Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, CFG

Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des organismes de femmes de Gatineau


GATINEAU, QC, le 28 août 2019 /CNW/ - Les organismes de femmes fournissent des services cruciaux à nos collectivités : ils aident les femmes et les filles à atteindre la sécurité financière, à échapper à la violence et à participer pleinement à tous les aspects de notre économie et de notre société. Pourtant, pendant beaucoup trop longtemps, ces organismes ont été sous-financés, sous-estimés et affaiblis. Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance vitale des organismes de femmes pour le mouvement des femmes, et comprend que le moyen le plus efficace de faire progresser l'égalité des genres consiste à maintenir et développer la capacité de ces organismes à accomplir leur précieux travail.

C'est pourquoi aujourd'hui, Greg Fergus, secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor, ministre du Gouvernement numérique et député de Hull-Aylmer, a annoncé, au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, que le gouvernement du Canada investira 412?039 $ dans deux organismes de femmes de Gatineau. 

L'Assemblée de groupes de femmes d'interventions régionales (AGIR) recevra 212?039 $ pour mettre au point une stratégie de défense des droits visant à améliorer la situation en Outaouais en recensant et en analysant les obstacles imprévus auxquels se heurtent les femmes. La stratégie contribuera également à la création d'un réseau de soutien organisé, ce qui permettra à AGIR de partager son expertise et ses outils avec d'autres régions.

L'Antre-Hulloises inc. recevra 200?000 $ pour collaborer avec des intervenantes et des intervenants afin de faire croître l'organisme et d'élaborer un nouveau plan stratégique qui comprendra des mesures relatives aux ressources humaines, la planification de la relève, des communications intégrées ainsi qu'une gestion fondée sur les résultats. L'organisme sera ainsi mieux à même de remplir sa mission, laquelle consiste à prévenir la violence et la pauvreté au sein des populations vulnérables dans la collectivité.

Ces organismes sont parmi les quelque 250 organismes de femmes et organismes autochtones au service des femmes au Canada choisis pour recevoir un financement du gouvernement du Canada en vertu du Fonds de renforcement des capacités. Celui-ci concrétise l'affectation de 100 millions de dollars sur cinq ans, annoncée dans le Budget de 2018, pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes d'un bout à l'autre du Canada.

Citations

«?Avec ces investissements historiques, nous reconnaissons l'apport des femmes et des organismes de femmes qui s'emploient à faire tomber les barrières et nous leur exprimons notre gratitude, sachant les maigres ressources à leur disposition au cours des dernières décennies. Le mouvement des femmes au Canada a réclamé une source de financement fiable, prévisible et accessible pour assurer la durabilité de son travail. Nous l'avons entendu. Notre financement stable et souple aidera ces organismes à Gatineau à croître et perdurer; en effet, nous savons qu'investir dans les organismes de femmes est le moyen le plus efficace de faire progresser l'égalité des genres. En appuyant un mouvement qui a déjà obtenu des résultats remarquables, nous stimulons la croissance de la classe moyenne, nous renforçons les familles et les collectivités, et nous créons des changements durables qui vont profiter à toutes et tous. »

L'honorable Maryam Monsef, C. P., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

« Les organisations de femmes ont souvent été mises en concurrence pour obtenir un financement inadéquat qui se répète sur un cycle annuel. Le gouvernement du Canada a changé cela en adoptant une approche de financement à long terme. Dorénavant, les organismes de femmes peuvent planifier et prendre de l'expansion pour répondre aux besoins de leurs collectivités sans interruption ni obstacle financier. Je suis fière de voir qu'AGIR et L'Antre-Hulloises ont les fonds nécessaires pour élargir et continuer à se concentrer sur la prestation de programmes, de services et de défense des droits afin d'améliorer la vie des femmes de Gatineau. »

Greg Fergus
Secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique 
Député de Hull-Aylmer

« L'atteinte de l'égalité de fait est un travail de fond qui concerne toutes les structures politiques aussi bien aux niveaux municipal, provincial que fédéral. Pour qu'il y ait de vrais changements et que les femmes investissent plus massivement le milieu politique, il faut des transformations dans les pratiques, et c'est ce qu'AGIR fait avec le projet Défi parité. Nous sommes fières car nous sommes une des seules régions où les 4 MRC ainsi que la Ville de Gatineau ont accepté d'aller de l'avant en mettant en place des politiques en matière d'égalité. »

Hamida Melouane, Coordonatrice
Assemblée de groupes de femmes d'interventions régionales (AGIR)

« Réalisant de nombreux projets visant la prévention de la violence et de la pauvreté auprès des populations plus vulnérables, l'Antre-Hulloises est un centre de femmes fondé en 1980 offrant des services polyvalents d'intervention auprès des filles et des femmes de la collectivité. Grâce à l'obtention du projet « Se renforcer pour progresser », notre organisme viendra accroître son apport social dans la progression de l'égalité entre les femmes et les hommes. Le projet, d'une durée de 48 mois, permettra d'instaurer et d'implanter des modes et mesures d'action venant consolider notre expertise et renforcer l'impact de notre mission auprès de la communauté outaouaise. »

Constance Allain, Directrice Générale
L'Antre-Hulloises Inc.

Faits en bref

Produit associé

Document d'information

Femmes et Égalité des genres Canada -- Programme de promotion de la femme

Femmes et de Égalité des genres Canada fait progresser de plusieurs façons l'égalité entre les femmes et les hommes au Canada, notamment au moyen de son Programme de promotion de la femme, qui finance les projets d'organismes admissibles. Les projets sont sélectionnés au moyen d'appels de propositions portant sur des thèmes précis ou parmi l'arrivage continu de propositions, ce qui donne au Programme la souplesse voulue pour répondre à mesure aux enjeux nouveaux. 

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui ciblent les obstacles systémiques à l'égalité dans trois domaines prioritaires, à savoir : l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, l'amélioration de la sécurité économique des femmes et des filles, et l'accès des femmes et des filles aux postes de responsabilité et de décision. 

Appel de propositions visant le renforcement des capacités

En octobre 2018, la ministre Monsef a annoncé un appel de propositions visant le Fonds de renforcement des capacités du Programme de promotion de la femme. Les organismes ont été invités à demander du financement pour des projets locaux, provinciaux ou nationaux, les montants disponibles variant selon la portée des projets et les besoins à combler.

Le 8 mars 2019, Journée internationale des femmes, la ministre a annoncé que plus de 250 organismes avaient été choisis pour recevoir des fonds.

L'objectif de cet appel de propositions était de financer des projets devant renforcer les capacités des organismes de femmes et des organismes autochtones au service des femmes qui contribuent à un mouvement des femmes viable au Canada, dans le but de promouvoir l'égalité entre les sexes. Les sommes versées aideront les organismes à croître, à répondre à la demande croissante de services et à continuer de travailler ensemble pour l'égalité. Elles découlent du Budget de 2018, dans lequel le gouvernement avait annoncé l'affectation de 100 millions de dollars sur cinq ans pour favoriser la viabilité et la pérennité du mouvement des femmes d'un bout à l'autre du Canada.

Projets de Gatineau

L'annonce d'aujourd'hui à Gatineau, au Québec, a mis en évidence deux organismes sélectionnés pour recevoir un financement fédéral dans le cadre du fonds de renforcement des capacités :

Assemblée de groupes de femmes d'interventions régionales (AGIR)

Titre du projet : AGIR en Outaouais
Montant du financement : 212 039 $

AGIR mettra au point une stratégie de défense des droits visant à améliorer la situation en Outaouais en recensant et en analysant les obstacles imprévus auxquels se heurtent les femmes. La stratégie contribuera également à la création d'un réseau de soutien organisé, ce qui permettra à AGIR de partager son expertise et ses outils avec d'autres régions. L'organisme pourra ainsi avoir des retombées accrues par l'établissement de nouvelles méthodes de sensibilisation et de nouveaux services fondés sur une expertise nouvelle et commune dans l'ensemble de l'Outaouais.

AGIR est un organe consultatif régional qui défend les droits et les intérêts des femmes et des groupes de femmes de l'Outaouais. AGIR a commencé ses activités en 1986 avec quatre femmes dévouées qui ont travaillé bénévolement jusqu'en 1990, lorsque l'organisation a obtenu une subvention et a été constituée en société sans but lucratif.

L'Antre-Hulloises Inc.

Titre du projet : Se renforcer pour aller de l'avant
Montant du financement : 200 000 $

L'Antre-Hulloises Inc. mobilisera les intervenantes et intervenants dans le but de renforcer sa gouvernance interne et sa capacité organisationnelle. Un nouveau plan stratégique sera mis en oeuvre et comprendra des mesures relatives aux ressources humaines, des plans de relève, des communications intégrées et une gestion fondée sur les résultats pour renforcer la gouvernance interne et la capacité organisationnelle de l'organisme afin qu'il soit plus à même de remplir sa mission, laquelle consiste à prévenir la violence et la pauvreté au sein des populations vulnérables dans la collectivité.

Le Centre de femmes L'Antre-Hulloises Inc. existe depuis 1980. Il crée un sentiment de communauté et travaille à améliorer les conditions de vie de toutes les femmes de la région de l'Outaouais. L'Antre-Hulloises axe ses efforts sur l'égalité, le bien-être, la lutte contre la pauvreté et la violence faite aux femmes, et l'augmentation de la participation des femmes dans leur communauté.  

Liens connexes

Suivez Femmes et Égalité des genres Canada :

SOURCE Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 oct 2019
Veuillez prendre note que le chef de l'opposition officielle, M. Pierre Arcand, participera à une mêlée de presse conjointe avec le maire, M. Jean Lamarche. Sujet : Pénurie de main-d'oeuvre et enjeux locaux DATE : Le vendredi 18 octobre 2019 HEURE :...

17 oct 2019
BB&T Corporation a déclaré aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre 2019. Le résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires s'est établi à 735 millions de dollars, en baisse de 6,8 pour cent par rapport au troisième trimestre de...

17 oct 2019
La demande de vêtements à imprimer plus faible que prévu en Amérique du Nord et le ralentissement persistant des marchés des vêtements à imprimer à l'échelle internationale pèsent sur les résultats du troisième trimestre et les prévisions pour...

17 oct 2019
L'Autorité de réglementation des services financiers (ARSF) s'était engagée à ce que les exigences juridiques et les attentes à l'égard des intervenants et des consommateurs soient claires. Elle remplit aujourd'hui cet engagement en publiant un...

17 oct 2019
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Colabor Group Inc. Symbole TSX : GCL (toutes les émissions) Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : 16 h 05 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou...

17 oct 2019
MONTRÉAL, le 17 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Depuis plus d'un an, des groupes féministes, tel qu'Up for Debate et le G13 tentent d'organiser un débat sur les enjeux féministes. Même si les femmes représentent la moitié de la population du Canada, il a...



Communiqué envoyé le 28 août 2019 à 10:00 et diffusé par :