Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Transport
Sujets : Bénéfices, Dividendes / Ristournes

Uni-Sélect inc. annonce ses résultats et les faits saillants du deuxième trimestre de 2019 :


(1)

Mesures financières autres que les IFRS. Pour plus de renseignements, voir la section «?Mesures financières autres que les IFRS?».

(2)

À la suite de l'adoption d'IFRS 16 - Contrats de location, la Société considère le BAI comme étant la mesure à privilégier pour comparer et évaluer ses résultats et sa performance. Pour plus de renseignements, voir la section «?Résultats financiers?».


Sauf indication contraire, dans ce communiqué de presse, tous les montants sont en milliers de $US, à l'exception des montants par action et des pourcentages.

 

BOUCHERVILLE, QC, le 7 août 2019 /CNW Telbec/ - Uni-Sélect inc. (TSX: UNS) («?Uni-Sélect?» ou la «?Société?») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers du deuxième trimestre clos le 30 juin 2019.

«?Je suis ravi de la solide performance du secteur Produits automobiles Canada et de l'exécution du Plan d'amélioration de la performance chez FinishMaster États-Unis. Parts Alliance Royaume-Uni évolue dans un environnement difficile et nous concentrons nos efforts sur notre structure de coûts et nos marges?», a déclaré Brent Windom, président et chef de la direction, Uni-Sélect inc. et président et chef de l'exploitation, Produits automobiles Canada.

«?Nous continuons de travailler sur notre plan d'amélioration de la performance et sur l'examen des solutions de rechange stratégiques et nous sommes satisfaits des résultats obtenus par nos activités canadiennes dans la mise en oeuvre des initiatives d'optimisation. En ce qui concerne FinishMaster États-Unis, l'exécution du PIP est en bonne voie avec 11 magasins intégrés ce trimestre et nous sommes confiants de pouvoir réaliser des économies supérieures aux prévisions initiales. Au Royaume-Uni, le contexte opérationnel apporte son lot de défis en raison de l'incertitude entourant le Brexit, et nous mettons donc en place des initiatives visant à réduire nos coûts. Nous prévoyons que la combinaison de ces mesures se traduira par des avantages tangibles au second semestre de l'année. Par conséquent, nous réitérons nos perspectives pour 2019?», a conclu M. Windom.

APERÇU DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES

Plan d'amélioration de la performance

En janvier 2019, le conseil d'administration et la direction ont amorcé l'élaboration d'un vaste plan d'amélioration de la performance et de redimensionnement du secteur FinishMaster États-Unis dans le but de réaligner ses activités afin de faire face à l'évolution des conditions du marché, notamment la consolidation continue des comptes nationaux et les pressions sur les prix. Ce plan devrait générer des économies supplémentaires annualisées de 10,0 millions de dollars d'ici la fin de 2019, par la consolidation des magasins corporatifs (environ 5,0 millions de dollars), l'optimisation (environ 4,5 millions de dollars) et la réduction de dépenses (environ 0,5 million de dollars). La consolidation des magasins corporatifs ne devrait produire qu'une érosion marginale des ventes puisque la stratégie est de transférer les activités de ventes aux emplacements à proximité, optimisant les processus de logistique et la rentabilité.

Le Plan 25/20 et le plan d'amélioration de la performance et de redimensionnement pour le secteur FinishMaster États-Unis, combinés ensemble, sont désormais désignés sous le nom de PIP.

En juillet 2019, en raison de l'incertitude et des défis macroéconomiques au Royaume-Uni, la Société a décidé d'étendre le PIP au secteur Parts Alliance Royaume-Uni et ajustera par conséquent le modèle de coûts et la productivité de de ce segment. Ces initiatives devraient générer des économies annualisées de 5,0 millions de dollars. De même, les récentes initiatives d'optimisation dans le secteur FinishMaster États-Unis devraient générer des économies de 5,0 millions de dollars. Grâce à ce plan et ces initiatives, la Société anticipe maintenant de générer des économies de coûts annualisées de 45,0 millions de dollars d'ici la fin de 2020 (auparavant 35,0 millions de dollars), desquelles plus de 60 % ont été réalisées au 30 juin 2019. En plus des économies réalisées en 2018, la Société a réalisé des économies annualisées de 10,5 millions de dollars depuis le début de l'exercice, provenant principalement des secteurs FinishMaster États-Unis et Produits automobiles Canada.

Le déboursé total des coûts non récurrents de mise en oeuvre du PIP a ainsi été révisé et devrait maintenant représenter 16,5 millions de dollars (auparavant 13,5 millions de dollars), principalement pour les indemnités de départ, les frais de consultation et les frais de déménagement. La Société envisage aussi de radier certains actifs pour environ 4,0 millions de dollars, principalement dans le secteur FinishMaster États?Unis. Au cours de la période de six mois de 2019, la Société a comptabilisé des frais de restructuration et autres totalisant 8,0 millions de dollars, desquels 3,3 millions de dollars représentent un élément hors caisse pour la radiation d'actifs.

Au cours de la période de six mois, la Société a réduit ses effectifs et a intégré 19 magasins corporatifs. De plus, afin d'optimiser ses processus de logistique, la Société a intégré trois centres de distribution de moindre envergure au sein de deux centres de distribution de taille supérieure, lui permettant d'être plus compétitive et efficiente. Ces nouveaux centres de distribution ont commencé leurs activités au cours du premier trimestre de 2019.

Le tableau suivant résume les impacts annualisés au 30 juin 2019 :

 



Anticipé


Réalisé


D'ici la fin de
2020


En date du
31 déc. 2018


Au cours
de 2019


En date du
30 juin 2019

Économies de coûts annualisées

45 000


18 700


10 500


29 200

Frais de restructuration et autres :








Frais de restructuration (1)

9 500


5 055


1 985


7 040

Autres frais encourus (2)

7 000


1 213


2 650


3 863

Radiation des actifs

4 000


-


3 326


3 326


20 500


6 268


7 961


14 229

Dépenses nettes en immobilisation (3)

7 000


5 509


715


6 224



(1)

Principalement pour des indemnités de départ.

(2)

Composés principalement des frais de consultants visant l'optimisation des processus de logistiques et des frais de déménagement.

(3)

Inclut le produit de la vente d'un bâtiment et les incitatifs aux locataires.

 

Suivi sur le processus de révision stratégique

En septembre 2018, le conseil a annoncé la formation d'un Comité spécial composé de membres indépendants du conseil pour superviser un examen des solutions de rechange stratégiques. Comme indiqué au début de ce processus, nous n'avons pas déterminé d'échéance définitive. Cependant, nous travaillons diligemment sur cet examen des solutions de rechange stratégiques et, en parallèle, nous agissons concrètement pour améliorer notre modèle d'affaires par la mise en oeuvre du PIP.

En raison de la nature de ce processus, la Société n'envisage pas de divulguer davantage d'information jusqu'à ce qu'une transaction définitive ou une solution de rechange stratégique soit approuvée par le conseil, ou que celui-ci juge nécessaire de communiquer à ce sujet. Il n'existe aucune certitude quant à l'issue de cette démarche, ni sur une transaction éventuelle, ni sur les modalités ou la date de celle?ci.

RÉSULTATS FINANCIERS

Adoption d'IFRS 16 - Contrats de location

Le 1er janvier 2019, la Société a adopté pour la première fois l'IFRS 16 -- Contrats de location, appliquant la méthode de transition rétrospective modifiée, ce qui n'a pas nécessité, tel que permis, le redressement des montants comparatifs pour l'exercice précédent son adoption. Par conséquent, les états financiers consolidés intermédiaires résumés de 2019 présentent des variations importantes comparées à 2018. L'état consolidé intermédiaire résumé des résultats de 2019 inclut une charge de loyer moindre découlant du retrait des contrats de location simple, des charges financières plus élevées résultantes des intérêts sur les obligations locatives et une charge d'amortissement relative aux actifs au titre de droits d'utilisation accrue. Pour ces raisons, la Société considère le BAI comme étant la mesure à privilégier pour comparer et évaluer ses résultats et sa performance, plutôt que le BAIIA auparavant utilisé.

Le tableau ci-après présente les renseignements consolidés sélectionnés :

 







DEUXIÈMES TRIMESTRES


PÉRIODES DE SIX MOIS

2019


2018


2019


2018

Ventes

456 175


461 571


876 212


883 665

BAIIA (1)

31 734


35 443


53 090


62 445

Marge du BAIIA (1)

7,0 %


7,7 %


6,1 %


7,1 %

BAIIA ajusté (1)

35 808


35 557


64 259


63 177

Marge du BAIIA ajusté (1)

7,8 %


7,7 %


7,3 %


7,1 %

BAI

8 540


21 042


7 243


33 147

Marge du BAI (1)

1,9 %


4,6 %


0,8 %


3,8 %

BAI ajusté (1)

13 877


22 261


20 956


36 429

Marge du BAI ajusté (1)

3,0 %


4,8 %


2,4 %


4,1 %

Éléments spéciaux

4 074


114


11 169


732

Résultat net

6 318


17 875


4 985


28 266

Résultat ajusté (1)

10 422


18 399


15 472


30 515

Résultat net par action

0,15


0,42


0,12


0,67

Résultat net par action ajusté (1)

0,25


0,44


0,37


0,72



(1)

Mesures financières autres que les IFRS. Pour plus de renseignements, voir la section « Mesures financières autres que les IFRS ».

 

RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE

Les ventes consolidées de 456,2 millions de dollars, comparativement au trimestre correspondant de 2018, ont été impactées par un écart de conversion sur devises étrangères de 11,0 millions de dollars ou 2,4 % ainsi que par la différence du nombre de jours de facturation de 3,9 millions de dollars ou 0,8 %. La croissance organique consolidée a été de 5,6 millions de dollars ou 1,2 % pour le trimestre. Les secteurs Produits automobiles Canada et FinishMaster États?Unis ont rapporté une croissance organique de 5,5 % et 0,7 % respectivement, alors que le secteur Parts Alliance Royaume-Uni fait face à des défis macroéconomiques et a rapporté une décroissance organique de 3,2 %.

La Société a généré un BAI ajusté et une marge du BAI ajusté de 13,9 millions de dollars et 3,0 % respectivement, comparés à 22,3 millions de dollars et 4,8 % en 2018. Cette variation est principalement attribuable à la compression de la marge brute dans le secteur FinishMaster États-Unis et à la baisse des activités de ventes dans le secteur Parts Alliance Royaume-Uni, affectant les rabais. De plus, la marge du BAI ajusté est affectée par les récentes ouvertures de magasins corporatifs et de centres de distribution ainsi que par l'augmentation des frais d'emprunts. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par une augmentation des rabais volume dans le secteur Produits Automobiles Canada et par les économies découlant du PIP ainsi que par une diminution de la rémunération à court terme et à long terme en raison de la performance globale.

Le résultat net et le résultat ajusté ont respectivement été de 6,3 millions de dollars et 10,4 millions de dollars, comparativement à 17,9 millions de dollars et 18,4 millions de dollars en 2018. Le résultat ajusté a diminué de 8,0 millions de dollars comparativement au trimestre correspondant de 2018 en raison d'un BAI ajusté plus faible et des changements fiscaux proposés aux États-Unis en décembre 2018.

Résultats sectoriels du deuxième trimestre

Le secteur FinishMaster États-Unis a enregistré une croissance organique pour un cinquième trimestre consécutif. L'augmentation organique des ventes comparativement au trimestre correspondant de 2018 est de 0,7 %. Cette performance est attribuable aux efforts de l'équipe de ventes à stimuler la croissance des ventes, malgré la restructuration en cours et la consolidation de 11 magasins corporatifs. Le BAI a été de 10,4 millions de dollars comparativement à 17,1 millions de dollars pour le trimestre correspondant de 2018. Le BAI ajusté a été de 11,6 millions de dollars ou 5,5 % des ventes comparativement à 17,1 millions de dollars ou 8,1 % des ventes pour le trimestre correspondant de 2018, une diminution de 260 points de base attribuable à la compression de la marge brute provenant d'un changement dans la composition de la clientèle et d'une pression sur les prix. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par une meilleure absorption des frais fixes grâce à la croissance organique ainsi que par les bénéfices découlant du PIP.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada se sont établies à 143,4 millions de dollars une augmentation de 2,8 % comparée à 2018. Cette hausse provient de la croissance organique de 5,5 % et de la contribution des acquisitions d'entreprises, surpassant l'impact du dollar canadien lors de sa conversion en dollar américain et de la différence du nombre de jours de facturation. La croissance organique est attribuable à l'amélioration des programmes de loyauté, la croissance de la clientèle, la promotion des marques privées ainsi que le timing de ventes de peinture automobile et accessoires connexes. Le BAI pour ce secteur a atteint 10,6 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 53,0 % comparativement à 2018. Le BAI ajusté a atteint 11,2 millions de dollars ou 7,8 % des ventes comparativement à 6,9 millions de dollars ou 5,0 % des ventes, une augmentation de 280 points de base, attribuable à un timing différent des rabais et à une amélioration de la performance des magasins corporatifs, stimulés par les initiatives d'optimisation implantées récemment.

Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni a enregistré des ventes de 100,5 millions de dollars. En excluant l'impact de la conversion de la livre sterling au dollar américain, les ventes ont diminué de 4,2 % comparativement au trimestre correspondant de 2018. Cette variation est principalement attribuable à la croissance organique négative de 3,2 % et à la différence du nombre de jours de facturation. Le BAI et le BAI ajusté pour ce secteur ont été de (1,4) millions de dollars ou (1,4) % des ventes, comparativement à 6,5 millions de dollars ou 5,8 % des ventes pour le trimestre correspondant de 2018. La variation est principalement relative à un volume de ventes plus faible, affectant les rabais et diminuant l'absorption des frais fixes. De plus, la marge du BAI est affectée par les récents investissements dans les nouveaux magasins corporatifs et par l'ouverture d'un centre de distribution, lesquels devraient atteindre leur niveau de rendement optimal au cours des 12 à 24 prochains mois.

RÉSULTATS DE LA PÉRIODE DE SIX MOIS

Les ventes consolidées de 876,2 millions de dollars pour la période de six mois, comparativement à la période correspondante de 2018, ont été affectées par l'impact de la conversion du dollar canadien et de la livre sterling lors de leur conversion au dollar américain et par la différence du nombre de jours de facturation. La croissance organique consolidée a été de 15,9 millions de dollars ou 1,8 % pour la période de six mois. Les secteurs Produits automobiles Canada et FinishMaster États?Unis ont rapporté une croissance organique de 5,1 % et 1,9 % respectivement, alors que le secteur Parts Alliance Royaume-Uni faisant face à des défis macroéconomiques a rapporté une croissance organique négative de 2,2 %.

La Société a généré un BAI ajusté et une marge du BAI ajusté de 21,0 millions de dollars et 2,4 % respectivement, comparés à 36,4 millions de dollars et 4,1 % en 2018. Cette variation est principalement attribuable à la compression de la marge brute dans le secteur FinishMaster États-Unis et à la baisse des activités de ventes dans le secteur Parts Alliance Royaume-Uni, affectant les rabais volume. De plus, la marge du BAI ajusté a été affectée par les récentes ouvertures de magasins corporatifs et de centres de distribution ainsi que par l'augmentation des frais d'emprunts. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par une augmentation des rabais volume dans le secteur Produits Automobiles Canada et par les économies découlant du PIP ainsi que par une diminution de la rémunération à court terme et à long terme en raison de la performance globale.

Le résultat net et le résultat ajusté ont respectivement été de 5,0 millions de dollars et 15,5 millions de dollars, comparativement à 28,3 millions de dollars et 30,5 millions de dollars en 2018. Le résultat ajusté a diminué de 15,0 millions de dollars comparativement à la période correspondante de 2018 en raison d'un BAI ajusté plus faible et des changements fiscaux proposés aux États-Unis en décembre 2018.

Résultats sectoriels de la période de six mois

L'augmentation des ventes de 1,1 % du secteur FinishMaster États-Unis, comparativement à la période correspondante de 2018, est le résultat de la croissance organique de 1,9 %, partiellement contrebalancée par l'impact de la différence du nombre de jours de facturation. Cette performance est essentiellement attribuable aux initiatives de l'équipe de ventes. Le BAI a été de 14,1 millions de dollars comparativement à 32,6 millions de dollars pour la période correspondante de 2018. Le BAI ajusté a été de 20,6 millions de dollars ou 4,9 % des ventes comparativement à 32,6 millions de dollars ou 7,9 % des ventes pour la période correspondante de 2018, une diminution de 300 points de base attribuable à la compression de la marge brute provenant d'un changement dans la composition de la clientèle et d'une pression sur les prix. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par une meilleure absorption des frais fixes grâce à la croissance organique et par les bénéfices découlant du PIP. Les initiatives dans le cadre du PIP progressent comme prévu avec l'intégration de 14 magasins corporatifs et des économies annualisées de 5,7 millions de dollars réalisées au cours de la période de six mois.

Les ventes du secteur Produits automobiles Canada ont augmenté de 2,5 % comparativement à la période correspondante de 2018. Cette croissance a été propulsée par la croissance organique de 5,1 % et la contribution des acquisitions d'entreprises, surpassant l'impact du dollar canadien lors de sa conversion en dollar américain et de la différence du nombre de jours de facturation. La croissance organique est attribuable aux initiatives axées sur le service à la clientèle ainsi qu'au timing de ventes de peinture automobile et accessoires connexes. Le BAI pour ce secteur a atteint 13,3 millions de dollars, en hausse de 86,5 % comparativement à 2018. Le BAI ajusté a atteint 14,8 millions de dollars ou 5,8 % des ventes comparativement à 7,1 millions de dollars ou 2,8 % des ventes en 2018, une augmentation de 300 points de base, attribuable à un timing différent des rabais et à une amélioration de la performance des magasins corporatifs, stimulés par les initiatives d'optimisation implantées récemment.

Les ventes du secteur Parts Alliance Royaume-Uni se sont élevées à 202,9 millions de dollars. Une fois ajustées de l'impact de la conversion de la livre sterling au dollar américain, les ventes ont diminué de 2,4 % comparativement à la période correspondante de 2018. Cette variation est principalement attribuable à la croissance organique négative de 2,2 % et à la différence du nombre de jours de facturation. Le BAI et le BAI ajusté pour ce secteur ont été de 0,9 million de dollars ou 0,5 % des ventes, comparativement à 13,7 millions de dollars ou 6,2 % des ventes pour la période correspondante de 2018. La variation est principalement relative à un volume de ventes plus faible, affectant les rabais et l'absorption des frais fixes. De plus, la marge du BAI ajusté est affectée par les récents investissements dans les nouveaux magasins corporatifs et par l'ouverture d'un centre de distribution, lesquels devraient atteindre leur niveau de rendement optimal au cours des 12 à 24 prochains mois.

DIVIDENDES

Le 7 août 2019, le conseil d'administration de Uni-Sélect a déclaré un dividende trimestriel de 0,0925 $CAN par action, qui sera payé le 15 octobre 2019 aux actionnaires inscrits le 30 septembre 2019. Ce dividende est admissible aux fins fiscales.

PERSPECTIVES

Les informations comprises au sein de cette section comportent diverses perspectives prévues pour 2019 par Uni-Sélect, lesquelles excluent tout impact potentiel de l'examen des solutions de rechange stratégiques.

La Société reconnaît que certains facteurs et incertitudes ont eu une incidence sur les résultats de 2018 et continuera de donner une vision prudente des perspectives pour 2019.

 

Perspectives maintenues pour Uni-Sélect

Croissance organique consolidée des ventes

1,25 % - 3,25 %

Marge du BAIIA ajusté consolidée

7,5 % - 8,5 %

Marge du BAI ajusté consolidée

2,5 % - 3,5 %

Taux d'imposition effectif consolidé

23,0 % - 25,0 %

L'information susmentionnée vise l'exercice financier 2019 et pourrait différer d'un trimestre à l'autre compte tenu du caractère saisonnier.

 

De plus, Uni-Sélect s'attend à effectuer des investissements entre 25,0 millions de dollars et 30,0 millions de dollars en 2019 pour les actifs au titre de droits d'utilisation relatifs à la flotte de véhicules, l'équipement informatique, les logiciels et autres. Ces données excluent les additions provenant des actifs au titre de droits d'utilisation relatifs aux bâtiments.

Pour 2019, sur une base consolidée, nous nous attendons à une augmentation modeste des ventes et à une diminution de la rentabilité, principalement en raison du secteur FinishMaster États-Unis. Plus spécifiquement, les résultats du secteur Produits automobiles Canada devraient être plus favorables comparativement à 2018, considérant l'intégration prévue de quelques magasins corporatifs et centres de distribution ainsi que la contribution des 18 magasins corporatifs provenant de l'acquisition d'AutoChoice Parts and Paints Limited en novembre 2018. Le secteur Parts Alliance Royaume-Uni étant affecté par l'incertitude entourant le Brexit, nous nous attendons à ce que 2019 demeure difficile pour le reste de l'année et nous ajusterons le modèle de la structure de coûts et de productivité à partir du troisième trimestre de 2019. Toutefois, nous continuerons d'optimiser notre réseau et d'ouvrir de manière sélective des magasins corporatifs afin de renforcer notre présence sur le marché du Royaume?Uni. De même, l'année 2019 devrait être difficile pour le secteur FinishMaster États-Unis, puisque les bénéfices relatifs au PIP devraient commencer à se matérialiser dans la deuxième partie de l'année. Nos perspectives pour 2019 considèrent ces facteurs et incertitudes.

CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE

Uni-Sélect tiendra le 7 août 2019, à 8 h 00 (heure de l'Est), une conférence téléphonique pour discuter des résultats du deuxième trimestre de 2019 de la Société. Pour joindre la conférence, veuillez composer le 1 866 865-3087 (ou le 1 647 427-7452 pour les appels internationaux).

Un enregistrement de la conférence sera disponible à compter de 11 h 00 (heure de l'Est) le 7 août 2019, et ce, jusqu'à 23 h 59 (heure de l'Est), le 7 septembre 2019. Pour accéder à l'enregistrement différé de la conférence, il suffit de composer le 1 855 859-2056, suivi de 8696021.

Vous pouvez également accéder à la webdiffusion de la conférence des résultats du trimestre à partir de la section « Investisseurs » de notre site Web à uniselect.com. La webdiffusion sera archivée par la suite. Les participants devraient prévoir le temps nécessaire, avant le début de l'appel, pour accéder à la webdiffusion et aux diapositives.

À PROPOS D'UNI-SÉLECT

Uni-Sélect est un chef de file nord-américain de la distribution de peintures automobile et industrielle et d'accessoires connexes, ainsi qu'un chef de file de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire de l'automobile au Canada et au Royaume-Uni. Le siège social de Uni-Sélect est situé à Boucherville, Québec, Canada et ses actions sont négociés à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole UNS.

Au Canada, Uni-Sélect supporte plus de 16?000 ateliers de réparation et installation à travers un réseau national de plus de 1?100 grossistes indépendants et plus de 70 magasins corporatifs, dont plusieurs opèrent sous les programmes de bannières de Uni-Sélect incluant BUMPER TO BUMPER®, AUTO PARTS PLUS® et FINISHMASTER®. Uni-Sélect supporte également plus de 3?900 ateliers à travers ses bannières d'ateliers de réparation/installation, ainsi que ses bannières de carrosserie automobile.

Aux États-Unis, FinishMaster, Inc., une filiale à part entière de Uni-Sélect, opère un réseau national de plus de 190 magasins corporatifs de produits de revêtement automobile sous la bannière FINISHMASTER, laquelle dessert un réseau de plus de 30?000 clients annuellement incluant plus de 6?800 ateliers de carrosserie à titre de fournisseur privilégié.

Au Royaume-Uni et en Irlande, Uni-Sélect, par l'intermédiaire de son groupe de filiales Parts Alliance, est un leader de la distribution de produits automobiles destinés au marché secondaire. Le groupe supporte plus de 23?000 clients par le biais d'un réseau de plus de 180 magasins corporatifs.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Certaines déclarations faites dans le présent communiqué constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives comprennent, sans limitation, des déclarations concernant l'orientation financière pour 2019 (ce qui comprend, sans limitation, la marge du BAIIA ajusté, la marge du BAI ajusté et les ventes organiques consolidées), ainsi que d'autres déclarations qui ne sont pas des faits historiques. Habituellement, les termes comme hypothèse, but, orientation, objectif, perspective, projet, stratégie, cible et d'autres expressions semblables, ainsi que les temps et les modes comme le futur et le conditionnel de certains verbes tels que viser, s'attendre à, croire, prévoir, avoir l'intention de, planifier, chercher à et aspirer à, permettent de repérer les déclarations prospectives. Toutes ces déclarations prospectives sont faites conformément aux « dispositions refuges » prévues dans les lois canadiennes applicables en matière de valeurs mobilières.

Les déclarations prospectives, du fait même de leur nature, font l'objet de risques et d'incertitudes intrinsèques et reposent sur plusieurs hypothèses, tant générales que précises, donnant lieu à la possibilité que les résultats ou les événements réels diffèrent de façon significative des attentes exprimées ou sous-entendues dans ces déclarations prospectives et que nos perspectives commerciales, objectives, plans et priorités stratégiques ne soient pas atteints. Par conséquent, nous ne pouvons garantir la réalisation des déclarations prospectives et nous mettons en garde le lecteur contre le risque que représente le fait de s'appuyer sur ces déclarations prospectives. Les déclarations prospectives contenues aux présentes sont faites en date du présent communiqué de presse. A? moins d'y être tenu en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables, Uni?Sélect n'assume aucune obligation quant à la mise à jour ou à la révision des déclarations prospectives en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres changements. Les déclarations prospectives qui figurent dans le présent communiqué sont présentées dans le but d'aider les investisseurs et les autres parties à comprendre certains éléments clés de nos résultats financiers prévus pour 2019, ainsi que nos objectifs, priorités stratégiques et perspectives commerciales pour 2019, et à mieux comprendre le contexte dans lequel nous prévoyons d'exercer nos activités. Le lecteur est donc mis en garde contre le fait que cette information pourrait ne pas convenir à d'autres fins.

HYPOTHÈSES IMPORTANTES

Un certain nombre d'hypothèses économiques, du marché, d'exploitation et financières ont été formulées par Uni-Sélect dans la préparation de ses déclarations prospectives continues incluses dans le présent communiqué de presse, y compris, sans limitation :

Hypothèses économiques:

Hypothèses du marché :

Les déclarations prospectives de 2019 reflètent aussi différentes hypothèses, en particulier:

Hypothèses d'exploitation et financières :

Les déclarations prospectives de 2019 sont aussi basées sur différentes hypothèses internes d'activités d'exploitation et financières, incluant, mais sans s'y limiter :

Les hypothèses qui précèdent, bien qu'elles soient jugées raisonnables par Uni-Sélect à la date de ce communiqué de presse, peuvent s'avérer inexactes. Ainsi, nos résultats actuels peuvent différer considérablement des attentes établies dans ce communiqué.

RISQUES IMPORTANTS

Les facteurs de risques importants qui pourraient faire en sorte que nos hypothèses et nos estimations soient inexactes et que les résultats ou événements actuels diffèrent considérablement de ceux exprimés dans nos déclarations prospectives, y compris nos perspectives financières pour 2019, sont mentionnés ci?dessous. L'élaboration de nos déclarations prospectives, y compris notre capacité à atteindre nos objectifs pour 2019, dépend essentiellement du rendement de notre entreprise qui est assujetti à plusieurs risques. Ainsi, les lecteurs sont informés que les risques divulgués pourraient avoir une incidence défavorable importante sur nos déclarations prospectives. Ces risques, incluent, sans limitation, la conjoncture économique, les changements d'ordre législatif, réglementaire ou politique, l'inflation, la distance parcourue, la croissance du parc automobile, l'approvisionnement de produits et la gestion de stocks, la distribution directe aux clients par le manufacturier, la technologie, les risques environnementaux, les risques légaux et fiscaux, les risques liés au modèle d'affaires et à la stratégie de Uni-Sélect, l'intégration des entreprises acquises, la concurrence, les systèmes d'exploitation et systèmes financiers, les ressources humaines, le risque de liquidité, le risque de crédit, le risque de change, le risque de taux d'intérêt.

Pour plus d'information sur les risques et incertitudes, veuillez consulter le rapport annuel de Uni-Sélect déposé auprès des commissions des valeurs mobilières canadiennes.

INFORMATION ADDITIONNELLE

Le rapport de gestion, les états financiers consolidés ainsi que les notes complémentaires du deuxième trimestre de 2019 sont disponibles dans la section «?Investisseurs?» du site Internet de la Socie?te? a? l'adresse uniselect.com et sur le site de SEDAR, sedar.com. Le lecteur trouvera également sur ces sites le rapport annuel de la Socie?te? et d'autres informations relatives a? Uni-Se?lect, dont la notice annuelle.

MESURES FINANCIÈRES AUTRES QUE LES IFRS

L'information comprise dans ce communiqué comporte certains renseignements qui ne sont pas des mesures financières du rendement conformes aux IFRS. Les mesures financières autres que les IFRS n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables à des définitions similaires présentées par d'autres sociétés. La Société est d'avis que les lecteurs de ce présent communiqué peuvent tenir compte de ces mesures de rendement aux fins d'analyse. Ce qui suit présente les définitions des termes utilisés par la Société qui ne sont pas définis selon les IFRS.

Croissance organique - Cette mesure consiste à quantifier l'augmentation des ventes consolidées entre deux périodes données, en excluant l'impact des acquisitions, de l'érosion des ventes provenant du PIP, des variations du taux de change et, lorsqu'il y a lieu, de la différence du nombre de jours de facturation. Cette mesure aide Uni-Sélect à juger l'évolution intrinsèque des ventes générées par sa base opérationnelle par rapport au reste du marché. La détermination du taux de croissance organique, qui est fondée sur des constats raisonnables aux yeux de la direction, pourrait différer des taux de croissance organique réels.

BAIIA, BAIIA ajusté et BAIIA ajusté proforma - Le BAIIA représente le résultat net excluant les charges financières, l'amortissement et l'impôt sur le résultat. Il s'agit d'un indicateur financier mesurant la capacité d'une société de rembourser et d'assumer ses dettes. Les investisseurs ne doivent pas le considérer comme un critère remplaçant les ventes ou le résultat net, ni comme un indicateur des résultats d'exploitation ou de flux de trésorerie, ni comme un paramètre de mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

Le BAIIA ajusté exclut certains ajustements, qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. Ces ajustements correspondent, entre autres, aux frais de restructuration et autres, aux indemnités de départ et bonis de rétention relatifs aux changements à la direction ainsi qu'aux frais de transactions nets relatifs à l'acquisition de Parts Alliance.

Le BAIIA ajusté proforma retranche du BAIIA ajusté la charge de loyer prise en compte dans l'évaluation de l'obligation locative. Cette mesure représente le BAIIA ajusté avant l'adoption d'IFRS 16 - Contrats de location.

Marge du BAIIA, marge du BAIIA ajusté et marge du BAIIA ajusté proforma - La marge du BAIIA est un pourcentage qui correspond au BAIIA divisé par les ventes. La marge du BAIIA ajusté est un pourcentage qui correspond au BAIIA ajusté divisé par les ventes. La marge du BAIIA ajusté proforma est un pourcentage qui correspond au BAIIA ajusté proforma divisé par les ventes.

BAI ajusté, résultat ajusté et résultat ajusté par action - La direction utilise le BAI ajusté, le résultat ajusté ainsi que le résultat ajusté par action pour évaluer le BAI, le résultat net et le résultat par action provenant des activités d'exploitation, excluant certains ajustements, nets d'impôt pour le résultat ajusté et le résultat ajusté par action, qui pourraient avoir une incidence sur la comparabilité des résultats financiers de la Société. La direction considère que ces mesures facilitent l'analyse et permettent une meilleure compréhension de la performance des activités de la Société à la suite de l'adoption d'IFRS 16 - Contrats de location. L'objectif de ces mesures est de fournir de l'information additionnelle.

Ces ajustements correspondent, entre autres, aux frais de restructuration et autres, aux indemnités de départ et bonis de rétention relatifs aux changements à la direction ainsi qu'à l'amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance. La direction considère l'acquisition de Parts Alliance comme transformationnelle. Le fait d'exclure ces éléments ne veut pas dire qu'ils sont non récurrents.

Marge du BAI et marge du BAI ajusté - La marge du BAI est un pourcentage qui correspond au BAI divisé par les ventes. La marge du BAI ajusté est un pourcentage qui correspond au BAI ajusté divisé par les ventes.

Flux de trésorerie disponibles - Cette mesure correspond aux flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie, ajustés des éléments suivants : la variation des éléments du fonds de roulement, les acquisitions d'immobilisations corporelles et la différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période. Uni-Sélect considère les flux de trésorerie disponibles comme un important indicateur de la solidité financière et du rendement des activités, car ils révèlent le montant des fonds disponibles pour gérer la croissance du fonds de roulement, payer les dividendes, rembourser la dette, réinvestir dans la Société et profiter des différentes opportunités de marché qui se présentent.

Les flux de trésorerie disponibles excluent certaines variations dans les éléments du fonds de roulement (dont les débiteurs et autres recevables, les stocks et les créditeurs et charges à payer) et autres fonds générés et utilisés selon les tableaux consolidés des flux de trésorerie. Par conséquent, ils ne devraient pas être considérés comme une alternative aux tableaux consolidés des flux de trésorerie ou comme une mesure de liquidité, mais comme une information additionnelle.

Endettement total net - Cette mesure correspond à la dette à long terme incluant les versements exigibles à court terme, nette de la trésorerie. À partir du 1er janvier 2019, l'endettement total net inclut les nouvelles obligations locatives provenant de l'adoption d'IFRS 16 - Contrats de location, pour lesquelles le montant initial comptabilisé est de 97 003 $.


Ratio de la dette financée par emprunt sur le BAIIA ajusté - Ce ratio correspond à l'endettement total net sur le BAIIA ajusté. Pour fins de comparabilité, les nouvelles obligations locatives provenant de l'adoption d'IFRS 16 - Contrats de location en date du 1er janvier 2019 sont pondérées pour refléter les résultats de la période comptabilisés selon IFRS 16 - Contrats de location.

Le tableau suivant présente une conciliation de la croissance organique.

 


Deuxièmes trimestres


Périodes de six mois


2019


2018


2019


2018

FinishMaster États-Unis

212 249


210 954


416 759


412 333

Produits automobiles Canada

143 445


139 572


256 558


250 241

Parts Alliance Royaume-Uni

100 481


111 045


202 895


221 091

Ventes

456 175


461 571


876 212


883 665




%




%

Variation des ventes

(5 396)


(1,2)


(7 453)


(0,8)

Impact de la conversion du dollar canadien et de la livre sterling

11 012


2,4


23 557


2,6

Nombre de jours de facturation

3 866


0,8


6 866


0,8

Érosion des ventes provenant du PIP

150


-


150


-

Acquisitions

(4 056)


(0,8)


(7 230)


(0,8)

Croissance organique consolidée

5 576


1,2


15 890


1,8

 

Le tableau suivant présente une conciliation du BAIIA, du BAIIA ajusté et du BAIIA ajusté proforma.

 


Deuxièmes trimestres


Périodes de six mois



2019


2018


%

2019


2018


%

Résultat net

6 318


17 875



4 985


28 266



Charge d'impôt sur le résultat

2 222


3 167



2 258


4 881



Amortissement

15 756


9 472



31 624


19 406



Charges financières, montant net

7 438


4 929



14 223


9 892



BAIIA

31 734


35 443


(10,5)

53 090


62 445


(15,0)

Marge du BAIIA

7,0 %


7,7 %



6,1 %


7,1 %



Éléments spéciaux

4 074


114



11 169


732



BAIIA ajusté

35 808


35 557


0,7

64 259


63 177


1,7

Marge du BAIIA ajusté

7,8 %


7,7 %



7,3 %


7,1 %



Charge de loyer prise en compte dans l'évaluation de l'obligation locative (1)

(6 948)


-



(13 880)


-



BAIIA ajusté proforma

28 860


35 557


(18,8)

50 379


63 177


(20,3)

Marge du BAIIA ajusté proforma

6,3 %


7,7 %



5,7 %


7,1 %




(1)

Incluent les nouveaux contrats de location de plus de 12 mois pour l'expansion du réseau de magasins corporatifs et de centres de distribution.

 

Le tableau suivant présente une conciliation du BAI et du BAI ajusté.

 


Deuxièmes trimestres


Périodes de six mois



2019


2018


%

2019


2018


%

Résultat net

6 318


17 875



4 985


28 266



Charge d'impôt sur le résultat

2 222


3 167



2 258


4 881



BAI

8 540


21 042


(59,4)

7 243


33 147


(78,1)

Marge du BAI

1,9 %


4,6 %



0,8 %


3,8 %



Éléments spéciaux

4 074


114



11 169


732



Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance

1 263


1 105



2 544


2 550



BAI ajusté

13 877


22 261


(37,7)

20 956


36 429


(42,5)

Marge du BAI ajusté

3,0 %


4,8 %



2,4 %


4,1 %



 

Le tableau suivant présente une conciliation du résultat ajusté et du résultat ajusté par action.

 


Deuxièmes trimestres


Périodes de six mois



2019


2018


%

2019


2018


%

Résultat net

6 318


17 875


(64,7)

4 985


28 266


(82,4)

Éléments spéciaux, nets d'impôt

3 055


(371)



8 375


184



Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

1 049


895



2 112


2 065



Résultat ajusté

10 422


18 399


(43,4)

15 472


30 515


(49,3)

Résultat par action

0,15


0,42


(64,3)

0,12


0,67


(82,1)

Éléments spéciaux, nets d'impôt

0,07


(0,01)



0,20


-



Amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'acquisition de Parts Alliance, net d'impôt

0,02


0,02



0,05


0,05



Résultat par action ajusté

0,25


0,44


(43,2)

0,37


0,72


(48,6)

 

Le tableau suivant présente une conciliation des flux de trésorerie disponibles.

 


Deuxièmes trimestres


Périodes de six mois


2019


2018


2019


2018

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

97 176


38 865


27 689


8 581

Variation des éléments de fonds de roulement

(59 460)


(8 188)


35 561


33 565


37 716


30 677


63 250


42 146

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(5 651)


(2 698)


(11 714)


(6 627)

Différence entre la somme versée relativement aux avantages postérieurs à l'emploi et la dépense de la période

6


(116)


(259)


(317)

Flux de trésorerie disponibles

32 071


27 863


51 277


35 202

 

UNI-SÉLECT INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES RÉSULTATS


(en milliers de $US, à l'exception des données par action, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin


Périodes de six mois

closes le 30 juin


2019


2018


2019


2018









Ventes

456 175


461 571


876 212


883 665

Achats, nets de la fluctuation des stocks

310 759


310 009


595 251


589 334

Marge brute

145 416


151 562


280 961


294 331









Avantages du personnel

79 487


79 148


158 102


160 648

Autres dépenses d'exploitation

30 121


36 857


58 600


70 506

Éléments spéciaux

4 074


114


11 169


732

Résultat avant charges financières, amortissement et impôt sur le résultat

31 734


35 443


53 090


62 445









Charges financières, montant net

7 438


4 929


14 223


9 892

Amortissement

15 756


9 472


31 624


19 406

Résultat avant impôt sur le résultat

8 540


21 042


7 243


33 147

Charge d'impôt sur le résultat

2 222


3 167


2 258


4 881

Résultat net 

6 318


17 875


4 985


28 266









Résultat par action (de base et dilué)

0,15


0,42


0,12


0,67









Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers)








De base

42 387


42 230


42 387


42 252

Dilué

42 387


42 282


42 387


42 319









 

UNI-SÉLECT INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DU RÉSULTAT GLOBAL


(en milliers de $US, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin


Périodes de six mois

closes le 30 juin


2019


2018


2019


2018









Résultat net

6 318


17 875


4 985


28 266









Autres éléments du résultat global








Éléments qui seront reclassés ultérieurement au résultat net :








Portion efficace des variations de la juste valeur des couvertures de flux de trésorerie (nette d'impôt de 94 $ et 256 $ pour le trimestre et la période de six mois (99 $ et 254 $ pour les périodes correspondantes de 2018))

(280)


(287)


(741)


740









Variation nette de la juste valeur des instruments financiers dérivés désignés comme éléments de couverture de flux de trésorerie transférée au résultat net (nette d'impôt de 25 $ et 53 $ pour le trimestre et la période de six mois (3 $ et 39 $ pour les périodes correspondantes de 2018))

(74)


8


(155)


112









Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion des états financiers à la monnaie de présentation

(9 148)


(13 073)


(3 340)


2 471









Gains (pertes) de change latent(e)s sur la conversion de la dette désignée comme élément de couverture des investissements nets dans des filiales étrangères (aucun impôt pour le trimestre et la période de six mois (aucun pour les périodes correspondantes de 2018))

6 445


(88)


9 115


(11 543)


(3 057)


(13 440)


4 879


(8 220)

Éléments qui ne seront pas reclassés ultérieurement au résultat net :








Réévaluations des obligations au titre des prestations déterminées à long terme (nettes d'impôt de 898 $ et 2 122 $ pour le trimestre et la période de six mois (294 $ et 257 $ pour les périodes correspondantes 2018))

(2 558)


864


(6 040)


746









Total des autres éléments du résultat global

(5 615)


(12 576)


(1 161)


(7 474)

Résultat global

703


5 299


3 824


20 792









 

 

UNI-SÉLECT INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES VARIATIONS DE CAPITAUX PROPRES







Attribuable aux actionnaires

(en milliers de $US, non audités)

Capital-
actions


Surplus
d'apports


Résultats non
distribués


Cumul des
autres éléments
du résultat
global


Total des
capitaux
propres





















Solde au 31 décembre 2017

97 585


5 184


432 470


(17 262)


517 977











Résultat net

-


-


28 266


-


28 266

Autres éléments du résultat global

-


-


746


(8 220)


(7 474)

Résultat global

-


-


29 012


(8 220)


20 792











Contributions et distributions aux actionnaires :










Rachat et annulation d'actions ordinaires

(190)


-


(1 232)


-


(1 422)

Émission d'actions ordinaires

138


-


-


-


138

Transfert à la suite de l'exercice d'options d'achat d'actions

32


(32)


-


-


-

Dividendes

-


-


(6 122)


-


(6 122)

Paiements fondés sur des actions

-


805


-


-


805


(20)


773


(7 354)


-


(6 601)











Solde au 30 juin 2018

97 565


5 957


454 128


(25 482)


532 168











Solde au 31 décembre 2018

100 244


6 005


457 455


(39 822)


523 882

Ajustements IFRS 16

-


-


(4 944)


992


(3 952)

Solde au 1er janvier 2019

100 244


6 005


452 511


(38 830)


519 930











Résultat net

-


-


4 985


-


4 985

Autres éléments du résultat global

-


-


(6 040)


4 879


(1 161)

Résultat global

-


-


(1 055)


4 879


3 824











Contributions et distributions aux actionnaires :










Dividendes

-


-


(5 877)


-


(5 877)

Paiements fondés sur des actions

-


209


-


-


209


-


209


(5 877)


-


(5 668)











Solde au 30 juin 2019

100 244


6 214


445 579


(33 951)


518 086











 

UNI-SÉLECT INC.

TABLEAUX CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE


(en milliers de $US, non audités)

Trimestres

clos le 30 juin


Périodes de six mois

closes le 30 juin


2019


2018


2019


2018









ACTIVITÉS D'EXPLOITATION








Résultat net

6 318


17 875


4 985


28 266

Éléments hors caisse :








Éléments spéciaux

4 074


114


11 169


732

Charges financières, montant net

7 438


4 929


14 223


9 892

Amortissement

15 756


9 472


31 624


19 406

Charge d'impôt sur le résultat

2 222


3 167


2 258


4 881

Amortissement et réserves relatifs aux incitatifs accordés aux clients

4 981


3 877


10 315


7 985

Autres éléments hors caisse

914


412


2 557


(527)

Variation des éléments du fonds de roulement

59 460


8 188


(35 561)


(33 565)

Intérêts payés

(6 691)


(4 879)


(12 711)


(9 250)

Impôt sur le résultat recouvert (versé)

2 704


(4 290)


(1 170)


(19 239)

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

97 176


38 865


27 689


8 581









ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT








Acquisitions d'entreprises

-


-


(294)


-

Solde de prix d'achat, net

(177)


(3 102)


(1 133)


(5 798)

Avances aux marchands membres et incitatifs accordés aux clients

(4 902)


(18 240)


(9 285)


(27 170)

Remboursements d'avances à des marchands membres

2 397


2 191


3 994


3 035

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(5 651)


(2 698)


(11 714)


(6 627)

Produits de la disposition d'immobilisations corporelles

217


283


2 585


583

Acquisitions et développement d'immobilisations incorporelles

(826)


(761)


(1 054)


(1 312)

Autres provisions payées

(77)


(108)


(119)


(108)

Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement

(9 019)


(22 435)


(17 020)


(37 397)









ACTIVITÉS DE FINANCEMENT








Augmentation de la dette à long terme

18 566


29 392


114 225


97 913

Remboursement de la dette à long terme

(101 781)


(37 009)


(120 007)


(69 624)

Augmentation (diminution) nette des dépôts de garantie des marchands membres

 

6


182


(147)


446

Rachat et annulation d'actions ordinaires

-


(1 422)


-


(1 422)

Émission d'actions ordinaires

-


138


-


138

Dividendes versés

(2 932)


(3 108)


(5 885)


(6 258)

Flux de trésorerie liés aux activités de financement

(86 141)


(11 827)


(11 814)


21 193

Écarts de conversion

(179)


(583)


(18)


(19)

Augmentation (diminution) nette de la trésorerie

1 837


4 020


(1 163)


(7 642)

Trésorerie au début de la période

5 036


19 010


8 036


30 672

Trésorerie à la fin de la période

6 873


23 030


6 873


23 030









UNI-SÉLECT INC.

ÉTATS CONSOLIDÉS RÉSUMÉS DE LA SITUATION FINANCIÈRE


(en milliers de $US, non audités)

30 juin


1er janv.


31 déc.


2019


2019


2018

ACTIFS






Actifs courants :






Trésorerie

6 873


8 036


8 036

Trésorerie détenue en mains tierces

3 616


3 591


3 591

Débiteurs et autres recevables

278 451


248 507


247 732

Impôt sur le résultat à recevoir

22 179


16 789


16 789

Stocks

507 986


524 335


524 335

Frais payés d'avance

12 794


10 502


10 502

Instruments financiers dérivés

136


442


442

Total des actifs courants

832 035


812 202


811 427

Investissements et avances aux marchands membres

41 113


46 039


46 039

Immobilisations corporelles

175 417


171 584


83 956

Immobilisations incorporelles

202 753


210 331


210 331

Goodwill

374 252


372 007


372 007

Instruments financiers dérivés

-


940


940

Actifs d'impôt différé

21 396


17 506


15 870

TOTAL DES ACTIFS

1 646 966


1 630 609


1 540 570

PASSIFS






Passifs courants :






Créditeurs et charges à payer

515 535


531 380


532 676

Solde de prix d'achat, net

2 583


3 580


4 062

Provision pour les frais de restructuration

3 009


2 939


4 173

Impôt sur le résultat à payer

10 393


3 987


3 987

Dividendes à payer

2 992


2 876


2 876

Versements sur la dette à long terme et les dépôts de garantie des marchands membres

28 044


26 768


4 230

Instruments financiers dérivés

5 636


3 058


3 058

Total des passifs courants

568 192


574 588


555 062

Obligations au titre des avantages du personnel à long terme

21 213


12 799


12 799

Dette à long terme

512 515


497 068


422 603

Dépôts de garantie des marchands membres

5 494


5 424


5 424

Solde de prix d'achat

1 260


1 212


1 212

Autres provisions

1 307


1 424


1 424

Instruments financiers dérivés

336


-


-

Passifs d'impôt différé

18 563


18 164


18 164

TOTAL DES PASSIFS

1 128 880


1 110 679


1 016 688

TOTAL DES CAPITAUX PROPRES

518 086


519 930


523 882

TOTAL DES PASSIFS ET DES CAPITAUX PROPRES

1 646 966


1 630 609


1 540 570







 

SOURCE Uni-Sélect inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

21 nov 2019
CoreTigo, un fournisseur de solutions industrielles critiques de connectivité sans fil, et SKF, un fournisseur mondial de premier plan de roulements, joints d'étanchéité, composants mécatroniques et systèmes de lubrification, ont annoncé leur...

21 nov 2019
Fidelity Investments Canada s.r.i. (« Fidelity ») a annoncé aujourd'hui les montants estimatifs de 2019 pour les distributions annuelles réinvesties de gains en capital de la gamme de FNB Fidelity (les « FNB Fidelity »). Veuillez noter que ces...

21 nov 2019
Gestion d'actifs BlackRock Canada Limitée (« BlackRock Canada »), filiale en propriété exclusive indirecte de BlackRock, Inc. (« BlackRock ») , a annoncé aujourd'hui le fractionnement prochain des parts du FNB actif de sociétés américaines moyennes...

21 nov 2019
RBC Gestion mondiale d'actifs Inc. (RBC GMA Inc.) a annoncé aujourd'hui le montant estimatif des distributions annuelles de gains en capital de 2019 réinvesties pour le compte des porteurs de parts des FNB RBC. À noter qu'il s'agit uniquement...

21 nov 2019
Reprise des négociations pour : Société : Copper North Mining Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : COL (toutes les émissions)  Reprise (HE) : 08 h 00  le 22 nov. 2019 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter)...

21 nov 2019
Les travailleuses et les travailleurs du Syndicat du transport de Montréal (STM-CSN) tiennent à préciser qu'il y avait bel et bien 577 autobus en attente de réparation aujourd'hui et que ce chiffre a atteint 606 la semaine dernière, soit l'équivalent...



Communiqué envoyé le 7 août 2019 à 06:30 et diffusé par :