Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices

Industries Lassonde inc. annonce ses résultats du deuxième trimestre de 2019


ROUGEMONT, QC, le 9 août 2019 /CNW Telbec/ - Industries Lassonde inc. (TSX: LAS.A) (« Lassonde ») a réalisé des ventes de 419,7 millions $ au deuxième trimestre de 2019. Lorsqu'ajustées pour exclure un effet de change favorable de 8,1 millions $, les ventes sont en hausse de 5,3 % par rapport au trimestre comparable de 2018. Le résultat d'exploitation de la Société a été de 27,5 millions $ pour le deuxième trimestre de 2019, en baisse de 0,5 million $ sur le résultat d'exploitation de 28,0 millions $ du trimestre comparable de l'exercice précédent. Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société pour cette période a, de son côté, été de 15,6 millions $, en baisse de 2,5 millions $ sur celui du trimestre comparable de 2018.

Logo : Lassonde (Groupe CNW/Industries Lassonde inc.)

 



Faits saillants financiers

(en milliers $)

Deuxièmes trimestres

terminés les


29 juin

2019


30 juin
2018


Ventes

419 746

$

390 854

$

Résultat d'exploitation

27 549


28 042


Résultat avant impôts

21 164


24 754


Résultat net attribuable aux actionnaires de la Société

15 600


18 087


Résultat de base et dilué par action (en $)

2,25

$

2,59

$

 

Note : Il ne s'agit que des faits saillants financiers. Le rapport de gestion, les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités et les notes afférentes pour le trimestre terminé le 29 juin 2019 sont accessibles sur le site Internet de SEDAR à l'adresse www.sedar.com ainsi que sur le site Internet de Industries Lassonde inc. 

« Les ventes et le résultat d'exploitation du deuxième trimestre de 2019 ont été légèrement en deçà de nos attentes. Aux États-Unis, les tensions commerciales continuent d'affecter le coût du concentré de pomme et la mise en place d'ajustements de prix de vente se fait à un rythme qui reflète le contexte concurrentiel difficile dans lequel Lassonde évolue », de commenter la chef de la direction de Industries Lassonde inc., Mme Nathalie Lassonde.

Résultats financiers

La Société a affiché des ventes de 419,7 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2019, en hausse de 28,8 millions $ ou 7,4 % par rapport aux ventes de 390,9 millions $ pour la période comparable de 2018. Old Orchard Brands, LLC (« OOB ») a réalisé des ventes de 31,7 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2019. Ces ventes avaient été de 12,4 millions $ pour la période du 31 mai 2018 (date de début des opérations de OOB sous le contrôle de la Société) au 30 juin 2018. En excluant les ventes de OOB et un effet de change favorable de 8,1 millions $, les ventes de la Société ont connu une hausse de 1,4 million $ (0,4 %) expliquée en grande partie par une augmentation des ventes de produits de marque privée, atténuée par une baisse des ventes des produits de marque nationale. Pour les six premiers mois de l'exercice en cours, le montant total des ventes est de 823,3 millions $, en hausse de 10,0 % sur le montant de 748,6 millions $ des six premiers mois de 2018.

Le résultat d'exploitation de la Société a été de 27,5 millions $ pour le deuxième trimestre de 2019, en baisse de 0,5 million $ sur le résultat d'exploitation de 28,0 millions $ du trimestre comparable de l'exercice précédent. Pour sa part, OOB a affiché un résultat d'exploitation de 4,1 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2019. Pour la période du 31 mai 2018 au 30 juin 2018, OOB avait affiché un résultat d'exploitation de 0,2 million $ et la Société avait encouru, au cours du deuxième trimestre de 2018, des charges de 1,5 million $ liées à l'acquisition de OOB. Sans les effets de l'acquisition de OOB, le résultat d'exploitation aurait été en baisse de 5,9 millions $ par rapport au deuxième trimestre de 2018. Cette baisse s'explique par une réduction de la contribution brute des activités américaines découlant principalement d'une hausse du coût des intrants touchant particulièrement le concentré de pomme. Au niveau des activités canadiennes, la contribution brute est en hausse par rapport au trimestre comparable de l'exercice précédent reflétant notamment des ajustements de prix de vente, atténués par un effet de change défavorable, une hausse du coût des intrants et par l'impact d'une baisse de cadence de production liée à des travaux d'investissement dans une des usines de la Société. La baisse du résultat d'exploitation de la Société est également due à une hausse des frais de vente et d'administration expliquée par une variation défavorable des frais de transport et par une hausse des frais marketing découlant d'une intensification de l'activité promotionnelle liée à de nouveaux produits, partiellement compensées par une baisse des charges salariales liées à la performance. Il est à noter que l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019 a eu un effet favorable de 0,2 million $ sur le résultat d'exploitation du deuxième trimestre de 2019. Pour les six premiers mois de 2019, le résultat d'exploitation s'élève à 50,9 millions $, en hausse de 0,5 million $ sur celui de 50,4 millions $ des six premiers mois de l'exercice précédent.

Les frais financiers sont passés de 3,3 millions $ au deuxième trimestre de 2018 à 4,9 millions $ au cours de ce trimestre. La hausse s'explique par des charges d'intérêts additionnelles de 2,0 millions $ liées au financement de l'acquisition de OOB. Sans ces charges, les frais financiers auraient été en baisse de 0,4 million $. La baisse provient essentiellement d'une baisse de 0,7 million $ de la charge d'intérêts de la dette à long terme atténuée par une charge de 0,3 million $ d'intérêts sur les obligations locatives découlant de l'adoption de la norme IFRS 16 au 1er janvier 2019. Pour les six premiers mois, les frais financiers sont passés de 5,5 millions $ en 2018 à 9,8 millions $ pour l'exercice en cours.

Les « Autres (gains) pertes » sont passés d'un gain de moins de 0,1 million $ au deuxième trimestre de 2018 à une perte de 1,5 million $ en 2019. La perte du deuxième trimestre de 2019 est principalement attribuable à une perte de 1,5 million $ provenant de la variation de juste valeur d'instruments financiers que OOB a en sa possession pour couvrir les fluctuations de prix du jus d'orange concentré surgelé alors que le gain du deuxième trimestre de 2018 provenait essentiellement de gains de change. Pour les six premiers mois, les « Autres (gains) pertes » se soldent par une perte de 2,6 millions $ en 2019 alors qu'un gain de moins de 0,1 million $ avait été rapporté en 2018.

Le résultat avant impôts du deuxième trimestre de 2019 est de 21,2 millions $, en baisse de 3,6 millions $ sur le résultat avant impôts du deuxième trimestre de 2018 qui était de 24,8 millions $. Le résultat avant impôts des six premiers mois de 2019 s'établit à 38,5 millions $, en baisse de 6,4 millions $ sur celui de 44,9 millions $ réalisé au cours des six premiers mois de 2018.

Les impôts sur le résultat passent de 6,0 millions $ pour le deuxième trimestre de 2018 à 5,0 millions $ pour le trimestre comparable de 2019. Le taux effectif d'impôt de 23,5 % du deuxième trimestre de 2019 est inférieur au taux de 24,1 % du trimestre comparable de 2018. Les impôts sur le résultat des six premiers mois de 2019 s'établissent à 9,6 millions $, en baisse de 1,6 million $ sur le montant de 11,2 millions $ pour les six premiers mois de l'exercice 2018.

Le résultat net du deuxième trimestre de 2019 est de 16,2 millions $, en baisse de 2,6 millions $ sur le résultat net de 18,8 millions $ constaté au deuxième trimestre de l'exercice précédent. Il faut cependant noter qu'en 2019, ce résultat comprend le résultat net de 1,9 million $ de OOB et des frais financiers additionnels, nets d'impôts, de 1,5 million $ relatifs au financement de l'acquisition alors qu'en 2018, il comprenait un résultat net de 0,1 million $ de OOB et des charges, nettes d'impôts, de 1,1 million $ liées à l'acquisition de OOB. Sans les effets de l'acquisition de OOB, le résultat net aurait été en baisse de 4,0 millions $ par rapport au deuxième trimestre de 2018. Pour les six premiers mois de 2019, le résultat net s'élève à 29,0 millions $ alors qu'il était de 33,6 millions $ pour les six premiers mois de l'exercice 2018. 

Le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société s'établit à 15,6 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 2,25 $ pour le deuxième trimestre de 2019. Il se compare à un résultat net attribuable aux actionnaires de la Société de 18,1 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 2,59 $ pour la période comparable de 2018. Sans les effets de l'acquisition de OOB, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société du deuxième trimestre de 2019 aurait été en baisse de 3,7 millions $ sur celui du trimestre comparable de 2018. Pour les six premiers mois de 2019, le résultat net attribuable aux actionnaires de la Société s'établit à 28,2 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 4,05 $ alors qu'il avait atteint 32,6 millions $ pour un résultat de base et dilué par action de 4,67 $ en 2018. 

La Société note un apport de flux de trésorerie de 11,3 millions $ issu des activités d'exploitation au deuxième trimestre de 2019 alors que ces mêmes activités avaient généré des flux de 12,0 millions $ au cours de la même période de l'exercice précédent. Les activités d'exploitation de OOB ont généré 3,3 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2019 alors qu'elles avaient généré 2,3 millions $ pour la période du 31 mai 2018 au 30 juin 2018. Par ailleurs, les activités de financement ont généré 1,3 million $ au cours du deuxième trimestre de 2019 alors qu'elles avaient généré 175,4 millions $ pour le trimestre comparable de 2018. Au cours du deuxième trimestre de 2018, les flux de trésorerie générés pour l'acquisition de OOB avaient été de 193,6 millions $, laissant un écart de 19,5 millions $ pour les soldes comparables. Les activités d'investissement ont, pour leur part, utilisé 18,2 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2019 comparativement à 199,3 millions $ pour la même période de l'exercice 2018. En excluant les flux de trésorerie reliés à l'acquisition de OOB en 2018, soit 191,7 millions $, il en résulte une hausse d'utilisation de 10,6 millions $ sur les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement du deuxième trimestre de 2018. À la fin du deuxième trimestre de l'exercice en cours, la Société présente un solde de trésorerie et équivalents de trésorerie de 1,0 million $ et un découvert bancaire de 8,6 millions $ alors qu'à la fin du deuxième trimestre de 2018, elle indiquait un solde de trésorerie et équivalents de trésorerie de 0,3 million $ et un découvert bancaire de 15,3 millions $.

Perspectives

La Société constate une légère baisse des volumes de ventes de l'industrie tant sur les marchés américains que canadiens des jus et boissons de fruits pour la période de douze mois se terminant le 29 juin 2019. Les ventes de la Société ont été en hausse de 7,4 % au cours du deuxième trimestre de 2019 lorsque comparées à la même période en 2018. Lorsqu'on élimine les effets de change et de l'acquisition de OOB, la hausse ajustée s'établit à 0,4 %. Sous réserve de facteurs externes significatifs, et en excluant les effets de change ainsi que l'impact de l'acquisition de OOB pour maintenir une base comparable, la Société estime réaliser en 2019 un taux de croissance des ventes annuelles consolidées légèrement supérieur à celui de 2018. 

Les augmentations de prix de vente sur le marché américain ont continué à prendre effet graduellement au cours du deuxième trimestre de 2019. La Société note également qu'un important contrat de vente de produits de marque privée, évoqué antérieurement, est maintenant en vigueur sur tous les territoires de vente qu'il touche, mais que le volume des commandes est ralenti par l'écoulement des stocks que le client avait en main à la date de transition. Elle demeure prudente face à un environnement concurrentiel particulièrement difficile aux États-Unis. Au Canada, la Société prévoit que les effets négatifs de travaux d'investissement sur la cadence de production d'une de ses usines pourraient également se faire sentir au prochain trimestre. De plus, elle porte attention aux effets potentiels des changements apportés au guide alimentaire canadien, mais elle n'a toujours pas constaté d'impact significatif sur ses ventes à ce jour.

À propos de Lassonde

Industries Lassonde inc. est un leader nord-américain dans le développement, la fabrication et la vente d'une vaste gamme de jus et de boissons de fruits et de légumes prêts à boire et commercialisés sous des marques telles qu'Apple & Eve, Everfresh, Fairlee, Fruité, Graves, Oasis, Old Orchard et Rougemont. Lassonde est également un des deux plus grands producteurs de jus et boissons de fruits non-réfrigérés de marque privée aux États-Unis et un important producteur de sauces aux canneberges.

De plus, Lassonde développe, fabrique et met en marché des produits alimentaires spécialisés sous des marques telles qu'Antico et Canton. La Société importe et commercialise des vins sélectionnés de plusieurs pays d'origine et produit du cidre de pomme et des boissons à base de cidre.

La Société exploite 15 usines situées au Canada et aux États-Unis et compte sur l'expertise de près de 2 200 employés pour offrir des produits de qualité supérieure. Pour en savoir plus, visitez www.lassonde.com.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs 

Dans ce document, dans d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou dans d'autres communications, la Société peut, à l'occasion, formuler des énoncés prospectifs, écrits ou oraux, au sens des lois applicables en matière de valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment inclure des estimations, des attentes, des prévisions, des projections concernant : des dépenses d'investissement futures, des produits, des charges, des bénéfices, des résultats, de même que l'endettement, la situation financière, les pertes, les projets à venir, les stratégies d'affaires et de gestion, l'expansion et la croissance des activités. Dans le cadre du présent document, ces énoncés peuvent notamment viser les résultats préliminaires, le taux de croissance des ventes et le résultat net attribuable aux actionnaires. Les énoncés prospectifs formulés dans ce document sont destinés à aider les lecteurs à mieux comprendre la situation financière de Lassonde et les résultats de ses activités à la date indiquée, et pourraient ne pas être adéquats à d'autres fins. Les énoncés prospectifs se reconnaissent à l'emploi de termes comme « pouvoir », « devoir », « croire », « prévoir », « planifier », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « anticiper », « estimer », « projeter », « objectif », « continuer », « proposer », « cibler » ou « viser », à la forme affirmative ou négative, à l'emploi du conditionnel ou du futur, et à l'emploi d'autres termes semblables. Les énoncés prospectifs incluent également toutes les affirmations qui ne s'appuient pas sur des faits historiques.

De par leur nature, ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes d'ordre général et spécifique. Il est donc possible que les prévisions, projections et autres énoncés ne se matérialisent pas ou diffèrent significativement de ceux contenus explicitement ou implicitement dans de tels énoncés prospectifs, ou puissent avoir une incidence sur le degré avec lequel une prévision, projection ou autre énoncé particulier se réalisera. Quoique Lassonde soit d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut garantir que ces attentes se réaliseront.

Il est déconseillé aux lecteurs de se fier indûment aux énoncés prospectifs pour prendre des décisions, étant donné qu'en raison de divers facteurs significatifs, les résultats réels pourraient différer sensiblement des opinions, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres, l'environnement économique, industriel, concurrentiel et réglementaire dans lequel Lassonde exerce ses activités ou qui serait susceptible d'avoir une incidence sur ses activités, sa capacité à attirer et à conserver des clients, des consommateurs et du personnel compétent, la disponibilité et le coût des matières premières et du transport, ses coûts d'exploitation et le prix de ses produits finis sur les différents marchés où elle exerce ses activités.

Enfin, la Société signale que la liste ci-dessus n'est pas exhaustive. Pour d'autres renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Lassonde diffèrent des attentes exprimées, les personnes intéressées sont priées de consulter également la rubrique « Incertitudes et principaux facteurs de risque » du plus récent rapport de gestion annuel de la Société et les autres documents qu'elle dépose de temps à autre auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières au Canada et disponibles sur le site www.sedar.com. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué reflètent les attentes de la Société en date des présentes, et sont sujets à changement après cette date. Lassonde ne s'engage nullement à actualiser publiquement ou à réviser ces énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois ou les règlements applicables l'exigent.

Numéro d'enregistrement SEDAR : 00002099

SOURCE Industries Lassonde inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:00
C'est dans le but d'élargir sa gamme de services spécialisés et de s'assurer d'une croissance soutenue que Béton Concept A.M. vient de faire l'acquisition de la firme CLP Construction inc. de Beauharnois dont l'expertise a été largement reconnue dans...

à 09:00
Alors que la saison estivale tire à sa fin, le gouvernement du Québec est fier d'avoir accordé son appui financier à huit festivals et événements venant bonifier l'offre touristique de la région de la Montérégie. La ministre du Tourisme,...

à 09:00
Scotia Gestion mondiale d'actifs annonce aujourd'hui la distribution mensuelle en espèces d'août 2019 du Portefeuille de FNB de titres à revenu fixe stratégiques Scotia, qui est inscrit à la cote de la Bourse de Toronto (symbole : SFIX). Les porteurs...

à 08:00
Banque CIBC   - Gestion d'actifs CIBC a annoncé aujourd'hui les distributions en espèces d'août 2019 des FNB CIBC, qui versent des distributions mensuelles. Les porteurs de parts inscrits en date du...

à 07:45
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Lincoln Ventures Ltd. Symbole à la Bourse de croissance TSX : LX.H (toutes les émissions) Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) :...

à 07:36
Le Sommet des multinationales de Qingdao (le « Sommet »), conçu comme une nouvelle plateforme pour l'ouverture de la Chine, se tiendra les 19 et 20 octobre 2019 au Qingdao International Convention Centre. Cent quatre-vingt-huit dirigeants...



Communiqué envoyé le 9 août 2019 à 12:15 et diffusé par :