Le Lézard
Sujets : Enfance, Femme, Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada investit dans des solutions menées par les communautés autochtones pour promouvoir l'égalité des genres chez les jeunes


OTTAWA, le 20 août 2019 /CNW/ - Le gouvernement du Canada est d'avis que chacune et chacun a un rôle à jouer dans la promotion de l'égalité des genres et la prise de mesures pour veiller à ce que toutes les personnes, quel que soit leur genre ou leur orientation sexuelle, puissent réussir au Canada et partout dans le monde.

C'est pourquoi aujourd'hui, l'honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, a annoncé que le gouvernement du Canada investit deux millions de dollars dans des initiatives menées par les Autochtones pour mobiliser les jeunes autochtones dans la promotion de l'égalité des genres.

Dans le cadre de l'initiative visant à établir des conversations nationales avec les jeunes du Canada sur l'égalité des genres, cinq organisations autochtones reçoivent chacune un financement de 400?000 $ pour travailler avec les jeunes autochtones partout au Canada et pour les encourager à se mobiliser sur la question de l'égalité des genres :

Ces initiatives seront élaborées au même rythme que le travail effectué par le Groupe de travail jeunesse sur l'égalité des genres, lequel élabore une stratégie avec le gouvernement en vue de créer une société plus inclusive et partager des idées sur les façons de faire progresser l'égalité des genres. Les fonds pour ces projets proviennent de l'investissement prévu dans le Budget de 2018 pour la tenue de conversations nationales avec les jeunes du Canada sur l'égalité des genres.

Citations

« La jeunesse actuelle est l'une des plus influentes qui n'aient jamais existé, et son engagement est essentiel à la promotion de l'égalité des genres. Or, bien que ce soit eux qui aient le plus à perdre, c'est aussi eux qui ont le moins de voix au chapitre. Voilà pourquoi notre gouvernement mobilise la jeunesse partout au Canada afin de prendre connaissance de leurs différents points de vue, et d'accueillir leurs idées novatrices qui nous permettront de rendre le Canada plus égal pour les personnes de tous genres. »

L'honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

« Notre vision est celle où tous les peuples autochtones du Canada auront une qualité de vie incomparable, fondée sur la reconstruction de nos nations. Nous remercions le gouvernement du Canada pour ce financement et nous avons hâte de travail avec de jeunes chefs de file autochtones pour veiller à ce que toutes et tous, y compris les femmes, les filles et les personnes bispirituelles, soient traités avec respect, dignité, intégrité et égalité. »

Chef national Robert Bertrand
Congrès des Peuples Autochtones

« Nous sommes heureuses de cet investissement fédéral qui nous aidera à travailler avec les jeunes autochtones de la terre métisse pour veiller à ce que les femmes métisses soient en sécurité, en communication et autonomes, et à ce qu'elles soient en mesure de travailler avec d'autres organisations métisses et canadiennes afin d'assurer des communautés saines, vibrantes et productives. »

Melanie Omeniho, présidente          
Les Femmes Michif Otipemisiwak (Women of the Métis Nation)

« Depuis plus d'un demi-siècle, les centres d'amitié sont le premier point de contact pour les communautés autochtones qui souhaitent obtenir des programmes et des services respectueux de leur culture. Grâce à cet investissement du gouvernement du Canada, nous aiderons de jeunes autochtones à acquérir des connaissances et des compétences pour leur permettre de devenir de meilleurs chefs de file dans leur communauté. »

Jocelyn Formsma, directrice générale
Association nationale des centres d'amitié

« À titre d'organisation autochtone nationale qui défend le bien-être des femmes, des filles, des personnes bispirituelles et des personnes de diverses identités de genre qui sont autochtones, nous remercions le gouvernement du Canada de ce soutien. Nous sommes fières de travailler avec la jeunesse autochtone pour améliorer, promouvoir et favoriser le mieux?être social, économique, culturel et politique des peuples autochtones partout au Canada. »

Gail Paul, présidente intérimaire
Association des femmes autochtones du Canada

« Pauktuutit travaille à l'amélioration des conditions sociales, culturelles, politiques et économiques des femmes inuites, de leur famille et de leur communauté depuis 1984. Grâce à ces fonds du gouvernement fédéral, nous nous fonderons sur ce riche héritage pour mobiliser et appuyer la jeunesse et lui assurer un avenir prometteur. »

Rebecca Kudloo, présidente
Pauktuutit Inuit Women of Canada

Faits en bref

Produit connexe

Document d'information

Conversations avec les jeunes sur l'égalité des genres

En mai 2019, Femmes et Égalité des genres Canada (FEGC) a lancé les conversations nationales avec les jeunes du Canada sur l'égalité des genres, dans le cadre du Sommet Jeunesse du Canada à Ottawa. 

L'initiative visant à créer des conversations nationales avec les jeunes du Canada sur l'égalité des genres permettra d'élargir et d'amplifier les discussions menées par les jeunes sur les comportements et les attitudes qui contribuent à perpétuer l'inégalité des genres. Elle appuiera également la prise de mesures en faveur d'un changement durable.

Cette initiative comprend deux volets distincts, mais interreliés :

  1. Un volet national, créé conjointement avec les jeunes et FEGC, afin de mobiliser divers groupes de jeunes de partout au Canada;
  2. Un volet autochtone, créé conjointement avec les jeunes autochtones et les organismes autochtones afin de mobiliser les jeunes autochtones à l'échelle du Canada.

Alimenter les conversations avec les jeunes sur l'égalité des genres au Canada leur permettra de développer leur leadership sur la question, de développer des compétences essentielles et d'appuyer l'engagement de leurs pairs sur des questions relatives à l'égalité des genres, favorisant ainsi le changement social par la propagation d'idées, d'attitudes et de comportements inclusifs et équitables.

FEGC a désigné des jeunes de partout au Canada qui formeront le Groupe de travail jeunesse sur l'égalité des genres à la tête de cette initiative. FEGC et le Groupe de travail se serviront des renseignements recueillis dans le cadre du Sommet Jeunesse du Canada pour orienter l'élaboration d'une stratégie visant à mobiliser les jeunes en faveur de l'égalité des genres.

Projets concernant les jeunes autochtones

Congrès des Peuples Autochtones

Titre du projet : Youth Engagement Conversation on Gender Equality (conversations pour la mobilisation des jeunes sur l'égalité des genres)
Montant du financement : 400?000 $

Le Congrès des Peuples Autochtones et son conseil national pour la jeunesse travailleront avec des membres régionaux, une personne responsable de la coordination, des aînées et aînés ainsi que des spécialistes afin que les jeunes autochtones prennent part au partage de connaissances, aux conversations sur la signification du genre dans chaque communauté et à la mise en oeuvre de systèmes de soutien. Les chefs de file en matière de genre seront désignés et encouragés à se servir de leurs connaissances et de leurs compétences pour souligner et encourager l'égalité des genres dans leur communauté.

Le Congrès des Peuples Autochtones est l'une des cinq organisations autochtones nationales reconnues par le gouvernement du Canada. Fondée en 1971 sous le nom du Conseil national des autochtones du Canada, l'organisation a d'abord été mise sur pied pour représenter les intérêts des Métis et des Indiens non inscrits. Réorganisé et rebaptisé en 1993, le Congrès des Peuples Autochtones a élargi sa structure de façon à inclure les Indiens hors-réserves inscrits et non inscrits, les Métis et les Inuits du Sud. Il agit comme porte?parole national pour les organisations provinciales et territoriales qui lui sont affiliées. Le Congrès détient également le statut consultatif au Conseil économique et social des Nations Unies, ce qui facilite sa participation aux questions internationales importantes pour les peuples autochtones.

Les femmes Michif Otipemisiwak (Women of the Métis Nation)

Titre du projet : Les Femmes Michif Otipemisiwak - Youth Engagement (Les Femmes Michif Otipemisiwak - mobilisation des jeunes)
Montant du financement : 400?000 $

L'organisme Femmes Michif Otipemisiwak renforcera la confiance et les capacités des jeunes pour leur permettre de défendre l'égalité des genres dans leur communauté. Les cheffes de file métisses ainsi que les aînées et aînés offriront un mentorat aux jeunes et écouteront leurs points de vue sur les questions relatives à l'égalité des genres dans leur communauté. Un rapport sur la jeunesse métisse sera présenté dans le cadre de l'assemblée générale annuelle de l'organisme. Ce rapport orientera la programmation future de l'organisme.

L'organisme est le porte?parole reconnu des Métisses sur la terre natale. Il agit de façon démocratique, transparente et responsable sur le plan financier. Par ailleurs, il influence la politique publique et la prise de décisions en ce qui concerne les préoccupations et les aspirations des Métisses à tous les niveaux des gouvernements autochtone et canadien. Secrétariat du Ralliement national des Métis depuis 1999, l'organisme a été constitué en 2010 à l'occasion de sa réunion inaugurale. 

Association nationale des centres d'amitié

Titre du projet : Urban Indigenous Youth Voices - Advancing Gender Equality (la parole aux jeunes autochtones en milieu urbain - faire avancer l'égalité des genres)
Montant du financement : 400?000 $

L'Association nationale des centres d'amitié et son conseil pour la jeunesse autochtone soutiendront les jeunes autochtones en milieu urbain qui souhaitent prendre des mesures pour faire avancer l'égalité des genres. Les organisations aideront leurs jeunes membres à briser les stéréotypes sur le genre et à prendre part au changement. Ils organiseront des séances annuelles de planification du conseil pour la jeunesse autochtone et un dialogue annuel qui permettra de réunir les jeunes autochtones de partout au pays pour parler d'égalité des genres, d'apprendre des techniques relatives à l'analyse comparative entre les sexes plus et de recommander des pratiques exemplaires pour répondre aux besoins en matière d'égalité des genres des jeunes autochtones en milieu urbain. Le projet mènera à l'établissement d'un rapport définitif sur les pratiques exemplaires; rapport qui sera diffusé aux centres d'amitié membres, aux associations provinciales et territoriales membres ainsi qu'à d'autres pour susciter leur participation.

L'Association nationale des centres d'amitié est un réseau de 113 centres d'amitié et associations provinciales et territoriales d'un océan à l'autre. Elle a été établie en 1972 pour représenter, à l'échelle nationale, un nombre croissant de centres d'amitié faisant leur apparition partout au Canada.

Association des femmes autochtones du Canada

Titre du projet : Youth Engagement on Gender Equality (mobilisation des jeunes sur l'égalité des genres)
Montant du financement : 400?000 $

L'Association des femmes autochtones du Canada créera une plateforme de réseautage en ligne pour établir des liens entre les jeunes femmes, les filles ainsi que les jeunes bispirituels et de diverses identités de genre de partout au pays pour échanger des idées sur la promotion de l'égalité des genres. La plateforme aidera également les jeunes autochtones à obtenir des occasions de leadership et à renforcer leurs capacités de sensibilisation. L'Association mettra aussi en place une rencontre annuelle pour six jeunes porte-parole afin de leur permettre d'échanger des idées et de collaborer pour promouvoir l'égalité des genres dans leur communauté.

L'Association des femmes autochtones du Canada est une organisation autochtone nationale qui assure la représentation politique des femmes, des filles et des personnes de diverses identités de genre qui sont autochtones au Canada, y compris les Premières Nations dans les réserves et hors de celles?ci, ayant un statut légal et n'en ayant pas, privées de leurs droits, les Métis et les Inuits. Regroupement d'organisations de femmes autochtones de partout au pays, l'Association a été fondée dans le but commun d'améliorer, de promouvoir et de favoriser le bien?être social, économique, culturel et politique des femmes autochtones dans leur communauté respective et au sein de la société canadienne.

Pauktuutit Inuit Women of Canada

Titre du projet : National Conversations on Gender Equality with Young Inuit Canadians (conversations nationales sur l'égalité des genres avec de jeunes Inuits canadiens)
Montant du financement : 400?000 $

Pauktuutit travaillera avec le National Inuit Youth Council de l'organisation Inuit Tapiriit Kanatami pour mettre en place un dialogue et un plan d'action nationaux sur l'égalité des genres. Des jeunes des quatre régions et des zones urbaines de l'Inuit Nunangat se réuniront, en personne et en ligne, pour aborder différents thèmes, tendances et idées sur la façon de faire avancer l'égalité des genres dans les régions du Nunangat. Pauktuutit collaborera avec des jeunes pour créer des événements sur le Web et une plateforme électronique destinée à la formation et au mentorat afin d'aider les jeunes inuits à acquérir les compétences et la confiance nécessaires pour défendre l'égalité des genres, notamment la connaissance de l'analyse comparative entre les sexes plus et les obstacles intersectionnels.

Pauktuutit est l'organisation nationale qui représente les femmes inuites au Canada et elle est dirigée par un conseil d'administration comptant 14 membres de partout au Canada. Elle encourage une sensibilisation accrue aux besoins des femmes inuites, milite pour l'égalité et des améliorations sociales, et encourage les femmes inuites à s'impliquer pleinement dans la vie communautaire, régionale et nationale du Canada.

Liens connexes

Suivez le ministère des Femmes et de l'Égalité des genres

 

SOURCE Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres



Communiqué envoyé le 20 août 2019 à 10:35 et diffusé par :