Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Animaux et animaux de compagnie, Plaidoyer (politique), CFG

L'IPFPC fait un pas de plus dans son combat pour Mme Haydon et la protection des dénonciateurs


OTTAWA, le 9 sept. 2019 /CNW/ - Margaret Haydon, une scientifique qui a été congédiée par le gouvernement pour avoir dénoncé le processus d'approbation d'un médicament vétérinaire controversé par Santé Canada, a interjeté appel à la Commission des relations de travail dans la fonction publique fédérale.

En juillet 2004, le gouvernement a congédié Mme Haydon et ses collègues Gérard Lambert et Shiv Chopra pour avoir fait part publiquement de leurs préoccupations concernant l'approbation de l'hormone de croissance bovine recombinante (HGCR), servant à augmenter la production laitière des vaches. Le médicament aurait pu s'infiltrer dans les produits laitiers canadiens et ainsi menacer la santé publique. Leurs efforts pour éviter que l'hormone de croissance bovine contamine l'approvisionnement en lait du Canada ont finalement porté fruit, mais au prix d'un grand sacrifice personnel et professionnel.

«?Chaque fois que vous buvez un verre de lait, vous devriez remercier Margaret Haydon, Gérard Lambert et Shiv Chopra, qui ont pris la peine de vérifier qu'il ne contient pas de médicaments nocifs?», estime Debi Daviau, présidente de l'IPFPC. «?Mais qu'est-il arrivé à ces scientifiques pour les récompenser d'avoir protégé la salubrité de vos aliments? Ils ont été congédiés. Le gouvernement a traîné leur réputation et leur carrière dans la boue. C'est simplement scandaleux et on ne peut pas permettre que ça se reproduise.?»

Après avoir passé des années devant les tribunaux administratifs, Mme Haydon a eu gain de cause devant la Commission des relations de travail et de l'emploi dans la fonction publique fédérale. Toutefois, la Commission a limité le remboursement des salaires perdus à une période de 10 mois et demi seulement.

«?L'indemnisation accordée par le tribunal est injuste et ne suffit pas à dissuader les futurs gouvernements d'exercer des représailles contre les professionnels de la fonction publique qui disent la vérité à ceux qui sont au pouvoir?», d'ajouter Mme Daviau. «?Non seulement allons-nous continuer à nous battre pour que Mme Haydon obtienne une compensation équitable, mais nous allons aussi tout faire pour améliorer la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d'actes répréhensibles afin de protéger les dénonciateurs comme l'ensemble de la population.?»

L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada représente quelque 60 000 fonctionnaires professionnels un peu partout au Canada.

Suivez-vous sur Facebook et sur Twitter.

SOURCE Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:28
Au terme d'une tournée québécoise de sensibilisation aux avantages du modèle privé conventionné pour l'hébergement et les soins de longue durée des personnes aînées et vulnérables, l'Association des établissements privés conventionnés (AEPC) invite...

à 15:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre de la Santé et des Services sociaux, madame Danielle McCann, procédera à une annonce concernant les ressources en...

à 13:53
Pour la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), la ministre McCann doit indiquer dès maintenant que les investissements en soutien à domicile du dernier budget seront injectés dans le réseau public pour épauler le personnel...

à 13:30
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, a dévoilé aujourd'hui les noms des quatre derniers membres qui viennent compléter le Comité de vigilance sur le cannabis. Ces personnes ont été sélectionnées selon leurs...

à 13:15
Les organismes communautaires en santé et services sociaux de la région de Lanaudière bénéficieront d'une hausse historique du financement qui leur est accordé. Le ministre responsable de la région de Lanaudière, monsieur Pierre Fitzgibbon, en a fait...

à 13:03
- On estime que l'ostéoporose touche 200 millions de personnes dans le monde1 et qu'elle est à l'origine d'une fracture toutes les 3 secondes2 ; cependant, une nouvelle enquête révèle que les spécialistes de l'ostéoporose en Europe pensent que ses...



Communiqué envoyé le 9 septembre 2019 à 10:10 et diffusé par :