Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière
Sujet : Bénéfices

Métaux Russel annonce ses résultats du deuxième trimestre


TORONTO, le 8 août 2019 /CNW/ - Métaux Russel inc. (RUS - TSX) a communiqué ses résultats financiers pour le deuxième trimestre terminé le 30 juin 2019.


 

Trimestres terminés
les 30 juin


 

Semestres terminés
les 30 juin






2019


2018


2019


2018

















Produits d'exploitation

937 $


978 $


1 969 $


1 910 $









BAII1

51 $


97 $


109 $


158 $









Bénéfice net

31 $


66 $


65 $


105 $









Bénéfice par action

0,50 $


1,07 $


1,05 $


1,69 $









Flux de trésorerie disponibles1

44 $


87 $


102 $


147 $









Dividendes payés par action ordinaire

0,38 $


0,38 $


0,76 $


0,76 $









Tous les montants présentés sont exprimés en millions de dollars canadiens, sauf les données par action qui
sont en dollars canadiens.


1 Le BAII et les flux de trésorerie disponibles sont des mesures non conformes aux PCGR. Le BAII représente le
bénéfice net avant intérêts, coûts de financement et impôts. Les flux de trésorerie disponibles représentent les
flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant les variations du fonds de roulement, moins les dépenses
en immobilisations.

 

 

Pour le deuxième trimestre de 2019, le bénéfice net s'est établi à 31 millions de dollars ou 0,50 $ par action sur des produits d'exploitation de 937 millions de dollars, comparativement à un bénéfice net de 66 millions de dollars ou 1,07 $ par action au deuxième trimestre de 2018. Au deuxième trimestre de 2019, les marges brutes étaient de 18,8 %, en baisse par rapport à 24,4 % au deuxième trimestre de 2018, lesquelles étaient plus élevées en raison de l'imposition des tarifs douaniers américains en vertu de l'article 232 des États-Unis, ce qui s'est traduit par une hausse des prix de vente.

Les produits d'exploitation de nos centres de services ont diminué de 5 %, s'établissant à 535 millions de dollars pour le trimestre, comparativement à la période correspondante en 2018. Le nombre de tonnes expédiées des magasins comparables au deuxième trimestre de 2019 a été d'environ 7 % inférieur à celui du deuxième trimestre de 2018. Le prix de vente moyen a progressé de 2 % par rapport au prix de vente moyen du deuxième trimestre de 2018, en raison de la croissance soutenue dans le secteur du traitement à valeur ajoutée. Les marges brutes se sont établies à 18,7 % comparativement à 25,5 % au deuxième trimestre de 2018 et à 19,2 % au premier trimestre de 2019. Les marges brutes exprimées en pourcentage des produits d'exploitation au deuxième trimestre de 2019 ont été inférieures à celles de 2018 en raison des coûts des stocks plus élevés et de la pression exercée sur les prix attribuable au déstockage d'inventaire à prix supérieur dans l'industrie. Le bénéfice d'exploitation s'est chiffré à 23 millions de dollars, comparativement à 57 millions de dollars au trimestre correspondant de 2018.

Les produits d'exploitation de notre segment des produits pour le secteur de l'énergie ont diminué de 7 %, s'établissant à 298 millions de dollars, comparativement à 320 millions de dollars au deuxième trimestre de 2018, en raison en partie de la réduction du nombre de plateformes de forage en Amérique du Nord sur 12 mois. Les marges brutes étaient de 19,5 % comparativement à 20,9 % au deuxième trimestre de 2018. Ce secteur a enregistré un bénéfice d'exploitation de 24 millions de dollars comparativement à 28 millions de dollars pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Les produits d'exploitation de nos distributeurs d'acier ont atteint 100 millions de dollars, en hausse de 8 % par rapport à 92 millions de dollars au deuxième trimestre de 2018. Nos activités canadiennes ont continué à connaître une plus forte demande de ses clients en raison des possibilités qu'engendrent les perturbations commerciales. Les marges brutes se sont établies à 13,5 % comparativement à 26,8 %, alors que les marges sont retournées à leurs niveaux historiques dans un contexte de déclin des prix de l'acier. Le bénéfice d'exploitation s'est chiffré à 7 millions de dollars, comparativement à 15 millions de dollars au deuxième trimestre de 2018.

Pour le semestre terminé le 30 juin 2019, les produits d'exploitation de la société se sont chiffrés à 2 milliards de dollars, en hausse de 3 % par rapport à 1,9 milliard de dollars pour la période correspondante en 2018, en raison de prix de vente plus élevés. En cumul annuel pour l'exercice 2019, le bénéfice a atteint 65 millions de dollars, ou 1,05 $ par action, comparativement à 105 millions de dollars, ou 1,69 $ par action, pour la période correspondante de 2018.

M. John G. Reid, président et chef de la direction, a déclaré : « Nous avons enregistré de solides résultats au deuxième trimestre malgré la diminution des prix de l'acier et une demande modeste par suite d'une année 2018 exceptionnelle. L'élimination des tarifs douaniers de représailles en vertu de l'article 232 en Amérique du Nord en mai 2019 a fait baisser les prix en Amérique du Nord. Les prix de l'acier semblent s'approcher d'un creux au début du troisième trimestre de 2019. Bien qu'inférieure à celle de 2018, la demande en général demeure stable dans les trois segments. L'incertitude du commerce international a sapé la croissance manufacturière, particulièrement dans les secteurs de l'agriculture, de l'équipement lourd, du transport et de la construction. »

M. Reid a ajouté : « Le prix du pétrole WTI continue d'être confiné dans une fourchette étroite et le nombre de plateformes de forage est en baisse par rapport au niveau de l'an dernier tant au Canada qu'aux États-Unis. Les secteurs susceptibles d'apporter une dynamique positive dans notre segment des produits pour le secteur de l'énergie sont la croissance provenant du Bassin permien aux États-Unis et des projets de GNL dans l'Ouest canadien. »

Le conseil d'administration a approuvé un dividende trimestriel de 0,38 $ par action ordinaire payable le 16 septembre 2019 aux actionnaires inscrits en date du 27 août 2019.

La société tiendra une conférence téléphonique à l'intention des investisseurs le vendredi 9 août 2019 à 9 h HE pour une revue des résultats du deuxième trimestre de 2019. Les numéros à composer pour suivre la conférence sont le 416 764-8688 (Toronto et international) et le 1 888 390-0546 (États-Unis et Canada). Veuillez composer le numéro 10 minutes à l'avance pour vous assurer d'obtenir la communication.

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible au 416 764-8677 (Toronto et international) et au 1 888 390-0541 (États-Unis et Canada) jusqu'à minuit le vendredi 23 août 2019. Vous devrez entrer le code 457646 pour accéder à la conférence.

De l'information financière supplémentaire est disponible dans notre trousse d'information sur la conférence téléphonique pour les investisseurs sur notre site Web à l'adresse www.russelmetals.com.

Métaux Russel est l'une des plus importantes sociétés de distribution de produits de métaux en Amérique du Nord. Elle exerce ses activités dans trois segments de la distribution des métaux : les centres de services, les produits pour le secteur de l'énergie et les distributeurs d'acier, sous différents noms, notamment Russel Metals, A.J. Forsyth, Acier Leroux, Acier Loubier, Alberta Industrial Metals, Apex Distribution, Apex Monarch, Apex Remington, Apex Western Fiberglass, Arrow Steel Processors, B&T Steel, Baldwin International, Color Steels, Comco Pipe and Supply, DuBose Steel, Fedmet Tubulars, JMS Russel Metals, Leroux Steel, McCabe Steel, Mégantic Métal, Métaux Russel, Métaux Russel Produits Spécialisés, Milspec, Norton Metals, Pioneer Pipe, Russel Metals Processing, Russel Metals Specialty Products, Russel Metals Williams Bahcall, Spartan Energy Tubulars, Sunbelt Group, Triumph Tubular & Supply, Wirth Steel et York-Ennis.

Mise en garde au sujet de l'information prospective

Certains énoncés figurant dans le présent communiqué constituent des énoncés prospectifs ou de l'information prospective, au sens attribué à ces termes dans les lois sur les valeurs mobilières applicables, y compris les énoncés ayant trait aux futures dépenses en immobilisations, aux perspectives, à la disponibilité future de financement et à la capacité de la société de verser des dividendes. Les énoncés prospectifs ont trait aux faits futurs ou au rendement futur de la société. Les énoncés qui ne décrivent pas des faits historiques constituent tous des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs se reconnaissent souvent, mais pas toujours, à l'emploi de mots comme « s'efforcer », « prévoir », « planifier », « continuer », « estimer », « s'attendre à », « pourrait », « fera », « projeter », « prédire », « éventuel », « cibler », « avoir l'intention », « peut », « devrait », « croire », et d'autres expressions semblables. Les énoncés prospectifs reposent nécessairement sur des estimations et des hypothèses qui, tout en étant considérées comme raisonnables par la société, comportent des risques et des incertitudes, connus et inconnus, et d'autres facteurs faisant en sorte que les résultats ou les faits réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans les énoncés prospectifs, y compris les facteurs décrits ci-dessous.

Nous sommes soumis à différents risques et à différentes incertitudes susceptibles d'avoir un effet défavorable important sur notre rentabilité et notre situation financière futures, notamment les risques et incertitudes énumérés ci-dessous, qui sont des facteurs importants au sein de notre entreprise et de l'industrie de la distribution de métaux. Ces risques et incertitudes comprennent, mais sans s'y limiter : la volatilité des prix des métaux; la volatilité des prix du pétrole et du gaz naturel; le caractère cyclique de l'industrie des métaux et des industries qui achètent nos produits; la baisse des dépenses en immobilisations et des autres dépenses dans le secteur de l'énergie; les réclamations de clients à l'égard des produits; une concurrence importante pouvant réduire notre part de marché; toute interruption touchant les sources d'approvisionnement de métaux; les ventes directes à nos clients par les fabricants; la substitution de matériaux; le risque de crédit de nos clients; l'accès restreint au crédit; tout changement dans nos cotes de crédit; le risque de change; les clauses restrictives au titre de la dette; les charges hors trésorerie au titre de la moins-value des actifs; la perte inattendue de personnes clés; la structure opérationnelle décentralisée; la disponibilité et l'intégration de futures acquisitions; les défaillances de nos principaux systèmes informatiques, y compris nos systèmes de ressources et de planification d'entreprise; l'incapacité de renégocier l'une de nos conventions collectives et les arrêts de travail; un contexte commercial donnant lieu à des actions en justice; le passif environnemental; les préoccupations d'ordre environnemental ou les modifications de la réglementation gouvernementale; les lois sur les émissions de carbone; les lois et les règlements en matière de santé et sécurité au travail; les changements importants apportés aux lois et aux règlements gouvernementaux; les fluctuations du cours de nos actions ordinaires; la dilution; et la variabilité des dividendes.

Bien que nous estimions que les attentes exprimées dans nos énoncés prospectifs sont raisonnables, rien ne garantit que ces attentes se matérialiseront. Le lecteur ne doit pas se fier sans réserve aux énoncés prospectifs inclus dans le présent communiqué. Ces énoncés ne sont valables qu'à la date du présent communiqué et, sauf dans les cas où la loi nous y oblige, nous ne nous engageons nullement à mettre ces énoncés à jour. Nos résultats réels pourraient différer de façon importante des résultats prévus dans nos énoncés prospectifs, y compris en raison des facteurs de risque décrits plus haut, sous la rubrique « Risque » dans notre rapport de gestion le plus récent, sous la rubrique « Gestion des risques et risques touchant nos activités » dans notre notice annuelle la plus récente, de même que ceux autrement communiqués dans nos documents déposés auprès des commissions des valeurs mobilières, lesquels sont disponibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Si vous ne voulez plus recevoir nos communiqués, vous pouvez vous désabonner de notre liste d'envoi en nous envoyant un courriel à info@russelmetals.com, ou en communiquant avec notre service des relations avec les investisseurs au : 905 816-5178.


ÉTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS DES RÉSULTATS (NON VÉRIFIÉ)

(en millions de dollars canadiens,

Trimestres terminés les 30 juin

Six mois terminés les 30 juin

sauf les données par actions)

2019


2018


2019


2018


Produits d'exploitation

936,7

$

978,2

$

1 969,3

$

1 909,5

$

Coût matériel

761,0


739,3


1 603,1


1 476,0


Dépenses d'employé

76,7


85,3


156,1


163,2


Autres charges d'exploitation

48,1


56,3


101,0


109,1


Baisse de valeur des actifs

-


-


-


3,3


Bénéfices avant intérêts,  









coûts de financement et impôts

50,9


97,3


109,1


157,9


Intérêts débiteurs

9,9


7,9


21,0


14,6


Autres revenus financiers

-


-


-


1,2


Bénéfices avant impôts sur les bénéfices

41,0


89,4


88,1


142,1


Provision pour impôts

10,2


23,3


23,0


37,5


Bénéfice net pour la période

30,8

$

66,1

$

65,1

$

104,6

$

Bénéfice de base par action ordinaire

0,50

$

1,07

$

1,05

$

1,69

$

Bénéfice dilué par action ordinaire

0,50

$

1,06

$

1,05

$

1,68

$




ÉTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS DES RÉSULTATS ÉTENDUS (NON VÉRIFIÉ)


Trimestres terminés les 30 juin

Six mois terminés les 30 juin

(en millions de dollars canadiens)

2019


2018


2019


2018


Bénéfice net pour la période

30,8

$

66,1

$

65,1

$

104,6

$

Autres éléments du résultat étendu (perte)









Éléments pouvant être reclassés dans l'état des résultats









(Pertes) gains non réalisés sur les devises étrangères









à la conversion des états financiers









des établissements étrangers

(12,0)


11,2


(24,0)


24,4


Éléments qui ne peuvent pas être reclassés dans









l'état des résultats









(Pertes) gains actuariels sur obligation relatives aux









pensions et autres obligations similaires

(2,7)


3,1


(2,7)


5,2


Autre élément du résultat étendu (perte)

(14,7)


14,3


(26,7)


29,6


Total du résultat étendu

16,1

$

80,4

$

38,4

$

134,2

$

 

BILAN CONSOLIDÉ CONDENSÉ (NON VÉRIFIÉ)


juin 30


31 décembre


(en millions de dollars canadiens)

2019


2018


ACTIF


Actif à court terme


Encaisse et quasi-espèces

98,1

$

124,3

$

Débiteurs

531,5


567,5


Stocks

1 007,9


1 052,5


Charges payées d'avance et autre

18,8


14,1


Impôts à recouvrer

12,0


5,2



1 668,3


1 763,6




Immobilisations corporelles

263,6


268,9


Actif au titre du droit d'utilisation

91,2


-


Actifs d'impôts reportés

3,7


4,2


Obligation liée à la retraite et aux avantages sociaux

2,6


-


Actifs financiers et autres

3,9


4,4


Écart d'acquisition et actifs incorporels

82,6


86,2



2 115,9

$

2 127,3

$

PASSIF ET CAPITAUX PROPRES


Passif à court terme


Emprunts bancaires

135,5

$

128,5

$

Créditeurs et charges à payer

407,1


494,7


Obligations locatives à court terme

15,4


-


Impôts à payer

-


21,5



558,0


644,7




Dette à long terme

444,1


443,6


Obligation liée à la retraite et aux avantages sociaux

11,4


5,8


Passifs d'impôts reportés

13,4


20,1


Obligations locatives à long terme

97,3


-


Provisions et autres passifs non courants

11,5


8,2



1 135,7


1 122,4


Capitaux propres


Actions ordinaires

542,2


542,1


Bénéfices non répartis

317,7


318,6


Surplus d'apports

15,8


15,7


Cumul des autres éléments du résultat étendu

104,5


128,5


Total des capitaux propres

980,2


1 004,9


Total du passif et des capitaux propres

2 115,9

$

2 127,3

$

 


ÉTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE (NON VÉRIFIÉ)


Trimestres terminés les 30 juin

Six mois terminés les 30 juin

(en millions de dollars canadiens)

2019


2018


2019


2018


Activités d'exploitation


Bénéfice net pour la période

30,8

$

66,1

$

65,1

$

104,6

$

Amortissement

9,6


8,7


19,1


17,1


Amortissement, droit d'utilisation

4,3


-


8,5


-


Provision pour d'impôts

10,2


23,3


23,0


37,5


Intérêts débiteurs

9,9


7,9


21,0


14,6


(Gain) perte sur la vente d'immobilisations corporelles

(0,1)


(0,2)


(0,3)


3,0


Rémunération sous forme d'actions

-


0,1


0,1


0,2


Différence entre les charges de retraite et le financement

(0,4)


(0,6)


(0,7)


(0,8)


Accroissement de la dette, amortissement et autre

0,3


0,3


0,6


0,5


Variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle

-


-


-


1,2


Intérêts payés, y compris les intérêts sur les obligations locatives

(11,8)


(10,1)


(20,2)


(11,4)


Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation avant


les variations hors caisse du fonds de roulement

52,8


95,5


116,2


166,5


Variations des éléments hors caisse du fonds de roulement

Débiteurs

55,1


5,7


31,2


(93,7)


Stocks

17,4


(117,7)


32,7


(162,0)


Créditeurs et charge à payer

(54,9)


53,4


(81,1)


149,7


Autres

(3,4)


5,5


(4,6)


3,1


Variations des éléments hors caisse du fonds de roulement

14,2


(53,1)


(21,8)


(102,9)


Impôt payé, net

(17,2)


(14,9)


(50,7)


(46,1)


Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

49,8


27,5


43,7


17,5


Activités de financement


(Diminution) augmentation des emprunts bancaires

(18,7)


16,6


7,0


(75,3)


Émission d'actions ordinaires

-


2,2


0,1


4,2


Dividendes sur les actions ordinaires

(23,6)


(23,5)


(47,2)


(47,1)


Émission d'une dette à long terme

-


-


-


146,0


Obligations locatives

(4,3)


-


(8,7)


-


Frais de financement reportés

-


-


-


(1,1)


Flux de trésorerie liés aux activités de financement

(46,6)


(4,7)


(48,8)


26,7


Activités d'investissement


Achat d'immobilisations corporelles

(8,7)


(8,6)


(13,9)


(19,5)


Produit sur la vente d'immobilisations corporelles

0,3


0,6


0,7


0,9


Paiement de contrepartie conditionnelle

-


-


-


(4,5)


Acquisition d'entreprise

-


(36,8)


-


(36,8)


Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

(8,4)


(44,8)


(13,2)


(59,9)


Incidence des taux de change sur l'encaisse et les quasi-espèces

(3,6)


3,2


(7,9)


7,1


Diminution de l'encaisse et des quasi-espèces

(8,8)


(18,8)


(26,2)


(8,6)


Encaisse et quasi-espèces au début

106,9


136,0


124,3


125,8


Encaisse et quasi-espèces à la fin

98,1

$

117,2

$

98,1

$

117,2

$


 


ÉTATS CONSOLIDÉS CONDENSÉS DES VARIATIONS DES CAPITAUX PROPRES (NON VÉRIFIÉ)

(en millions de dollars canadiens)

Actions

ordinaires

Bénéfices

non répartis

Surplus

d'apport

Cumul des

autres éléments

du résultat etendu

Total

Solde au 1er janvier 2019

542,1

$

318,6

$

15,7

$

128,5

$

1 004,9

$

Paiement des dividendes

-


(47,2)


-


-


(47,2)


Changement de méthode comptable

-


(16,1)


-


-


(16,1)


Bénéfice net pour la période

-


65,1


-


-


65,1


Autres éléments du résultat perte pour la période

-


-


-


(26,7)


(26,7)


Comptabilisation de la rémunération sous forme d'actions

-


-


0,1


-


0,1


Options d'achat d'actions exercées

0,1


-


-


-


0,1


Transfert des pertes actuarielles nettes sur plans


de retraite à prestations définies

-


(2,7)


-


2,7


-


Solde au 30 juin 2019

542,2

$

317,7

$

15,8

$

104,5

$

980,2

$



















(en millions de dollars canadiens)

Actions

ordinaires

Bénéfices
non répartis

Surplus

d'apport

Cumul des

autres éléments

du résultat etendu

Total

Solde au 1er janvier 2018

536,6

$

190,5

$

16,0

$

83,7

$

826,8

$

Paiement des dividendes

-


(47,1)


-


-


(47,1)


Bénéfice net pour la période

-


104,6


-


-


104,6


Autres éléments du résultat étendu pour la période

-


-


-


29,6


29,6


Comptabilisation de la rémunération sous forme d'actions

-


-


0,2


-


0,2


Options d'achat d'actions exercées

4,9


-


(0,7)


-


4,2


Transfert des gains actuarielles nettes sur plans


de retraite à prestations définies

-


5,2


-


(5,2)


-


Solde au 30 juin 2018

541,5

$

253,2

$

15,5

$

108,1

$

918,3

$

 

SOURCE Russel Metals Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 aoû 2019
Le gouvernement du Québec porte à 80 millions de dollars sa contribution à un projet d'investissement global de 180 millions de dollars qui vise à actualiser les équipements de la Société ferroviaire et portuaire Pointe-Noire (SFP Pointe-Noire), afin...

16 aoû 2019
Aujourd'hui, ELYSIS a officiellement lancé les travaux de construction de son Centre de recherche et de développement à Saguenay, où des experts techniques poursuivront le développement de sa technologie de rupture visant à éliminer toutes les...

16 aoû 2019
Espace pour la vie présente la deuxième édition de Fiesta Monarque, concoctée par l'équipe de l'Insectarium, qui aura lieu les 24 et 25 août 2019 de 10 h à 16 h au Jardin botanique. L'événement  rassemblera toute la famille dans une atmosphère...

16 aoû 2019
Champion Iron Limited (« Champion » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer que sa filiale, Minerai de fer Québec inc. (« MFQ »), exploitant du Complexe Minier du Lac Bloom, a conclu avec succès l'entente annoncée précédemment avec la Caisse de...

15 aoû 2019
Mines d'or Dynacor inc. (« Dynacor » ou la « Société ») , un chef de file dans l'achat et le traitement de minerai au service des mineurs artisanaux et à petite échelle (ASM) du Pérou, annonce son nouveau plan pour les ASM visant à augmenter la...

15 aoû 2019
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)  Les entreprises oeuvrant dans les secteurs de l'acier et de l'aluminium sont des joueurs importants de notre économie et de nos chaînes d'approvisionnement puisqu'elles offrent de bons...



Communiqué envoyé le 8 août 2019 à 17:01 et diffusé par :