Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Vacance et tourisme
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Aimia annonce ses résultats pour le deuxième trimestre de 2019


MONTRÉAL, le 14 août 2019 /CNW Telbec/ - Aimia Inc. (TSX: AIM) annonce aujourd'hui ses résultats financiers du trimestre terminé le 30 juin 2019. 

Le chef de la direction, Jeremy Rabe, a déclaré ce qui suit : « Le deuxième trimestre a été marqué par une importante redistribution de trésorerie aux actionnaires, alors que nous poursuivons la mise en oeuvre de notre plan d'affaires visant à transformer nos activités existantes en vue d'atteindre la rentabilité en 2020. »

« Nos efforts déployés dans la restructuration du secteur Solutions de fidélisation demeurent sur la bonne voie et nous prévoyons démontrer une amélioration significative des flux de trésorerie disponibles au deuxième semestre de l'année. »

« Nous restons persuadés que notre nouvelle stratégie de devenir un consolidateur dans la sphère de la fidélisation et du voyage devrait créer de la valeur pour la Société. Par ailleurs, nous menons actuellement des pourparlers avec un certain nombre de cibles d'acquisition potentielles. »

Faits saillants du deuxième trimestre - activités poursuivies2), à moins d'indication contraire :

 



FAITS SAILLANTS1)

Trimestres terminés les 30 juin

(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

2019


2018


Variation
en %


Variation en %
en devises
constantes

Activités poursuivies2)








Total des produits des activités ordinaires

31,0


42,8


(27,6)


(28,0)

Résultat d'exploitation5)

(21,7)


(39,5)


45,1


44,3

BAIIA ajusté

(14,8)


(22,7)


34,8


33,5

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

(55,6)


(26,6)


**


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes

(56,0)


(28,2)


(98,6)


**

Chiffres consolidés (à moins d'indication contraire)








Résultat net3), 4), 5)

43,5


11,1


**


**

Résultat par action ordinaire3), 4), 5)

0,29


0,04


**


**

Résultat par action ordinaire - activités poursuivies3), 5)

0,14


(0,10)


**


**

Résultat par action ordinaire - activités abandonnées4)

0,15


0,14


7,1


**

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

(55,6)


27,4


**


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes

(56,0)


20,0


**


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire

(0,44)


0,13


**


**


** Information non significative.

 

Le présent communiqué de presse doit être lu conjointement avec les états financiers consolidés et le rapport de gestion s'y rapportant, qui peuvent être obtenus sur SEDAR ainsi qu'à l'adresse : https://corp.aimia.com/fr/investisseurs/rapports-annuels-trimestriels/.

Se reporter à la rubrique « Notes » pour obtenir des précisions sur les notes du présent communiqué de presse.

Mise au point stratégique

Le 28 mars 2019, Aimia a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé à l'unanimité la nouvelle orientation stratégique future de la Société visant à faire évoluer son positionnement dans les marchés grandissants de la fidélisation et du voyage au moyen d'une combinaison de croissance à l'interne et de fusions et d'acquisitions ciblant ces marchés, en prenant appui sur les solides plateformes existantes d'Aimia, une expertise et une expérience inégalées dans l'industrie, une capacité à générer des améliorations opérationnelles de même que ses excellentes liquidités, son capital prêt à être utilisé et son approche à long terme.

Au cours des quatre mois et demi qui se sont écoulés depuis, la Société a réalisé des progrès significatifs au chapitre de la mise en oeuvre de sa nouvelle stratégie. La composition du conseil d'administration et de l'équipe de direction a fait l'objet de remaniements importants afin de refléter les grandes orientations de la Société, ses priorités en matière de répartition du capital et ses capacités d'intégration stratégique. Ainsi, le conseil a accueilli parmi ses membres Linda Kuga Pikulin, Dieter Jentsch et Fred Mifflin. Les primes d'intéressement à long terme versées aux membres de la haute direction ont également été revues en adéquation avec cette stratégie.

Devant l'excellent choix d'acquisitions qui s'offre à elle dans le secteur de la fidélisation, Aimia a déjà entrepris des pourparlers avec des entreprises attrayantes s'inscrivant dans son plan stratégique, qui optimiseraient les capacités combinées des deux entreprises et qui auraient immédiatement une incidence positive sur les résultats de la Société.

Au sein du secteur Solutions de fidélisation, la Société a remporté de nombreux contrats qui compensent la perte de clients en 2018. Parmi ces contrats, mentionnons le prolongement du partenariat entre Aimia et un client d'envergure internationale bien reconnu dans le secteur des biens à la consommation qui vise à soutenir une marque supplémentaire dans leur portefeuille; un nouveau contrat pluriannuel conclu avec un détaillant panasiatique de premier plan pour le déploiement de programmes de fidélisation dans ses établissements par le truchement de la plateforme PFA-SAAS d'Aimia; ainsi que de nouveaux contrats de planification stratégique et d'analytique conclus en Australie et au Canada avec des boutiques mode réputées et un important exploitant de spas. Au cours du trimestre, la plateforme de connaissances client d'Aimia a également été mise en place chez un détaillant multinational sud-coréen.

Au cours du deuxième trimestre de 2019, les charges d'exploitation (compte non tenu des charges de restructuration et des pertes de valeur comptabilisées en 2018) ont diminué de 23 % du fait de la mise en oeuvre du plan de transformation. Le total des effectifs s'établissait à 560 personnes au 30 juin 2019, en baisse comparativement à 590 personnes au 31 mars 2019 et à 855 personnes au 30 juin 2018, en raison de la rationalisation des coûts liée à la transformation en cours. La Société a également mené, au cours du trimestre, des négociations visant à modifier ses contrats technologiques à long terme en vue de transformer son environnement de TI et d'internaliser les activités de développement de ses plateformes, ce qui devrait réduire les coûts annualisés à compter de 2020. Par ailleurs, le regroupement de la présence de la Société à Sydney en juin 2019 et son déménagement dans de nouveaux locaux à Toronto et au Royaume-Uni d'ici la fin de l'exercice 2019 contribueront à réduire les dépenses liées à l'immobilier à partir de 2020.

Remboursements aux actionnaires

Aimia a retourné aux actionnaires ordinaires près du tiers du produit lié à la vente d'Aéroplan par la voie de rachats d'actions.

Le 22 mai 2019, Aimia a annoncé la fin de son importante offre publique de rachat totalisant 150 M$, aux termes de laquelle elle a racheté, aux fins d'annulation, 34,9 millions d'actions ordinaires au prix de 4,30 $ chacune.

Le 6 juin 2019, Aimia a également commencé à racheter des actions aux termes de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l'« offre de rachat ») et a complété le processus le 13 août 2019. La Société avait racheté un total de 8,9 millions d'actions à un prix moyen de 3,67 $ l'action. En date du 13 août 2019, 108,5 millions d'actions ordinaires étaient émises et en circulation.

Rendement d'exploitation (activités poursuivies) pour le trimestre terminé le 30 juin 2019

Depuis le 1er janvier 2019, la majeure partie des activités d'Aimia est chapeautée par un seul et même secteur à présenter et secteur opérationnel (Solutions de fidélisation). Les autres coûts, de même que les distributions de ses placements mis en équivalence (PLM et BIGLIFE), sont présentés au titre du secteur « Siège social et autres ».

Activités poursuivies2) 

L'amélioration du résultat d'exploitation, qui est passé de (39,5) M$ à (21,7) M$, s'explique principalement par la diminution des charges d'exploitation de 23,4 M$, alors qu'Aimia poursuit la mise en oeuvre de la transformation en profondeur de ses activités, diminution qui a plus que compensé les reculs des produits des activités ordinaires et de la marge brute du secteur Solutions de fidélisation. La variation des charges d'exploitation tient compte de fluctuations favorables de 1,9 M$ découlant de la baisse des charges liées à la réorganisation et de pertes de valeur de 8 M$ comptabilisées au deuxième trimestre de 2018. Compte non tenu de ces éléments, le résultat d'exploitation s'est amélioré, passant de (24,6) M$ à (16,7) M$.

Le BAIIA ajusté s'est établi à (14,8) M$, en comparaison de (22,7) M$, du fait d'une variation positive de 10,0 M$ attribuable au secteur Siège social et autres, partiellement contrebalancée par une diminution de 2,1 M$ affichée par le secteur Solutions de fidélisation.

Solutions de fidélisation

Les produits des activités ordinaires du secteur Solutions de fidélisation se sont chiffrés à 31,0 M$, ce qui représente une diminution de 11,8 M$ par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. La baisse des produits des activités ordinaires au titre des services de fidélisation découle principalement de l'attrition de la clientèle, de la baisse des dépenses de la clientèle existante et de la réduction des produits des activités ordinaires attribuables aux projets non récurrents. Le recul des produits des activités ordinaires au titre des unités de fidélisation tirés du programme Air Miles Moyen-Orient est principalement attribuable à une baisse du rendement.

Les charges d'exploitation ont diminué de 14,8 M$ au cours du trimestre pour s'établir à 38,3 M$, en raison surtout d'une réduction des effectifs et d'une réduction des dépenses liées aux technologies de l'information et des charges de location, partiellement contrebalancées par une hausse de 0,7 M$ des charges liées à la réorganisation et des charges de 2,2 M$ au titre du développement des plateformes qui ont été comptabilisées en charges en 2019. En 2018, des charges au titre du développement des plateformes de 1,6 M$ avaient été prises en compte dans les dépenses en immobilisations. Compte non tenu de l'incidence de la hausse des charges liées à la réorganisation et de la perte de valeur de 8,0 M$ liée aux activités d'ISS qui a été comptabilisée au cours du trimestre terminé le 30 juin 2018, les charges d'exploitation ont diminué de 7,5 M$, ou de 16,9 %, pour s'établir à 37,0 M$.

Le résultat d'exploitation s'est établi à (10,6) M$, comparativement à (19,7) M$ au deuxième trimestre correspondant de l'exercice précédent, au cours duquel la Société avait comptabilisé une perte de valeur de 8,0 M$. Compte non tenu de cette perte de valeur, le résultat d'exploitation s'est amélioré de 1,1 M$, le recul de la marge brute ayant été plus que compensé par la baisse des charges d'amortissement et d'exploitation.

Le BAIIA ajusté s'est établi à (9,5) M$, comparativement à (7,4) M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Compte non tenu des charges liées à la réorganisation de 1,3 M$ comptabilisées pour le trimestre écoulé et de celles de 0,6 M$ comptabilisées pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, le BAIIA ajusté s'est établi à (8,2) M$, comparativement à (6,8) M$.

Siège social et autres

Le nombre de membres de Club Premier, programme de fidélisation coalisé mexicain, a continué d'augmenter; 200 000 membres ont adhéré au programme, pour un total de 6,5 millions de membres à la fin de juin 2019. La plus faible augmentation de la facturation brute est principalement attribuable aux tendances macroéconomiques moins favorables et à l'immobilisation des avions Boeing 737 MAX d'Aeroméxico. En revanche, PLM a continué de dégager d'excellents résultats, la facturation brute au titre de la vente des unités de fidélisation ayant augmenté de 3,5 % pour atteindre 65,9 M$ US et le BAIIA ajusté6) de PLM ayant augmenté de 1,1 M$ US pour atteindre 21,3 M$ US, ce qui représente une marge de 31 %.

Le BAIIA ajusté du secteur Siège social et autres s'est établi à (5,3) M$, ce qui représente une amélioration de 10,0 M$, et il rend compte d'une augmentation de 32 % de la distribution reçue de PLM, laquelle s'est élevée à 5,8 M$. Le total des distributions de PLM pour l'exercice 2019 au complet devrait s'élever à environ 37 M$, comparativement à 17,9 M$ en 2018.

Les charges d'exploitation se sont établies à 11,1 M$, comparativement à 19,7 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui s'explique principalement par la diminution des charges liées à la réorganisation, qui se sont chiffrées à 3,7 M$, en comparaison de 6,3 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La baisse des charges d'exploitation découle également de la diminution de la rémunération fondée sur des actions et des autres attributions liées au rendement, de même qu'à la diminution de la charge de location qui a résulté de l'adoption d'IFRS 16.

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes

Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes liés aux activités poursuivies se sont établis à (56,0) M$, en comparaison de (28,2) M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette variation défavorable de (27,8) M$ s'explique principalement par un paiement unique de 24,0 M$ versé à un partenaire du programme Air Miles Moyen-Orient et par la fluctuation défavorable des actifs d'exploitation nets, facteurs compensés par les produits d'intérêts. Compte non tenu du paiement unique versé à un partenaire du programme Air Miles Moyen-Orient et des paiements de 5,9 M$ liés à la réorganisation, les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes liés aux activités poursuivies se sont établis à (26,1) M$, comparativement à (21,3) M$.

Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes se sont établis à (56,0) M$, en comparaison de 20,0 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La variation s'explique principalement par une diminution de 48,2 M$ liée aux activités abandonnées (y compris Aéroplan et Nectar), ainsi que par une variation défavorable liée aux activités poursuivies découlant en grande partie du paiement unique versé à un partenaire du programme Air Miles Moyen-Orient. Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire se sont chiffrés à (0,44) $.

État de la situation financière

Au 30 juin 2019, la trésorerie et les équivalents de trésorerie (qui comprennent les liquidités soumises à restrictions et les placements dans des obligations de sociétés et de gouvernements) totalisaient 396,3 M$. De ce montant, 75,7 M$ représentaient des liquidités soumises à restrictions qui ont été mises de côté dans le cadre de la transaction visant Aéroplan. Une tranche d'environ 65 M$ des liquidités soumises à restrictions devrait être remise à Aimia conformément aux modalités de la convention d'achat d'actions conclue entre Aimia et Air Canada.

Au 30 juin 2019, les placements à long terme de la Société en titres de capitaux propres comprenaient sa participation d'environ 13 % dans Cardlytics, société inscrite à la cote du NASDAQ reconnue pour sa plateforme analytique en matière d'achats, dont une hausse de la juste valeur de 37,7 M$ a été comptabilisée au cours du trimestre. La participation d'Aimia était évaluée à environ 134,0 M$ à la clôture des marchés le 13 août 2019.

Dividendes

Des dividendes de 4,3 M$ sur les trois séries d'actions privilégiées en circulation ont été versés le 28 juin 2019 pour le premier trimestre de 2019.

De plus, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel au titre des trois séries d'actions privilégiées pour le deuxième trimestre de 2019. Les dividendes seront payables le 30 septembre 2019 aux actionnaires inscrits dans les registres à la fermeture des bureaux le 20 septembre 2019.

Téléconférence trimestrielle avec les investisseurs et webdiffusion

Aimia tiendra une téléconférence à 8 h 30 HAE le mercredi 14 août 2019 pour discuter des résultats financiers du deuxième trimestre de 2019. La téléconférence sera webdiffusée à l'adresse : https://event.on24.com/wcc/r/1860388/3C1F33E0F1FAD195E5E6B359480B7FBF

Une présentation sous forme de diapositives accompagnant la téléconférence et la webdiffusion archivée seront disponibles pendant les 90 jours qui suivront la diffusion initiale à l'adresse : https://corp.aimia.com/fr/investisseurs/evenements-presentations/

Le présent communiqué de presse a été examiné par le comité d'audit d'Aimia et approuvé par le conseil d'administration de la Société, sur recommandation du comité d'audit, avant sa publication.

Notes

  1. Les mesures financières hors PCGR (BAIIA ajusté, flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire) et les devises constantes sont expliquées à la section intitulée « Mesures financières hors PCGR ».
  2. Les activités poursuivies renvoient aux résultats consolidés, exclusion faite des activités abandonnées.
  3. Le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire tiennent compte de gains nets sur la juste valeur de 37,7 M$ pour le trimestre terminé le 30 juin 2019 et de 27,5 M$ pour le trimestre terminé le 30 juin 2018.
  4. Le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités abandonnées par action ordinaire pour le trimestre terminé le 30 juin 2019 tiennent compte de l'incidence du gain de 19,5 M$ découlant de la cession du programme Aéroplan et des actifs connexes.
  5. Le résultat d'exploitation, le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour le trimestre terminé le 30 juin 2018 tiennent compte d'une perte de valeur de 8,0 M$ liée aux activités d'ISS.
  6. PLM utilise une définition du BAIIA ajusté qui est différente de celle d'Aimia. Pour PLM, le BAIIA ajusté correspond au résultat d'exploitation, ajusté pour exclure l'amortissement et les pertes de valeur des actifs non financiers et ajusté en fonction de certains facteurs propres aux activités de PLM, tels que les variations des produits différés et des frais d'échange futurs.

Annexe

Les faits saillants pour le semestre terminé le 30 juin 2019 sont les suivants :

 



FAITS SAILLANTS1)

Semestres terminés les 30 juin

 

(en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

2019


2018


Variation
en %


Variation en %
en devises

constantes

Activités poursuivies2)








Total des produits des activités ordinaires

65,7


87,8


(25,2)


(25,7)

Résultat d'exploitation8)

(40,7)


(54,9)


25,9


25,1

BAIIA ajusté

(13,9)


(29,2)


52,4


51,0

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation3)

(75,3)


(59,9)


(25,7)


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes3)

(76,0)


(64,8)


(17,3)


**

Chiffres consolidés (à moins d'indication contraire)








Résultat net4), 5), 6), 7), 8)

1 090,6


32,5


**


**

Résultat par action ordinaire4), 5), 6), 7), 8)

7,47


0,16


**


**

Résultat par action ordinaire - activités poursuivies4), 6), 8)

0,08


(0,19)


**


**

Résultat par action ordinaire - activités abandonnées5), 7)

7,39


0,35


**


**

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation3)

(102,9)


71,2


**


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes3)

(103,6)


60,4


**


**

Flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire3)

(0,99)


0,40


**


**


** Information non significative.

 

Notes

  1. Les mesures financières hors PCGR (BAIIA ajusté, flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire) et les devises constantes sont expliquées à la section intitulée « Mesures financières hors PCGR ».
  2. Les activités poursuivies renvoient aux résultats consolidés, exclusion faite des activités abandonnées.
  3. Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation découlant des activités poursuivies, les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes, les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes liés aux activités poursuivies et les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire pour le semestre terminé le 30 juin 2018 tiennent compte d'un loyer payé d'avance de 11,8 M$ relativement à des espaces de bureaux à Londres. Le montant payé d'avance couvre la période allant de février 2018 à décembre 2019.
  4. Le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire tiennent compte de gains sur la juste valeur nets de 60,2 M$ pour le semestre terminé le 30 juin 2019 et de 33,8 M$ pour le semestre terminé le 30 juin 2018, sur les placements en titres de capitaux propres.
  5. Le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités abandonnées par action ordinaire pour le semestre terminé le 30 juin 2019 tiennent compte de l'incidence du gain de 1 063,0 M$ découlant de la cession du programme Aéroplan et des actifs connexes.
  6. Le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour le semestre terminé le 30 juin 2018 tiennent compte de l'incidence défavorable de la reprise de la contrepartie conditionnelle de 5,3 M$ au titre de la vente des marques de commerce canadiennes Air Miles et d'un recouvrement d'impôt sur le résultat de 1,3 M$.
  7. Le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités abandonnées par action ordinaire pour le semestre terminé le 30 juin 2018 tiennent compte de l'incidence du gain de 5,4 M$ découlant de la cession du programme Nectar et des actifs connexes.
  8. Le résultat d'exploitation, le résultat net, le résultat par action ordinaire et le résultat lié aux activités poursuivies par action ordinaire pour le semestre terminé le 30 juin 2018 tiennent compte d'une perte de valeur de 8,0 M$ liée aux activités d'ISS.

À propos d'Aimia

Aimia Inc. (TSX : AIM) est un consolidateur dans le secteur de la fidélisation et du voyage axé sur l'accroissement des bénéfices au moyen de ses investissements existants et du déploiement ciblé de capital dans le sous-secteur des solutions de fidélisation et autres sous-secteurs des marchés de la fidélisation et du voyage, qui sont en rapide expansion.

Ses investissements dans les programmes de fidélisation voyage comprennent le programme Club Premier au Mexique, qu'elle contrôle conjointement avec Aeromexico par l'intermédiaire de sa participation dans PLM, et un investissement avec AirAsia dans la compagnie de technologies spécialisée dans le domaine du voyage BIGLIFE, l'exploitant de BIG Loyalty.

Aimia exploite également une entreprise de solutions de fidélisation, qui est un fournisseur mondial de solutions de fidélisation de nouvelle génération reconnu et offrant une gamme complète de services à plusieurs marques parmi les plus importantes au monde dans les marchés verticaux du commerce au détail, des PCE, du voyage, de l'hébergement, des finances et du divertissement.

Pour en savoir plus sur Aimia, visitez corp.aimia.com/fr.

Mesures financières hors PCGR

Aimia utilise les mesures financières hors PCGR suivantes qui, de l'avis de la Société, fournissent aux investisseurs et aux analystes des renseignements supplémentaires utiles pour mieux comprendre les résultats et évaluer le potentiel de la Société. Les PCGR désignent les principes comptables généralement reconnus du Canada, qui s'entendent des Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Se reporter à la section « Indicateurs de rendement (y compris certaines mesures financières hors PCGR) » du rapport de gestion pour obtenir une définition complète de toutes les mesures financières hors PCGR et à la section « Principales informations et rapprochement du BAIIA ajusté et des flux de trésorerie disponibles » du rapport de gestion pour obtenir un rapprochement des mesures financières hors PCGR avec les PCGR.

BAIIA ajusté

Le BAIIA ajusté n'est pas une mesure conforme aux PCGR, il ne saurait se substituer au résultat d'exploitation ou au résultat net pour mesurer le rendement et il n'est pas comparable aux mesures similaires employées par d'autres émetteurs. Nous sommes d'avis que le BAIIA ajusté n'est pas directement comparable à une mesure PCGR. Toutefois, un rapprochement avec le résultat d'exploitation est présenté à la section « Sommaire des résultats d'exploitation consolidés et rapprochement du BAIIA ajusté et des flux de trésorerie disponibles » du rapport de gestion du trimestre et du semestre terminés le 30 juin 2019. La direction se sert du BAIIA ajusté pour évaluer le rendement. De l'avis de la direction, le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer le rendement de la Société d'une manière uniforme, sans égard à l'amortissement et aux pertes de valeur des actifs non financiers, qui de par leur nature sont des éléments hors trésorerie et peuvent varier de façon importante en fonction des méthodes comptables utilisées ou de divers facteurs non liés à l'exploitation tels que le coût d'origine. À moins d'indication contraire, le BAIIA ajusté de la période écoulée et des périodes correspondantes ne tient pas compte des résultats des activités abandonnées.

Le BAIIA ajusté correspond au résultat d'exploitation, ajusté pour exclure l'amortissement et les pertes de valeur des actifs non financiers. Le BAIIA ajusté tient aussi compte des distributions et des dividendes reçus ou à recevoir des placements mis en équivalence. Le BAIIA ajusté ne doit pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, puisqu'il ne tient compte ni de la croissance du fonds de roulement, ni des dépenses en immobilisations, des remboursements de la dette et d'autres rentrées et sorties de fonds présentées dans les tableaux des flux de trésorerie.

Flux de trésorerie disponibles, flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes et flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire

Les flux de trésorerie disponibles et les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes sont des mesures non conformes aux PCGR et ne sont pas comparables aux mesures similaires utilisées par d'autres émetteurs. Ces mesures permettent d'établir une mesure cohérente et comparable des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation et elles sont utilisées comme indicateurs de la solidité et de la performance financières. Les flux de trésorerie disponibles se définissent comme étant les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, comme ils sont comptabilisés selon les PCGR, déduction faite des ajustements pour tenir compte a) du total des dépenses en immobilisations inscrit selon les PCGR, b) la portion des paiements de loyers se rapportant au principal et c) des dividendes versés.

Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes se définissent comme étant les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, comme ils sont comptabilisés selon les PCGR, déduction faite des dépenses en immobilisations inscrites selon les PCGR et de la portion des paiements de loyers se rapportant au principal.

Les flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes par action ordinaire sont une mesure des flux de trésorerie tirés des activités d'exploitation, par action. Ils se calculent comme suit : flux de trésorerie disponibles avant versement de dividendes, déduction faite des dividendes versés sur les actions privilégiées et au titre des participations ne donnant pas le contrôle, divisés par le nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation.

Rapprochement avec les PCGR

Pour un rapprochement des mesures financières hors PCGR ci-dessus avec les PCGR, se reporter à la section « Sommaire des résultats d'exploitation consolidés et rapprochement du BAIIA ajusté et des flux de trésorerie disponibles » du rapport de gestion du trimestre et du semestre terminés le 30 juin 2019.

Devises constantes

Les taux de change représentent un facteur important dans la compréhension de comparaisons d'une période à l'autre. La présentation de divers indicateurs financiers en devises constantes ou après la conversion de devises, en supplément des indicateurs financiers réels, contribue à améliorer la capacité de compréhension des résultats d'exploitation et facilite l'évaluation du rendement par rapport aux périodes antérieures. Les informations en devises constantes comparent les résultats entre les périodes, comme si les taux de change n'avaient pas fluctué au cours de la période faisant l'objet de l'analyse. Pour obtenir les résultats en devises constantes, on recalcule les résultats de la période en cours en utilisant les taux de change de la période correspondante de l'exercice précédent. Les résultats calculés en devises constantes devraient se rajouter, et en aucun cas se substituer, aux résultats présentés conformément aux PCGR. Par ailleurs, il se peut que les résultats calculés en devises constantes ne soient pas comparables aux mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. La Société utilise les devises constantes principalement pour ses activités à l'étranger (celles dont la monnaie fonctionnelle n'est pas le dollar canadien). Le secteur Solutions de fidélisation exerce ses activités en diverses monnaies étrangères, plus particulièrement en dollars américains et australiens, en livres sterling et en dirhams émiriens.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Ces derniers se reconnaissent en général à l'usage de termes tels que « perspectives », « prévisions », « cibles », « hypothèses » et d'autres expressions semblables, ou à l'emploi de la forme future ou conditionnelle de termes comme « prévoir », « croire », « pouvoir », « estimer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « planifier » ou « projeter ». Ces énoncés peuvent porter, par exemple, sur des stratégies, des attentes, des objectifs, des activités prévues ou des mesures à venir sans s'y limiter.

Les prévisions ci-dessus (dont le BAIIA ajusté) constituent des énoncés prospectifs. Aimia a établi les prévisions ci-dessus à l'aide d'un certain nombre d'hypothèses économiques et de marché, ainsi que des hypothèses concernant les devises et la conjoncture économique des pays dans lesquels la Société exerce ses activités, la concurrence et les lois fiscales applicables à ses activités. La Société tient à rappeler que les hypothèses utilisées pour préparer les prévisions ci-dessus, bien qu'elles étaient raisonnables au moment où elles ont été établies, pourraient s'avérer incorrectes ou inexactes. Les prévisions ci-dessus ne tiennent pas compte non plus de l'incidence que pourraient avoir d'éventuels éléments non récurrents ou exceptionnels ou de nouvelles ententes commerciales importantes, cessions, fusions, acquisitions ou autres regroupements d'entreprises ou transactions susceptibles d'être annoncés ou de se produire après le 14 août 2019. L'incidence financière de telles transactions et de tels éléments non récurrents ou exceptionnels peut être complexe et dépend des faits qui se rattachent à chacun d'entre eux. Nous ne pouvons donc décrire l'incidence prévue de façon complète ou la présenter de la manière dont nous connaissons actuellement les risques auxquels sont exposées nos activités. Par conséquent, les résultats réels pourraient différer considérablement de nos attentes énoncées dans le présent communiqué de presse.

De par leur nature, les énoncés prospectifs partent d'hypothèses et sont soumis à d'importants risques et incertitudes. Les prévisions, les prédictions ou les énoncés prospectifs ne sont pas fiables en raison notamment de la nature évolutive des événements externes et des incertitudes auxquelles les activités et la structure de l'entreprise sont soumises en général. La réalité pourra se révéler très différente des résultats exprimés dans les énoncés prospectifs pour de nombreuses raisons, notamment les activités d'Aimia, ses résultats d'exploitation et les risques associés à ces activités diffèrent sensiblement depuis la vente d'Aimia Canada Inc., l'exécution du nouveau plan stratégique, les risques liés aux placements, les risques liés aux partenariats dans le cadre de placements, la dépendance envers le personnel clé, le cours et volume des actions ordinaires et des activités privilégiées, le risque lié à une société de placement étrangère passive, la concurrence, l'incapacité de protéger les droits de propriété intellectuelle, les pannes d'équipement électronique, l'incapacité d'utiliser les logiciels tiers et l'impartition, la réglementation - protection des renseignements personnels, l'incapacité de protéger les bases de données, la cybersécurité et la protection des renseignements personnels des consommateurs, l'incertitude des déclarations et/ou des paiements de dividendes sur les actions ordinaires ou les actions privilégiées, les pertes fiscales, les perturbations dans l'industrie du transport aérien, du voyage et de l'hébergement, les changements dans le secteur du transport aérien et une hausse des coûts des transporteurs aériens, les activités à l'étranger, les fluctuations des taux d'intérêt et du change, la situation de l'économie ou du marché de détail, les poursuites, les audits effectués par les autorités fiscales de même que les autres facteurs précisés dans le présent rapport de gestion et dans les autres documents publics d'Aimia déposés auprès des organismes de réglementation en valeurs mobilières canadiens.

Les énoncés prospectifs contenus dans les présentes témoignent des attentes d'Aimia au 14 août 2019 et ils pourraient changer après cette date. Toutefois, Aimia n'a aucunement l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs, que ce soit en raison d'une nouvelle information, d'un fait nouveau ou pour toute autre raison, sauf si cela est exigé en vertu des règlements en valeurs mobilières applicables.

SOURCE Aimia Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:31
Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui qu'il se rendra à Biarritz, en France, pour participer au Sommet des dirigeants du G7 du 24 au 26 août. Lors du Sommet, les dirigeants traiteront des défis les plus urgents auxquels notre...

à 05:00
La ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, l'honorable Mary Ng, se rendra à Fredericton pour annoncer des investissements destinés à soutenir des femmes entrepreneures du Canada atlantique. Elle sera accompagnée du...

16 aoû 2019
Le secrétaire parlementaire du ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Adam Vaughan, annoncera le lancement de Vers un chez-soi : la statégie canadienne de lutte contre l'itinérance, afin de soutenir les efforts des...

16 aoû 2019
Corporation Fiera Capital (« Fiera Capital ») a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu l'acquisition qu'elle avait précédemment annoncée visant toutes les actions émises et en circulation de Gestion d'actifs Foresters inc. auprès de Foresters,...

16 aoû 2019
Corporation Fiera Capital (« Fiera Capital ») , société de gestion d'actifs indépendante de premier plan, a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu l'acquisition qu'elle avait précédemment annoncée visant toutes les actions émises et en circulation de...

16 aoû 2019
Un malheureux accident de travail est survenu ce matin alors que deux de nos employés ont fait une chute de plusieurs mètres lors d'une opération de démantèlement d'une tour de communication à Candiac. Les deux hommes ont été transportés à l'Hôpital...



Communiqué envoyé le 14 août 2019 à 06:00 et diffusé par :