Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CPG, CMG

Entente Québec-Municipalités sur la fiscalité : l'UMQ lance une tournée des chambres de commerce


GATINEAU, QC, le 22 août 2019 /CNW Telbec/ - C'est par un premier arrêt à la Chambre de commerce de Gatineau que l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a lancé sa tournée des chambres de commerce du Québec pour sensibiliser les citoyennes, citoyens et les entreprises aux enjeux entourant la signature du prochain pacte fiscal. Sous le slogan « Le contribuable fait sa part. Au gouvernement de faire la sienne », l'UMQ rappelle que le gouvernement du Québec a les marges de manoeuvre pour éviter d'importants impacts fiscaux sur les contribuables.

Depuis juin 2019, l'UMQ a entrepris des négociations avec le gouvernement du Québec en vue de conclure une nouvelle entente Québec-Municipalités, aussi appelé pacte fiscal. Souhaitant élargir la conversation à l'ensemble des contribuables, monsieur Alexandre Cusson, président de l'UMQ et maire de Drummondville, rencontrera dans les prochaines semaines les gens d'affaires d'un peu partout au Québec.

« C'est à un vrai débat de société que nous convions les citoyennes et les citoyens. Si le prochain pacte fiscal ne règle pas l'impasse dans laquelle s'enfoncent les municipalités, la dépendance à l'impôt foncier sera telle que la situation deviendra rapidement intenable pour les gouvernements de proximité et les contribuables. Pour éviter ce scénario catastrophe, nous avons trois demandes pour le gouvernement : le transfert de l'équivalent de 1 % de la TVQ, le plein paiement des taxes sur les immeubles gouvernementaux et un meilleur partage des revenus tirés des ressources naturelles », a déclaré d'entrée de jeu Monsieur Cusson.

« Le contribuable fait sa part. Au gouvernement de faire la sienne »

Alors que les municipalités ont fortement contribué au retour à l'équilibre budgétaire, le gouvernement du Québec a les marges de manoeuvre pour répondre positivement aux demandes des gouvernements de proximité. « Tout le monde le sait. La taxation foncière est un modèle en fin de vie qui date d'une autre époque. Non seulement est-il un cul-de-sac, alors que le cadre bâti ne suit plus la croissance économique, mais les changements économiques et démocratiques mènent les finances des municipalités dans une impasse. Ce que nous demandons, c'est que le gouvernement fasse partie de la solution et utilise une partie de ses importantes marges de manoeuvre pour régler la situation. Le contribuable fait sa part. Au gouvernement de faire la sienne », a renchéri Monsieur Cusson, qui rappelle que pour l'année 2019, le gouvernement du Québec a dégagé un surplus budgétaire de près de 7,5 milliards $.

Rappelant que 70 % de l'ensemble des revenus des municipalités provient des taxes foncières, l'UMQ invite le gouvernement du Québec à faire sa part, notamment en payant 100 % des taxes sur ses immeubles. « Chez nous, à Gatineau, le refus du gouvernement du Québec de payer l'entièreté de ses taxes foncières représente un manque à gagner de 60 millions $ depuis les fusions municipales. C'est autant d'argent que nous avons été dans l'obligation d'aller chercher ailleurs », a conclu le président du Caucus des grandes villes de l'UMQ et maire de Gatineau, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin.

La campagne, qui s'intensifiera au courant des prochaines semaines, fera notamment arrêt dans les chambres de commerce de Sherbrooke (23 août), Saguenay (10 septembre), Québec (12 septembre) et Rimouski (17 septembre). Tous les détails relatifs à la tournée et aux priorités de l'UMQ dans le cadre des négociations du prochain pacte fiscal sont disponibles sur le site umq.qc.ca/pactefiscal.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis maintenant 100 ans, l'UMQ rassemble les gouvernements de proximité de toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer un leadership fort pour des gouvernements de proximité autonomes et efficaces. Elle mobilise l'expertise municipale, accompagne ses membres dans l'exercice de leurs compétences et valorise la démocratie municipale. Ses membres, qui représentent plus de 85 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

SOURCE Union des municipalités du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:07
Les travailleurs canadiens se présentent-ils à la table de négociation? Selon une nouvelle recherche menée par le cabinet mondial de recrutement Robert Half, un peu plus du tiers des professionnels canadiens interrogés (36 %) ont tenté de négocier un...

à 11:54
Le député de Rimouski et porte-parole du Parti Québécois en matière de solidarité sociale et de services sociaux, Harold LeBel, ainsi que le député des Îles-de-la-Madeleine et porte-parole en matière de santé, Joël Arseneau, de concert avec plusieurs...

à 11:45
Morneau Shepell inc. (la « société » ou « Morneau Shepell ») a annoncé aujourd'hui un dividende en espèces de 0,065$ l'action pour le mois de février 2020.  Cette somme sera versée le 16 mars 2020 aux détenteurs d'actions inscrits au registre de MSI...

à 11:44
Reportage de la revue Science & Technology Daily : Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19, le ministère chinois des sciences et de la technologie (MOST) a lancé le programme Dealing With the Outbreak of COVID-19 Using Science and Technology...

à 11:32
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Touchstone Exploration Inc. Symbole TSX : TXP (toutes les émissions) Motif : Nouvelle en attente Heure de la suspension (HE) : ?11?? ?h 20 L'OCRCVM peut prendre la décision de...

à 11:27
Omnira Software Inc. (Omnira), le chef de file en matière de logiciels de prévision économique et de projection de réserves, annonce aujourd'hui que Vermilion Energy Inc. (Vermilion) a choisi le logiciel MOSAIC pour les besoins de son portefeuille...



Communiqué envoyé le 22 août 2019 à 09:00 et diffusé par :