Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Meubles Léon Limitée publie ses résultats financiers du deuxième trimestre clos le 30 juin 2019


TORONTO, le 14 août 2019 /CNW/ - Meubles Léon Limitée (« Léon » ou la « Société ») (TSX : LNF) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2019.

Faits saillants - Deuxième trimestre 2019

Faits saillants - Semestre clos le 30 juin 2019

__________________________________

1

Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué pour obtenir de plus amples renseignements sur ces mesures.

2

À des fins de comparaison avec les résultats de l'exercice précédent, le bénéfice dilué par action ajusté de 0,34 $ et de 0,51 $ pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2019 présenté dans les faits saillants ci-dessus a été rajusté afin d'exclure l'incidence de la mise en oeuvre de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019.

3

La Société a mis en oeuvre l'IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée, ainsi, les résultats des périodes comparatives n'ont pas été redressés. Au trimestre clos le 30 juin 2019, le BAIIA ajusté (excluant l'incidence de l'IFRS 16) a augmenté de 16,1 % pour s'établir à 49 106 000 $ au deuxième trimestre de 2019.  

 

Edward Leon, président et chef de la direction du Groupe Meubles Léon a fait les commentaires suivants : « Au cours du deuxième trimestre, les efforts de nos associés de tout le pays ont mené à des résultats records malgré un contexte difficile dans le commerce du détail. Des investissements ciblés dans des campagnes de marketing novatrices au cours du trimestre ont engendré des ventes des magasins comparables positives, une croissance des produits dans toutes les catégories de marchandises et de solides rendements sous la forme d'une progression de la marge brute. Les produits de notre canal de vente au détail du commerce électronique continuent d'afficher une croissance à un rythme à deux chiffres grâce à notre investissement stratégique dans la technologie et le personnel. Nous constatons que cette croissance se poursuit de façon soutenue. »  

M. Leon a ajouté ce qui suit : « En juin, nous avons ouvert notre 85e magasin Léon à Coquitlam, en Colombie-Britannique. Ce magasin d'une superficie de 15 000 pi2 est notre premier magasin à être ouvert conformément à notre concept novateur de magasin intelligent. Ce magasin au nouveau concept connaît déjà un solide chiffre d'affaires et d'excellents résultats en matière d'efficacité. Nous prévoyons de tirer parti des pratiques exemplaires de ce magasin pour déployer un programme pluriannuel à l'échelle du réseau au détail national dans la foulée de notre inlassable poursuite de la croissance de la valeur pour nos actionnaires. »

Les membres du conseil d'administration ont également approuvé, sous réserve de l'obtention des approbations réglementaires, le rétablissement de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Société, qui vient à échéance le 9 septembre 2019. Dans le cadre de l'offre, la Société a l'intention, au cours de la période de 12 mois commençant le 10 septembre 2019, d'acheter jusqu'à concurrence du montant le moindre entre les deux occurrences suivantes, soit 4,99 % de ses actions ordinaires en circulation au 31 août 2019, ou un montant égal à 4,99 % de ses actions ordinaires en circulation à la date où la Bourse de Toronto acceptera l'avis d'intention de la Société de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités.

Pour une description complète de l'emploi que fait la Société des mesures financières non conformes aux IFRS, consulter la rubrique du présent communiqué de presse intitulée « Mesures financières non conformes aux IFRS ».

________________________________________

1 

Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué pour obtenir de plus amples renseignements sur ces mesures.

2 

À des fins de comparaison avec les résultats de l'exercice précédent, le bénéfice dilué par action ajusté de 0,34 $ et de 0,51 $ pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2019 présenté dans les faits saillants ci-dessus a été rajusté afin d'exclure l'incidence de la mise en oeuvre de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019.

 

Sommaire des faits saillants financiers







Pour le trimestre clos le 30 juin

(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les montants par action)

2019

2018

Augmentation
en $

Augmentation
en %

Chiffre d'affaires total du réseau de magasins1

667 637

650 012

17 625

2,7%

Chiffre d'affaires des franchises1

106 765

103 283

3 482

3,4%

Produits

560 872

546 729

14 143

2,6%

Chiffre d'affaires des magasins comparables1

544 116

533 951

10 165

1,9%

Marge bénéficiaire brute en pourcentage des produits

43,53%

43,13%



Frais de vente, frais généraux et frais d'administration2,3 

203 596

203 236

360

0,2%

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration2,3en pourcentage des produits 

36,30%

37,17%



BAIIA ajusté1,2,4

71 363

42 291

29 072

68,7%

Bénéfice net ajusté1,2,5

28 736

22 595

6 141

27,2%

Bénéfice dilué par action ajusté1,2,5

0,34 $

0,28 $

0,06 $

21,4%

Bénéfice net2

25 042

23 975

1 067

4,5%

Dividendes déclarés par action ordinaire

0,14 $

0,12 $

0,02 $

16,7%



1

Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué pour obtenir de plus amples renseignements sur ces mesures.

2

La Société a mis en oeuvre l'IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée, ainsi, les résultats du trimestre comparatif n'ont pas été redressés.

3

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration.

4

Au deuxième trimestre de 2019, le BAIIA ajusté (excluant l'incidence de l'adoption de la norme IFRS 16) a augmenté de 16,1 % au premier trimestre de 2019, pour s'établir à 49 105 000 $.

5

À des fins de comparaison avec le trimestre correspondant de l'exercice 2018, le bénéfice net ajusté de 28 736 000 $ et le bénéfice dilué par action ajusté de 0,34 $ du deuxième trimestre 2019 présentés dans les faits saillants ci-dessus ont été rajustés afin d'exclure l'incidence de la mise en oeuvre par la Société de la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier 2019. Consultez la rubrique sur les mesures financières non conformes aux IFRS du présent communiqué.

 

Produits
Pour le trimestre clos le 30 juin 2019, les produits se sont chiffrés à 560 872 000 $, par rapport à 546 729 000 $ au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Les produits ont augmenté de 14 143 000 $, ou 2,6 %, entre les trimestres comparatifs, alors que la plupart des catégories de produits ont continué à croître.

Chiffre d'affaires des magasins comparables1

Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires des magasins comparables a augmenté de 1,9 % comparativement au deuxième trimestre de l'exercice précédent.

Marge brute

La marge bénéficiaire brute du deuxième trimestre 2019 a augmenté, passant de 43,13 % à 43,53 % comparativement au deuxième trimestre de l'exercice précédent en raison de la composition favorable de produits dans les ventes de meubles et de matelas.

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration

Les frais de vente, frais généraux et frais d'administration de la Société, après normalisation pour tenir compte de l'incidence de l'IFRS 16 au cours du trimestre à l'étude, exprimés en pourcentage des produits, se sont établis à 36,34 %, comparativement à 37,17 % au trimestre de l'exercice précédent. La baisse de 83 pb en glissement trimestriel s'explique par la gestion efficace de l'ensemble des salaires, la diminution des charges liées au commerce numérique et l'optimisation des frais de financement au détail liés aux offres promotionnelles sans intérêt, tout en augmentant les dépenses publicitaires au cours du trimestre qui avaient comme objectif d'inciter les clients à visiter les sites Web et les magasins de détail de la Société.

BAIIA ajusté1

Le BAIIA ajusté a augmenté de 29 072 000 $ au cours du trimestre, une hausse de 68,7 % comparativement au trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse est due principalement à deux facteurs, le premier étant la mise en oeuvre par la Société de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019, selon la méthode rétrospective modifiée, qui permet d'éviter le redressement des résultats du trimestre de l'exercice précédent. Le deuxième facteur est attribuable à l'amélioration du pourcentage des marges brutes au cours du trimestre à l'étude, ce qui a été réalisé par un levier opérationnel plus grand et une réduction des charges financières nettes qui excluent l'incidence de l'IFRS 16. En vertu de la nouvelle norme sur les contrats de location, la charge d'amortissement sur les actifs loués et les charges d'intérêts sur les passifs au titre des contrats de location ont remplacé les charges locatives, qui étaient auparavant comptabilisées de façon linéaire dans le bénéfice d'exploitation sur la durée du contrat de location en vertu de la norme IAS 17. Par conséquent, exclusion faite de l'incidence de la nouvelle norme sur les contrats de location, le BAIIA ajusté a augmenté de 6 814 000 $ pendant le trimestre, une hausse de 16,1 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, le solde de la hausse totale de 22 258 000 $ étant dû uniquement à la mise en oeuvre de la nouvelle norme par la Société le 1er janvier 2019.  

Bénéfice net ajusté1 et bénéfice ajusté par action dilué1

Le bénéfice net ajusté a crû de 2 442 000 $ au cours du trimestre par suite de l'adoption de la norme IFRS 16 par la Société le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée. En conséquence, les résultats du deuxième trimestre de 2019 de la Société tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16 tandis que les résultats du trimestre comparatif n'ont pas été redressés. Après normalisation pour tenir compte en glissement trimestriel de l'incidence après impôt d'un montant de 3 699 000 $ attribuable à une augmentation nette de la charge d'amortissement et des intérêts débiteurs sur la charge locative, neutralisée par la diminution de la charge locative liée à la mise en oeuvre de la norme IFRS 16 pendant le trimestre en cours, le bénéfice net ajusté, du trimestre à l'étude a totalisé 28 736 000 $ soit une hausse de 6 141 000 $ ou 27,2 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En conséquence de ces ajustements, le bénéfice ajusté par action dilué de la Société a augmenté de 0,06 $ pour s'établir à 0,34 $ par action, une hausse de 21,4 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

______________________________

1

Voir la rubrique sur les mesures financières non conformes aux IFRS du présent communiqué.  

 

Résultats d'exploitation consolidés pour les semestres clos les 30 juin 2019 et 30 juin 2018




Pour les semestres clos le 30 juin






(en milliers de dollars, sauf les pourcentages et les montants par action)

2019

2018

Augmentation
(diminution)
en $

Augmentation
(diminution)
en %

Chiffre d'affaires total du réseau de magasins1

1 264 854

1 251 153

13 701

1,1%

Chiffre d'affaires des franchises1

204 241

203 705

536

0,3%

Produits

1 060 613

1 047 448

13 165

1,3%

Chiffre d'affaires des magasins comparables1

1 029 265

1 024 020

5 245

0,5%

Marge bénéficiaire brute en pourcentage des produits

43,40%

42,97%



Frais de vente, frais généraux et frais d'administration2,3 

400 818

400 138

680

0,2%

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration2,3en pourcentage des produits 

37,79%

38,20%



BAIIA ajusté1,2,4

122 033

68 867

53 166

77,2%

Bénéfice net ajusté1,2,5

42 661

34 140

8 521

25,0%

Bénéfice dilué par action ajusté1,2,5

0,51 $

0,42 $

0,09 $

21,4%

Bénéfice net2

34 376

38 501

(4 125)

(10,7%)

Dividendes déclarés par action ordinaire

0,28 $

0,24 $

0,04 $

16,7%



1

Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué pour obtenir de plus amples renseignements sur ces mesures.

2

La Société a mis en oeuvre l'IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée, ainsi, les résultats du trimestre comparatif n'ont pas été redressés.

3

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration.

4

En cumul annuel jusqu'en juin 2019, le BAIIA ajusté (exclusion faite de l'incidence de l'adoption de la norme IFRS 16) a augmenté de 13 % pour s'établir à 77 846 000 $.

5

À des fins de comparaison avec le trimestre correspondant de l'exercice précédent en cumul annuel jusqu'en juin 2018, le bénéfice net ajusté de 42 661 000 $ et le bénéfice dilué par action ajusté de 0,51 $ en cumul annuel jusqu'en juin 2019 présentés dans les faits saillants ci-dessus ont été rajustés afin d'exclure l'incidence de la mise en oeuvre par la Société de la norme IFRS 16 à compter du 1er janvier 2019. Consultez la rubrique sur les mesures financières non conformes aux IFRS du présent communiqué.

 

Produits

Pour le semestre clos le 30 juin 2019, les produits se sont chiffrés à 1 060 613 000 $, par rapport à 1 047 448 000 $ au semestre de l'année précédente, soit une hausse de 1,3 %.

Chiffre d'affaires des magasins comparables1

Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires des magasins comparables a augmenté de 0,51 % comparativement au semestre de l'exercice précédent clos le 30 juin 2018.

Marge brute

La marge bénéficiaire brute pour le semestre clos le 30 juin 2019 s'est établie à 43,40 % comparativement à 42,97 % au semestre de l'exercice précédent, une hausse de 43 pb. Cette augmentation est attribuable au maintien de la composition favorable de produits au cours du premier semestre de 2019.

Frais de vente, frais généraux et frais d'administration

Exclusion faite de l'incidence de l'adoption de l'IFRS 16, les frais de vente, frais généraux et frais d'administration de la Société en pourcentage des produits pour le semestre se sont élevés à 37,76 % comparativement à 38,20 % au semestre correspondant de l'exercice précédent, une baisse de 44 pb. Cette diminution s'explique principalement par une gestion efficace de l'ensemble des salaires et l'efficacité continue du contrôle des dépenses d'exploitation, tout en augmentant les dépenses publicitaires pour stimuler l'achalandage de la clientèle tant dans nos magasins que dans notre commerce en ligne.

BAIIA ajusté1

Le BAIIA ajusté a augmenté de 53 166 000 $ au cours du semestre clos le 30 juin 2019, une hausse de 77,2 % comparativement au semestre correspondant de l'exercice précédent. Cette hausse est due principalement à deux facteurs, le premier étant la mise en oeuvre par la Société de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019, selon la méthode rétrospective modifiée, qui permet d'éviter le redressement des résultats du semestre de l'exercice précédent. Le deuxième facteur est attribuable à l'amélioration du pourcentage des marges brutes au cours du semestre à l'étude, ce qui a été réalisé par un levier opérationnel plus grand et une réduction des charges financières nettes qui excluent l'incidence de l'IFRS 16. En vertu de la nouvelle norme sur les contrats de location, la charge d'amortissement sur les actifs loués et les charges d'intérêts sur les passifs au titre des contrats de location ont remplacé les charges locatives, qui étaient auparavant comptabilisées de façon linéaire dans le bénéfice d'exploitation sur la durée du contrat de location en vertu de la norme IAS 17. Exclusion faite de l'incidence de la mise en oeuvre de la nouvelle norme sur les contrats de location, le BAIIA ajusté a augmenté de 8 979 000 $ pendant le semestre, une hausse de 13 % par rapport au semestre clos le 30 juin 2018, le solde de la hausse totale de 44 187 000 $ étant dû uniquement à la mise en oeuvre de la nouvelle norme par la Société le 1er janvier 2019.  

Bénéfice net ajusté1 et bénéfice ajusté par action dilué1

Les résultats de la Société pour le semestre clos le 30 juin 2019 tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16, tandis que ceux du semestre correspondant de l'exercice précédent clos le 30 juin 2018 n'ont pas été redressés comme le permettait la méthode rétrospective modifiée. Par conséquent, exclusion faite de l'incidence après impôt d'un montant de 8 210 000 $ attribuable à une augmentation nette de la charge d'amortissement et des intérêts débiteurs sur la charge locative, neutralisée par la diminution de la charge locative liée à la mise en oeuvre de l'IFRS 16 pendant le semestre à l'étude, le bénéfice net ajusté, au cours du semestre clos le 30 juin 2019 a totalisé 42 661 000 $, soit une hausse de 8 521 000 $ ou 25 % par rapport au semestre correspondant de l'exercice précédent clos le 30 juin 2018 En conséquence de ces ajustements, le bénéfice ajusté par action dilué de la Société a augmenté de 0,09 $ pour s'établir à 0,51 $ par action, une hausse de 21,4 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Dividendes

Comme elle l'a annoncé précédemment, la Société a versé un dividende trimestriel de 0,14 $ le 8 juillet 2019. Nous sommes heureux d'annoncer aujourd'hui que les administrateurs ont déclaré un dividende trimestriel de 0,14 $ par action ordinaire, lequel sera versé le 7 octobre 2019 aux actionnaires dûment inscrits à la clôture des marchés le 6 septembre 2019. Depuis 2007, les dividendes versés par Meubles Léon Limitée sont des « dividendes déterminés » en vertu des changements apportés à la Loi de l'impôt sur le revenu par le projet de loi C-28 du Canada.

Perspectives

Malgré l'incertitude visant certains indicateurs économiques clés, nous sommes d'avis que globalement, l'économie demeure relativement solide. Bien qu'il soit difficile de prédire le niveau de confiance futur des consommateurs et son éventuelle incidence sur les ventes au détail, nous avons la conviction que nos ventes et notre rentabilité iront en augmentant. Compte tenu de la situation financière solide de la Société, notre principal objectif consiste à accroître notre part de marché et notre rentabilité. Nous demeurons centrés sur notre engagement à investir de façon soutenue dans l'innovation numérique qui permettra d'attirer davantage de clients à la fois vers nos canaux de commerce électronique en ligne et nos 304 emplacements physiques d'un bout à l'autre du Canada.

_______________________________

1

Voir la rubrique sur les mesures financières non conformes aux IFRS du présent communiqué.  

 

Réseau de magasins

La Société possède 304 magasins de détail d'un océan à l'autre au pays sous les diverses bannières indiquées ci-dessous, ce qui comprend également 98 franchises : nous comptons plus de 10 000 employés au Canada en incluant nos franchises. 

Le tableau qui suit illustre la continuité du nombre de magasins de la Société du 31 mars 2019 au 30 juin 2019, par bannière de détail :






Magasins détenus en propre

Au 31 mars 2019

Ouverts

Fermés

Au 30 juin 2019

Léon

50

1

--

51

Appliance Canada

5

--

--

5

The Brick1

114

--

--

114

The Brick Mattress Store

26

--

--

26

Brick Outlet

10

--

--

10

Sous-total des magasins détenus en propre

205

1

--

206






Magasins franchisés





Léon

34

--

--

34

The Brick

63

1

--

64

Sous-total des magasins franchisés

97

1

--

98

Total des magasins détenus en propre et
des magasins franchisés

302

2

--

304

1 Comprend la bannière Midnorthern Appliance



 

Au cours du deuxième trimestre, la Société a ouvert deux nouveaux magasins, un magasin Léon détenu en propre à Coquitlam, en Colombie-Britannique, et une franchise Brick à Gravenhurst, en Ontario.

Le tableau qui suit illustre la continuité du nombre de magasins de la Société du 31 décembre 2018 au 30 juin 2019 par bannière de détail :






Magasins détenus en propre

Au 31 décembre 2018

Ouverts

Fermés

Au 30 juin 2019

Léon

50

1

--

51

Appliance Canada

5

--

--

5

The Brick1

113

2

(1)

114

The Brick Mattress Store

25

1

--

26

Brick Outlet

10

--

--

10

Sous-total des magasins détenus en propre

203

4

(1)

206






Magasins franchisés





Léon

36

--

(2)

34

The Brick

64

1

(1)

64

Sous-total des magasins franchisés

100

1

(3)

98

Total des magasins détenus en propre et des magasins franchisés

303

5

(4)

304

Comprend la bannière Midnorthern Appliance



 

Mesures financières non conformes aux IFRS

La Société utilise des mesures financières qui n'ont pas de signification normalisée aux termes des IFRS et qui pourraient donc ne pas être comparables aux mesures similaires présentées par d'autres émetteurs. La Société calcule les mesures financières non conformes aux IFRS en rajustant certaines mesures IFRS pour des éléments précis que la Société considère comme importants, mais qui ne sont pas représentatifs du rendement d'exploitation sous?jacent des activités de la Société pendant la période, comme il est décrit ci-dessous :

Mesures non conformes aux IFRS

Mesures conformes aux IFRS

Bénéfice net ajusté

Bénéfice net

Bénéfice ajusté avant impôts sur le résultat

Bénéfice avant impôts sur le résultat

Résultat par action ajusté - de base

Résultat par action - de base

Résultat par action ajusté - dilué

Résultat par action - dilué

BAIIA ajusté

Bénéfice net

 

Pour un rapprochement des mesures financières non conformes aux IFRS, veuillez consulter le rapport de gestion de la Société pour le trimestre clos le 30 juin 2019, qui est disponible sur SEDAR à www.sedar.com.

Bénéfice net ajusté

Meubles Léon calcule les mesures comparables en excluant l'incidence de la variation de la juste valeur des instruments dérivés liée à l'incidence nette des contrats de change à terme libellés en dollars américains et à un swap de taux d'intérêt sur les facilités de crédit à terme de la Société. La Société a recours à des contrats de change à terme pour gérer le risque associé à ses achats libellés en dollars américains et à un swap de taux d'intérêt pour gérer le risque des taux d'intérêt sur ses facilités de crédit à terme conformément à la politique en matière de trésorerie de la Société. La direction est d'avis que l'exclusion du bénéfice de l'incidence des rajustements à la valeur de marché et les modifications qui y seraient apportées, jusqu'au règlement, établit une meilleure concordance entre l'intention et l'effet financier de ces contrats avec les flux de trésorerie sous-jacents.

Les deux tableaux suivants font le rapprochement du bénéfice net déclaré et du bénéfice par action comme il est indiqué dans les états intermédiaires consolidés condensés des résultats de la Société au bénéfice net ajusté et au bénéfice par action, exclusion faite de l'incidence de l'IFRS 16. Étant donné que la Société a mis en oeuvre la norme IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019, selon la méthode rétrospective modifiée, les montants indiqués dans le tableau ci-dessous portant sur le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2019 tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16 pour le bénéfice net, le bénéfice net ajusté, le résultat par action de base et dilué et le résultat par action ajusté de base et dilué. Les résultats du trimestre comparatif de 2018 n'ont pas été redressés. Voir la rubrique 10, « Conventions comptables récentes » du rapport de gestion (en anglais) de la Société pour de plus amples renseignements sur l'adoption de l'IFRS 16.


Pour le trimestre clos le

Pour le semestre clos le


30 juin

30 juin

(en milliers de dollars, sauf les montants par action)

2019

2018

2019

2018

Bénéfice net1

25 042

23 975

34 376

38 501

(Gain) perte après impôt et taxes à la valeur du marché pour les instruments
financiers dérivés

(5)

(1 380)

75

(4 361)

Bénéfice net ajusté1

25 037

22 595

34 451

34 140

Incidence de la norme IFRS 16 après impôt

3 699

-

8 210

-

Bénéfice net ajusté incluant l'incidence de l'IFRS 16

28 736

22 595

42 661

34 140



1 

La Société a mis en oeuvre l'IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée. En conséquence, les résultats du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2019 de la Société tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16; les résultats des périodes comparatives n'ont pas été redressés.

 



Pour le trimestre clos

Pour le semestre clos



le 30 juin

le 30 juin




IFRS 16




IFRS 16





20191

Ajustements

20192

20181

2019

Ajustements

20192

20181

Résultat de base par action 


0,32$

0,05$

0,37$

0,31$

0,44$

0,11$

0,55$

0,50$

Résultat dilué par action 


0,30$

0,04$

0,34$

0,29$

0,41$

0,10$

0,51$

0,47$

Bénéfice par action ajusté de base 


0,32$

0,05$

0,37$

0,30$

0,44$

0,11$

0,55$

0,45$

Bénéfice dilué par action ajusté


0,30$

0,04$

0,34$

0,28$

0,41$

0,10$

0,51$

0,42$



1 

Comme indiqué dans les états intermédiaires consolidés condensés des résultats du deuxième trimestre 2019 de la Société pour les montants du résultat par action de base et dilué.

2 

Ces montants ne tiennent pas compte de l'incidence des ajustements liés à l'IFRS 16 pour le trimestre à l'étude.

 

En 2016, l'IASB a publié l'IFRS 16, Contrats de location qui remplace la norme IAS 17 et ses interprétations y afférentes. La norme met en place un modèle unique de comptabilisation au bilan et de mesure pour les locataires et élimine la séparation entre les contrats de location-exploitation et de location-financement. La Société a mis en oeuvre la norme le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée. Par conséquent, les résultats de la Société pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2019 tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16. Les résultats des périodes comparatives n'ont pas été redressés. Voir la rubrique 10, « Conventions comptables récentes » du rapport de gestion (en anglais) de la Société pour de plus amples renseignements sur l'adoption de l'IFRS 16.

La mise en oeuvre de l'IFRS 16 a augmenté considérablement les actifs et les passifs au bilan de la Société et modifié le calendrier et la présentation des charges liées aux contrats de location dans les résultats financiers de la Société. La Société a constaté un actif au titre du droit d'utilisation de 430 480 000 $ et un passif au titre des contrats de location de 414 940 000 $ en fonction de la nouvelle norme. Selon la norme IFRS 16, la charge d'amortissement sur les actifs loués et les charges d'intérêts sur les passifs au titre des contrats de location ont remplacé les charges locatives, qui étaient auparavant comptabilisées de façon linéaire dans le bénéfice d'exploitation en vertu de la norme IAS 17 sur la durée du contrat de location.

BAIIA ajusté

Le bénéfice ajusté avant intérêts, impôt sur le résultat et amortissement, et avant les rajustements à la valeur de marché liés aux changements apportés à la juste valeur des instruments financiers dérivés de la Société et les charges uniques imputables aux bénéfices (« BAIIA ajusté ») est une mesure financière non conforme aux IFRS utilisée par la Société. La Société considère le BAIIA ajusté comme une mesure efficace de la rentabilité du point de vue de l'exploitation, qui est actuellement perçue comme une mesure indirecte des flux de trésorerie d'exploitation, un indicateur de succès pour nombre d'entreprises. Le BAIIA ajusté est une mesure financière non conforme aux IFRS utilisée par la Société. Le BAIIA ajusté de la Société pourrait ne pas être comparable au BAIIA ajusté d'autres entreprises, mais, de l'avis de la direction, il reflète de manière adéquate la situation financière particulière de Léon. Cette mesure n'est pas présentée comme un substitut du bénéfice net, lequel, conformément aux IFRS, est un indicateur du rendement opérationnel.

Ce qui suit est un rapprochement du bénéfice net déclaré au BAIIA ajusté :



Pour le trimestre clos le

Pour le semestre clos le



30 juin

30 juin

(en milliers de dollars)

2019

2018

2019

2018

Bénéfice net1

25 042

23 975

34 376

38 501

Charge d'impôt sur le résultat

8 873

8 683

12 078

13 787

Charges financières, montant net

6 662

1 803

12 959

3 651

Amortissements

30 793

9 711

62 517

18 871

(Gain) perte à la valeur du marché pour les instruments financiers dérivés

(7)

(1 881)

103

(5 943)

BAIIA ajusté1

71 363

42 291

122 033

68 867

1 

La Société a mis en oeuvre l'IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée. En conséquence, les résultats du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2019 de la Société tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16; les résultats des périodes comparatives n'ont pas été redressés.

 

BAIIA ajusté, excluant l'incidence de l'IFRS 16














Pour le trimestre clos le

Pour le semestre clos le



30 juin

30 juin

(en milliers de dollars)

2019

2018

2019

2018

BAIIA ajusté1

71 363

42 291

122 033

68 867

Incidence de l'IFRS 16 (nette)

(22 258)

-

(44 187)

-

BAIIA ajusté, excluant l'incidence de l'IFRS 16

49 105

42 291

77 846

68 867

1 

La Société a mis en oeuvre l'IFRS 16, « Contrats de location » le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective modifiée. En conséquence, les résultats du trimestre et du semestre clos le 30 juin 2019 de la Société tiennent compte de la comptabilisation des contrats de location en vertu de l'IFRS 16; les résultats des périodes comparatives n'ont pas été redressés.

 

Selon la norme IFRS 16, la charge d'amortissement sur les actifs loués et les charges d'intérêts sur les passifs au titre des contrats de location ont remplacé les charges locatives, qui étaient auparavant comptabilisées de façon linéaire dans le bénéfice d'exploitation en vertu de la norme IAS 17 sur la durée du contrat de location. Après normalisation pour tenir compte en glissement annuel de l'incidence de l'augmentation de la charge d'amortissement et des intérêts débiteurs sur la charge locative en raison de l'adoption de la norme IFRS 16 le 1er janvier 2019, le BAIIA ajusté a augmenté de 6 814 000 $ au cours du trimestre, une hausse de 16,1 % par rapport au trimestre clos le 30 juin 2018 et a augmenté de 8 979 000 $ en cumul annuel, soit une hausse de 13 % par rapport au semestre clos le 30 juin 2018.

Chiffre d'affaires des magasins comparables

Le chiffre d'affaires des magasins comparables représente les ventes générées par des magasins ouverts depuis plus de 12 mois sur une base annuelle. Le chiffre d'affaires des magasins comparables ne constitue pas une mesure du bénéfice reconnue par les IFRS et il n'a pas une définition normalisée prescrite par les IFRS, mais il est un indicateur clé utilisé par la Société pour mesurer le rendement par rapport aux résultats de la période précédente. Le chiffre d'affaires des magasins comparables figurant dans ce rapport de gestion peut ne pas être comparable à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. Cependant, cette mesure est couramment utilisée dans le secteur du commerce de détail. Nous croyons qu'il est utile de communiquer cette mesure pour les investisseurs parce qu'elle leur permet de mieux comprendre le niveau de croissance de notre entreprise. 

Chiffre d'affaires total du réseau de magasins

Le chiffre d'affaires total du réseau de magasins représente les produits agrégés comptabilisés dans les états financiers consolidés de la Société plus les ventes aux clients effectuées dans les magasins franchisés qui ne sont pas comprises dans les produits présentés dans les états financiers consolidés de la Société. Le chiffre d'affaires total du réseau de magasins ne constitue pas une mesure reconnue par les IFRS et il n'a pas une définition normalisée prescrite par les IFRS, mais il est un indicateur clé utilisé par la Société pour mesurer le rendement par rapport aux résultats de la période précédente. Par conséquent, le chiffre d'affaires total du réseau de magasins figurant dans le rapport de gestion peut ne pas être comparable à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. Nous croyons qu'il est utile de communiquer cette mesure pour les investisseurs parce qu'elle sert d'indicateur de la force du réseau global de magasins de la Société, qui a au bout du compte une incidence sur les résultats financiers.

Chiffre d'affaires des franchises

Le chiffre d'affaires des franchises représente les ventes aux clients effectuées dans les magasins franchisés qui ne sont pas comprises dans les produits présentés dans les états financiers consolidés de la Société ni dans le chiffre d'affaires des magasins comparables présenté dans le rapport de gestion. Le chiffre d'affaires des franchises ne constitue pas une mesure reconnue par les IFRS et il n'a pas une définition normalisée prescrite par les IFRS, mais il est un indicateur clé utilisé par la Société pour mesurer le rendement par rapport aux résultats de la période précédente. Par conséquent, le chiffre d'affaires des franchises figurant dans le rapport de gestion peut ne pas être comparable à des mesures semblables présentées par d'autres émetteurs. Encore une fois, nous croyons qu'il est utile de communiquer cette mesure pour les investisseurs parce qu'elle sert d'indicateur de la force des marques de la Société, qui a au bout du compte une incidence sur les résultats financiers.

Meubles Léon Limitée

Meubles Léon Limitée est le plus important détaillant de meubles, d'appareils électroménagers et d'appareils électroniques au Canada. Nos bannières de détail sont les suivantes : Léon, The Brick, The Brick Mattress Store et The Brick Outlet. Enfin, avec la bannière Midnorthern Appliance de la division The Brick et la bannière Appliance Canada de la division Léon, la Société est le plus important détaillant d'appareils électroménagers auprès des constructeurs, des promoteurs immobiliers, des hôtels et des entreprises de gestion immobilière. Meubles Léon possède 304 magasins de détail sous diverses bannières d'un océan à l'autre au pays. La Société exploite trois sites Web : leons.ca, thebrick.com et furniture.ca.

Énoncés prospectifs

Les renseignements fournis dans ce communiqué qui ne sont pas des données factuelles actuelles ou historiques peuvent constituer des renseignements prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières, notamment des renseignements financiers prospectifs et des perspectives financières. Ces renseignements se fondent sur certaines hypothèses concernant la croissance prévue, les résultats d'exploitation, le rendement de l'entreprise, et les perspectives et occasions d'affaires. Bien que la Société considère ces hypothèses comme étant raisonnables en fonction de l'information dont elle dispose à l'heure actuelle, celles-ci pourraient se révéler inexactes. Les renseignements prospectifs sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des prévisions actuelles de la Société. Parmi ces risques, incertitudes et autres facteurs, on trouve : le risque de crédit, de marché, de change, opérationnel, de liquidité et de financement, comprenant les changements de la situation économique, les taux d'intérêts ou d'imposition, le moment choisi pour les produits futurs et leur acceptation par le marché, et la concurrence sur les marchés de la Société.

Dans la mesure où les déclarations prospectives dans ce communiqué constituent des renseignements financiers prospectifs ou des perspectives financières, au sens des lois sur les valeurs mobilières, ces déclarations décrivent le potentiel de la Société et les lecteurs doivent savoir que ces déclarations peuvent ne pas convenir à d'autres fins. Les renseignements financiers prospectifs et les perspectives financières, comme les renseignements prospectifs en général, se fondent sur des hypothèses et sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à d'autres facteurs. Les résultats réels peuvent différer de façon importante des prévisions actuelles de la Société. À l'exception de ce qui est exigé en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, la Société ne s'engage pas à mettre à jour les renseignements prospectifs à un moment donné. En conséquence, le lecteur ne doit pas accorder une importance indue à ces renseignements prospectifs, ni s'y fier à une autre date. Tous les renseignements prospectifs contenus dans ce communiqué sont expressément et entièrement fournis sous réserve de la présente mise en garde.

SOURCE Meubles Leon Limitée


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:15
Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) a procédé ce midi au dépôt de ses demandes syndicales dans le cadre du renouvellement des conventions collectives du secteur public. Des centaines de travailleuses et de...

à 11:42
Gestion de Placements TD Inc. (GPTD), le gestionnaire des Fonds Mutuels TD, a remporté un prix dans six catégories lors de la remise des prix Refinitiv Lipper 2019 qui s'est déroulée hier soir à Toronto. Le Fonds américain de revenu mensuel TD ($ CA,...

à 11:40
Ninepoint 2018?II Société en commandite accréditive (la « société en commandite »), gérée par Partenaires Ninepoint LP, a émis un communiqué de presse annonçant qu'elle allait procéder au transfert à imposition différée de ses actifs (l'« opération...

à 11:40
Ninepoint 2018 Société en commandite accréditive (la « société en commandite »), gérée par Partenaires Ninepoint LP, a émis un communiqué de presse annonçant qu'elle allait procéder au transfert à imposition différée de ses actifs (l'« opération de...

à 11:30
Les aînés de la région de Montréal pourront bénéficier d'ici trois ans de 193 nouveaux logements abordables dans le secteur Rosemont. Le projet de l'Îlot Rosement, un nouvel immeuble de dix étages qui intègrera le terminus d'autobus de la station de...

à 11:22
La plateforme de service bancaire crypto-compatible Cashaa annonce le lancement de comptes bancaires en dollars US pour les crypto-entreprises en partenariat avec Metropolitan Commercial Bank. À compter du 25 novembre, grâce à Cashaa, les...



Communiqué envoyé le 21 août 2019 à 11:31 et diffusé par :