Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Économie, Personnes âgées, Plaidoyer (politique)

Le gouvernement a-t-il oublié les clients qu'il confie aux CHSLD privés non-conventionnés ?


LAVAL, QC, le 22 août 2019 /CNW Telbec/ -

Logo : Association des établissements de longue durée privés du Québec (Groupe CNW/Association des Établissements de Longue Durée Privés du Québec)

Le financement 

En mars dernier, la ministre madame Marguerite Blais annonçait un investissement de 30M$ pour les CHSLD privés non-conventionnés, afin de régulariser le financement des places achetées à différents taux par les CISSS/CIUSSS des différents territoires. Ce nouveau financement permettrait alors le rehaussement des salaires, notamment ceux des préposés aux bénéficiaires (PAB).

En effet, le gouvernement avait constaté l'important écart du financement des places achetés au moyen de contrats à courts, moyens et longs termes avec les CHSLD privés, comparativement aux per diem (financement quotidien) versés aux CHSLD publics. Par ces nouveaux investissements, les CHSLD privés  amélioraient les conditions salariales de leurs employés, rendant attrayant le travail de PAB et favorisant la rétention de leur personnel. Conséquemment une stabilisation des équipes de travail serait alors rendue possible, condition essentielle pour un service de qualité à la clientèle vieillissante et vulnérable hébergée dans ces CHSLD. Or l'AELDPQ est toujours en attente des sommes promises.

La formation et les bourses annoncées

En ce qui concerne les bourses annoncées la semaine dernière par la ministre madame Danielle McCann. l'AELDPQ est heureuse face aux mesures annoncées par le gouvernement pour favoriser le recrutement de PAB avec les bourses d'études, les formations payées, les horaires flexibles et les avantages sociaux. De plus, l'AELDPQ a appris par ses membres, que certains CISSS/CIUSSS ont également initié des partenariats avec les écoles de PAB pour bonifier ses mesures par l'ajout de bourses et la rétroaction salariale à l'élève diplômé.  Bravo! Belles initiatives pour rendre attrayant le travail de PAB.  Un travail qui a grand besoin de visibilité et de valorisation.

Malheureusement ces mesures ne bénéficieront qu'aux établissements publics. Une fois de plus, le gouvernement n'a pas inclus ses partenaires, soit les CHSLD privés non-conventionnés, qui pourtant, bénéficient de contrats d'achat de places totalisant 74% des places disponibles. Comme si la clientèle hébergée dans ces places achetées n'avait pas le droit aux mêmes soins et services. Pourtant les CHSLD privés non-conventionnés font face aux mêmes exigences que les CHSLD publics. Pourquoi le gouvernement n'inclut-il pas alors les CHSLD privés pour ces mesures afin de leur donner les mêmes outils pour faciliter le recrutement de PAB et favoriser la rétention?

L'AELDPQ qui regroupe les CHSLD privés non-conventionnés est consciente que le marché du travail a considérablement changé au cours des dernières années. La pénurie de main-d'oeuvre au Québec affecte tous les secteurs d'activités dans un contexte de vieillissement de la population. De plus, l'augmentation du salaire minimum génère une pression à la hausse sur les salaires offerts dans les entreprises que sont les CHSLD privés et qui ont des limites budgétaires restreintes.

Les employés des CHSLD privés quittent vers le secteur donc pour de meilleures conditions salariales. Par conséquent, cela génère un roulement de personnel qui ne favorise pas la continuité des soins et des services indispensables à la clientèle vulnérable.  La pénurie de personnel est un problème complexe qui nécessite plusieurs actions auxquelles l'AELDPQ doit être associée.

Finalement, l'AELDPQ croit que l'amélioration de la qualité des soins et des services de la clientèle des CHSLD privés non-conventionnés passe par la reconnaissance des employés, reconnaissance qui s'actualiserait par le versement des sommes promises en mars dernier et l'inclusion des CHSLD privés pour toutes les mesures mise de l'avant par le gouvernement pour contrer la pénurie de main d'oeuvre et favoriser sa rétention.

L'AELDPQ ne demande pas mieux que de collaborer à la recherche de solutions et réitère son intention d'assumer pleinement son rôle de partenaire pour que la clientèle hébergée en CHSLD privés non-conventionnés ne soit pas oublié.

SOURCE Association des Établissements de Longue Durée Privés du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
La Cour d'appel donne raison à la CSN-Construction en ce qui concerne le pourvoi judiciaire accompagné d'un sursis d'urgence qui a été déposé en juillet dernier dans le dossier du conflit de compétences entourant la pose des rails du métro de...

à 06:00
Les représentants des médias sont conviés à un point de presse, ce samedi 21 septembre. Le président général du SFPQ, Christian Daigle, et la présidente régionale du SFPQ, Caroline Bouffard seront sur la ligne de piquetage dans la réserve faunique...

20 sep 2019
Une formation d'instruction de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience en vue de déterminer si elle devrait accepter l'entente de règlement conclue entre le personnel de l'OCRCVM et BMO...

20 sep 2019
L'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) tiendra une audience disciplinaire concernant Michael Alexander McKee.  Plus particulièrement, les allégations portées sont les suivantes : (a) En mars et en avril...

20 sep 2019
Le gouvernement du Québec encourage l'essor de Zú, en accordant une aide financière de 425 000 $ à cet organisme à but non lucratif qui a pour mission de rassembler, de soutenir et de propulser les entreprises innovantes du secteur de la création et...

20 sep 2019
Le Château Inc. a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre clos le 27 juillet 2019. Sauf indication contraire, les résultats de la Société pour le deuxième trimestre tiennent compte de l'incidence de la mise en oeuvre...



Communiqué envoyé le 22 août 2019 à 07:26 et diffusé par :