eastmain annonce les derniers résultats d'analyse de la campagne d'exploration estivale ciblant l'horizon KS à Clearwater


Eastmain Resources Inc. (« Eastmain » ou la « Société » - TSX : ER, OTCQX : EANRF), une société d'exploration et de développement aurifère qui opère dans la région d'Eeyou Istchee Baie-James au Québec, annonce les résultats d'analyse des travaux d'échantillonnage en rainures et les derniers résultats des échantillons de prospection à haute densité prélevés dans le cadre de sa campagne d'exploration cet été sur la propriété Clearwater, détenue à 100 % par la Société (FIGURES 1-6) (voir le communiqué daté du 13 août 2019 pour les premiers résultats de la campagne). Un programme de forage totalisant 4 000 m s'échelonnant sur 20 sondages est maintenant en cours dans les secteurs Percival, Caradoc et sur les nouvelles zones d'intérêts; 13 sondages (2 800 m) ont déjà été complétés et les résultats d'analyse sont attendus sous peu.

Les derniers résultats de la campagne estivale comprennent les résultats d'analyse des échantillons en rainures et des échantillons choisis prélevés dans 12 des 14 tranchées (FIGURE 2) effectuées. L'échantillonnage ciblait un segment de 2,5 km le long de la branche sud de l'horizon volcano-sédimentaire Knight-Serendipity (« l'horizon KS ») partant de l'indice Knight jusqu'à l'indice Caradoc en passant par la découverte Percival. Le programme complet inclut les travaux de prospection en surface à haute densité et de l'échantillonnage de roches, la confirmation des conducteurs VTEM, de la cartographie géologique, sur l'ensemble de l'horizon KS.

Claude Lemasson, PDG d'Eastmain, a déclaré : « Ces résultats confirment notre décision de concentrer nos efforts d'exploration à l'est du projet Eau Claire, sur l'horizon KS. Pendant qu'Eau Claire progresse par l'entremise des travaux de prédéveloppement et l'obtention des permis, notre équipe d'exploration découvre des formations de fer rubanées et des brèches associées à la minéralisation aurifère à moins de 14 km à l'est. Il s'agit là d'une occasion inespérée pour notre équipe de potentiellement faire plusieurs découvertes d'or en lien avec l'horizon KS. »

FAITS SAILLANTS DE LA CAMPAGNE D'EXPLORATION 2019

Tableau 1 : Meilleurs résultats d'échantillonnage en rainures le long de l'horizon KS

Tranchée

Rainure

Intervalle échantillonné

Intervalle composite

Incluant

De

À

Au (g/t)

Longueur (m)

TR19-02

Caradoc

02H

H4

H5

1,39

1,58

 

02H

H12

H17

0,24

5,97

 

02N*

N24

N26

1,16

2,89

 

TR19-03

Caradoc

03G*

G8

 

3,66

1,20

 

TR19-06

Percival

06F

F1

F2

0,61

2,17

 

06I

I1

I6

0,51

3,98

 

06J

J13

J21

1,05

8,75

6,36 g/t Au sur 0,93 m

06M

M1

M7

0,57

6,95

 

06N

N1

 

1,03

1,00

 

06O

O12

O16

1,6

4,82

 

06Q

Q1

 

1,13

0,82

 

06R

R19

R46

1,23

27,2

2,78 g/t Au sur 2,99 m, 4,64 g/t Au sur 1,0 m, 3,42 g/t Au sur 2,0 m

TR19-07

Horizon KS

07J

K1

 

2,3

0,74

 

TR19-13

Knight

13P

P21

P25

0,63

4,79

1,84 g/t Au sur 0,97 m

13P

P29

P32

0,56

3,83

1,34 g/t Au sur 0,85 m

13S

S22

S23

1,01

2,10

 

* Des travaux visant à agrandir la tranchée et prélever des échantillons supplémentaires sont en cours

Des échantillons choisis ont été prélevés au fur et à mesure lors du positionnement des futures tranchées afin d'évaluer rapidement la teneur aurifère et le matériel minéralisé qui ne pourrait pas faire l'objet de rainurage en raison des contraintes de terrain.

Tableau 2 : Meilleurs résultats d'échantillons choisis prélevés dans les tranchées de l'horizon KS *

Tranchée

Valeurs en or

Lithologies encaissantes

CW-TR19-02

4,68 g/t Au, 1,66 g/t Au

Siltite graphitique

CW-TR19-03

0,49 g/t Au, 2,19 g/t Au

Brèche silicifiée, siltite

CW-TR19-04

Aucune valeur supérieure à 0,25 g/t Au

 

CW-TR19-05

Valeurs anomales dans 12 échantillons, en moyenne 150 ppb Au

Siltite graphitique

CW-TR19-06

5,01 g/t Au, 3,34 g/t Au, 0,55 g/t Au,
0,80 g/t Au, 0,65 g/t Au

Siltite silicifiée et bréchifiée, chert, brèche silicifiée

CW-TR19-07

Aucune valeur supérieure à 0,25 g/t Au

 

CW-TR19-08

Aucune valeur supérieure à 0,25 g/t Au

 

CW-TR19-09

1,59 g/t Au

Tuf rhyolitique

CW-TR19-10

Aucune valeur supérieure à 0,25 g/t Au

 

CW-TR19-12

Aucune valeur supérieure à 0,25 g/t Au

 

CW-TR19-13

5,31 g/t Au

Tuf rhyolitique avec veines de quartz

*CW-TR19-11 ? aucun échantillon choisi n'a été prélevé; CW-TR19-14 ? résultats à venir

Excavation de tranchées et échantillonnage en rainures

L'excavation de tranchées et l'échantillonnage en rainures (FIGURES 3 et 4) ont permis d'exposer le socle rocheux à différents endroits le long de l'horizon KS sur une distance latérale de 2,5 km, afin de cartographier en détail la géologie et la minéralisation initialement identifiée à l'aide des anomalies VTEM, ce qui a été suivi par des travaux de prospection à haute densité. Les nouveaux affleurements exposés à Caradoc (TR19-02) et à Percival (TR19-06) ainsi qu'ailleurs le long de la ceinture ont permis à Eastmain de mieux comprendre cette stratigraphie complexe.

Les affleurements exposés en surface confirment le lien entre la minéralisation aurifère et les brèches sédimentaires dans cette portion de l'horizon KS. Ces brèches sont interprétées comme des brèches d'effondrement sédimentaires dans des siltites, des mudstones et des formations de fer rubanées (FFR) qui font partie de la stratigraphie de l'horizon KS. Ces brèches démontrent un degré de silicification variable et présentent également une altération en séricite, chlorite, amphibole et biotite. La matrice des brèches peut contenir du graphite et des sulfures (pyrrhotite ± pyrite). Selon les observations, la magnétite est souvent remplacée par la pyrrhotite au sein des séquences silicifiées. La minéralisation aurifère augmente avec le degré de silicification et pourrait également avoir été reconcentrée par la déformation et le plissement le long de l'horizon KS. En plus des zones de brèches sédimentaires, des valeurs anomales (100-200 ppb) en or ont aussi été observées sur des dizaines de mètres d'épaisseur dans des unités de siltite graphitique.

À la découverte Percival, les horizons de FFR sont localement associés à de minces bandes d'amphibolite à grenat faisant partie de la séquence de formations de fer et sont également interlités avec des schistes fortement silicifiés et séricitisés (argilites altérées).

Le principal horizon de FFR à Caradoc ne présente pas d'intense bréchification dans l'affleurement exposé en tranchée. Par contre, on observe de façon claire des évidences de déformation plastique des roches sédimentaires à cet endroit. La minéralogie d'altération dans les FFR est très bien développée à cet endroit et prend la forme d'une altération parallèle au litage et contrôlée par la fracturation des lits de magnétite et grunérite. Les bandes intercalées de formation de fer à amphibole-grenat à cet endroit sont altérées en séricite accompagnée de grunérite (et d'anthophyllite) et de minéralisation en sulfures (5-7 % Po+Py). La minéralisation en or la plus intense exposé à Caradoc se trouve dans ces unités à amphibole-grenat-grunérite, incluant notamment l'échantillon de découverte qui a titré 10,3 g/t Au. À l'extrémité nord de la tranchée à Caradoc, trois échantillons en rainures ont recoupé de la minéralisation aurifère dans une brèche de mudstone (1,16 g/t Au sur 2,89 m). Compte tenu des résultats et des lithologies exposées à cet endroit, la tranchée a été agrandie et d'autres résultats d'échantillonnage restent à venir.

Près de la découverte Percival, la tranchée TR19-06 a exposé une séquence complexe de brèches d'effondrement composée de fragments de formations de fer rubanées et de mudstones présentant différents degrés de silicification. De la minéralisation en or, dont des valeurs jusqu'à 1,23 g/t Au sur 27,2 m, a été identifiée à cet endroit. La relation stratigraphique et structurale entre la tranchée à Percival et la tranchée TR19-06 est présentement en cours d'investigation afin de recueillir davantage d'information sur l'impact de la déformation sur les brèches et la minéralisation aurifère.

Prospection à haute densité

Dans le cadre du programme de prospection à haute densité, 1 342 échantillons choisis ont été prélevés le long de traverses systématiquement espacées de 50 m le long de l'horizon KS, en ciblant des anomalies géochimiques dans les sols et des anomalies VTEM définies à l'automne 2018. La prospection a été facilitée par l'utilisation d'appareils Beep-MatMD, qui mesurent la susceptibilité magnétique et la conductivité électromagnétique.

Les résultats publiés aujourd'hui permettent d'identifier 6 cibles VTEM, préalablement identifiées pour l'évaluation, associées à des anomalies en As et réparties le long de la branche nord de l'horizon KS. De nouveaux travaux de suivi sur le terrain sont prévus sur ces zones en vue de sélectionner les secteurs à privilégier pour l'excavation de tranchées et les cibles de forage. Les FIGURES 5 et 6 montrent la distribution des échantillons de roches et les résultats d'analyse pour l'or et l'arsenic obtenus jusqu'à présent le long de la branche nord de l'horizon KS. Pour de plus amples détails sur le programme de prospection à haute densité, veuillez consulter le communiqué publié le 13 août 2019.

Pour visualiser les FIGURES 1 à 6, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.eastmain.com/_resources/news/Images/ER-190910-KStrenching.pdf

Le présent communiqué a été compilé et révisé par William McGuinty, géo. et vice-président exploration d'Eastmain, et Carl Corriveau, géo et directeur de l'exploration d'Eastmain, chacun étant une personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101.

Assurance de la qualité et contrôle de la qualité (AQ/CQ)

La conception des programmes de forage, de l'assurance et du contrôle de la qualité, ainsi que l'interprétation des résultats d'Eastmain Resources sont sous le contrôle du personnel géologique d'Eastmain, qui comprend des personnes qualifiées utilisant un programme d'A Q/CQ strict, conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l'industrie. Le projet Clearwater est supervisé par Michel Leblanc, géo., géologue de projet chez Eastmain.

Durant la campagne de prospection à haute densité, les échantillons de terrain ont été recueillis, emballés et livrés au Laboratoire Expert de Rouyn-Noranda au Québec. Les échantillons sont séchés puis broyés à 75 % passant un tamis de 2 mm. Un sous-échantillon de 250 grammes est ensuite pulvérisé à une granulométrie nominale de 90 % passant un tamis de 75 microns. Tous les échantillons sont analysés par pyroanalyse avec une finition par absorption atomique (AA) sur une fraction aliquote de 30 g du matériau pulvérisé. Les échantillons dont la teneur est supérieure à 5 g/t Au sont réanalysés par pyroanalyse avec une finition gravimétrique.

Les échantillons en rainures prélevés dans les tranchées et les échantillons de demi-carottes de forage sont emballés et livrés au laboratoire d'ALS Minerals à Val-d'Or. Les échantillons sont séchés puis broyés à 70 % passant un tamis de 2 mm. Un sous-échantillon de 1 000 g est pulvérisé à une granulométrie nominale de 85 % passant un tamis de 75 microns. Le reste de l'échantillon broyé (rejet) et l'échantillon pulvérisé (pulpe) sont conservés pour analyses ultérieures et contrôle de qualité. Tous les échantillons sont analysés par pyroanalyse avec une finition par absorption atomique (AA) sur une fraction aliquote de 50 g du matériau pulvérisé. Les résultats obtenus supérieurs à 5 g/t Au sont réanalysés par pyroanalyse avec une finition gravimétrique. Eastmain insère régulièrement des échantillons de contrôle de référence obtenus de tiers et des échantillons à blanc dans le flux d'échantillons afin de surveiller les performances des analyses, et envoie des doublons d'échantillons à un deuxième laboratoire certifié. Environ 10 % des échantillons soumis font partie des protocoles de contrôle des échantillons de laboratoire de la Société.

À propos d'Eastmain Resources Inc. (TSX : ER) (www.eastmain.com)

Eastmain est une société d'exploration canadienne faisant progresser trois actifs aurifères à haute teneur dans le nouveau camp aurifère de la Baie James au Québec. La Société détient 100 % de participation dans la propriété Clearwater, laquelle englobe le projet Eau Claire, pour lequel elle a récemment publié une évaluation économique préliminaire (« ÉÉP ») en mai 2018, ainsi que la découverte Percival faite en novembre 2018. Eastmain gère également la coentreprise Éléonore Sud, située immédiatement au sud de la mine Éléonore de Goldcorp Inc., où se trouve le corridor Moni/Contact découvert en 2017. En outre, la Société détient 100 % de participation dans le projet de la mine Eastmain, présentement sous option par une tierce partie, et dispose d'un portefeuille de projets d'exploration détenus à 100 % dans cette juridiction minière favorable, avec des infrastructures à proximité.

Déclarations prospectives - Certaines informations présentées dans ce communiqué de presse peuvent contenir des déclarations prospectives impliquant d'importants risques et incertitudes connus et inconnus. Toutes les déclarations prospectives ne sont pas purement historiques et comprennent des convictions, des projets, des attentes ou un calendrier de futurs projets. Elles comprennent notamment, mais sans s'y limiter, des déclarations relatives au succès potentiel des futures stratégies d'exploration et de mise en valeur de la Société. Ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, dont certains sont indépendants de la volonté d'Eastmain, incluant notamment, sans toutefois s'y limiter, l'incidence des conditions économiques générales, de la situation du secteur, de la dépendance à l'égard des approbations réglementaires, de la disponibilité du financement, de l'achèvement en temps voulu des études et des rapports techniques proposés, et des risques liés à l'exploration, au développement et à l'industrie minière en général, comme des facteurs économiques tels qu'ils affectent l'exploration, les prix futurs des produits de base, la modification des taux d'intérêt, la sécurité, l'évolution de la situation politique, sociale ou économique, les risques environnementaux, les risques d'assurance, les dépenses en capital, les difficultés opérationnelles ou techniques liées aux activités de développement, les relations de travail, la nature spéculative de l'exploration et de la mise en valeur de l'or, y compris les risques de diminution des quantités et des teneurs des ressources minérales, des contestations des titres de propriété et des modifications des paramètres des projets tant que les plans continuent à être peaufinés. Les lecteurs sont avertis que les hypothèses utilisées dans la préparation de ces informations, bien que considérées comme raisonnables au moment de la préparation, peuvent se révéler imprécises et que, de ce fait, il ne faut pas se fier indûment aux déclarations prospectives. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ces informations, sauf dans la mesure où la loi l'impose.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:05
La direction de Ressources Minières Vanstar Inc annonce avoir octroyé à ses dirigeants et administrateurs un nombre total de 1,580,000 options au lieu des 2 millions préalablement annoncés lors du communiqué de presse du 11 décembre dernier. Ces...

13 déc 2019
Exploration Midland inc. ("Midland") est heureuse d'annoncer la clôture d'une deuxième tranche du placement privé sans l'entremise d'un courtier antérieurement annoncé le 4 décembre 2019 (le « placement privé ») par l'émission de 63 638 actions...

13 déc 2019
Redevances Aurifères Osisko Ltée (« Osisko ») annonce qu'elle a souscrit à et a reçu de Osisko Metals Incorporated (« Métaux Osisko ») 14 000 000 d'unités (les « unités ») de Métaux Osisko à un prix de 0,50 $ par unité au moyen d'un placement privé...

13 déc 2019
Prenant connaissance du communiqué de presse de l'Association de l'aluminium du Canada (AAC) paru ce matin, le syndicat Unifor souligne le signal positif que cette sortie implique pour les emplois québécois. « La semaine a été en dent de scie dans ce...

13 déc 2019
ALLIANCE MAGNÉSIUM INC., (« AMI ») compagnie canadienne dont les activités consistent en la production de lingots de magnésium primaire, à partir de résidus miniers de serpentine, et magnésium secondaire pour en faire des produits à valeur ajoutée...

13 déc 2019
L'industrie canadienne de l'aluminium travaillera avec les gouvernements du Canada et des États-Unis pour réaliser les avantages importants offerts par l'ACEUM. Après avoir procédé à un examen détaillé de l'accord paraphé...



Communiqué envoyé le 10 septembre 2019 à 10:55 et diffusé par :